Qui est en ligne ?
Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 10 Enregistrés, 0 Invisible et 18 Invités :: 1 Moteur de recherche

Alix DM, azarway, Cdk4eva, coeurdencre39, Eowyn144, GodJul, naïs, ninjastorm, PhilDeFer, Suricate

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Radio Eustache
Radio Eustache
Meilleurs posteurs
yao (23848)
 
Titmoff (22006)
 
Louwizz (16867)
 
coeurdencre39 (13020)
 
Laetitia (12504)
 
AH !! Why ? (12233)
 
Mel95 (11579)
 
Dark-Jacket (11488)
 
Dany (8966)
 
watlock (8733)
 

Liens Frenchnerd
Amis Fans
Frenchnerd's Nerd Futuristes Le Blog du Futur

Analyse du personnage de Raph

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse du personnage de Raph

Message par Malva le Jeu 3 Mar 2016 - 20:14


Raph




Sa personnalité


« J’sais pas ce que j’veux »


Comme beaucoup de jeunes de son âge, à la fin de l’adolescence et au début de l’âge adulte, Raph se cherche encore. Il n’a de toute évidence aucun projet, ni à court ni à long terme, mis à part sur le plan amoureux puisqu’il en pince pour une ancienne camarade de classe. Malgré cet élan amoureux, il a besoin de se convaincre que c’est le destin qui les réunit lorsqu’elle devient sa voisine de palier pour avoir le courage nécessaire pour tenter de la séduire à nouveau, après ses précédents revers.

Raph souffre d’un manque évident de confiance en lui, de volonté et de détermination. On ne sait rien de sa vie avant l’arrivée du Visiteur et on n’en saura guère plus, si ce n’est qu’il a entamé des études en LLCE roumain. Est-il bon élève? On pourra plutôt l’imaginer dans la moyenne voire à la traîne s’il démontre autant d’énergie dans ses études que dans sa vie quotidienne… On apprend en saison 2 par le Visiteur qu'il n'est en général pas très bon et en saison 4 qu'il était dans la moyenne au tir à l'arc avec un 11 quand il était petit.


Tout au long des premières saisons, Raph n’exprime pas de désir particulier en dehors de sortir avec Stella et d’un certain besoin de tranquillité, si possible loin de toutes responsabilités. On peut penser que ce besoin est plutôt une réaction aux visites intempestives du Visiteur et des problèmes qui en découlent. Il est bien possible que si le Visiteur n'avait pas déboulé dans sa vie sans y être invité, Raph se serait plaint d'une vie trop calme, ce qui rejoint bien cette impression que Raph ne sait pas ce qu'il veut dans la vie.

L’existence de Raph avant l’arrivée du Visiteur semble se dessiner devant lui comme un long fleuve tranquille, dans un job probablement sans passion, dans une vie rangée, sans éclats particuliers. Raph pourrait probablement y survivre quoique sans grand enthousiasme. Après tout, il n'apprécie guère les revirements de situation et les événements imprévus (l'entendre à ce sujet ici). C'est un jeune homme déjà plutôt blasé que même l'arrivée dans sa vie d'un voyageur du temps ne semble pas particulièrement surprendre. De fait, Raph pourrait bien porter le surnom du « mec qui ne riait jamais » tant il accueille les situations les plus improbables avec un visage de marbre et une certaine résignation.

Avant de devenir l'ami du Visiteur, Raph le trahit à quelques occasions. Il se montre ainsi prêt à effacer l'existence du Visiteur quand celui-ci lui dit que c'est la seule solution pour retrouver sa vie d'avant. Il démontre aussi un début de rébellion, après que le Visiteur l'a poussé au surmenage et lui a menti une fois de trop. Même après avoir passé beaucoup de temps auprès du Visiteur, Raph tient au fond à sa petite vie tranquille. Il le formule plus clairement en saison 4, quand il confie au psy aimer les aventures (« enfin, à petites doses! »), mais préférer la normalité. Et y revient dans La Meute, lorsqu'en plein milieu d'une mission, il s'éloigne d'Henry et du Visiteur pour contempler la vue sur 2010. Un instant, il regrette toute cette agitation, ces missions, et souhaite retrouver « la vraie vie » (son canapé, sa console, son YouPorn), car ces parenthèses futuristes lui pèsent, l'instant suivant, il souhaite que ça ne s'arrête pas.

Extrait de La Meute a écrit:Parfois il se demandait si l’humanité n’était pas mieux lotie avec son avenir apocalyptique. Certes, les zombies et les radiations étaient de vraies plaies, mais bon sang, n’était-ce pas mille fois plus excitant que le métro-boulot-dodo quotidien de tous les banlieusards qui s’obstinaient à encombrer le périph chaque matin? À choisir, il n’était pas certain de préférer se voir au volant d’une Peugeot, au cul à cul, écoutant Nostalgie un lundi matin, à lutter jour et nuit pour sa survie, dans des souterrains humides et malodorants. Il y avait là quelque chose d’héroïque qui donnait du piquant à la vie.

« J’suis un gentil! »
En amitié comme en amour, Raph est un coureur de fond. Il va sans se presser et il en faut beaucoup pour le pousser à bout (par exemple enlever Stella). Il a peu d’amis (en fait, il en a 2, comme le prouve sa page Facebook et cet échange avec le Visiteur), mais des amis avec qui il est possible de ne rien faire tout un après-midi sans s’en sentir coupable.


Peu rancunier, Raph pardonne sans trop de ressentiment à ses amis. Après avoir boudé un peu, pour la forme, il pardonne ainsi au Visiteur tous les incidents et toutes les situations difficiles dans lesquels celui-ci le plonge. Il ne lui en veut pas non plus très fort de l’avoir entraîné dans le futur où il risque à tout moment de finir dans l’estomac pourri d’un zombi. Et il pardonne même à ses amis Tim et Léo d’avoir voulu, dans leur futur, s’assurer qu’il soit tué en 2009, c'est dire. Il parvient également à pardonner à Judith (même si on pourra arguer que ce n'est pas la même Judith), et finit par l'inclure dans son cercle d'amis très restreint et par lui accorder sa confiance. Et il est toujours prêt à pardonner à Stella tant il souhaite la voir rester auprès de lui.

Doté d’un grand cœur et d'une forte propension à la conciliation pour éviter les conflits (ce n'est que sous l'insistance de Stella qu'il regimbe lorsque ses amis du futur viennent piocher dans sa réserve d’alcool), Raph se laisse facilement émouvoir par les malheurs d’autrui, ce qui l'aide à pardonner et fait de lui une personne étonnamment crédule, même ses amis n'hésitent pas à lui mentir pour éviter de l'entendre chialer. Raph surmonte néanmoins ses peurs quand il s'agit d'aider ou d'agir pour le plus grand bien, tant qu’il n’y a pas trop de risques pour sa sécurité.

« Ouais, ok, c'est bon, j'vais l'faire! »
Bonne pâte, Raph se laisse mener par le bout du nez tant par ses amis que par ses copines. Chacune de ses relations interpersonnelles semble basée sur une confiance absolue en l’autre et un besoin de ne pas provoquer de conflit. Bien qu’il donne tous les signes d’un début de révolte à quelques reprises au fil des saisons, Raph finit très souvent par plier devant les décisions des autres, surtout lorsque ceux-ci se montrent autoritaires (un parfait exemple ici). C’est une personne qui se sent manifestement plus à l’aise lorsqu’il s’agit de suivre des ordres ou de travailler en groupe. De fait, avoir un plan clair et détaillé, comme ceux que lui propose le Visiteur, semble rassurer Raph. On a un plan, donc tout va bien aller. On ne le verra d’ailleurs que très rarement prendre les devants de la scène, s’opposer aux autres et encore moins souvent prendre la direction des opérations (autre exemple ici). Donner des ordres ne fait pas partie de sa manière d’être. À l'occasion, il fait entendre son avis, mais il l’impose peu, se rendant vite aux arguments des autres, quitte à revenir après un échec en lâchant un « je vous l’avais bien dit » de satisfaction bien placée.


Par amour du statu quo, Raph peut s’aveugler volontairement sur une situation. Il refusera ainsi à plusieurs reprises d’entendre l’opinion de ses amis sur sa relation avec Stella. Il peut aussi se montrer entêté sur certains sujets, surtout lorsqu’il se sent à l'aise dans une situation qu’il ne veut donc pas voir changer. Il ne s'agit donc pas toujours de crédulité, mais de croire des mensonges parce que ça l'arrange. Pour maintenir le statu quo, Raph est même prêt à mentir, notamment en se servant des autres pour appuyer ses mensonges. Encore une fois, ce besoin du soutien d’autrui démontre un certain manque de confiance en soi. De fait, lorsque Judith lui déclare qu'elle est certaine qu'il y a d'autres filles intéressées par lui, Raph demeure incrédule (avant de pouffer comme un puceau). La suite des choses se chargera de lui rappeler de ne pas trop faire confiance à Judith, par contre...


« Un peu de nerf! »


Plus indolent que paresseux, Raph est prompt à reporter à plus tard une tâche ingrate ou désagréable à faire. Il procrastine fréquemment sans doute en raison d’un manque de motivation. Le Visiteur le formule ainsi lorsque Stella insiste auprès de lui que Raph doit se trouver un emploi: « Si tu voulais sortir avec quelqu'un d'actif et responsable, il fallait pas choisir Raph. » Il faut dire que le Visiteur le surprend la plupart du temps alors qu’il est occupé à ne rien faire, seul, dans son appartement. On peut donc imaginer que Raph n’a pas une vie sociale bien active en dehors des visites du Visiteur du futur. Dans la série, Raph ne fait jamais référence à un loisir ou à une passion qui lui soit personnel, (il le dit lui-même à Sara Lombardi venue faire un «sondage»). Il semble tout de même aimer jouer à la console et regarder des DVD, pas le plus actif des loisirs. Même quand il décide de se mettre au jogging, c'est par besoin de chasser le Visiteur de son esprit, pas par envie particulière de faire de l'exercice.


C’est sous l’influence de Judith et du Visiteur que Raph finira par acquérir plus de détermination. En lui révélant l’importance de la mission qu’il mène, le Visiteur donne à Raph un but à sa vie. C’est en tendant vers ce but que Raph développera sa détermination.

Extrait de La Meute a écrit:Participer à des missions à travers le temps pour sauver le monde lui donnait un profond sentiment d’utilité. Ce n’était pas donné à tout le monde, d’être un héros de vingt­-deux ans.

Grâce à la personnalité plus réfractaire à l'autorité de Judith, Raph apprendra aussi à remettre en question les informations et les ordres donnés par le Visiteur. Même si au départ, il se rend toujours aux arguments de celui-ci, au fil des épisodes, Raph gagne donc en autonomie et en volonté propre, si bien qu’en fin de saison 2, malgré le refus du Visiteur, il fonce pour sauver Stella des griffes des Lombardi et, par son héroïsme, parvient même à entraîner Mattéo avec lui, toute une évolution par rapport au Raph influençable et indécis de la première saison! Mais il a encore besoin d'un peu d'aide avant de plonger dans l'action...

Son évolution


Saison 1 : la conciliation
Spoiler:
En première saison, Raph vit encore son adolescence et se montre très réticent à prendre des responsabilités d’adulte, comme avoir un travail. Il manque tellement d’assurance que, pour éviter de rater la poubelle en lançant une canette, il doit s’en approcher au point d’avoir pour ainsi dire le nez collé dessus. Et il réussit tout de même à la manquer!


Plutôt solitaire et attaché à sa vie tranquille, il repoussera d’abord l’étrange amitié offerte par le Visiteur par crainte de tous les dangers qui gravitent autour de ce drôle de personnage, qui attire les risques comme un véritable aimant. Dans un premier temps, le Visiteur représente une donnée inconnue et une menace à sa tranquillité. Il réagit ensuite avec une certaine passivité à l'invasion de sa vie privée et à l'ingérence continuelle du Visiteur, mais on sent bien son agacement grandissant jusqu'à ce qu'il craque. Il trahira d’ailleurs sans trop d’états d’âme le Visiteur face à la Brigade temporelle et n’acceptera de réparer son erreur que confronté à une possible attaque de robots tueurs. Cependant, son rapport au Visiteur commence à changer après cette rencontre avec le "malicieux" Double du futur et les rencontres successives avec la Brigade temporelle et Henry. Très influençable et trahi par son bon coeur (il commence malgré lui à apprécier l'incongruité que représente le Visiteur dans sa vie), Raph finit inévitablement par venir en aide au Visiteur, ce qui ne l'empêche pas de s'agacer de tous les mensonges que celui-ci lui raconte. Un agacement qui se transformera en méfiance quand Raph apprendra que le Visiteur deviendra peut-être son meurtrier.

On retrouve tout de même dès la première saison les germes de ce qu'il deviendra en murissant un peu. Acculé au pied du mur, Raph sait rebondir, réfléchir et agir vite. Il n'est d'ailleurs pas dépourvu de ressources! Contraint de faire face à la menace, il a encore tendance à fermer les yeux pour encaisser le choc ou à fuir plutôt que de tenter une attaque frontale, mais on voit bien dans le dernier épisode de la première saison qu'il parvient tout de même à passer aux actes s'il n'a pas d'autre choix, par exemple lorsqu'il n'a plus personne pour venir le secourir.

Quoi qu'il en soit, toute la vie de Raph sera bouleversée par le Visiteur, et le pauvre garçon finira même avec une balle dans la jambe.

Saison 2 : la prise de conscience de sa valeur
Spoiler:
En deuxième saison, Raph gagne un peu en assurance. Un nouveau défi se présente à lui en la personne de sa nouvelle voisine de palier, Stella. Il lui faut cependant d’abord réunir assez de courage pour l’aborder, et c’est sur quoi va en partie travailler Raph pendant cette saison.

Plus préoccupé par son propre sort que par celui du monde en saison 1, Raph ne voit d'abord dans les actions du Visiteur que des façons très variées de lui casser les pieds. En début de saison 2, Raph dit avoir accepté d'aider le Visiteur en pensant que cela l'amènerait à faire «des trucs de héros», par exemple rencontrer des personnages historiques ou voir des dinosaures. Il a donc encore à ce moment une pensée très enfantine et ne voit dans l'opération sauvetage du monde qu'une manière de vivre une aventure et de se prouver à ses yeux ou aux yeux des autres. Il monte d'ailleurs en grade dans cette saison, devenant coordonnateur, un genre de sous-chef du Visiteur, un poste qu'il se fera vite damer par Judith, qui n'a guère envie de se retrouver sous les ordres de quelqu'un.

C'est au fil de la saison que Raph s'ouvre lentement aux arguments du Visiteur sur l'importance de l'objectif que celui-ci s'est donné. Sans encore faire de cet objectif le sien (le futur, c'est loin), il s’aperçoit grâce aux missions qu’il est capable de faire quelque chose de bien. Cela lui permet de s’affirmer un peu plus lorsqu’il faut donner son opinion. Il suit en cela l’exemple positif de Judith, qui n’accepte aucun ordre sans obtenir des explications qui la satisfassent. Son courage réuni, en quelque sorte, Raph est récompensé : il forme enfin un couple avec Stella! Certes, il s'agit un peu d'un accident puisqu'il tentait maladroitement de se rapprocher de Judith, mais il est ensuite très fier d'être le petit ami de Stella. Fort d’une nouvelle assurance, il n’hésite pas à contester les propos de Stella et s’entête au point de chercher à avoir raison à tout prix. Un entêtement qui ne paie pas, mais qui offre une belle leçon à Raph : c’est bien beau d’avoir de l’assurance, mais il faut aussi savoir reconnaître ses torts et surtout défendre une cause juste. En fin de saison, Raph prouve qu’il sait à présent s’opposer au Visiteur quand il a quelque chose à cœur et part sauver Stella en dépit des avertissements et des risques encourus. Une preuve de courage de la part d’un personnage qui évite les situations dangereuses, et qui annonce son futur de véritable héros.


Saison 3 : l’émancipation
Spoiler:
Fort de l’assurance gagnée en deuxième saison, on retrouve Raph plongé en pleine action dès le premier épisode. Il est même en première ligne, bien qu’encore cantonné à un rôle passif d’observateur, ce qui lui correspond de toute façon mieux. Il forme avec les autres une équipe en apparence soudée où chacun connaît ses forces. Pourtant, ce sont les faiblesses de chacun qui vont lézarder cette belle entente… et la confiance nouvellement acquise de Raph. Il faut dire que le noble et grand objectif du Visiteur d'empêcher la fin du monde, ça va un moment, mais Raph s'en sert surtout pour, quelque part, fuir les responsabilités qui accompagnent la vie d'adulte, notamment un travail rémunéré. Sous l'impulsion de Stella, et en suivant l'exemple de Judith dans la saison précédente, il tente assez mollement de soutirer une rétribution de la part du Visiteur, mais laisse rapidement tomber l'idée lorsque le Visiteur commence une crisette de larmes, démontrant à nouveau qu'il préfère abdiquer que d'avoir à affronter de telles situations.

Confronté aux mensonges du Visiteur et à une vision différente de leur mission, Raph sera néanmoins très ébranlé par la proposition des Missionnaires qui lui propose de continuer les missions pour sauver l'humanité, mais comme un travail rémunéré. Ce serait l'occasion pour Raph de grandir et de prendre ses responsabilités. Ultimement, c’est sa fidélité au Visiteur et son grand cœur (alors que le Visiteur manipule une fois de plus son ami par les sentiments) qui l’emporteront. Une fidélité parfois volontairement aveugle qui lui fera perdre Stella, qui n'en peut plus de voir Raph refuser de grandir.


Les confrontations avec les Missionnaires, le départ de Judith puis la rencontre d’autres personnages aux mêmes objectifs que le Visiteur permettront à Raph de prendre une distance par rapport à l’image de superhéros qu’il donnait au Visiteur jusque-là. Son infiltration chez les Missionnaires lui fera acquérir une certaine indépendance et de renforcer son estime. Il travaille avec Michel, plus incompétent et inutile que lui, ses patrons sont satisfaits de lui, il est payé, Stella est heureuse... Cela ne l’empêchera toutefois pas de rester fidèle au Visiteur. Après avoir fui les Missionnaires avec Judith, qu’il ignore avoir été blessée pendant la fuite, Raph retombe dans un état indolent, dans lequel sa mort lui apparaît inéluctable. Désillusionné et, dans son esprit, abandonné autant par Stella que par Tim, Léo et même le Visiteur, Raph ne songe même pas à se révolter contre son sort. Exit le Raph peureux de la saison 1, Raph est maintenant totalement apathique. C’est encore une fois le Visiteur qui le contraint à sortir de cet état et à passer aux actes. Le Visiteur compte sur lui, il est son dernier espoir, et il pourrait récupérer Stella au passage! Il n’a toutefois pas encore assez de conviction en lui pour convaincre Stella puisque celle-ci changera d’idée non pas en raison des arguments de son ex-petit ami, mais par peur de le perdre aux mains d’une autre et parce qu'elle a maintenant le choix de l'aimer plutôt que d'y être "tenue" par le destin.

Saison 4 : l’égalité (ou Badass Raph)
Spoiler:

Raph connaît une véritable éclosion lors de la quatrième saison. Pourtant, c’est en premier lieu chez le psychologue qu’on le retrouve, alors qu’il exprime quasi ouvertement ses émotions. C’est une nouveauté pour ce personnage qui, jusque-là, ne les exprimait que sous le coup d’une émotion intense, comme la peur, la colère ou la jalousie. Cette fois, il se psychanalyse bien lui-même en mettant précisément le doigt sur son sentiment d'abandon (non sans s'inquiéter de l'effet que peut donner le fait de l'exprimer ainsi). Raph montre qu’il a fait des pas de géants depuis la première saison notamment en s'offensant du psy qui, en des mots crus et avec plus de sévérité que nécessaire, trace une caricature de Raph (« une merde qui se cherche des excuses et qui ne sort jamais de chez elle »).

Plus assuré et plus déterminé, il accepte sans hésiter l'aide d'Henry pour parler au Visiteur et mettre leur situation au clair. Fini le Raph passif et qui attend qu’on lui dise quoi faire, il a des questions à poser au Visiteur et il veut des réponses... mais tout en restant en sécurité dans le présent parce qu'il est hors de question d'aller se balader dans le futur. Sa détermination le fera toutefois plonger tête première dans une aventure qu’il ne voulait pas. Son principal objectif change dès lors qu’il se retrouve en terrain zombie : rentrer chez lui, en sécurité, avec Stella. Il n’y a donc pas confrontation directe avec le Visiteur lors de leurs retrouvailles, Raph tournant autour du pot plutôt que de dire franchement les choses. Les récriminations de Raph remontent néanmoins à la surface lorsque l’attitude insouciante du Visiteur retarde le retour au présent. Au fur et à mesure qu’il voit son objectif s’éloigner, Raph perd tout intérêt pour le reste, y compris sa relation avec Stella.


Dépouillé de son statut de superhéros lors de la précédente saison, le Visiteur n’est plus aux yeux de Raph qu’un ami qui l’a laissé tomber sans explications. Le peu d’empressement démontré par le Visiteur à aider Stella et Raph à rentrer chez eux fait progressivement sortir Raph de ses gonds. Il se passe en effet un mois avant que le jeune homme se révolte ouvertement et s’oppose au Visiteur en le dépouillant brutalement de son statut de héros aux yeux de tous. Punition pour l’avoir si amèrement déçu et surtout pour l’avoir abandonné. Raph voudrait que tout le monde voie le Visiteur tel qu’il le voit maintenant. Il demeure toutefois une petite lueur de fidélité puisque, loin de laisser complètement son ami, il retourne à leur habitation commune. Malgré sa colère et son sentiment de trahison, Raph conserve donc son désir de conciliation, de compréhension. Cette capacité lui sera très utile lorsqu’il apprendra la mort de Judith et comprendra, en voyant la lueur d’admiration dans le regard des habitants de Néo-Versailles ce que le Visiteur représente en tant que figure de héros et ce que ce statut implique pour le principal intéressé. Raph fera alors preuve d’une grande maturité et d’une grande empathie quand il surmontera sa propre peine, pour Judith, pour ce qu’il a vécu comme un abandon, afin de pardonner au Visiteur.


Cette saison nous montre également que Raph sait à présent assurer le rôle de meneur, et il le montre à quelques reprises. Il est capable de déterminer un plan et d’inciter les autres à agir. L’inaction du Visiteur le contraint à assumer ce rôle, mais il l’accepte sans reculer. Il démontre aussi un esprit d’initiative qui lui faisait défaut en première saison, alors qu’il se porte à la défense de la reine et de Stella face à un assaillant et tente de convaincre Raymond de ne pas tuer la reine. Il en arrive même à affronter les Lombardi sans sourciller.


C’est le propre d’un esprit ouvert doté d’une immense générosité que de savoir se mettre à la place de l’autre et de comprendre ce qu’il peut ressentir. Raph en fera de nouveau la preuve en saison 4, en pardonnant instantanément à Raymond son coup de boule et quand, à la toute fin de la saison, il acceptera enfin que Stella ne sera jamais heureuse en couple avec lui et qu’elle restera aux côtés de la reine. Bien que triste, il se montrera même content en apprenant par dessin interposé qu’elle a trouvé sa place à Néo-Versailles. Raph a su trouver l'équilibre dans sa vie entre la normalité, sa petite vie tranquille, qu'il chérit, et les aventures pour sauver la planète. La dernière image que l’on a de Raph nous prouve qu’il a lui aussi trouvé sa place, aux côtés du Visiteur et d’Henry, à égalité avec eux et tous les trois unis dans un objectif commun. Il marche avec une détermination qu’il n’aurait jamais eue quelques années plus tôt et prouve, sur un dernier clin d’œil du réalisateur, qu’il a si bien gagné en assurance qu’il peut lancer une canette dans une poubelle sans même regarder.


Saison 5 : la régression
Spoiler:
J’aurais beaucoup à dire sur le traitement de ce personnage dans le roman, mais il faut d’abord garder en tête que presque tout le roman se passe du point de vue d’Henry, ce qui peut grandement influencer sur la perception que le lecteur a de Raph. La Meute présente donc bien souvent la vision qu’Henry a de Raph et non la réalité. Il faut prendre mon analyse avec des pincettes. Nous avons toutefois quelques incursions dans les pensées de Raph, ce qui nous permet pour une rare fois de véritablement voir sa logique.

Extrait de La Meute a écrit:En regardant dehors, il lui sembla contempler sa propre époque, 2014. Il aimait participer aux missions du Visiteur et d’Henry pour changer le cours du temps et empêcher la destruction de l’humanité, mais parfois ces parenthèses futuristes lui pesaient. Là, tout de suite, il aurait aimé pouvoir ouvrir la porte, lâcher un « salut la compagnie » bien franchouillard et s’en retourner à son canapé, sa console et son YouPorn. La vraie vie quoi.

D'emblée, en mission avec Henry, Raph paraît ne pas encore avoir choisi entre sa vie normale et une vie d'aventures avec Henry et le Visiteur. Tantôt, il se prend à rêver de tout laisser derrière lui pour retourner à son canapé, tantôt il se dit que les zombies, la fin du monde, tout ça... ça donne du piquant à sa vie. Il se psychanalyse ensuite assez bien, démontrant qu'il a en effet gagné en maturité, même s'il ne parvient pas toujours à accepter les conclusions auxquelles il parvient lui-même.

Extrait de La Meute a écrit:Il se demandait si ce fantasme d’une vie aventureuse n’était pas purement et simplement l’expression de sa peur de se prendre en main, de relever ses manches et de faire de sa vie ce qu’il voulait qu’elle soit...

Situés quelque temps après la fin de la saison 4, les événements de La Meute suivent de près la séparation de Raph et de Stella. On constate d’ailleurs très rapidement que Raph en est encore affecté. Alors qu’il semblait prendre la situation assez sereinement, quelques verres dans le nez suffisent à faire rejaillir toute la peine qu’il ressent ainsi que son sentiment d’abandon. En soi, la chose n’est pas très surprenante puisque l’alcool désinhibe.

Extrait de La Meute a écrit:— STELLAAAAAA… ! ! ! Elle m’a laissé tout seul !
Les larmes qui roulaient sur les joues de Raph se mélangeaient à présent à une sécrétion jaune clair qui s’échappait abondamment de son nez. Son visage congestionné et ses couinements plaintifs lui donnaient des allures de goret abandonné dans la ville.

Le regard qu'Henry pose sur lui est d'ailleurs peu empathique, il le voit comme un jeune garçon pas très vite à la détente, souvent indolent et incapable de se prendre en main. Pourtant, Raph démontre qu'il sait prendre du recul par rapport à ses sentiments, au contraire de ce que semble penser Henry. Il n'a même plus besoin du CastaPsy® pour comprendre ses réactions. Il est beaucoup plus lucide que ne le croient Henry et le Visiteur, qui le voient encore surtout comme un enfant à protéger du monde.

Extrait de La Meute a écrit:La perte de Stella n’était pas encore complètement cicatrisée, il le sentait. Et même si sa tête lui martelait que c’était mieux ainsi, il ne pouvait empêcher ses tripes de lui rappeler à quel point la vie avait pu être douce à son côté. Éphémère, probablement illusoire, mais douce tout de même. Il songea soudain au CastaPsy® mis au point par Henry. L’envie de coiffer le casque de réalité virtuelle pour aller parler de tout ça avec un psychanalyste numérique l’effleura. Ne s’entendrait-il pas répondre que l’image de Belette et Renard se disputant lui était insoutenable car il y projetait l’échec de son propre couple ?

Les séquences où Henry ou le Visiteur doivent apaiser Raph ou ne se montrent pas très doux avec lui ne sortent pas de la dynamique qu’on leur connaît. Là où le bât blesse pour ce personnage, c’est pour la suite de l’histoire quand, de nouveau sobre, Raph semble tout de même avoir régressé à son lui d’antan, timoré, indécis et en manque total de confiance en lui (comme lorsqu’il fait face à Belette ou toutes les fois où il se sent de trop dans le groupe, pas à sa place). Il accepte les ordres et les remontrances du Visiteur et d'Henry sans se rebiffer, jouent le rôle qu'on lui attribue, bref, il ne paraît pas avoir appris de son indépendance acquise à Néo-Versailles.

Il a tout de même quelques sursauts de courage et d’initiative, et redevient un peu plus le Raph de la saison 4 lors de l’affrontement final, fort heureusement. Mais, en retrait dans toute l’histoire de La Meute, voire relégué au rôle de faire-valoir, le personnage connaît, à mon avis, une sérieuse régression. J'exagère sans doute, d'autant qu'il se rattrape en grand lors du chapitre final, mais reste qu'il a perdu de son assurance et de sa détermination acquises la saison précédente et c'est plutôt dommage, quoique d'un bon ressort comique.


Stella et Raph : un couple aux pieds d’argile


Incompréhension mutuelle:

Pour bien comprendre le personnage de Raph, il faut aussi se pencher sur sa relation avec les autres, et plus précisément, sur sa relation amoureuse avec Stella, qu’il ne cesse de décrire comme étant la femme de sa vie. Leur relation commence bien avant leur première apparition ensemble à l’écran.

Dès la première saison, on apprend l’existence de cette Stella, qui occupe les pensées de Raph au point où celui-ci se décide même à tenter une nouvelle approche en l’appelant. On y apprend d’ailleurs de la bouche de Raph qu’ils se connaissent depuis la maternelle, mais ne se sont jamais vraiment parlé. Pourtant, après que Raph a raccroché sans laisser sonner, Stella retourne son appel, il y aurait donc de la part de Stella un petit intérêt. De plus, si on tient compte d’un futur qui n’existe plus, c’est-à-dire celui où Raph se fait tuer par le Double du Visiteur du futur, le 18 février 2010, on peut penser que Raph et Stella se sont rapprochés puisque celle-ci a accès à l’appartement de Raph et est en train de le vider quand Raph revient du futur. Mais cette temporalité ayant été effacée, on ne peut guère tirer de conclusion.


Ce n’est qu’en deuxième saison qu’on en apprend plus sur leur historique, dans l’épisode Stella et Raph. Stella décrit Raph comme un enfant solitaire (« Monsieur était trop cool pour avoir des potes, fallait toujours que Monsieur se fasse remarquer en étant tout seul aux récré! ») et avoue qu’elle pense qu’il la prend de haut. Alors que, comme on l’a vu, il s’agit surtout d’un grand manque de confiance en lui. Les multiples tentatives de Raph se sont jusque là invariablement soldées par un échec. Stella ne semble par ailleurs pas particulièrement rassurée par son voisin de palier au départ (comme on peut le voir ici). Il faut dire que Raph se contente bien souvent d’espionner Stella, entre-temps devenue sa voisine de palier. Au début de la deuxième saison, on découvre qu’il connaît par cœur et dans le détail l’horaire de Stella (son cours de yoga, ses détours pour faire les courses…). Il se sert de cette connaissance pour croiser « par hasard » sa voisine, ce qui ne lui sert à rien au final puisqu’il demeure incapable de l’inviter à prendre un verre ou de lui dire ce qu’il ressent pour elle. D’où les échecs, et le sentiment de Stella que Raph la trouve stupide.

Avant même le début de leur relation amoureuse, il y a donc incompréhension mutuelle des sentiments de l’autre et un grave problème de communication. Leur couple ne commence pas sous les meilleurs auspices…

Plus tard, un mois après le début de leur relation amoureuse, il est déjà évident qu’ils ne sont pas sur la même longueur d’ondes. Alors que Raph prépare « leur soirée » parce qu’il est temps selon lui qu’ils passent à la chambre à coucher, Stella vit pour sa part toujours dans les débuts romantiques d’une relation, pensant que Raph lui prépare une surprise pour son anniversaire. Nouvelle incompréhension de part et d’autre.


Une relation confortée par le mensonge:

Raph est, il faut le dire, mal guidé dès le départ par le Visiteur, qui ne cherche peut-être qu’à bien faire en voulant détourner Raph de Stella, mais le fait très mal. Il lui dit d’emblée trouver dérangeante sa manière d’espionner sa voisine, puis lui dit carrément que Stella ne l’aimera jamais pour ce qu’il est, que pour la séduire, il faudrait qu’il cesse d’être lui (un argument repris par Mattéo plus tard dans la saison : « Stella est une jolie nana et elle est trop bien pour toi. »). Le Visiteur lui donne le mauvais exemple en mentant tout le temps. Raph exprime son désaccord sur cette manière de faire, ce qui ne l’empêchera nullement de mettre en pratique le mensonge dans sa relation avec Stella. Dans une nouvelle tentative, il utilise une demi-vérité («Je suis un agent secret du futur») et toutes les mimiques du Visiteur pour tenter de se rapprocher de Stella. Un mensonge que Stella découvre assez vite.

Ce n’est même pas Raph qui explique à Stella qui sont les gens qui squattent chez lui et ce qu’ils font ensemble. C’est Mattéo! Lors de la discussion entre Mattéo et Stella, qui précède la formation du couple de Raph et Stella, celle-ci le dit clairement : elle a besoin de quelqu’un qui lui parle gentiment et qui soit honnête avec elle. On repassera pour l’honnêteté de Raph, lui qui cumule les mensonges pour tenter de la séduire puis de la garder auprès de lui! Leur premier vrai rapprochement se produit alors que Stella est soûle...

Leur relation continue de s’enfoncer dans le mensonge, quoiqu’avec quelques moments de franchise ou de lucidité. Ainsi, après avoir tenté à plusieurs reprises de prouver que Stella ne lui avait pas parlé de son anniversaire, Raph formule une sage conclusion : « J’ai oublié qu’une relation, c’était tout d’abord fondée sur la confiance ». Conclusion qu’il jettera pourtant aux orties chaque fois qu’il risquera de perdre Stella. Dans la même saison, il sortira le plus gros mensonge qui soit, en forçant le Visiteur à dire que Stella et lui sont destinés à former un couple.



Stella n’est toutefois pas en reste puisqu’en fin de saison 3, après avoir de nouveau rompu avec Raph, elle connaît un moment de jalousie. En appelant à leur numéro dans le futur, elle découvre que Raph et elle ne sortent plus ensemble et que celui-ci habite maintenant avec une autre. Elle cache alors à Raph ce qu’elle vient d’apprendre et s’exclame, au contraire, qu’il est à elle, rien qu’à elle. Et ils se sautent dessus dans le premier (et unique) élan passionné entre les deux de toute la série.

Deux visions amoureuses:

Raph : T’es l’amour de ma vie
Stella : Ça ne veut pas dire que t’es le mien.

Quand Raph nous apprend la première fois qu’il sort officiellement avec Stella, il ne semble pas en être convaincu lui-même et cherche à obtenir des réactions de son entourage. Après son annonce à Judith et à Mattéo, il sent le besoin d’ajouter que Stella et lui sont faits l’un pour l’autre, mais n’hésite pas à traiter sa copine de pute parce qu’elle a invité Mattéo à boire un verre chez elle ni à l’accuser de ne sortir avec lui que pour sa PS3 (peut-être en raison du souvenir qu’il garde de quand il l’avait surprise, en première saison mais dans une autre temporalité, en train de prendre sa Playstation…).

Par la suite, Raph semble souvent ressentir le besoin d’affirmer que Stella est sa copine, comme s’il lui fallait la reconnaissance des autres pour en avoir la certitude. Il faut dire que le pauvre se voit souvent peu considéré par les autres, ceux-ci n’hésitant pas à flirter ouvertement avec Stella sous son nez ou à le rabaisser. Preuve qu’il souffre encore de manque de confiance sur ce point, ses cauchemars en saison 3 lui montrent Stella lui disant tour à tour préférer le Visiteur puis Tim et Léo. Ils sont pourtant en couple depuis plusieurs mois à ce moment-là.



De fille de ses rêves à femme de sa vie, Raph n’y va pas avec le dos de la cuiller pour qualifier les sentiments qu’il a pour Stella. Dans son esprit, c’est clair : il n’y en a aucune autre qu’elle et il n’y en aura jamais d’autre. C’est beaucoup moins clair pour Stella, qui ne lui dit pas une seule fois ouvertement « Je t’aime », ni ne confie l’aimer à d’autres personnes. Au contraire, elle sait à peine quoi répondre quand les gens la questionnent sur sa relation avec Raph. De fait, alors qu’elle en est encore en début de relation à la saison 2, elle répond aux questions de Judith en disant que Raph est gentil. Pas exactement une déclaration enflammée… Quelques minutes plus tard, Stella en vient elle-même à la conclusion, et avec beaucoup de lucidité, que leur relation ne mène nulle part (« C’est fini, Raph »). Elle rompt. Lorsque Sara l’interroge sur ce qui a pu la pousser à sortir avec Raph, Stella lui répond : « C’est pas comme si j’avais beaucoup d’autres choix » (!!).


Quand elle rompt une première fois, Stella explique très simplement ses raisons : « T’es mignon, t’es loyal, t’es gentil, c’est juste que… c’est pas ce dont j’ai besoin ». Cette seule phrase résume parfaitement leur relation amoureuse. Et c’est une conclusion que Raph finira par comprendre et par accepter, mais seulement en fin de quatrième saison, quand il pensera un peu moins à son bonheur à lui et un peu plus à celui de Stella. Entre-temps, il demeure longtemps convaincu que Stella et lui sont faits pour être ensemble.

Les deux membres du « couple » ont donc des visions diamétralement opposées sur leur relation, et ce dès le départ, pour ainsi dire (une belle preuve ici).


En troisième saison, leur relation amoureuse s’est stabilisée dans une routine qui plaît à Raph, mais pas du tout à Stella, qui le fait d’ailleurs savoir. Elle est celle qui ne fait pas partie de l’équipe du Visiteur, celle qui reste à l’appartement pour préparer la bouffe, s’occupe des tâches manuelles (on la voit faire des réparations dans l’appart en début de saison) et faire la vaisselle. Elle a pourtant de bonnes idées, comme on le voit ici. Alors qu’elle tente d’ancrer Raph dans la vraie vie, qu’il se trouve un travail pour ramener de l’argent, par exemple, Raph trouve, quant à lui, que sauver le monde est plus intéressant. Encore une fois, leurs visions de la vie en couple ne se rejoignent pas.

-Raph: J'ai l'impression que t'es pas fière de moi, alors que j'aide à sauver le monde, et c'est plutôt stylé comme activité.
-Stella: Ouais, c'est stylé, mais c'est pas très concret, excuse-moi.
-Raph: Alors pardon, excuse-moi de pas avoir eu la chance de finir mes études et d'avoir un job "concret", cimer quoi.
-Stella: Tim et Léo, ils ont pas fini leurs études et ils y arrivent très bien eux.


À cause des mensonges de Raph et du Visiteur, Stella croit que Raph et elle seront ensemble pour toujours puisque c’est le destin, tel qu’elle le dit à Judith, puis au Visiteur (« J’ai pas vraiment choisi, c’est comme ça »). Ça ne l’empêche pourtant pas d’avoir de sérieux doutes et, dès lors que le Visiteur avoue à demi-mot que Raph lui a encore menti, elle le quitte, retrouvant ainsi sa liberté.


Comme Raph le dit lui-même au Visiteur après coup, ce mensonge, « c’est tout ce [qu’il avait] pour la garder ». Plus tard, lorsque Raph tente de revenir en couple avec elle, elle lui dit clairement qu’elle se sent mieux avec Tim et Léo, ceux-ci l’impliquent même dans leur entreprise. Le seul argument de Raph à ce moment-là, c’est que Stella doit revenir avec lui parce que sinon il va mourir. Elle doit à nouveau lui répéter ce qu’elle lui avait dit la première fois : « Je t’aime bien Raph, on s’amuse bien tous les deux, et oui, j’ai des sentiments pour toi, mais je ne peux pas rester avec toi juste parce qu’on s’amuse bien. » L’élan de jalousie de Stella, quand elle découvre que Raph n’est plus avec elle dans le futur semble néanmoins les rapprocher un certain temps puisqu’on les retrouve encore en couple en début de saison 4, malgré la passe difficile que traverse Raph. Cependant, comme on le découvre rapidement, la vision qu’ils ont de leur couple n’est toujours pas harmonieuse, bien que leur relation semble de prime abord un peu plus sereine et égalitaire.


Au final, c’est Raph qui finit par accepter la conclusion à laquelle Stella était arrivée bien longtemps avant lui : ils s’entendent bien, s’aiment bien, mais elle n’est pas la femme de sa vie, ni lui l’homme de la sienne. Il démontre par là qu'il a acquis une belle maturité et sait à présent reconnaître qu'il ne pourra pas rendre Stella heureuse en la maintenant dans cette relation, qu'au contraire, sa place est à Néo-Versailles. Même si, comme on le voit dans La Meute, en dépit de son apparente acceptation des faits, Raph aura encore besoin d’un peu de temps pour cicatriser.


Dernier échange de Raph et Stella
Raph : J'ai cette impression qu'on n'a jamais été ensemble pour les bonnes raisons. Je voulais absolument que tu sois la femme de ma vie. Et je pense que ça ne marche pas comme ça. Au final, y a pas de filles parfaites pour moi, c'est tout.
Stella : Si, il y en a une. Je ne sais pas si elle est parfaite, mais elle sera là un jour. Je le sais.
Raph : Mais c'est pas toi, c'est ça?
Stella fait signe que non et se jette en pleurant au cou de Raph.



Suite de l'analyse dans le message ci-dessous!


Dernière édition par Malva le Sam 23 Avr 2016 - 3:13, édité 47 fois

_________________

avatar
Malva
Modératrice Parlons de tout et de rien
Modératrice Parlons de tout et de rien

Féminin Messages : 3589
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Malva le Jeu 3 Mar 2016 - 21:53

Ses relations avec les autres


On ne voit ni n’entend jamais parler de la famille des différents personnages de la série, mais on peut retrouver au sein de l’entourage de Raph une famille de remplacement.

Henry et le Visiteur, les parents:
Dès son arrivée dans la vie de Raph, le Visiteur du futur assure un rôle de parent, voire de mentor, auprès de Raph. Le jeune homme le vouvoie d'ailleurs d'emblée malgré leur peu de différence d'âge, et ne cessera jamais de le vouvoyer même après plusieurs années à le côtoyer, comme s'il y avait toujours une certaine distance respectueuse entre eux. À la fois conseiller et confident, le Visiteur montre à plusieurs reprises qu’il se sent une responsabilité de protection envers Raph et une très grande loyauté, car il sait qu'il peut toujours compter sur lui en bout de ligne. Raph est d'ailleurs le dernier membre de son équipe à lui rester à peu près fidèle en saison 3, bien que Judith revienne vers eux quand elle comprend que Mattéo est perdu pour elle.

Le Visiteur, comme un parent, ment parfois à Raph pour son bien (non, non, y a pas de zombies et mais non je vais pas te tuer), le guide dans les décisions importantes à prendre, n’hésite pas à le « secouer » au besoin en lui assénant une bonne vérité, le dispute quand il fait des gaffes, remet en perspective ses petits problèmes par rapport au sort du monde, et lui ramène les deux pieds sur terre… Pas toujours bon parent, le Visiteur rabaisse parfois assez gratuitement Raph, hélas, mais c’est aussi lui qui donne finalement un but à la vie du jeune homme : sauver le monde. Comme un parent, il est le premier à vouloir faire entendre raison à Raph au sujet de son attirance pour Stella en lui disant qu’elle n’est pas faite pour lui, puis, en saison 3, qu’elle ne le respecte pas.


Le Visiteur forme avec le docteur Henry Castafolte un couple bien assorti de protecteurs parentaux puisqu’ils sont assez souvent d’accord sur la manière de traiter Raph, par exemple le protéger en lui cachant la vérité. Henry est le parent un peu plus distant et pour lequel Raph a beaucoup de respect. C’est le parent qui a toujours réponse à tout et qui représente un soutien solide et réconfortant auquel Raph peut se raccrocher. À l'occasion, Raph sert même d'intermédiaire entre ses deux "parents", comme lorsque, après avoir surmonté son bogue de fabrication, Henry se montre assez méchant envers le Visiteur. On retrouve aussi plusieurs clins d'oeil à ce rapport parents-enfant dans le roman.

Extrait de La Meute a écrit:Raph observait la scène de ses yeux mi-­clos, un petit sourire aux lèvres.
— Vous savez à quoi ça me fait penser ? déclara­-t-­il, soudain sentencieux. Ça me rappelle quand Stella et moi, on se disputait. C’était souvent elle qui m’attendait pour me mettre cher… Du coup, docteur, j’imagine que ça fait de vous la femme du couple. No offense.

Comme tout jeune adulte, Raph a une relation parfois conflictuelle avec ses « parents ». Il lui arrive même de les envoyer bouler (« Je t’emmerde! » et même un « fuck you »), mais ses excuses ressemblent fort à ceux que ferait un ado après un mouvement d'humeur contre son parent. De plus, c’est toujours vers eux qu’il se tourne en cas de problème. Cette relation se confirme au fil des saisons, au fur et à mesure que Raph mûrit puis acquiert une certaine indépendance (avant la rechute en saison 5). Il n’a plus autant besoin de se cacher dans leurs jupes et peut affronter ses problèmes par lui-même, ce qui ne l’empêche pas de chercher leur soutien ou leur approbation à l’occasion.

Extrait de La Meute a écrit:Personne ne parla plus durant de longues secondes. Les deux hommes s’observaient dans un silence pudique emprunt d’émotion.
— Et elle, on en fait quoi ?
Castafolte et son ami sursautèrent avant de se retourner vers la voix. Ils avaient complètement oublié Raph, qui observait la scène depuis le fond de la salle.
—Je… voulais pas déranger…, bafouilla-­t-­il. Le jeune homme avait parfaitement sa place dans le laboratoire, pourtant il se sentait soudainement comme un adolescent ayant surpris ses parents en train de faire l’amour.
— Nous ne faisions pas l’amour Raph, précisa Henry.
— Je sais ! répondit Raph d’une voix qui monta un peu trop vite dans les aigus
— Et nous ne sommes pas tes parents ! compléta le Visiteur.
— Mais c’est bon, je sais !



Ses repères parentaux s’écroulent en saison 3 quand le Visiteur perd à ses yeux son aura de superhéros. C’est une phase que traverse tout enfant, qui a naturellement tendance à idéaliser ses parents. Quand il cherche alors à se tourner vers son autre parent, Henry, il se trouve complètement perdu lorsque celui-ci le rejette violemment. En bons parents, le Visiteur et Henry cherchent aussi à protéger Raph de la dureté de la vie en lui cachant la mort de Judith, sachant qu’il aurait beaucoup de difficulté à encaisser un tel choc. C’est toutefois Henry seul qui assure le rôle de parent auprès de Raph lorsque le Visiteur fuit ses responsabilités dans le futur en les abandonnant. Il tente même de l'envoyer chez le psy! Quand il comprend que Raph a besoin de parler au Visiteur pour reprendre le cours normal de sa vie, Henry fait son possible pour les mettre en contact.


Raph lui en sera très reconnaissant. Au fil des saisons, et à force de fréquenter le docteur, il en vient à moins se sentir impressionné par ses connaissances et son statut de robot et à davantage le considérer comme un ami. Ainsi, lorsqu'il découvre dans quel état se trouve Henry, après l'explosion d'une grenade dans le nid de La Meute, il en est très affecté.

Extrait de La Meute a écrit:Raph sentit les larmes lui monter aux yeux. Henry avait beau être une machine, il était devenu l’un de ses meilleurs potes. Il n’aurait jamais cru cela possible, pourtant il s’était lié d’amitié avec un robot bien plus humain que la plupart de ses congénères.


Raph traverse une période de révolte contre ses parents, plus précisément contre le Visiteur en saison 4, lui reprochant son abandon sans explication, puis sa façon de fuir les responsabilités, jusqu’à ce qu’il comprenne la position du Visiteur et sorte grandi de cette nouvelle compréhension. Il acquiert son autonomie et devient enfin un adulte aux côtés de Henry et du Visiteur, car ils sont aussi ses amis.

Extrait de La Meute a écrit:[Le Visiteur] s’approcha de Raph et se planta face à lui, sans le quitter des yeux.
—Raph, tu te souviens du temps que ça t’a pris pour me faire confiance la première fois que je t’ai rendu visite en 2009 ? Pour croire qu’il était possible qu’un type vienne du futur pour t’aider?

Raph ne pouvait détacher son regard du sien. Évidemment, qu’il se souvenait. Leur relation n’avait pas été facile au début. Mais en même temps, qui aurait pu gober sans poser de question qu’une simple canette jetée à côté d’une poubelle pouvait mener l’humanité à sa perte ? Les suites de causalités, toutes évidentes qu’elles soient dans l’esprit du Visiteur, ne pouvaient que paraître fumeuses à un esprit cartésien du début du XXIe siècle. Raph avait fini par le comprendre et, plus important encore, il avait fini par comprendre cet homme improbable, vêtu d’un vieux blaser de récupération et d’un pantalon d’éboueur qui lui donnait l’apparence d’un clochard hystérique. Mieux, il était devenu son ami.

Judith, la grande soeur:

La deuxième version de Judith que Raph rencontre lui inspire un grand respect mêlé de crainte. Bien qu’il apprenne à la connaître et à apprécier ses forces, Raph gardera longtemps une distance prudente avec Judith, sans doute parce qu’elle montre à plus d’une reprise que tuer ne lui occasionne aucun problème. Judith est la grande sœur en rébellion ouverte contre le parent, le Visiteur. Elle remet en question ses ordres, met en doute ses plans, refuse parfois d’obéir quand ça ne lui plaît pas, quitte même la famille quand elle ne s’y sent plus valorisée ou qu’elle n’obtient pas du parent ce qu’elle veut (par exemple des papiers d’identité qui lui permettraient de quitter la maison familiale et de vivre son indépendance). Judith est la grande sœur émancipée qui n’a pas besoin de l’approbation du parent ni de ses encouragements et qui se fait un point d’honneur d’être en désaccord avec son parent quand son petit frère prend le parti du parent, notamment. Et comme des frères et soeur, Judith et Raph se disputent à l'occasion, notamment sur leur importance mutuelle.


C’est Judith que Raph choisit comme confidente de ses amours, malgré ses dehors parfois brutaux. C’est à elle qu’il s’ouvre de son intérêt pour Stella et c’est elle qui, indirectement, va permettre la création du couple, quoi qu'en pense le Visiteur. Comme le Visiteur, elle n’hésite pas une seconde à mentir à Raph, par exemple en lui disant qu’elle le trouve charmant et qu’il y a sûrement des filles qui voudraient bien sortir avec lui. Elle cherche ainsi à lui redonner confiance en lui… mais en même temps lui avouera sans détour qu’elle ne lui a dit cela que parce qu’elle avait pitié de lui. Typique d’une grande sœur!



En troisième saison, cette relation grande sœur et petit frère entre Raph et Judith devient encore plus évidente. Lorsqu’ils sont envoyés comme espions chez Les Missionnaires, Raph se met instinctivement sous la protection de Judith et cherche son regard quand les Missionnaires les sépare. On le voit de manière encore plus flagrante quand Henry fait envoyer Raph en prison nécrophile. Judith prend alors la direction des opérations et, après un baiser très fraternel, passe à l’action pour sauver la peau de Raph, au péril de sa vie.


Lorsque Raph apprend la mort de Judith, il est complètement démoli. C’est un membre de sa famille qui a disparu, un de ses piliers, une force et un soutien qui s’évanouit. Aux yeux de Raph, Judith allait toujours être là pour lui… C’est une épreuve qui le fera grandir en lui faisant prendre conscience des risques associés à la vie menée par le Visiteur. Ce deuil lui permettra même d’affronter la meurtrière de Judith pour protéger ceux qu’ils aiment.

Tim et Léo, les amis par défaut:
Ce sont les premiers membres de l’entourage de Raph que l’on découvre, dès le premier épisode. Tim et Léo sont si proches et indissociables l’un de l’autre qu’ils finiront par former pour ainsi dire un couple. Un couple duquel Raph sera temporairement exclu, car jugé trop immature.


On apprend très vite que Tim et Léo sont les seuls amis de Raph, bien qu’ils ne semblent pas très proches. Raph ne se tourne d'ailleurs jamais vers eux pour des conseils, de l’aide ou du soutien. Au contraire, s’ils sont encore un peu impliqués dans la vie de Raph en saison 2, c’est que le Visiteur les a recrutés… Tim et Léo semblent être ces amis qu’on perd peu à peu de vue en vieillissant, car on ne partage plus les mêmes intérêts ni les mêmes réalités. En quatrième saison, ils ne représentent plus que le restant de normalité dans la vie de Raph, son boulot de tous les jours, avec lequel il finit par se réconcilier, mais sa vraie vie est désormais avec le Visiteur et Henry. Ils ne sont plus du tout présents en cinquième saison.


Mattéo, le copain de ma soeur:
Pour Raph, Mattéo est un peu l’élément « rapporté » dans sa famille reconstituée. Il a pour sa force et ses capacités beaucoup de respect, mais ne se confie pas à lui. Raph ne lui accorde d’ailleurs que peu d’attention sauf lorsque la force de Mattéo peut lui être utile, par exemple pour sauver Stella.


Lorsque Judith aide Raph à échapper aux Missionnaires en s’opposant physiquement à Mattéo, Raph ne cherche pas à s’interposer et les laisse au contraire régler leurs différends. S’il démontre ensuite de la joie en retrouvant Mattéo à Néo-Versailles, c’est très rapidement qu’il le questionne sur le sort de Judith.

Dans La Meute, Raph s'attriste cependant que Mattéo et eux ne soient plus dans le même camp, alors qu'ils avaient autrefois formé une équipe soudée.

Les Lombardi, un miroir:
Les Lombardi forment un étrange reflet de la famille recomposée de Raph. Raul est, comme le Visiteur, un genre de héros, mais tandis que l’un cherche à protéger sa famille, l’autre n’hésite pas à jeter la sienne dans le danger pour sauver le monde.

Sara est le miroir déformant de Judith, la sœur forte et déterminée qui peut se montrer dure, mais là où Judith cache une grande sensibilité, Sara prend plaisir à faire souffrir les autres et se soucie au final assez peu des états d’âme de ses frères.


Dario partage quelques points communs avec Raph, tous deux souffrent en effet d’un manque de reconnaissance de la part des autres et se font souvent rabaisser. Cependant, contrairement à Dario, systématiquement relégué aux tâches sans trop de responsabilités, car il prend toujours la pire des décisions, Raph bénéficie du soutien de sa « famille », qui lui confie des missions tout en assurant ses arrières.

Raph et nous


Avec une histoire de voyages dans le temps et un Visiteur du Futur aussi déconcertant que déjanté, le public avait bien besoin d'un personnage auquel se rattacher. Cette ancre, c'est Raph, un jeune homme ordinaire, qui n'a rien demandé à personne, mais à qui tout va arriver. En tant que notre contemporain, il fait aussi le lien entre notre époque et celle du Visiteur, entre la normalité et les missions. Dans la première saison, on partage le quotidien de Raph quand le Visiteur n'y est pas et on est toujours avec lui au moment où celui-ci surgit pour tout chambouler. En premier lieu, il n'apparaît pas comme le héros de l'histoire (il est plus souvent à la traîne du Visiteur qu'en train de mener une action), ni la figure principale de la série, mais il est au centre de tout. Même le futur de l'humanité, selon le Visiteur, dépend de Raph, ou plutôt de sa décision de créer ou de ne pas créer la Brigade temporelle. Pour le Visiteur, il représente une attache à notre époque, pour nous, public, il représente notre lien avec la normalité, et, parce qu'il accepte les histoires et aventures extraordinaires du Visiteur avec une certaine facilité, nous pouvons y croire nous aussi.

Avec l'arrivée de Judith et Mattéo dans l'équipe en deuxième saison, l'univers de la série s'agrandit légèrement et les conséquences du voyage dans le temps gagnent en importance, mais Raph nous ramène bien souvent vers ses problèmes domestiques, sa vie de couple, les tâches ménagères, son appartement, sa recherche d'emploi, bref, la vie quotidienne. Quand les autres personnages se préoccupent du sort du monde, titillent l'humanisme ou s'inquiètent de leurs bénéfices personnels, Raph est toujours là pour nous ramener au concret, à la morale, aux valeurs humaines. Du garçon un peu bonasse, Raph se transforme en véritable héros au fil des saisons, modifiant au fur et à mesure le regard que l'on porte sur lui. D'ailleurs, en quatrième saison, le « Visiteur du futur » n'est plus tant Renard que Raph, puisque c'est celui-ci qui visite le futur (merci @"Dark~Jacket" pour la remarque)... En soi, Raph nous fait grandir en même temps que lui et la série.

Remerciements


Merci à Yao pour l'inspiration initiale et son apport à la réflexion, ainsi qu'à Dark~Jacket, à Hinsomnia et à Alix D. Magne pour les idées et les discussions. Smile







Dernière édition par Malva le Jeu 28 Juil 2016 - 4:43, édité 9 fois

_________________

avatar
Malva
Modératrice Parlons de tout et de rien
Modératrice Parlons de tout et de rien

Féminin Messages : 3589
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Dark-Jacket le Jeu 3 Mar 2016 - 23:06

Très sympa, j'aime beaucoup les portraits psychologiques des personnages et tu dresses une représentation assez juste de Raph même si je ne suis pas d'accord avec tout. Hâte de lire la suite. Very Happy

@Malva a écrit:Mais je t'en prie, éclaire-moi sur nos points de désaccord, qu'on en débatte! Smile Idéalement, je voudrais revoir toute la série en me concentrant sur le profil psychologique de chacun des personnages. J'ai sûrement oublié des tas de détails.

ÉDIT : J'ai ajouté le chapitre sur l'évolution du personnage.

Et j'oubliais de remercier @Yao et ses analyses, de m'avoir inspirée.

Si tu ne m'en veux pas, je commenterai les deux parties de l'analyse demain d'un bloc. ^^


Dernière édition par Dark~Jacket le Jeu 24 Mar 2016 - 0:39, édité 1 fois
avatar
Dark-Jacket
Légende
Légende

Masculin Messages : 11488
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 31
Localisation : Paris

http://de-monde.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par GTH Macro Ranger le Ven 4 Mar 2016 - 1:41

Hmmmmmmm

J'ai pas lut la Meute donc je peu pas parler du dernier cas x))
Mais tu présente pas mal le personnages, je suis de ton avis sur les 3/4 ^^
avatar
GTH Macro Ranger
Fan du Futur
Fan du Futur

Messages : 262
Date d'inscription : 15/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Malva le Ven 4 Mar 2016 - 4:27

Bien hâte de lire vos avis. Smile J'ai ajouté des images et des liens pour illustrer certaines affirmations ou des exemples que je donnais. J'espère que ça rendra la lecture plus agréable!

_________________

avatar
Malva
Modératrice Parlons de tout et de rien
Modératrice Parlons de tout et de rien

Féminin Messages : 3589
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Dark-Jacket le Ven 4 Mar 2016 - 13:00

J'ai bien aimé ton analyse de l'évolution de Raph. ^^
Pour faciliter la lecture tu pourrais mettre chaque saison sous "spoiler" pour qu'on ait moins à scroller. Wink

Pour l'évolution, je pense que Raph au début est assez égoïste et complètement un ado qui a quand même des aspirations, il n'a pas l'air particulièrement apathique comme tu sembles le voir et il prend des initiatives (du genre appeler Stella ou lancer le défi de la canette avec ses amis).
Il ne cherche pas spécialement une vie calme pour moi, il a une vie calme et cherche à se distraire. Son antagonisme pour le visiteur vient plus du fait qu'il se sent harceler.

J'attribue de plus sa "générosité" à une passivité quant à l'idée de s'opposer aux autres. ^^


Dernière édition par Dark~Jacket le Ven 4 Mar 2016 - 15:40, édité 1 fois
avatar
Dark-Jacket
Légende
Légende

Masculin Messages : 11488
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 31
Localisation : Paris

http://de-monde.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Malva le Ven 4 Mar 2016 - 15:20

Ça reste des initiatives à très petite et très triviale échelle, non? Tu penses à quel genre d'aspirations, à part une vie pas trop difficile? Il faudrait que je revisionne la première saison! T'es sûr qu'il ne cherche pas une vie tranquille et sans histoires? Il me semble qu'il le formule directement à quelques reprises au fil des saisons. En tout cas, en saison 4, il dit qu'il aime les aventures, mais à petites échelles (genre manger un yaourt périmé) et qu'il préfère la "normalité".

L'égoïsme, c'est pas bête du tout! Je vais réfléchir là-dessus et ajouter ça à l'analyse.

Passif plutôt qu'apathique ou indolent?

Merci pour tes pistes de réflexion! Smile Et je vais mettre des balises spoiler.

_________________

avatar
Malva
Modératrice Parlons de tout et de rien
Modératrice Parlons de tout et de rien

Féminin Messages : 3589
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Dark-Jacket le Ven 4 Mar 2016 - 15:42

En fait, il me semble que c'est sa rencontre avec le visiteur qui lui fait vraiment vouloir une vie calme. Après, vu son caractère, je pense que s'il avait eu une vie calme, il aurait au contraire pleuré de n'avoir jamais connu l'aventures. Il n'a pas l'air trop sûr de ce qu'il veut vraiment. Enfin, c'est une vision très personnelle. En tout cas, j'aime beaucoup toutes les réflexions sur le personnage. Smile
avatar
Dark-Jacket
Légende
Légende

Masculin Messages : 11488
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 31
Localisation : Paris

http://de-monde.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Malva le Ven 4 Mar 2016 - 15:47

Ah mais j'aime comment tu formules ça! Et ça vient parfaitement coller à la première partie de mon analyse sur le jeune adulte qui sait pas ce qu'il veut. Ça te dérange si j'intègre ta réflexion en reformulant certaines parties de la mienne?

J'vais ajouter une section "remerciements" à l'analyse pour toutes les personnes qui nourrissent ma réflexion. Smile

D'ailleurs, maintenant, j'ai envie d'analyser Judith!

_________________

avatar
Malva
Modératrice Parlons de tout et de rien
Modératrice Parlons de tout et de rien

Féminin Messages : 3589
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Dark-Jacket le Ven 4 Mar 2016 - 15:49

Avec grand plaisir, je me sens honoré. ^^
avatar
Dark-Jacket
Légende
Légende

Masculin Messages : 11488
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 31
Localisation : Paris

http://de-monde.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Suricate le Ven 4 Mar 2016 - 18:10

Bonjour, je passe juste dire que c'est : bien.
Tu vas bien plus loin que j'aurai été ^^
avatar
Suricate
Héros
Héros

Masculin Messages : 3000
Date d'inscription : 10/11/2014
Age : 25
Localisation : Mon terrier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Malva le Dim 6 Mar 2016 - 4:27

Merci d'être passé, Suricate! J'aime beaucoup avoir des retours, même aussi courts que le tien. Razz

J'en profite pour dire que j'ai édité mon premier message pour ajouter la dernière (je pense?) partie de mon analyse, soit mon regard sur la relation entre Stella et Raph. Bonne lecture!

_________________

avatar
Malva
Modératrice Parlons de tout et de rien
Modératrice Parlons de tout et de rien

Féminin Messages : 3589
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par yao le Lun 7 Mar 2016 - 17:26

J'ai tout lu, c'est vraiment un super boulot, bravo ! Very Happy

Je suis assez d'accord avec ta vision des choses bien que, parfois, je n'ai pas réfléchi super loin sur certains points. Contrairement à DJ, je ne pense que Raph est vraiment égoïste... du moins, pas plus que d'autres personnages Razz
Dans la saison 1, je trouve toutefois que tu es un peu trop dur avec lui, notamment sa relation avec le Visiteur. Le Visiteur le soûle mais je crois que, au fond de lui, il l'apprécie bien (cf l'épisode "La copine", voire "La Bière"). Cependant, sa vision pour le Visiteur change constamment au fil des épisodes donc difficile de savoir exactement ce qu'il pense : au début, il est indifférent. Ensuite, il l'énerve. Puis, il a pitié de lui ("c'est un Sans Ami"). Puis il se ré-énerve (cf "Le Docteur" quand il voit que le Visiteur le ment de plus en plus). Et il a davantage d'empathie pour le Visiteur (le futur c'est de la merde). Vient ensuite la méfiance (cf "La Traque") et enfin l'amitié. Bref, c'est un gros foutoir et Raph n'a pas qu'une seule opinion sur le Visiteur ^^

Sinon, je suis assez d'accord avec l'analyse sur la Meute. J'ai été assez déçu de son comportement, je le voyais davantage mature suite à la saison 4.

Et comme autres sujets sur Raph que tu pourrais aborder : sa relation avec le Visiteur et Henry = Raph est comme un enfant. Ceci arrive dès la saison 2. Raph se comporte comme un gamin (il espionne Stella, il ment à Stella, il veut avoir raison, à l'inverse il manque de confiance en lui) alors le Visiteur et Henry le traite tel quel (on ne dit pas que Stella a été kidnappé sinon il va chialer, idem sur la mort de Judith, il ne comprendra pas si on lui explique pourquoi le Visiteur le quitte, etc.). Il y a aussi un autre truc intéressant sur l'aspect Maître-Élève entre le Visiteur et Raph (Raph le vouvoie alors que le Visiteur le tutoie).

Dans la même ligné, tu pourras aborder un peu plus sur ce qu'inspire Raph pour les autres personnages (à moins que tu veuilles réserver ces chapitres lorsque tu parleras principalement des autres personnages ?). Par exemple, dans ton chapitre sur la relation Raph-Stella, tu analyses beaucoup plus Raph (tu regardes aussi le point de vue de Stella mais beaucoup moins).

Et enfin, tu peux faire des analyses avec la perception de ce que j'appelle "Le mauvais fan" ou "Le fan tricheur". C'est-à-dire de faire des analyses ou des théories en sortant du "centre" de la fiction et en parlant par exemple du support (la web-série) ou ce que disent les créateurs / intervenants (acteurs, producteurs, etc.).
Par exemple, pour nous, internautes, quel rôle joue Raph ? Pourquoi est-il important dans la série ? Raph n'est pas le personnage principal de la saison 1 mais il est le héros (on découvre la série via son point de vue). Pourquoi fallait-il qu'il évolue au fil des saisons ? Est-ce que Raphaël Descraques et/ou sa relation avec François a changé le personnage de Raph ? Est-ce que le fait qu'il n'y ait que dix épisodes dans la saison 3 a empêché son évolution ? Pourquoi Raph n'est-il plus vraiment un personnage aussi central dans la saison 3 alors que c'était clairement le cas dans la saison 1 ? Etc. Wink

_________________

Robot Suisse : mon étude sur Frenchnerd:
avatar
yao
Ex Admin
Ex Admin

Masculin Messages : 23848
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 24
Localisation : Suisse - NE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Malva le Lun 7 Mar 2016 - 21:00

Je te remercie beaucoup pour tous tes commentaires, Yao! C'est super intéressant d'avoir des avis différents. Smile

@yao a écrit:Dans la saison 1, je trouve toutefois que tu es un peu trop dur avec lui, notamment sa relation avec le Visiteur. Le Visiteur le soûle mais je crois que, au fond de lui, il l'apprécie bien (cf l'épisode "La copine", voire "La Bière"). Cependant, sa vision pour le Visiteur change constamment au fil des épisodes donc difficile de savoir exactement ce qu'il pense : au début, il est indifférent. Ensuite, il l'énerve. Puis, il a pitié de lui ("c'est un Sans Ami"). Puis il se ré-énerve (cf "Le Docteur" quand il voit que le Visiteur le ment de plus en plus). Et il a davantage d'empathie pour le Visiteur (le futur c'est de la merde). Vient ensuite la méfiance (cf "La Traque") et enfin l'amitié. Bref, c'est un gros foutoir et Raph n'a pas qu'une seule opinion sur le Visiteur ^^

Oui, j'ai remarqué en revoyant la saison 1. Il n'est pas très constant. Ça rentre dans le magma qu'est l'indécision et l'inconstance de Raph, je trouve. Il ne sait pas ce qu'il veut, donc il ne sait pas comment réagir face au Visiteur. Je vais essayer de trouver comment intégrer ça plus clairement dans mon analyse de la saison 1.

Et comme autres sujets sur Raph que tu pourrais aborder : sa relation avec le Visiteur et Henry = Raph est comme un enfant. Ceci arrive dès la saison 2. Raph se comporte comme un gamin (il espionne Stella, il ment à Stella, il veut avoir raison, à l'inverse il manque de confiance en lui) alors le Visiteur et Henry le traite tel quel (on ne dit pas que Stella a été kidnappé sinon il va chialer, idem sur la mort de Judith, il ne comprendra pas si on lui explique pourquoi le Visiteur le quitte, etc.). Il y a aussi un autre truc intéressant sur l'aspect Maître-Élève entre le Visiteur et Raph (Raph le vouvoie alors que le Visiteur le tutoie).

Mais totalement! J'y ai pensé, mais je me suis rendue compte de la somme de travail si je me mets à analyser la relation de Raph avec chacun des autres personnages principaux. Et ça risque de faire un peu doublon si j'analyse les autres personnages, alors je me suis concentrée sur une seule relation, pour le moment. C'est clair que ce serait pertinent! Dans les "bibles", ces gros documents qui accompagnent tout projet télé/web, surtout quand il y a plusieurs auteurs, chaque fiche de personnage contient une section qui détaille par le menu la relation du personnage avec chacun des autres personnages. C'est super intéressant à lire.

Il y a une autre relation intéressante pour Raph aussi, outre le "parents-enfant" du Visiteur et d'Henry avec Raph, il y a aussi "grande-soeur Judith". Razz Alors je vais sûrement aborder ces relations dans de futures analyses des autres personnages.

Et enfin, tu peux faire des analyses avec la perception de ce que j'appelle "Le mauvais fan" ou "Le fan tricheur". C'est-à-dire de faire des analyses ou des théories en sortant du "centre" de la fiction et en parlant par exemple du support (la web-série) ou ce que disent les créateurs / intervenants (acteurs, producteurs, etc.).

Je trouverais ça super intéressant, mais je ne suis pas du tout assez calée pour analyser ça. Par contre, je connais quelqu'un qui le serait... Si ça te dit de compléter mon analyse avec cette perception "mauvais fan", j'en serais très heureuse, m'sieur Yao. Wink

Je serais curieuse aussi de savoir ce que pense Raphaël de cette vision du personnage, mais je sais que la majorité des acteurs n'aiment pas vraiment revisiter d'anciens personnages. Cela dit, ça me conforte de savoir que vous la trouvez globalement juste. Smile Merci encore!


ÉDIT : eh bien finalement, @yao, tes idées m'ont inspirée et je suis partie sur une nouvelle section d'analyse, que je viens d'ajouter.

Il me manque encore les extraits vidéos pour appuyer mes arguments, mais dites-moi ce que vous pensez de cette drôle de famille. Smile

_________________

avatar
Malva
Modératrice Parlons de tout et de rien
Modératrice Parlons de tout et de rien

Féminin Messages : 3589
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Alix DM le Lun 7 Mar 2016 - 21:23

Coucou ! Chose promise, chose du, je viens commencer un débat sur Raph avec toi. Je commence en rebondissant sur la question de est-ce que Raph est égoïste au début de la série?
Pour ma part il l'est totalement. Mais attention un gentil égoïste. Il ne veut de mal à personne, mais il pense surtout à lui. Et avec Stella, il est assez ingrat. C'est un peu elle qui a le rôle du mec dans leur couple, mais pourtant la seule chose dont Raph se soucie c'est qu'elle reste quoi qu'il arrive avec lui. Il ne pense pas une seconde qu'elle peut avoir des volontés propres, et qu'elle peut ne pas être heureuse. En reprenant ta citation de Raph qui dit qu'elle est l'amour de sa vie.
POur moi, il n'a pas de mauvaise intention mais il reste égoïste de sentiment. Pareil avec le Visiteur. Certe il est chiant et l'embête très souvent, mais il essaie de l'aider dans le fond. C'est grâce au visiteur qu'il évolue. De plus le Visiteur ment, mais il cherche à protéger. Alors que Raph peut mentir à Stella pour son seul intérêt (je prend pour exemple la fin de la saison 2 quand il dit qu'il sera avec Stella toute sa vie). Même le Visiteur est choqué par ce mensonge au fond.

Je suis aussi tout à fait d'accord sur ton idée générale de l'évolution du personnage. C'est un peu des débuts de jeune ado absolument pas sûr de lui à quelqu'un de fort, qui prend les décisions. Et c'est tellement dommage que le livre n'est pas gardé cette image. Je pense que l'histoire ne le concernait presque pas et du coup on ne le rend pas particulièrement intéressant.

Il faut aussi dire que c'est raph qui permet au Visiteur de garder les pieds sur terre. C'est lui qui le rassure. Même si ce n'est pas évident à chaque fois, Raph devient le seul réel confident du Visiteur. Le seul pour qui voit vraiment les erreurs de ce dernier. Je trouve qu'on insiste pas assez sur la partie "amitié" entre les deux personnages. Même si le Visiteur lui fait pas mal de plan, ben ils sont toujours près à se retrouver.

Après sur un autre point, je rejoins les idée de Yao. Tu peux analyser Raph avec un regard extérieur, une idée de ce que peut représenter Raph dans l'histoire en général. Je me lance pour te donner mon idée:
Raph c'est le personnage duquel on se rapproche le plus facilement. Probablement du à sa localisation géographique et temporel. Il est le jeune lambda qui se retrouve embrigadé dans une affaire bien plus grande que lui. C'est aussi lui qui a les réactions qui peuvent nous être le plus associés. les autre ne vivant pas à la même époque à la base, ils sont un peut à l'ouest dans leur vie du XXIème siècle. Raph est un peu le relais entre Mathéo, Judith, le Visiteur et son siècle.
Pour en revenir à sa relation avec le Visiteur. On peut avoir l'impression que ce dernier est le mentor de Raph. Il lui explique, le forme aux aléas de la vis. Il le protège aussi comme il le peut. C'est grâce à la manière dont le Visiteur l'a accompagné que Raph prend du charisme. Il en manquait cruellement au début, et dans la saison 4, on a comme un examen de tout tee qu'il a appris. C'est à lui de prendre les rennes quand le Visiteur est out. Il devient presque le chef de la bande.

Voilà voilà, je commence avec ça Smile Dites-moi ce que vous en penser !

_________________
"Comme tous ceux qui vivent des heures si sombres mais ce n’est pas à eux de décider. Tout ce que vous avez à décider c’est quoi faire du temps qui vous est imparti"  Gandalf
avatar
Alix DM
Modératrice Fan-arts & Créations Originales
Modératrice Fan-arts & Créations Originales

Féminin Messages : 2775
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 24
Localisation : La Comté, Terre du Milieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du personnage de Raph

Message par Malva le Lun 7 Mar 2016 - 21:31

Hiiiiii, Alix, tu me fais danser la tarentelle! Merci de rebondir comme ça à partir de mon analyse, j'suis choyée aujourd'hui! Very Happy

J'aime beaucoup l'idée du Visiteur mentor, au-delà même de la figure parentale.

Et on se rejoint totalement sur l'égoïsme de Raph dans sa relation avec Stella! C'est pour ça que leur relation me rend triste. Heureusement, tous les deux cheminent au fil des saisons et finissent par arriver à la meilleure des conclusions pour tous les deux. Hip hip hourra pour la maturité de Raph!

Je vais y repenser pour l'analyse méta-texte du personnage, mais ce n'est vraiment pas ma force, alors si vous voulez vous lancer... Smile

ÉDIT : J'ai ajouté liens et images pour la section sur les relations de Raph avec sa tribu. Cool Et des extraits de La Meute (merci @Dark~Jacket).

_________________

avatar
Malva
Modératrice Parlons de tout et de rien
Modératrice Parlons de tout et de rien

Féminin Messages : 3589
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum