[ Fan-Fiction ] Les Salvateurs Anonymes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Fan-Fiction ] Les Salvateurs Anonymes.

Message par Jean-Mowgli-Le-poney le Sam 3 Mar 2012 - 20:41

Comme vous pouvez le savoir (ou pas), Je me suis lancer dans la fan-fic du VDF, et la, je viens de faire la suite alors je me suis dit, on va tout recommencer depuis le début Very Happy


----------------------------------------------------------

Chapitre un : L’après des Avant Propos.

2250 > Couche du temps n°1 (Saison 1) > QG des SA

Spoiler:
" It's the-THE-the end of the wo-world as -A-as we know it, and I feel fin-fin-fine-fine-fin-fine-fin-fine..."
La chanson de R.E.M sortait d'une vielle radio des années 70's, Joe, un homme aux cheveux longs tapa sur le poste de radio et la musique remarcha normalement
.
Joe : "Il se grouille ce putain de gosse !?"

Florian, un jeune homme avec les cheveux noirs très courts
se leva.


Florian : "Du calme Joe" Puis Florian rigola en remarquant ce qu'il venait de dire.

Les deux hommes se trouvaient dans une pièce aux murs tout
rouillés avec des posters dessus (Dr.Who, OVNI'S LOVE, Lovely Rita...), Il y avait une table ronde au milieu de la pièce avec huit personnes autour, au dessus, une ampoule allumée vacille. De l'autre coté de la pièce, une porte mène à une cuisine remplie d'objets cassés et de matériel de laboratoire.

Une forme apparait dans le coin de la pièce dans un halo vert et rouge, la forme se révèle être un ado blond avec un bras tout plein de cloques rouges comme s'il était brûlé, c'étais Tao il s'assit et prit la parole:


Tao : "Excusez moi, je me suis acheté un truc à bouffer
en 2025, et là-bas il m'est arrivé un truc de fou..."

Théo : "Si tu as une machine à voyager dans le temps,
c'est pour t'en servir !"

Castafolte: "Oui, on a eu peur nous, on a failli
envoyer Marc !" il sortit de la cuisine, suivi par Marc.

Marc : " Tu as eu de la chance, j'allais partir te
chercher, et ça allait chauffer pour ton matricule !"
Toutes les personnes debout se sont dirigées vers la table
et se sont assises.


Un homme aux cheveux blancs sales : "Bon, je pense que
tout le monde a eu vent de pourquoi on est là ..."

Tao : "Oui, hein numéro 7 !" le jeune homme blond était en train de manger
son kébab. Il se tourna vers numéro 7, c'était le visiteur.

Le Visiteur : "BORDEL, J'AI UN PRÉNOM TAO!"

Lou (une fille qui se trouvait à coté de lui) : "Oui bah, si tu n'avais pas magouillé avec ton double du futur pour te faire évader de chez la brigade temporelle, on en serait pas la !"

L'homme aux cheveux blancs : "SILENCE, On n'est pas là pour se battre. On est là pour faire un débat constitué... Donc, voici ce qui est reproché à numéro 7... " Le visiteur poussa un soupir. "Vous avez utilisé une version plus âgée de vous pour vous échapper des locaux de la brigade temporelle et de vouloir empêcher la création de celle-ci. "

Le visiteur : "Mais c'est ridicule, enfin, je'f'rais jamais ça, je ..."

L'homme aux cheveux blancs mit sur la table le closer sur
l'histoire de la brigade temporelle, L'homme s'éclaircit la voix...


L'homme aux cheveux blancs : "Peu d'informations persistent sur le créateur de la brigade temporelle, le visionnaire, le génie,
l'homme de l'ombre, Raph.", Et ces informations là, elles sont ici !"

L'homme posa un classeur sur la table.

Le visiteur : "Merde... non mais comment vous avez trouvé ça, enfin, c'était où, ce n'est pas à moi ça ..."

L'homme aux cheveux blanc : "Votre double est peut-être complètement "Hors Service" Mais il se rappelle encore de ce que vous lui avez dit quand vous l'avez appelé pour votre évasion ! Bon alors, on va passer aux sanctions. Donnez-moi votre machine..."

Le visiteur : "Non, mais, mais, mais..., Pas, Pas ma machine !"

Le vieil homme fit un geste à Marc et il se leva aussitôt et se plaça derrière le visiteur.

Marc : "Conseil d'ami, Donne-lui sinon je vais devoir utiliser la force..".

Le visiteur enleva sa machine (qui ressemble à celle de la saison deux) puis la fit glisser sur la table en direction du vieux.

L'homme aux cheveux blancs : "Merci." Le vieil homme récupéra la machine, puis il appuya sur deux boutons derrière la machine qui fit un "Bip-Bip-Bip-Bip..." puis il la lança en direction du visiteur.
Le visiteur l'esquiva et la machine explosa derrière lui en mille morceaux.

---------------------------------------------------------------------------

Chapitre Deux : Le plan B

2250 > Couche du temps n°1 (Saison 1) > QG des SA

Spoiler:
"BOUM." Il vient d'y avoir une explosion dans la petite pièce noire de monde, il y avait une table ronde au milieu de la salle avec au tour 12 personnes, trois filles pour neuf garçons...

Le Visiteur se leva brusquement et se dirigea vers les pièces de sa machine encore fumante, au passage il bousculât Marc qui se trouvait derrière lui, il s'agenouilla vers les décombres de sa machine.

Marc alla se rasseoir à sa place.

Le jeune blond appelé Tao finit son kebab et mit ses pieds sur la table.

Le vieil homme aux cheveux poivre-sel se leva.


Le vieux : "Réunion terminée ! Des questions ?!"

Tao : "Oui, heu, Numéro 7 fait toujours partie des SA ?"

Marc : "Comment il pourrait encore faire partie des SA ?"

Tao : " Bah, il fait comme docteur machin, vu que c'est un robot, il n'va pas sur le terrain, il reste au QG pour nous envoyer des informations... Ou faire des cookies !"

Castafolte : "Je ne suis pas un robot, je peux vous le prouver !" Le Castafolte tira sa manche et il trouva une tâche de peinture beige pile-poil où il a normalement le code barre.

Le vieux : "Bon, Je ne sais pas si Numéro 7 reste, je propose un vote... Qui est pour le renvoi de Numéro 7 ?"

Dix personnes levèrent la main, il manquait le Visiteur et Tao.

Le vieux : "Qui est contre ?" Le Visiteur leva la main dans son coin.

Tao : "Qui s'en fout ?" Il leva la main, puis il sortit une clope de sa poche et un zippo.

Le vieux : "Le choix est fait, Numéro 7 ne fait plus partie des Salvateurs Anonymes."

Le Visiteur : "Quoi ?! Pourquoi ?! NAN MAIS..."

Le Visiteur se leva et lança le dessus de sa machine en direction du vieil homme.
Le vieux disparut dans un halo vert et rouge puis réapparut quelques instants plus tard.


Le vieux : "Marc, attrape-moi cet avorton !"
Marc se leva en faisant tomber sa chaise et sauta sur le Visiteur qui esquiva sur le coté.
Le Visiteur se lança sur Marc qui donnait des coups en direction du Visiteur.


Le Visiteur : "Dis bonjour aux dinosaures pour moi, connard !" Là, le Visiteur se jeta sur le bras de Marc et appuya sur le bouton PLAY de la machine puis se jeta en arrière. Marc disparut dans un halo bleu/rouge.

Tao : "Cool !" Il tira une latte de sa clope et regarda le spectacle en acclamant le Visiteur par son vrai nom.

Le Visiteur prit les débris de sa machine, les mit dans sa poche et courut vers Numéro 5, un homme mal rasé aux cheveux bruns appelé Théo. Le Visiteur le prit par le cou appuya sur le bouton PLAY de la machine de Numéro 5.


Théo : "Hé, non, pas touche à ma ..." Théo disparut avec le Visiteur... Puis le Visiteur réapparut seul avec un flingue dans la main, il visa tour par tour les personnes de la SA.

Le Visiteur : "Je veux Mr. Playstation. Le robot vient avec moi !"

Castafolte : "Enfin, pourquoi dis-tu ça, il n'y a pas de robot ici ?!" Le Castafolte sortit de la cuisine.

Le Visiteur visa le Castafolte et lui tira dessus, et des petits éclairs sortirent de l'endroit où avait tiré le Visiteur.

Le Visiteur : "Si, y'a toi !"

Castafolte : "What The F*ck ?! Bip Bip..." Le Castafolte se déconnecta !

----------------------------------------------------------
(Attention, les chapitre suivent n'ont été corrigé que par un correcteur en ligne :s)

Chapitre Trois : La fuite.

2250 > Couche du temps n°1 (Saison 1) > QG des SA

Spoiler:
"What The Fuck ? Bip... Piu" le Castafolte se déconnecta et tomba en avant.

Alison, la fille à coté de Tao se leva pour aller voir l'étendue des dégâts sur le Castafolte.

Le visiteur tira en l'air et toucha un tuyau qui s'est mis à fuir puis visa Alison.

Le visiteur : "ASSIS ! TEMPS QUE JE SUIS LA, JE SUIS LE NOUVEAU NUMÉRO 1, C'EST MOI QUI DONNE LES ORDRES !"

Le vieil homme aux cheveux blancs allait répondre quand le visiteur tira un autre coup de feu.
Le visiteur : "SILENCE ! C'EST MOI QUI PARLE !" Le visiteur s'avança vers le vieux...

Marc réapparue le vêtement tout déchiré en visant le visiteur avec son fusil à pompe.

Le visiteur mit son flingue sur la tête du vieil homme et Marc visa de plus belle le visiteur.

Le visiteur tira sur Marc qui disparut dans un halo cyan et rouge pour esquiver la balle,
il déchira la page de gauche du Closer qui se trouvait sur la table.


Le visiteur : "PERSONNE NE BOUGE SANS L’AUTORISATION DE NUMÉRO 1 !"

Toutes les personnes qui étaient autour de la table ont regardé le vieux.
Le visiteur tira encore une fois en l'air.

Le visiteur : "le NOUVEAU NUMÉRO 1 !" Il mit la page du Closer dans sa poche puis tira le Castafolte jusqu'à la cuisine, il ouvrit la porte qui se trouvait au fond de la pièce et tira le Castafolte jusqu'à la chambre du vieux, dessus la porte il y a marqué : Numéro 1 puis ferma la porte à clé derrière lui.

Derrière la porte on entend les gens parler :
(Marc : "il est où ce bâtard .!")

(Le Vieux : "Dans ma chambre !")

(Mélanie : "En plus il a prit le Castafolte et on ne sait pas où est Théo !")

(Tao : "oui, mais on s'en fout de Théo...")

Le visiteur mit le Castafolte sur le bureau et brancha une clée USB au castafolte puis déchira un morceau de drap du lit et le mit comme un bandage...


Castafolte : "chargement en court, 10%, 20%... 90%, 100%..."
Henri fit le bruit d'un ordinateur qui démarre.

Le visiteur : " Henri, tu te réveilles enfin ! Y'a Marc qui t'a tiré dessus, ils sont contre nous ! Ils savent tout pour le plan !"

Castafolte : "Quel plan... ?" Le castafolte eut une absence de quelques secondes comme s'il cherchait dans les nouveaux dossiers d'un disque dur. "Ha oui, supprimer la brigade temporelle..."

Marc : "OUVRE TOUT DE SUITE CETTE PORTE !"

Le visiteur : "Non, et attention, tu utilises ta machine pour entrer dans la chambre, tu as une balle entre les deux yeux avant même d'avoir complètement fini de venir dans la chambre"

Castafolte : "C'est quoi ce bandage ?!"

Le visiteur : "C'est là où Marc t'a tiré dessus ! Bon, tu te sens capable de réparer ma machine ?"
Il lui tendit les morceaux de sa machine.

Castafolte : "Oui, je te la répare en moins de deux"
...
Castafolte : "Ah, mais maintenant ?!" Il prit les morceaux de la machine et commença à bidouiller dans son coin.

On entendit tambouriner à la porte en fer, c'était Marc qui essayait d'ouvrir la porte.
(Marc : "Ouvre cette porte sale fils de P...")

(Le Vieux : "Pourquoi toujours les insultes et la violence, je suis sûr que l'on peut le raisonner")
Marc tira trois balles dans la porte blindée !

(Marc : "Merde, ça fait ricocher !") Il tira encore deux fois dans la porte.

(Tao : "Hé, t'as failli me toucher !")

(Alison :" Il t'a touché, regarde ton bras ! Il saigne !")

(Tao : "Ah oui, en même temps je m'en fous, j'ai plus de sensation dans ce bras, en plus c'est la deuxième fois de la journée que je me prends une balle dans le bras, c'était quand j'étais chercher ma bouffe, c'est pour ça que j'étais en retarde, en fait il avait ...")

(Marc : "ON S'EN FOUT ! PUTAIN")

(Tao : " Hé, si tu n'es pas beau, sois au moins gentil !")


Castafolte : "j'ai fini ! Elle ne marchera pas comme avant mais elle marchera au moins pour nous faire sortir d'ici"

Le visiteur : "Ok, ça me va !" Il prit la machine, attrapa Henri, ouvrit la porte en fer, appuya sur le bouton PLAY de la machine et fit un Fuck à la SA qui se criait dessus.
Marc lui tira dessus mais le visiteur et le Castafolte avaient déjà disparu et la balle alla s'écraser contre le mur.


Marc : "Merde, je l'ai loupé !"

----------------------------------------------------------

Chapitre quatre : (Je n'ai pas eu d'idée pour le titre : s)

2250 > couche du temps n°1 (saison 1) > Côté nord des sous-sols de paris.


Spoiler:
"Il est 14h17, tout de suite : Zombi' route info, alors Space-Woman, ou se trouve les zombis en ce moment ?!..."
La radio du petit bar miteux : Le Zombi sans dents était si fort qu'on l'entendait de la rue, le bar se trouvait au fond d'une allée très sombre, la seule source de lumière était les télés sur le mur qui montrait d'autre rue pour ne pas tomber nez a nez avec un zombi, sur le côté, il avait des Vélib' entassé comme du linge sale.


Visiteur : "On est où là ?!" Le visiteur regarda autour de lui.

Henri : "Tu m'as pris pour un GPS ou quoi ? Je ne suis pas un de ses robot qui donne l'heure et tout ! Regarde sur ta machine"

Le visiteur regarda sa machine qui commençait à fumer.
Un grand silence suivi ...

Visiteur : "la bonne nouvelle c'est que la SA nous retrouvera pas ...
La mauvaise c'est qu'on est 7 Quai de la Seine..."

Henri : "Mais c'est au nord de Paris ça ?!"

Visiteur : "Oui"

Henri : "Mais je croyais qu'on ne pouvait pas passer du coté sud au côté nord de Paris sans se faire repérer par les radars."

Visiteur : "Oui, bah je ne sais pas comment, mais on est passé à travers le radar... On va voir dans le bar si quelqu'un peut nous aider à trouver un toit!"

Le visiteur et Henri entrèrent dans le bar, il était tout petit, le barman se trouvait derrière une fenêtre sans vitre, devant la fenêtre se trouvait des tabourets sans pied qui flottait à mi-hauteur d'un homme, dans le coin, des bornes TEMPUSFUGITRON, sur les murs, il y avait des affiches sur la brigade temporelle.

Barman : "Qu'est c'que j'vous serre." Le barman essuyait des verres avec un vieux torchon.

Le Visiteur : "Bonjour jeune individu, je recherche un lieu pour m'abriter et pour vivre avec mon ami Henri..."

Barman : "Vous savez que c'est interdit de baiser un robot... ?"

Le Visiteur : "NON MAIS ON EST PAS AMI DANS LE SENS "Houlala, on est ami, ho oui" NOUS ON EST DES MECS, DES VRAIS, ET POURQUOI PAS AVEC UN PONEY PENDANT QUE VOUS Y ETES !"

Henri : "Ce que mon ami essait de dire, c'est que vous n'avez toujours pas répondu à sa question!"

Barman : "Il a un Castafolt qui utilise une espace comme laboratoire, allez-le voir, je suis sur qu'il va vous aider !" Le barman fit des gestes pour montrer la route du laboratoire castafolte.
Henri et le visiteur sort du bar en direction du "Laboratoire Castafolte".
...

Henri : "On sonne ."

Visiteur : "Non, on attend qu'il sorte les poubelles ! Bien sur qu'on sonne !"

Henri sonna à l'interphone ...

Interphone : "Laboratoire Castafolte, bonjour !"

Visiteur : "Conjour, j'ai un colis pour Mr. Castafolte Henri, un nouveau... Truc pour votre labo... De la part de... Meca... Meca-magazine !"
Interphone : "Mumm... Le code c'est 23-805 !"

Le visiteur ouvrit la porte d'un coup...

Le castafolte (du laboratoire) : "mais, vous n'êtes pas facteur ! Attention c'est un laboratoire... Que faites-vous ?"

Le visiteur pris le Castafolte par le bras tira sa manche.

Le castafolte (du laboratoire) : "What the fuck ?! Piuuu" Le Castafoltese déconnecta, puis Henri (L'autre) entra dans la salle.

Henri : "On en fait quoi .!"

Le visiteur : "On utilise la monte ordure !" Il montra une trappe sur le mur.
Henri et le visiteur pris le Castafolte et le mit dans la trappe, Henri appuya sur le bouton rouge à coté de la monte ordure et le Castafolte fit éjecter à la surface.


Le visiteur se tapa les mains, prit sa machine qui ressemblait plus à un MP3 qui avait un circuit imprimé accrocher dessus, avec dû scotche qui était sur le plan de travaille il se l'accrocha autour du bras puis partit en direction de la porte.

Henri : "Tu vas où ?"

Le visiteur : "aux bornes qu'il avait dans le café tout à l'heure, j'ai trop peur d'utilisée ma machine... "

Henri : "Et tu va-y faire quoi ?"

Le visiteur : "Je vais mettre mon plan à exécution, je vais aller faire chier le créateur de la brigade temporelle..."

Puis le visiteur claqua la porte derrière lui.

----------------------------------------------------------


Chapitre Cinq : La recherche.

2250 > Couche du temps n°1 (saison 1) > QG Des SA.


Spoiler:
"Il est 13h50 bienvenue sur FuméFM pour Le ParisZien avec moi-même et..." On entendait l'animateur radio parler, cette parole sortait d'un vieux poste de radio des années 70's qui se trouvaient dans la pièce d'à coté. Dans le couloir se trouvait 14 portes alignées, un groupe de personnes se trouvaient devant la porte numéro 1.

Tao: "Peut-être qu'il est encore la... Ça se trouve il n'est pas parti... Ça se trouve il est encore dans le parage à se cacher, il a peut-être fait semblant de se téléporter..."

Marc en criant: "ON A COMPRIS L’IDÉE !"

Alison : "Et tu en connais beaucoup qui imite la désintégration ?"

Tao gêné: "Bha... "

Martin, un grand black aux cheveux noirs : "Et sinon on fait quoi ?"

Joe dans sa bulle : "Bah... Mumm "

Tao : "Je peux vous raconter ce qui s'est passé quand j'étais au kebab ?" Il jouait avec l'aluminium qui entourait le kebab qui était déjà fini.

Marc en colère: "NON ON N'EST PAS LA POUR ..."

Alison : "Moi je veux l'entendre ..."

Tao : "Alors enfaite j'étais en 2025... Ou en 2015 je sais plus... Donc je suis arrivé en 2025 et dans le resto il me trouvait bizarre alors ils ont appelé la police mais la police locale était sur écoute par la brigade tempo-merde et elle est venue, et là on a fait un vrai duel à la "Il était une fois dans l'ouest" ils ont tiré mais m'ont touché le bras et ma machine donc j'ai fait mon mieux pour revenir mais là en fait ..."

Marc : "MAIS TA GEU..."

Le vieux : "Du calme tout le monde !"

Tao énervé: "Whé, bah si on ne veut pas de MOI je vais enlever les DEUX balle que j'ai dans le bras ..."

Marc : "J'AI FAIT EXPRET ! "

Tao est parti au fond du couloir ou toute l'équipe des SA (sauf numéro 7 et numéro 5) se trouvait puis il entra dans une porte marque d'un "10" et il claqua la porte, le "0" tomba par terre.

Alison : "Bravo, il va plus parler de la semaine par te faute !"

Marc : "Ah... J'EN EST MARRE !..."

Joe : "J'ai trouvé ! On a qu'à voir où se sont passées les perturbations spatio-temporelles causées par la masse spectrale de numéro 7, et pour nous faciliter la tâche on n'a qu'à mettre en variable des 100 km et des 30 ans d'aire de recherche par ce que vu l'état de la machine il n'a pas dû allez loin !"

Lou une fille aux cheveux marron frisé : "J'ai rien compris !... Mais je suis OK !" Elle est partie dans la chambre 6 en courant.
Tao sortie de sa chambre le bras en sang, sa machine autour du cou et Chouta dans le "0" qui était devant sa chambre.


Tao : "Je vais chercher Théo ... Des questions ? Nan ..."

Alison : "Je croyais que tu t'en foutais de lui"

Tao : "Oui mais je sais pas où il a rangé mon CD de SALM alors voilà, bon sur ce ... " Il appuya sur son collier MP3... "Salut !" Il disparut dans un halo cyan.
Lou sorti de sa chambre avec un ordinateur portable dans les bras et le passa à Joe.

Lou : "Tiens ! Fais ton truc spatio-spectrale-recherche-en-cercle-machin chose !"

Joe : "J'sais par faire moi... C'est sorti tout seul ..."

Le vieil homme pris le portable et bidoya des trucs sur l'ordi, Puis il dit "Numéro 7" à voie haute plusieurs fois mais l'ordi marquait "Cachalot Fête, Requête impossible", à la troisième tentative l'ordi se mit à chercher puis affichèrent un graphique et une carte type Radar a l'écran.

Lou : "Il est à Paris ? ... entre 2221 et 2268 ... ?"

Le vieux : "Pire, il a essayé d'aller à Paris nord à notre époque !"

Alison : "Mais on ne peut pas aller dans Paris Nord sinon ont..."

Le vieux : "Se fait capturé et tuée sauf si on est réfugiée politique..."

Petit aparté : En 2170 dans le nord de paris se fessait la vingt-quatrième Exposition Universelle pour cette occasion chacun participent devait refaire à leurs façons une invention importe de ces trois derniers siècles, Martin Émaicham un Parisien du codé sud a fait une machine nucléaire qui reprenait la théorie du neutrino, une molécule pouvant aller aussi vite que la lumière, il voulait accélérer cette molécule pour pouvoir voyager dans le futur, mais cette machine a explosé deux semaines plus tard réduisent la moitié des paris (le nord) en cendres et qui détruisent presque totalement le reste de paris, depuis les Parisien du nord font la guerre au Parisien du sud !


Le vieux : "Mais on n'a qu'à empêcher ça..." Il brancha son TEMPUGITRON à l'ordinateur et se lança dans des manipulations en tapotant à toute vitesse sur le clavier.

Le vieux : "On a qu'à dire qu'il y a deux minutes le radar côté nord se sont mis en panne laissant passer le visiteur et le castafolte !"

Martin : "Mais pourquoi faire ça ?"

Le vieux : "Pour que comme ça, on puisse récupérer le plus d'information sur RAPH pour avoir le plus d'information sur la Brigade temporelle et peut-être empêcher numéro 7 de péter un fusible." Puis le vieux appuya sur la touche enter de l'ordinateur et un halo vert et rouge apparu au tour de l'ordinateur en fessent un BIP-BIP puis la carte radar changea et le graphique s'effaça, et l'halo autour du portable disparu.

2250 > Côté nord des sous-sols de paris. (Au même moment)

Henri : "Mais je croyais qu'on ne pouvait pas passer du coté sud au côté nord de paris sans se faire repérer par les radars."

Visiteur : "Oui, bah je ne sais pas comment, mais on est passé a travers le radar..."

----------------------------------------------------------


Chapitre Six : (oui j'ai pas trouvée de nom pour celui la non plus :s)

2250 > couche du temps n°1 (saison 1) > QG Des SA.

Spoiler:
"BIP-BIP-BIP-BIP..." L'ordinateur branché à un MP3 était entouré d'une lumière rouge et vert, Puis le bruis cessa et la lumière se dissipa.
Une forme qui ressemblait à deux formes humaines entourées par un halo rouge et bleu apparu dans le couloir sombre où tout la SA était pour chercher comment retrouver numéro 7, la forme se trouva être Tao qui tenaient Théo bras dessus-dessous Les vêtements du petit blond était carbonisée. Tao lâcha Théo sur les autres de la SA qui était presque tousse assis par terre.


Tao : "Il me faut des vêtements neuf et a ma taille !"

La seule personne qui avait à peut près de la même taille que Tao était Alison, Alors elle se lava et prit Tao par la main et elle le tira dans la chambre numéro 11.

Lou : "Il faut peut-être soigner Théo?"

La conversation TAO-ALISON a presque coupé la parole à Lou.
Tao : "Je ne mettrais pas ça !"

Alison : "tu ne vas pas faire ta chochotte ! Et je vais te trouver un sous-vêtement correct, je pense que le tien dois être hors d'usage !" ...

Florian : "Oui, je pense qu'il faudrait le soigne, Je m'en occupe. " Il prit Théo sur son dos et le traina dans sa chambre.

Le vieux : "et au fait, il était ou Théo ?"

Tao : "Je vais mourir de froid dans ce short !"

Alison : "Bah ton cas mettait ce pantalon en dessous ..."

Tao : "T'APPELLE CA UN PANTALON, J'APPELLE CA DES COLAN !"

Le vieux en criant : " ET AU FAITE TAO, IL ETAIT OU Théo."

Tao : "attend j'arrive !"

Alison : "NON, Tu mettes des chaussures ! Tu vas te couper les orteils sinon !"

Marc : "bon, on fait quoi maintenant ?"

Le vieux : "On a cas se documenter sur Raph, on va peut..." L'ordinateur fit un bruis d'alerte comme s'il venait de se passer un truc. "Le radar vient de détecter une nouvelle perturbation provoqué par n..."

Tao venait de sortir de la chambre d'Alison habiller avec une veste rose, une chemise violette type bûcheron, un short en jean bleu, des collants noirs en dessous et des baskets en cuir bleu, rose blanc et noire.

Tao : "Tu disais ?..."

Le vieux : "Oui... Donc, une nouvelle perturbation provoquée par numéro 7, il se trouve à Paris en 2010, dans un parc..."

2010 > Bois de Vincennes >Paris.

Le visiteur vient d'apparaitre devant un mec coiffé bizarrement, c'est Raph debout une boisson gazeuse à la main. Lui-même trouvais devant deux autres hommes assis sur un banc.

Le visiteur : "non surtout ne lance pas cette canette"

Raph : "mais pourquoi ?"

Le visiteur : "Par ce que si tu la lances, voilà ce qui va se passer..."

2250 > QG Des SA.

Marc : "avoue le Tao, c'est toi qui as choisie de t'habiller comme ça ?!"

Alison : " non, il ne me restait que ça ou une robe super-moulante."

Tao : " ET IL TE RESTAIT PAS UN JEAN DANS TES PLACARE ?"

Alison : " si, mais sa aurait fait trop fille !"

Tao : " ET CA, SA FAIT par fille PEUT-ETRE ?"

Marc : " arrête de criée sur Alison, moi, je trouve que tes bonnes comme ça !"

Tao lança un regardé noir à Marc et remonta les manches de la veste rose qu'il portait.

Martin : "bon, qu'est-ce qu'on fait nous maintenant ?"

Le vieux : "Vous rien, moi je vais faire des recherches sur les intentions de numéro 7..." Il ferma l'ordinateur puis se dirigea vers la porte où se trouvait devant tout le petit groupe. "Il est tard ... Extinction des feux !"

Tao : "Heu, il est que 15 heures ..."

Le vieux : "alors vous avec la demi-journée de libre ! Demain, journée normale, on reprend les missions habituelles, si je me rappelle c'est 2, 3, 7 et 8 à Lyon chez le garçon qui fera péter la moitié de la région où il habite et 4, 5, 10 et 11 à Barcelone."

Tao : "Whé, je vais faire mes valises !"

Alison : "Quelle valise ?! Je te rappelle que t'a plus de fringue !"

Numéro 3 dits Simon, un jeune homme habillez en costard qui n'était pas très loquas s'approchèrent de numéro un et le prix à par;

Simon : "pour mon équipe, on a Ex-Numéro 7, on fait comment ?!"

Numéro un se retourna vers le groupe.

Le vieux : "Changement d'équipe, Tao va à Lyon et Marc va à Barcelone !"

Tao : "Ha non ce n'est pas juste moi je vais..."

Le vieux na même pas laissé finir de parler Tao qu'il ferma la porte de sa chambre dans un fracas pas possible.

-----------------------------------------------------------

Chapitre Sept : Time Mission.

2250 > Couche du temps n°1 (saison 1) > QG Des SA.

Spoiler:
"TuDududu-TuDududu..." Un réveil sonnait dans la chambre qui étaitplongée dans la noire, la seule source de lumière venais de l'Iphon en piteux état posé sur la table de chevait.
Tao prit l'Iphon de sa table de chevet pour y regarder l'heure.


Tao : "C'est bon, il est qu'une heure quatre-vingt-dix..." Tao reposa l'Iphon qui affichait "01:90", puis il se remit sous sa couette, mais il reprit l'Iphon et le retourna avant de regarder à nouveau l'heure.

Tao : "MERDE IL EST SIX HEURE DIX !" Il se lava de son lit et mit le jean qu'Alison lui prêtait et par-dessus la chemise "bucheron" violet il mit une veste noire trop grande pour lui. Il se dirigea vers la porte fermer, il ouvrit la porte et il tomba nez a nez avec numéro un, un vieil homme peut commode aux cheveux poivre-sel.

Le vieux : "En plus d'être pas très futé vous êtes en retard" le vieux croisa les bras.
Tao : "ok, je suis en retard de dix petits minutés... C'est bon c'est que dix minutes..."

Le vieux : "non, c'est l'équipe de Barcelone qui a rendez-vous à six heures, l'équipe Lyon avait rendez-vous à cinq heures trente."

Tao : "Merde !" Tao partie dans la salle de "réunion" en bousculant le vieil homme.

Tao arriva dans la salle et s'assit à côté d'Alison, Il avait deux chaise vide, celle de numéro 7 et celle de numéro 1.


Alison s'est tournée vers Tao pour lui parler.

Alison à voix basse : "bah alors t'en a mis du temps ! Qu'est-ce que ta foutue ?"
Numéro 1 est entré dans la salle et c'est assis à sa place.

Le vieux : "Vu le retard de Tao, la mission vont être décalée ! Pour l'équipe Lyon on part tout de suite et l'équipe Barcelone à sept heures trente !"

Le vieil homme a sorti ses fiches d'information de sa poche, il les déplia et s'éclaircit la voix.

Le vieux : "Équipe Lyon c'est-à-dire : Florian, Simon, Tao et Joe, programmer sur votre TEMPUSFUGITRON : 2025 > 29 Avrils > Grandes Lyon. Lancement à mon TOP"

Les quatre personnes concernées ont tapoté sur leurs machines les coordonnés.

Le vieux : "TOP !"

Les quatre personnes se sont mises à luire d'un halo bleu et vert.

Alison : "Fait attention à toi, Tao!"

2025 > Périphérie de Lyon (Rhône-Alpes).

Les quatre hommes ont apparu dans un petit allé entre deux maisons. Le petit groupe sort de la ruelle pour rejoindre la rue principale. C'était une grande rue plein de circulation, les maisons sur les côtés avais l'aire vieille, mais en même temps assai futuriste.

Florian : "bon, on cherche quoi déjà ici ?" Il regarda les alentours.

Simon : "On cherche un gamin qui va créé dans 10 ans une arme qui a faire péter la moitié de la France..."

Tao : "C'est est cette histoire..."

Joe : "Oui tu la dis... Mais on sait où il est le gamin .!"

Simon : " non, c'est Tao qui avait les informations, à ton avis pourquoi on l'a attendu, Il n'aurait pas l'info on serait partie sans lui..."

Florian : "pas la peine de partir sans lui, même quand il vien on dirait qu'il est pas parti."

En effet, Tao avait déjà disparu, il se trouvait de l'autre côté de la route, dans un resto appelé : La Kébaberie.

Tao : "C'est bon je suis là !" Il venait de réapparaitre derrière Simon, Il avait un kébab à la main déjà mordu dedans.

Florian : "mais comment c'est possible, tu étais dans le resto ya deux seconde !"

Tao : "tes bêtes ? Je suis allé dans le kébab, je l'ai acheté puis je suis revenu juste après avoir rentré dans le resto..."

Simon : "bon, il faut que l'on trouve le garçon, Tao ! Donne-nous les infos"

Tao : "Il est juste dans l'immeuble en face..." Puis il traversa la route sans se soucier des voitures. "Allez-y, elles vous toucheront pas les voitures, elles vont juste clacksonner !"
Florian, Joe et Simon son passer sur la route in-extrémiste entre deux voitures qui se sont arrêtées et clacksonnez comme pour dire "Dégagez bande de connards !".
Le Tao dans le resto regardât le groupe et fit un signe au Tao qui était dehors.

Tao (qui était dehors) articula a son double dans le resto : "Tu vas voir, il est excellent !" Puis il mordit dedans son kebab et prit à gauche sur le trottoir suivie par le reste du groupe. Il s'arrêta à la troisième porte et se tourna vers le groupe.

Tao : "C'est ici ! On va se téléporter à l'intérieur pour faire peur au gamin. Des questions ? Non ? Alors on entre !" Il appuya sur son MP3 et il disparut dans un halo vert et le reste du groupe fit de même.
À l'intérieur, se trouvait un garçon aux cheveux longs, habillez d'une veste bleue et d'un jean. Il se dirigea vers la cuisine, il ouvrit le frigo etprit une bouteille de coca-cola qu'il vida dans un grand vers à bière.
Le groupe apparu dans la pièce presque en même temps, le jeune homme surpris recula vers le fond de la cuisine ...


Simon : "alors nous on est des gentils... Et on est vien du futur pour t'empêcher de ... de..."

Joe : "de boire ton coca ! Parce que quand tu vas le boire, tu vasmourir car vue que tu crées des maquettes d'armes en fer, la coca au contact de l'aire charger de fer et de tes SUB gastrique va provoquer une réaction chimique et la suite de ça tu vas ... "

Simon : " Explosée ! C'est pour ça qu'il faut que tu arrêtes de créé des armes !"

Le Garçon : "Je vous crois absolument pas ! D'un parc ce que, un, votre ami est en train de boire mon coca..."

Tao était effectivement entrain de boire le coca du jeune homme...

Tao : "Heu... HHHAAA J'AIS MAL AU VENTRE, JE PENCE QUE JE VAIS EXPLOSER !"

Il tomba par terre et il se téléporta dans un halo vert pour faire croire qu'il venait d'exploser.

Le Garçon : "et deux, cette réaction chimique et tout bonnement impossible !"
Tao rentra dans la pièce l'aire désespéré.

Tao : "au moins j'aurais essayé !" Il se dirigea vers le frigo et fouilla dedans.
Le Garçon : "dites-moi pourquoi été vous venu là ?!"
Joe allait lui répondre quand le Garçon sortie une arme blizzard un peut comme un révolver mais avec un Boulle en verre au bout, elle avait aussi deux gâchettes.

Le Garçon : "ALLEZ, dites-moi POURQUOI VOUS ÉTES LA ?"

Simon : "On était venu pour t'empêcher de créer cette arme..."

Le Garçon : "ceci est un prototype, il n'est pas au ..."

Tao sortie la tête du frigo une bière dans chaque main, puis il se tourna vers le garçon.

Tao : "Tu veux une bière ?!"

Le Garçon : "J'ai quatorze ans !"

Tao : "Moi aussi et alors ?" Il s'avança vers le garçon, mais le garçon prit Tao par le coup et lui mit son arme sur la tempe.

Le Garçon : "Un pas de plus et je tir !"

Simon : "Attend il faut que tu nous écoutes !"

Le Garçon : "et personne ne parle aussi !"

Simon : " mais attend il faut..."

Le Garçon visa le bras de Tao il n'avait plus aucune sensation et il tira. Il fut quelque second à Tao pour remarquer qu'il venait de tiré, puis il lâcha la bouteille de bière et cria.

Tao : "HHHAAA JE SOUFRE LE MARTIRE ! IL MA TIRER DANS LE BRAS"

Puis le garçon remit le revolver sur la tempe de Tao.

Le Garçon : "Vous voyez que je suis capable de tout car moi je..."
Tao prit l'arme du garçon prés de la sphère en verre et il la leva au dessus de sa tête, le garçon tira donc dans le mur. Puis Tao assomma le garçon en lui cassa sa bouteille sur la tête. Florian courut vers le garçon à terre et lui injecta une seringue dans le coup.

Florian : "Il va oublier jusqu'à son nom avec ça ! On a plus qu'à prendre l'arme et se tirer !"

Tao mis l'arme dans sa poche et regarda son bras.

Tao : "Alison va me tuer !"

Simon : "Ça fera que la troisième fois de la journée que tu frôles la mort !"

Joe : "Je préviens le QG qu'on est de retour et que la mission est un succès !"
Florian : " Retour au bercail!" Il appuya sur sa machine et il disparut dans un halo vert et bleu, suivi par le reste du groupe.

2250 > QG Des SA.

Simon : "Mission accomplis ! Le gamin ne va pas créer la version officielle par ce qu'on lui a pris son prototype et fait oublier la mémoire !"

Tao mis l'arme sur la table, autour se trouvait tout le reste de SA, même l'équipe partit à Barcelone, numéro 1 prit l'arme et l'examina.

Tao : "Vous êtes déjà revenu de Barcelone ! Vous avez acheté des souvenirs ? Des lunettes ? Des nouveaux vêtements à ma taille ?"

Alison : "On n'est pas parti."

Le vieux : "Numéro 7 a été détecter trois nouvelles fois, deux fois dans le bois de Vincennes et une fois chez Raph. Et la presse a déjà fait un article dessus ; Accident routier, Il se fait renversé à cause d'un SDF fout..."

Florian : "mais faut l'arrêter ! Si sa continu il va tuer quelle un !"

Le vieux : "non, il ne va ni tuer quelle un et on ne va pas l'arrêter ! On a piraté le site de la brigade temporelle, on a lancé un faux avis de recherche ils ont envoyé quelle un pour le mettre en garde à voir et comme ça, nous on aura plus d'infos..."
----------------------------------------------------

Chapitre Huit : Le Policier Prequel. (Plus milieu de prequel mais bon…).

2099 > Couche du temps n°1 (saison 1) > Paris.

Spoiler:

"Station de la brigade, arrête d’une minute… Prochaine arrêt Porte Maillot… " Toute la SA se trouvais dans le métro en hauteur parisien, tout le monde étais habillé normalement (pour l’année quatre-vingts’ Bis). Il devait être 22h car le métro étais vide, la nuit étais pleine et que toute les grands buildings étais illuminée… Ou car une grande horloge ronde montrait en petit point rouge lumineux « 22:02 ».
Tao allais sortir du métro quand le vieil homme, chef de la SA le pris par le bras.

Le vieux : "Tu écoute de temps en temps ou tu fait toujours qu’a ta tète ? "
Tao enleva son casque MP3 de dessus ses oreilles.
Tao : " C’est pas ici qu’on sort ? " Il regarda le vieil homme comme si il était sur qu’il faillait sortir ici.
Le vieux : "NON ce n’es pas ici qu’on sort, c’est dans deux station ! On va chercher le Brigadier qui a perquisitionné le domicile de Raph chez lui, pas a son travail "
22h03, le métro partit direction Neuilly… 22h05 : "Port Maillot, arrête d’une minute… Prochaine arrêt Station Auber… ". 22h06… 20H08 : "Station Auber, arrête d’une minute…"
Toute la SA sortie du métro, descendit l’escalator et alla dans le rue. Il y avait plein de voiture futuriste sans roue qui volait à quelque centimètre du sol. De temps en temps on y voyait une Renaud Zoe ou encore plus démodée, une Ford Kuga.
Tout le groupe traversa le passage piéton et entra dans une ruelle entre deux Immeubles de verre. Au bout de la ruelle il y avait un bar, le « Galactik’Pub ».
Un castafolte en costume, model bodybuilding (videur avec beaucoup de muscle) sortit du bar, il tenait Matéo dans ses bras. Il le jeta par terre.

Castafolte : "Et ne revient plus dans mon bar ! " Le castafolte se tapa les mains et rentra a l’intérieure.
Matéo se releva en titubant, et marcha en direction du groupe en marmonnant.

Le vieu : "Changement de plan ! On l’attrape maintenant ! " Mais Tao n’avais pas attendu l’ordre pour se jeter sur Matéo, Ni une ni deux, il appuya sur un bouton « l3l » qui se trouvais sur la manche de son blouson noir. Il disparu lui et Matéo dans un halo vert et rouge. Tout le reste de la SA fit de même.



2250 > QG Des SA.

Il manquait une personne autours de la table ronde qui trônais aux milieux du QG des SA. Matéo étais aussi la, ligotée a la place de Numéro 7. Il avait vomie déjà une ou deux fois sur la table…
Joe sortit de la cuisine, un grand verre à bière dans la main. Il contient un liquide qui empeste le Tabasco.

Florian :"C'est quoi ce truc ?"
Joe : "Vous avez vue Retour vers le futur 3 ?"
Tao :"Heureusement pour moi, Non…"
Joe allais répondre quand Matéo tombât sur la table. Et accessoirement sur une jolie flaque de vomis… Il grommela quelques mots puis retomba dans son sommeille de cuite. Joe se rapprocha de Matéo et lui fit boire de force la boisson. Mais aucune réaction…
Joe : "Mais je ne comprends pas. J'ais pourtant mis la dose, Sa aurais pu réveiller un …"
Matéo : "HARICOT VERT!" Il tomba à la renverse, toujours accrocher a sa chaise. Matéo continuais dire des mots français dans une phrase incompréhensible tout en se roulant par terre.
Marc attrapa Matéo par le col et remis la chaise sur ses quatre pied. Marc frappa sur la table pour avoir tout l'attention de Matéo.

Marc : "Bon, tu va nous dire tout se que tu sais sur Raph et sur les plants du "visiteur" comme vous l'appelez… !"
Matéo : "Raphael La coccinelle ?! Visi-Radia-Teur ?"
Tao :"Il est encore complètement bourrée … Ca marche du tonnerre ton truc !"
Joe : "Bha ce n'est pas ma faute si il est plus costaud qu'un ours ce type…"
Matéo : "BON TU VA NOUS ECOUTER MAINTENENT ! Tu va nous dire tout se que tu sais sur Raph !"
Matéo : "Hooo, du calme oui ? On n'est pas bien ici ? Hein ?"
Marc s'avança vers Matéo, et le souleva par le col de ses habits de fonction.
Matéo : "Nan me frappe pas ! J'sais pas moi ! J'ai juste amenez le visiteur en salle d'interrogatoire virtuel ! Je ne sais rien d'autre ! Je t'en surplis ne me frappe pas !"
Le vieux : "Il a raison, j'aurais du le savoir qui savais rien… C'est bon relâche le …"
Marc libéra Matéo de ses chaine, plus le remis droit. Il allait le ramenez a son époque quand Tao pris son flingue et visa Matéo.
Matéo : "Pourquoi lui aussi il veut me tuer ?"
Le vieux : " Il te prend quoi tout d'un coup Tao ?"
Tao : "Une idée de génie !"
Marc : " Ça m'étonne de toi !"
Tao : "On a cas le renvoyer et demander des informations a Raph sur se qu'il sait du plant … On lui met une oreillette, un micro et on dicte se qu'il doit dire !"
Le vieux : "Hé bien, moi qui voulais te faire partir des SA !"
Tao : "De quoi ?"
Le vieu : "Lou apporte moi ton ordinateur et matériel espion ! On va l'envoyer faire un tour chez Raph !"
Lou partit dans la cuisine et revint quelque minute plus tard avec toute sorte d'oreillette et de caméra espions. Elle en attacha un peu partout sur Matéo et brancha le tout à sa machine.
Lou : " Voila !" Elle alla s'assoir à une chaise au tour de la table.
Le vieux : "Bon alors…" Numéro 1 se tourna vers Matéo. " Toi, tu va aller voir Raph et lui demander tout ce que lui a dit le "Visiteur"… Puis après tu pourras partir, Ok ?"
Matéo : "Donc si j'ai bien compris…"
Tao : " Oui tu a bien compris… Allez hop-hop-hop !" Il appuya sur la machine du Brigadier et il commença à luire vert et rouge…
Matéo : "Mais c'est qui Raph ?…" Il disparu, désintégré en particule vert et rouge.
Le vieux : "Je pence qu'il na pas eu le temps de bien dessaouler … Merci Tao…"

2009 > Appart' de Raph.
"Noo daddy, noooo ! Haaa : Daddy's dead dick, coming on and coming soon…"
La télé était allumé dans la piéce et Raph était assit par terre devant la télé. Il venait de se réveiller et mangeait un bol de céréale. Il se trouvait dans une pièce au mur dépareillé, Vert, gris et bleu…
Matéo apparu dans un halo vert et rouge.

Matéo : "Brigade temporelle ne soyer pas surpris …"
Raph : "J'suis pas surpris…"

2250 > QG Des SA.

Tous les SA était devant la table… Un ordinateur était allumé au milieu de la table. Il montrait la Spasio-Tempo Localisation de Matéo et les variations de sa voix sur un graphique en 3D.
Matéo (Via l'ordinateur) : "Comment ca ? Vous venez de voir apparaitre un homme dans votre salon c'est quand même surprenant, non ?"
Tao : "Ha oui… Il est vraiment con se mec…"
Numéro 1 pris le micro-casque et le mis au tour de son coup.
Le vieux : "Matéo, Tu est déjà été chez Raph hier… Donc…"
Matéo (Via l'ordinateur) : "Hier ? Non, c'est imposible… Nan, nan c'est imposible… Je m'en saurait souvenu…"
Tao en criant : "Non vue que tu viens de te prendre la plus grosse cuite du siécle…"
Le vieux : "Du calme…"
Matéo (Via l'ordinateur) : "A moins que je viens du futur ?!"
Tao toujours en criant : " Bien sûr que non, tu vue de notre passé !"
Matéo (Via l'ordinateur) : "NNAANN, Je vous parle de mon futur… Si vous me dite que je suis venu ici hier…"
Lou : " Mauvaise nouvelle. Ses écouteur se son débrancher… Il na plus de contacte avec nous…"
Matéo (Via l'ordinateur) : " Ha, Chaglasse !"
Tao : " Tu la dit…."
Le vieux : "Bon, temps qu'il demande a Raph …"
Matéo (Via l'ordinateur) : "… une petit moustache ?"
Le vieux : "… Les plants de numéro 7, tout se passe bien…"
Marc : " Vue comment il était bourré… On risque d'être dans la merde…"
Matéo (Via l'ordinateur) : "Je ne vous cache pas qu'entre se moment et le moment ou je serais envoyer ici, je ne me rappellerais pas de cette conversation…"
Tao : "Oui… Parce que t'es marseillais !"
Matéo (Via l'ordinateur) : "Non, parce que je bois… Beaucoup…"
Tao : "Je n'étais pas si loin…"
Le vieux : "Bon on arrête de parler d'alcool et on retourne à la mission, s'il vous plais !"
Matéo (Via l'ordinateur) : "Je ne vous cache pas que c'est un métier qui pousse a l'alcoolisme…"
Marc : "Le voila qui fait une crise existentielle… "
Matéo (Via l'ordinateur) : "Pas plus tard qu'hier…"
Tao : "J'étais en train de me faire massacrée par une bande de mec du futur… Non mais franchement qui a eu l'idée de l'envoyer la bas ?"
Tout le monde se tourna vers Tao…
Tao : "Ok, c'est bon, je sais… Je…"
Matéo (Via l'ordinateur) : " L'est enculer cette bouteille… Et je ta cache pas que j'ai une sacré gueule de bois "
Joe : "Non sans blague ?"
Matéo (Via l'ordinateur) : "Mais effectivement, je la reconnais cette lampe… Je suis bien venu ici hier…"
Tao : "Sans déconner ?"
Le vieu : " Bon… " Il s'avança de la table. "Maintenant tu va pouvoir lui demander tout se qu'il sait … "
Raph (Via l'ordinateur) : " Et a la base, vous êtes venu ici pour ?"
Matéo (Via l'ordinateur) : "Bha… Aucune idée …"
Tao : "Non mais c'est pas vrais il est trop con…"

Voila, Donnez moi vos avis, et si vous avez pas piger un truc, dite le moi Smile
(Aussi, le correcteur a changer les temps de mes verbe, si vous voyer des incohérence prévenez-moi !)[b]


Dernière édition par Jean-Mowgli-Le-poney le Ven 29 Juin 2012 - 16:42, édité 3 fois
avatar
Jean-Mowgli-Le-poney
Néo-Versaillais
Néo-Versaillais

Masculin Messages : 90
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : Lyon....... "Aller viens, On est bien !"

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Fan-Fiction ] Les Salvateurs Anonymes.

Message par Hedras le Ven 9 Mar 2012 - 22:14

Comme je te l'ai dit sur la chatbox, ton texte est intéressant et bien écrit, et comme je l'ai dit aussi, j'vais essayer de corriger les fautes pour pas que ça pique les yeux des gens:D
Continue! j'veux avoir la suite!
avatar
Hedras
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Messages : 60
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25
Localisation : Devant mon pc si je peux vous parler:D

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Fan-Fiction ] Les Salvateurs Anonymes.

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 20:01

Tout d'abord, je ne pense pas qu'on va supprimer ton premier topic sur ta fan-fiction mais plutôt l'archiver.
Je n'ai toujours pas lu toute ta fan-fiction car je dois faire le tour du fofo, mais promis je le lirais tout à l'heure.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

cool

Message par florian19980 le Dim 11 Mar 2012 - 19:21

:rockhell: trop bien ! :rockhell:

florian19980
Canard
Canard

Masculin Messages : 1
Date d'inscription : 20/01/2012
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Fan-Fiction ] Les Salvateurs Anonymes.

Message par Zyzomys le Jeu 22 Mar 2012 - 2:12

Bah je sais pas, moi, il voulait supprimer, j'ai supprimé. J'imagine qu'il préfère savoir où il la met et dans quelles conditions, je suis désolée, pour le coup, je pensais pas qu'il serait nécessaire de se consulter.

Je n'ai pas encore eu le temps de lire tout ça.
Florent, n'hésites pas à filer te présenter PAR ICI Very Happy
Bienvenue parmi nous en tout cas
avatar
Zyzomys
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 4293
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 24
Localisation : Paris

http://lilluby.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Fan-Fiction ] Les Salvateurs Anonymes.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 15 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aelis, Amaeliss, CalXEros, Dylan.V, PhilDeFer

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [Dessin] Fan-art Le Visiteur du Futur
par Dylan.V Aujourd'hui à 0:51

» [Projet communautaire] Sous-titrages des vidéos Frenchball
par Dylan.V Aujourd'hui à 0:45

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Aelis Ven 22 Juin 2018 - 22:34

» [Convention] Les Frenchnerdiens à Japan Expo 2018 (5 au 8 juillet)
par Aelis Ven 22 Juin 2018 - 21:32

» [Vidéo] Les Frenchnerdiens sur la chaîne Youtube de Julien Pestel
par Titmoff Jeu 21 Juin 2018 - 2:24

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par Malva Mer 20 Juin 2018 - 15:54

» [Article] Konbini interviewe Emmanuelle Descraques !
par yao Mer 20 Juin 2018 - 11:43

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Mer 20 Juin 2018 - 10:00

» [Théâtre] "Les douze travaux d'Hercule (ou presque)" avec Jacques Courtès
par Malva Mar 19 Juin 2018 - 19:58

» [Vidéo] Eléonore Costes chez Juliette Tresanini (2018)
par yao Mar 19 Juin 2018 - 8:30

» [Série] "Les Chiards" avec des Frenchnerdiens
par Malva Lun 18 Juin 2018 - 18:09

» [Gifs] VDF - Castabitch sort photoshop
par Malva Lun 18 Juin 2018 - 18:08

» [Court-métrage] "La fille accordéon" d'Anaïs Vachez (2017)
par Malva Lun 18 Juin 2018 - 18:06

» [Vidéo] Interview de François Descraques dans les Créatures du Web : venez poser vos questions !
par yao Lun 18 Juin 2018 - 10:35

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par gaea Dim 17 Juin 2018 - 18:56

» [Web-série] "Brève de flics" saison 2 avec Pascal Hénault
par gaea Dim 17 Juin 2018 - 18:52

» [Série] "Scènes de ménage" avec des Frenchnerdiens
par Moisy Sam 16 Juin 2018 - 21:12

» [Websérie] "Arel3" avec Slimane-Baptiste Berhoun et Lénie Chérino (2018)
par L'aigle Ven 15 Juin 2018 - 20:00

» [Websérie] "doXa" avec Nicolas Berno et Justine Le Pottier
par Titmoff Ven 15 Juin 2018 - 11:08

» [Vidéos] Les topos de Lolo
par Titmoff Mer 13 Juin 2018 - 10:12