[Fan-Fiction] sur le VDF... et oui une autre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fan-Fiction] sur le VDF... et oui une autre.

Message par MrsJones le Mar 25 Déc 2012 - 17:56

Les enfants, suite aux "conseils" de AH!! Why? Je viens vous raconter un peu plus en détail un rêve / idée / délire que j'ai eu sur le VDF.
Appréciez ou n'appréciez pas, by the way faites ce que vous voulez Wink Si vraiment vous aimez, je mettrais la suite quand j'aurais finis de l'écrire !
Zoub' et Merry Xmas Smile

Enclenchement de la phase 1 : Objectif : Destruction de l’individu perturbateur
Partie I :
Quelque part en France. Dans un futur plus lointain que le présent du visiteur du futur qui est également le futur de Judith et de Mattéo qui est aussi celui de Raph & Co.

Spoiler:
Contexte : Une jeune femme rentre chez elle. Elle aperçoit le travail de son père (enfin terminé) à côté d’une vieille machine démontée. Elle va voir son géniteur, qui se meurt, dans son lit.
Père : « Approche. » (La jeune femme s’approchant) « Il faut que tu changes tout ça. Tu dois remonter à la source du problème. »
Fille : « Comment ? »
Père : « Dans le bureau de Von Zipper, tu trouveras les origines de IRF. Prend l’appareil sur la table. Il t’aidera. »

C : - Retournant à son travail, la jeune femme s’installa à son bureau en attendant que se présente l’occasion. (style open space industriel).
- La jeune femme repère à l’étage supérieur un groupe d’individus, dans lequel se trouve la fameuse Von Zipper. Les employés sont étroitement surveillés par la sécurité.

SVZ : « Dites-lui qu’il nous manque un élément et que nous avons besoin de son système pour aller récupérer ce qu’il nous faut. »
Sbire : « Oui Madame »

- JF arrive à s’absenter de son poste et à aller dans le bureau de SVZ. Elle cherche partout et allume l’ordinateur qu’elle réussit à craquer avec une sorte de clef USB (ouai ça fonctionne dans les films alors chut hein Wink ).
- Pas de détails sur les origines, mais une photo du VDF qui revient assez souvent.
- La porte s’ouvre sur SVZ.

SVZ : « Numéro 53-a-8, vous auriez dû rester à vôtre poste. » (La sécurité arrivant) « Il serait mieux pour vous que vous vous laissiez faire. »
- 53-a-8 sourit à SVZ, sort la machine de son père, l’actionne et disparaît.
SVF (en colère, se dirige vers son ordinateur. La sécurité arrive) « Il me faut le SYSTEME d’URGENCE ! »

- 53-a-8 réapparait chez elle. Elle va au chevet de son père. Dans les airs un petit robot flotte (sorte d’animal de compagnie version castabot).
Père : « Tu as trouvé ? »
53-a-8 : « Oui, il faut que je retourne en 2012 »
Père : « Bien… Prends soin de toi ma fille. Aide-nous à sauver ce monde ».
- Le père meurt. 53-a-8 prend le castabot 2.0 et disparaît. La sécurité penètre dans la maison.
Partie 2 :
Le présent de Raph & Co.
Spoiler:

Contexte : Stella et Raph, seuls à l’appart, se disputent.
Raph : « Je ne vois pas POURQUOI on devrait organiser ça. »
Stella : « Tu es vraiment égoïste. Je suis sûre que cela lui ferait plaisir ! En plus tu es son seul ami ! »
Raph : « Bah si ça se trouve, il n’aimera pas. Comment tu peux savoir qu’il appréciera ? »
(Pouf, apparition du VDF (ouai alain, jean mougli… enfin truc by the way)
Stella : « Ca tombe bien, on va le lui demander ! »
VDF (un peu craintif) : « Heuuu… me demander quoi ? »
Stella (énervée par Raph) « J’ai une question à vous poser »
VDF : « Je tombe au mauvais moment j’ai l’impression »
Raph : « Oh non, ça fait juste 3 ans que chacune de vos apparitions tombe toujours au mauvais moment. On s’y fait à force. »
Stella : « RAPH ! »
VDF : « O-K…. Euuuh, je peux repasser. »
Stella : « Non, c’est bon, restez. Ca me fait plaisir. »
VDF : « Mais, je… »
Stella : « RESTEEEZ ! »
Le calme revenant. Les garçons assis sur le canapé.
Stella : « Je voulais vous proposer, comme cela fait 3 ans maintenant qu’on vous connait et que personne ne connait le jour de votre anniversaire, de le fêter demain soir. »
VDF (surpris) : « Mon anniversaire ? »
Raph (blasé) : « On voudrait organiser quelque chose pour vous. »
Stella : « Vous faites un peu partit de la famille maintenant »
VDF : « Owh ! Vraiment ? Ca me touche énormément ce que vous dites. »
Raph : « Ouai ouai, ne pressons pas les choses hein. Tout est relatif dans la « famille » »
Stella : « Raaaph ! »
VDF (s’essuyant les yeux humidifiés) « Vous êtes vraiment des potes ! »
- Stella sort de la pièce.
Raph : « Bon sinon, vous êtes venu pour quoi aujourd’hui ? »
VDF : « Ah oui c’est vrai ! J’ai failli oublier. Raph, il faut que tu m’aides ! »
Raph : « Encore ? »
VDF : « Mais cette fois c’est différent ! »
Raph : « Nan sans déconner, c’est toujours différent avec vous… »
VDF : « Henri m’a foutu à la porte… »
Raph : « Henri vous a quoi ? »
VDF : « Tu sais, il était de plus en plus grognon ces derniers temps. Mais là je crois que c’est finit. »
Raph : « Finit ? Tu veux dire… »
VDF : « Finit, finit. »
Raph : « Ah merde. Mais du coup vous allez vivre où ? »
- Sourire du VDF insistant près de Raph (si si, le sourire à la fin de la saison 1).
Raph : « Ah mais non ! Non, non non ! »
VDF : « Mais je suis de ta famille Raph ! »
Raph : « De la famille de Stella ! Hein, euh moi je… »
Stella (revenant) « Qu’est-ce qu’il se passe encore? »
Raph : « Notre ami s’est fait virer de chez Henri »
Stella : « Ah mince… Vous avez un autre endroit où dormir ? »
Raph : « Non, mais il y a des refuges pour les sans abris, les églises et… »
Stella : « Raph ! On ne va pas le laisser dormir dehors ! » (se tournant vers le VDF) « Vous êtes le bienvenu ici. Vous vous installerez dans le salon aussi longtemps que vous en aurez besoin. »
Raph : « Pas trop longtemps non plus hein. »
VDF « Merci, c’est vraiment super sympa »

- Le soir dans la chambre de Raph & Stella
Stella : « Tu ne m’en veux pas, dis ? »
Raph : « Non, non… »
Stella « Menteur. »
Raph : « Non, tu as raison. C’est mon ami et je dois l’aider. Mais voilà… j’ai peur de ce qu’il pourrait ramener ici. »
Stella : « Je pense qu’on a tout eu avec lui. »
Raph : « Tu connais la chanson, le pire reste à venir. »
Stella : « D’ailleurs… on invite qui pour son anniversaire ? »
Raph : « La logique voudrait qu’on demande à ses amis… mais Henri l’a viré… »
Stella : « Et Judith et Mattéo ? »
Raph : « Je ne me fais pas trop d’espoir sur eux. En plus ce n’est pas facile de les joindre. »
Stella : « Ils sont retournés dans le futur ? »
Raph : « Non. Ils ont eut des papiers d’identité. Mais ils ne veulent plus avoir à faire avec nous. »
Stella : « Ca doit être triste de faire son anniversaire seul… Il faut qu’on trouve un moyen de les contacter. »
Raph : « Même si on y arrivait… je ne suis pas sûr qu’ils accepteraient de venir. »
Stella « Aller Raph. S’il te plait ».
Raph : « Bon, d’accord. Mais c’est la dernière fois que tu me demandes de faire quelque chose pour lui. »

- Raph sort de la chambre et pénètre dans le salon où dort profondément le VDF (qui parle en dormant…) Raph s’approche de lui et tente doucement de saisir sa machine à voyager dans le temps.
VDF : « Mmmmpffff… oh oui Stella continue … »
- Regard choqué de Raph qui hésite entre le tuer et continuer ce qu’il faisait. Il prend la machine et revient dans la chambre.
Stella : « Alors ? »
Raph : « Si je le fais, c’est uniquement pour toi. »
- Disparition de Raph.

- Réapparition de Raph dans un lieu inconnu, époque future.
Joseph : « Eh bien, si je m’attendais à vous revoir ici, j’aurai préparé quelque chose. »
Raph (pas du tout à l’aise) : « Je ne resterai pas très longtemps. »
Joseph : « Que me vaut le plaisir de cette visite ? »
Raph : « J’aurai besoin de savoir où se trouvent Judith et Mattéo »
Joseph : « C’est bien embêtant. Ils m’ont clairement fait comprendre qu’ils ne voulaient plus prendre part à vos activités. »
Raph : « Ce n’est pas pour une mission. »
Joseph : « Ah oui ? »
Raph : « On voudrait faire un dîner demain soir, en l’honneur du bon vieux temps. »
Joseph : « Je vois… Je n’ai absolument rien à y gagner moi. De plus je leur ai promis qu’ils seraient tranquilles. »
Raph : « Vous n’avez qu’à me donner l’adresse de leur lieu de travail et je ferais comme si je passais dans le coin. Par pur hasard. »
Joseph : « Le hasard ? »
Raph : « Bon, vous me comprenez. Je ne viendrais plus les déranger après ça. »
Joseph : « C’est d’accord. »
Raph (étonné, sentant le piège) : « D’accord ? »
Joseph : « Oui, je vais vous dire où vous pourrez les trouver. »
Raph : « Sans rien, comme ça ? »
Joseph : « Oui Raph, comme ça. »
Raph : « Vous êtes vraiment bizarre. »
Joseph (écrivant sur une feuille les infos) « Tout vient à point à qui sait attendre Raph. »
Raph (récupérant le papier) « Merci beaucoup. J’irais les voir demain matin »
Joseph « Je serais vous, j’irais dès maintenant. »
- Salutations, disparition de Raph.

- Réapparition de Raph dans une rue assez vivante. Raph repère l’endroit qui se trouve être une boite de nuit (beaucoup de queue à l’entrée, endroit très sélectif)
Raph (s’approchant du videur « Bonsoir, je cherche Judith et Mattéo ! »
Videur « Désolé mon gars, tu dois faire la queue »
Raph « Non, je cherche Judith et Mattéo, ils travaillent ici. »
Videur (menaçant) « Fais la queue comme tout le monde »
- Raph s’en va faire la queue pendant près de 30 min. Il arrive près du videur qui lui barre la route.
Videur « Désolé mon gars, tu ne peux pas rentrer comme ça. » (regard de la tête aux pieds)
Raph : « Mais puisque je vous dis que je ne veux pas rentrer, je cherche juste un ami qui travaille ici ! »
- Le videur n’écoute pas. Raph sort de la queue et va se cacher derrière une ruelle. Il sort la machine et l’enclenche dans le but d’apparaître à l’intérieur de la boîte. Disparition. Réapparition dans… les toilettes des filles. Alertés par les cris des filles, les videurs arrivent et choppent Raph pour le foutre dehors. Cris de Raph paniqué qui aperçoit au même moment Mattéo au bar.
Raph (en cris désespéré): « Mattéo ! Mattéo ! »
- Malgré le bruit, Mattéo se retourne, voit Raph et s’approche de lui.
Raph « Mattéo, aide moi s’il te plait »
Videur « Tu le connais Mathias ? »
Mattéo « Euh, je crois ouai. »
-Les videurs lâchent Raph. Mattéo et Raph s’éloignent du brouhaha.
Mattéo : « T’es qui toi ? »
Raph : « Tu ne te souviens pas de moi ? »
Mattéo : « Je t’ai frappé la semaine dernière c’est ça ? Je suis vraiment désolé si c’est le cas »
Raph : « Non, non. Tu n’y es pas du tout. »
Mattéo : « C’est à propos de… (petit clin d’œil) ? Parce que si c’est ça, on peut toujours s’arranger. »
Raph : « Mattéo, c’est moi ! Raph ! On faisait équipe ensemble avant avec Judith, Henri et.. »
Mattéo : « Ah oui, et ton ami du futur ! »
Raph : « Oui, c’est ça ! »
Mattéo : « Vous vouliez changer le passer pour sauver le monde. »
Raph « Oui, c’est ça ! »
Mattéo : « C’est aussi vous qui avez faillit nous faire tuer la dernière fois. »
Raph : « Oui, c’est… »
Mattéo : « C’est bon là, ça me revient ! Je me demandais bien aussi pourquoi ma main me démangeait quand je t’ai vu. »
Raph : « Oui, mais il faut voir le bon côté des choses maintenant ! C’est aussi grâce à nous que vous pouvez vivre tranquillement dans mon présent… enfin notre présent maintenant. »
Mattéo : « C’est vrai… C’est carrément plus cool qu’en 2099. »
Raph : « Ah tu vois ! »
Mattéo : « Les gens ici sont tellement plus cons. (en rigolant) Je me fais vraiment un plaisir de les dégager de cet endroit. »
Raph (changeant de sujet) « Bon, sinon, vous devenez quoi ? »
Mattéo : « Bah, on a un travail, un logement. Et toi ? Tu es venu seul ici ? Tu n’es pas avec ta copine ? »
Raph : « Oui je suis venu seul. Tu sais avec… ça (coup d’œil discret à la machine) c’est plus simple. Stella m’attend chez nous »
Mattéo : « Ah oui, Stella. Elle était vraiment jolie elle. »
Raph : « Vous avez quoi avec ma copine en ce moment vous tous ? »
Mattéo : « De quoi ? »
Raph « Nan rien. Et Judith, elle est là ? »
Mattéo : « Elle travaille en haut. Mais il faut l’appeler Julie maintenant. D’ailleurs moi c’est Mathias. Suis-moi»
Raph (montant les marches pour aller dans les coulisses de la boite de nuit): « Ah d’accord. Et elle fait quoi elle ici ? »
Mattéo : « Oh tu sais, rien de bien particulier. Elle gère le business du club »
Raph : « Elle est comptable ? »
Mattéo : « En quelque sorte »
- Bruits violents qui viennent derrière une porte.
Inconnu : « S’il vous plait arrêtez. Je vais tout vous rendre. Vous aurez l’argent dès demain. »
- La porte s’ouvre, un homme apeuré s’échappe en pleurs (avec quelques égratignures en plus.
Mattéo : « Ah celui-ci a pris cher. »
- Mattéo et Raph entrent dans la pièce. Judith y est seule et surprise de voir Raph.
Judith (à Mattéo) : « Qu’est-ce qu’il fait là celui-là ? »
- Raph explique le tout à Judith et Mattéo.
Judith : « Une fête ? »
Raph : « Rien de bien folichon, un petit repas. »
Mattéo (à Judith) : « Tu en penses quoi ? »
Judith « Ca me semble bizarre. »
Mattéo « Ce n’est qu’un simple repas. En souvenir du bon temps. Ca ne peut pas nous faire de mal. »
Judith (à Raph) : « C’est d’accord ! »
Raph : « Merci, vraiment ça nous fera vraiment très plaisir. »
Judith : « Par contre on ne reste pas manger avec vous. Nous avons un travail maintenant. On vient prendre 1 verre ou 2. »
Mattéo : « Enfin, pas pour moi… »
Raph : « Ne vous inquiétez pas. Dites moi l’heure à laquelle je passe vous prendre et hop je serais là. »
Judith « Pas d’entourloupe. On rentre aussitôt après. »
Raph : « c’est promis. A quelle heure alors demain ? »
Judith : « 18h. »
Raph : « C’est parfait. Alors je vous dis à demain. »
- Raph sort sa machine.
Mattéo : « Attend ! Tout le monde t’a vu monter ici. Si personne ne te vois en ressortir ils vont se poser des questions. »
Raph (se faisant raccompagner par Mattéo): «Ah bah oui c’est vrai. Avec le travail de Judith… enfin de Julie, ils vont s’inquiéter et penser qu’elle m’a éliminé »
Mattéo : « Ah non. Ils ne vont pas s’inquiéter. »
Raph : « Non ? »
Mattéo : « Non »
Raph (une fois dehors) «Merci encore à vous deux. Je passe vous prendre ici à 18h demain alors ? »
Mattéo : « ça marche, à demain ! »
-Mattéo rentre au club, et Raph s’éloigne dans une ruelle pour disparaître.

-Le lendemain. Raph entre dans le salon où il découvre le VDF dans un état assez inattendu.
Raph : « Ah !! Vous pouvez faire attention quand même ! »
VDF « Mais Raph ! »
Raph : « Comment ça mais Raph ? Vous n’êtes pas chez vous ici. Vous ne pouvez faire n’importe quoi…n’importe où… »
VDF (en caleçon, s’habillant avec les vêtements de Raph) « Mais c’est Stella qui… »
Raph « Stella ? »
VDF (acquiesce)
Raph (élevant la voix) « Stella ? »
Stella (arrivant dans le salon) « Quoi ? »
Raph : « Tu peux m’expliquer ça ? »
Stella « On ne va pas le laisser vivre tous les jours dans ses fringues dégueulasses. En plus ce soir on sort. » (fait un bisou à Raph) « Bon, je vais travailler, moi. Pendant ma pause j’irais prendre quelques affaires pour lui. A ce soir. »
VDF « A ce soir Stella, bisou »
- Stella partie
Raph (se moquant du VDF) « A ce soir Stella ! Bisou ? Non mais à quoi vous jouez ? »
VDF « Je ne te suis pas là, Raph ? »
Raph « Vous vous habillez avec mes fringues, vous faite ami-ami avec Stella, et … et… et le soir vous rêvez d’elle. »
VDF « Pardon ? Tu m’espionne ? »
Raph « Je vous ai entendu : Oh oui Stella continue. Je vous préviens. Vous tentez quoique ce soit avec elle, je ne me contenterais pas de vous virer. »
VDF « Mais je ne veux rien faire avec elle. Enfin Raph ! Tu es sûr que ça va ? »
Raph « Je vous ai à l’œil vous. (se calmant) Bon, vous allez me dire ce qu’il s’est exactement passé avec Henri ? »
VDF « Je n’en ai pas la moindre idée. »
Raph « Comment ça ? Il s’est bien passé quelque chose pour que vous vous retrouviez à la porte. »
VDF « Je te jure Raph. Je ne sais pas ce qu’il lui a prit »

-Le soir. Raph a ramené Judith et Mattéo. Tout le monde s’est installé dans un bistro. Malgré son nouveau look, le VDF reste tout de même un peu « crasseux » : pansements, cicatrices, sa machine au bras, quelques poussières dans les cheveux.
Judith « Le robot n’est pas là ? »
VDF « Non. Et je crois qu’il ne viendra plus »
Judith « Ahh… »
Raph « Bon eh bien… si on commandait ? »
Mattéo « Bonne idée. Il paraît que la viande ici est vraiment très bonne ! »

-Le repas se passe bien. Judith à côté de Mattéo, Stella à côté de Raph, les 4 se rappelant les bons souvenirs… et le VDF… en bout de table, un peu mélancolique.
Raph « Bah ça ne va pas ? »
VDF (ironiquement) « Si si si, tout va bien Raph. Merci de t’inquiéter »
Stella « Pourtant vous avez l’air triste. Moi qui pensais que ça vous ferait plaisir. »
VDF « Mais ça me fait énormément plaisir, Stella. »
Judith « Cachez votre joie. C’est sympa »
-Le VDF se lève prétextant aller commander une bière au bar.
Judith « Qu’est-ce qu’il lui prend ? »
Stella « C’est peut être l’histoire avec Henri »
Raph (hésitant) « Je pense que c’est autre chose »
Stella « C’est quoi alors ? »
Raph « Regardez bien, moi je suis avec Stella… et vous Judith, vous êtes avec Mattéo »
Mattéo « Ah, donc vous pensez qu’il déprime car il n’a pas de copine »
Raph « Je pense oui »
Judith « C’est n’importe quoi. On ne déprime pas parce qu’on est seul »
Raph « Mais lui je pense que ça fait un peu trop longtemps qu’il est seul. »
Mattéo « Ca paraît logique. Mais qu’est-ce qu’on peut faire ? »
Judith « On ne peut pas forcer une fille à sortir avec lui… Honnêtement… Regardez-le… »
Stella « Je ne crois pas que ce soit nécessaire. Regardez là bas. »
- Tous dirigent leur regard sur une fille qui regarde intensivement le VDF et qui se lève pour aller le rejoindre au bar.
Fille : « Bonjour »
VDF(surpris) « Bonjour… »
Fille « Tu viens ici souvent ? »
VDF « Non c’est la première fois »
Fille « Tu habites dans le coin ? »
VDF « Pas très loin en effet. »
Fille « On pourra se revoir alors ? Pour prendre un verre ou simplement pour discuter. »
VDF(content) « Euh ouai.. Okay. »
Fille « Tu es disponible quand ? »
VDF (un peu niais) « Quand tu veux »
Fille « Demain soir ça te va ? »
VDF « Moui »
Fille « 19h ici ? »
VDF « Oui c’est parfait. »
Fille « Moi c’est Sophie »
VDF « Moi aussi. » (se rendant compte de la débilité de la phrase) « Enfin non… je »
Sophie (en riant) « A demain alors ! »
VDF « A demain ! »
-Le VDF retourne s’asseoir à la table avec son verre. Il est un peu en état de choc.
Judith « Racontez ce qu’il s’est passé au lieu de faire cette tête ! »
Raph « Elle vous a dis quoi ? »
Mattéo « Elle voulait de l’argent ? »
Judith « Non mais Mattéo, réfléchis un peu quand tu parles ! »
Stella « Elle vous a donné son numéro ? »
VDF (redescendant sur terre, faisant non de la tête, chuchotant comme s’il s’agissait d’un secret) « Elle m’a donné rendez vous, ici, demain ! »
Raph « Comme ça ? »
VDF « Comment ça « Comme ça ? » Raph ? Merci. Dis que je ne suis pas assez intéressant pour susciter l’intérêt d’une femme ! Merci ! »
Raph « Non, ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Mais vous n’avez pas parlez d’autre chose avant ? »
VDF « Non. Mais on aura tout le temps dès demain ! »
Judith « Et vous allez lui raconter quoi ? »
VDF « Non mais Judith, vous n’allez pas vous y mettre non plus. Je sais que je ne fréquente pas beaucoup de filles, mais j’ai un minimum de conversation ! On va parler d’elle, de ce qu’elle fait dans la vie, et après elle me demandera ce que moi je fais… »
Raph « Et vous allez lui dire ce que vous faites. »
VDF « Oui, exactement. »
Judith « Non mais réfléchissez, vous n’allez pas lui dire que vous venez du futur pour changer le présent afin de sauver le monde ! »
VDF « Et pourquoi pas ? »
Raph « Parce qu’elle risquerait de vous prendre pour un taré et vous n’aurez plus de nouvelles d’elle. »
VDF « Ah oui. Je n’y avais pas pensé ! »
Stella « Ne vous en faites pas ! Demain quand je rentre, on fera une mise au point des sujets de conversation que vous pourrez dire à une femme. »

- Dans la rue juste à côté du bistro : apparition de 53-a-8. Qui scrute discrètement le VDF et ses amis sans se faire repérer par quiconque dans le bar. Regard de 53-a-8 se voulant « toi je te chope je te butte »
avatar
MrsJones
Humaniste
Humaniste

Féminin Messages : 230
Date d'inscription : 25/12/2012
Age : 29
Localisation : Partout et Nul part à la fois

https://www.facebook.com/SamMissSunshine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-Fiction] sur le VDF... et oui une autre.

Message par AH !! Why ? le Mar 25 Déc 2012 - 18:43

Un peu dur à comprendre au début puis la révélation de fin est juste géniale ^^
Vivement la suite !


Dernière édition par AH !! Why ? le Mar 25 Déc 2012 - 18:54, édité 1 fois
avatar
AH !! Why ?
Ex Modo
Ex Modo

Masculin Messages : 12260
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-Fiction] sur le VDF... et oui une autre.

Message par MrsJones le Mar 25 Déc 2012 - 22:47

Donc j'ai le feu vert pour faire la suite ?
avatar
MrsJones
Humaniste
Humaniste

Féminin Messages : 230
Date d'inscription : 25/12/2012
Age : 29
Localisation : Partout et Nul part à la fois

https://www.facebook.com/SamMissSunshine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-Fiction] sur le VDF... et oui une autre.

Message par MrsJones le Mer 26 Déc 2012 - 15:24

Phase 2 : Mise en contact

Partie 1 :
Spoiler:
- Le lendemain soir. Stella et Raph apprêtent comme ils le peuvent le VDF qui est pomponné de la tête aux pieds : chemise blanche, veste noire, cheveux lavés et plaqués en arrière… pansement sur le nez. Pansement sur le nez ?
Stella « Enlevez-moi ça » (arrachage du pansement) « C’est beaucoup mieux »
VDF « Vous êtes sûrs que c’est bien ? »
Raph « En tout cas ça ne peut être pire qu’avant »
Stella « Tout va très bien se passer. Ne vous inquiétez pas. »
Raph « Au pire on est à 5 minutes. Si jamais ça tourne mal, vous savez où nous trouver… enfin… je pense que c’est plus elle qui va s’enfuir »
Stella « Ce que tu peux être mauvais Raph ! Il a autant de chance que n’importe qui de lui plaire. »
VDF « C’est vrai ça ? »
Stella « Là, vous êtes plus présentable que d’habitude. Et puis vous êtes différent des autres garçons. Ca c’est un avantage. »
Raph (à Stella) « T’entends quoi par là ? »
Stella « Il a d’autres occupations que ce que les mecs font d’habitudes. »
VDF (à Raph) « C’est vrai que je t’ai volé un rencard »
Stella « Comment ça ? »
Raph (embêté) « Rien. »
VDF (à Stella) « Raph voulait donner rendez-vous à une fille. Mais au final c’est moi qui l’ai eu. »
Raph « Vous m’avez un peu forcé à annuler cette sortie là de ma vie, je vous rappelle. »
Stella « De quoi vous parlez ? »
VDF « De rien du tout Stella » (à Raph) « Mais je suis sûre qu’elle aurait apprécié »
Stella « Mais de quoi vous parlez à la fin ? »
VDF (moqueur face à Raph) et Raph (énervé) « RIEN DU TOUT »
Stella « Vous êtes vraiment chiants tous les deux quand vous vous y mettez ! » (au VDF) « Vous devriez partir, sinon elle va penser que vous lui mettez un lapin »
VDF « Tu as raison »
Stella « Tenez. Prenez mon téléphone. Comme ça si vous avez besoin d’aide, vous nous appelez et on sera aussitôt là. »

-53-a-8 attend en bas de l’immeuble que le VDF sorte. Lorsque celui-ci apparaît, elle le suit en attendant le moment idéal pour l’abattre, le flingue à la main. Malheureusement, lorsque le moment s’apprêtait être idéal, la jeune femme qu’a rencontré le VDF la veille fait son apparition en allant le saluer. 53-a-8 se cache de justesse derrière une voiture. Elle les regarde entrer ensemble dans le bistro.
53-a-8 « Von Zipper ! »

- Raph et Stella sont dans l’appart
Raph « Tu penses vraiment que ça va bien se passer ? »
Stella « J’espère… Il commence à me faire peur. »
Raph « Pourquoi ? »
Stella « Il ressemble de plus en plus à son double du futur… »
Raph « Tu veux dire que… »
- Ca sonne à la porte. Raph s’en va ouvrir.
Raph « Je le savais que ça ne durerais pas longtemps. Je vous l’… »
- Il ouvre. 53-a-8 entre en force et menace Raph avec son arme.
Raph « Mais qui êtes vous ? »
- 53-a-8 s’impose dans l’appartement. Ferme la porte à clef et garde la clef. Toujours menaçante, elle réunit Raph et Stella dans le salon. Elle voit la machine à voyager dans le temps que le VDF a laissé et la garde avec elle.

- VDF et Sophie sont en train de manger. Le VDF se frotte l’avant bras, gêné par la sensation bizarre de ne pas avoir sa machine sur lui.
VDF « Alors comme ça tu es vendeuse ? »
Sophie « C’est ça ! »
VDF « Ca te plait ? »
Sophie « Je n’ai pas à m’en plaindre… mais parfois je trouve que cela manque de vie. C’est quotidien. J’aimerai parfois que quelque chose vienne par moment me sortir de ce train de vie habituel. »
VDF (tenté de lui dire la vérité) « Qu’aimerais tu qu’il t’arrive ? »
Sophie « Je ne sais pas… Peut-être voyager »
VDF « Voyager ? »
Sophie « New York, Hong Kong, Tokyo, Darwin, Los Angeles… »
VDF (soulagé) « Ah tu parles de ça ! »
Sophie « A quoi pensais tu quand je t’ai dis que je voudrais voyager ? »
VDF « Oh non à rien du tout. Il n’y a pas 10 000 façons de voyager hein. A part visiter le monde on ne peut pas voyager dans… »
Sophie « …Le temps ? Ca serait bizarre non ? »
VDF « Carrément »
- Rires de Sophie et du VDF.
Sophie « Mais ça serait tellement excitant »
- Le VDF est suspendu aux lèvres de Sophie qui fait tout pour attirer VDF vers elle.
VDF « Il faut que je vous dise quelque chose »
Sophie « Oui ? »
VDF « Je, je… »
Sophie « Oui ? »
- Le téléphone de Stella (qui est détenu par le VDF) sonne. La tête de Raph apparaît avec en surnom : Namour. Le VDF n’étant pas habitué à cette technologie reste comme un con devant le téléphone.
Sophie : « C’est la touche verte pour décrocher. »
- Le VDF décroche et parle avec Raph.
VDF « Quoi, tout de suite maintenant ? » « De quoi ? » « Ok, j’arrive ! » (à Sophie) « Je suis désolé, il faut que je parte. »
Sophie « Maintenant ? »
VDF « Oui. Maintenant. »
Sophie « Quand peut-on se revoir ? »
VDF « Je ne sais pas. »
Sophie (en tendant un papier au VDF) « Voici mon numéro, appelez moi ! »
VDF « D’accord, je le ferais. »
- Le VDF s’en va en laissant Sophie seule à table. Sophie (alias Sophia Von Zipper) tente de contrôler sa colère. Et oui, elle doit tout payer toute seule…

-Le VDF rentre chez Raph tout décoiffé.
VDF « Que se passe-t-il Raph ? »
Raph(paniqué) « Il se passe que vous avez une copine du futur qui vous cherche ! »
VDF « De quoi ? Où est Stella ? »
Raph « Elle a été enlevée »
VDF « De quoi ? »
Raph « Votre amie du futur, elle est venue avec une arme. Elle vous cherchait. Comme vous n’étiez pas là, elle a prit Stella avec elle et votre machine. »
VDF « Pourquoi elle a fait ça ? »
Raph « Elle m’a dit que si on ne venait pas au rendez, elle la tuerait »
VDF « C’était qui cette fille ? »
Raph « Je ne sais pas. Elle venait du futur et elle vous cherchait. »
VDF « Quand a lieu le rendez-vous ? »
Raph « Demain à 7h, au parc »
VDF « Ok Raph, calme toi. A-t-elle dit autre chose ? »
Raph « Ah si, elle a ajouté qu’on devait venir seuls. Elle est partie comme ça avec Stella. »
VDF « Calme toi Raph, ça va s’arranger. »
Raph « Comment voulez-vous que je me calme. Stella est surement en danger avec une tarée qui cherche à vous tuer. »
VDF « Ok Raph. Tu te souviens où tu as été voir Judith et Mattéo ? »
Raph « Je viens de vous dire qu’il faut y aller seuls »
VDF « Je sais Raph. Mais il faudrait que je leur en parle. Savoir s’ils savent quelque chose. Car malheureusement, je ne peux pas aller voir Joseph ni même Henri pour le leur demander. »
Raph « Non, je ne me rappelle pas. Joseph m’a donné des données GPS, mais je ne me souviens plus où c’était. Je n’ai même pas l’impression que c’était dans Paris. »
VDF « Bon. Vas te reposer. De toute évidence on ne peut rien faire pour le moment. Nous sommes contrains d’attendre le rendez-vous. »

- Le lendemain. Raph et le VDF se retrouvent à l’heure sur le lieu du rendez-vous.
Raph « Elles sont où ? »
VDF « Elles ne vont pas tarder. Si vraiment elle veut me voir, elle viendra avec Stella. »
Raph « J’espère qu’il ne lui ai rien arrivé »
VDF « Elle ne lui fera rien. Elle sait que s’il lui était arrivé quelque chose, je n’hésiterais pas à tirer sur elle. »
- Le VDF à cacher sous sa veste son arme chargée, prête à faire feu.
- 53-a-8 (habillée longue veste verte, haut à col roulé noir, lunettes sur les yeux) apparaît avec Stella. Le VDF pointe son arme sur l’étrangère.

VDF « Encore toi ? »
Raph « Vous la connaissez ? »
VDF « Elle est déjà venue me voir plusieurs fois, mais je pensais qu’elle arrêterait de me pourchasser. » (à 53-a-8 ) « Laisse la partir »
- 53-a-8 ne tente même pas de se défendre. Stella s’avance et se met dans le champ de vision du VDF.
Stella « Non ne tire pas ! »
Raph « Non mais, qu’est-ce qu’il te prend, vient là »
- Raph saisit Stella par le bras et l’entraîne plus loin en sécurité. Stella hurle au VDF de ne pas tirer sur 53-a-8.
VDF « Il va falloir qu’elle s’explique de ses actes. »
Stella « Je vais tout vous expliquer moi. »
Raph « Tu fais quoi là ? elle t’enlève et maintenant tu prends sa défense. »



Partie 2 :
Spoiler:

- 53-a-8 et Stella arrive dans le futur, sur le toit d’un immeuble.
Stella « Où sommes-nous ? »
53-a-8 « Dans le futur »
Stella (découvrant le paysage) « C’est horrible. »
53-a-8 « Suis-moi »
- Stella suit dans les rues l’étrangère.
- Par moment quelques robots volants apparaissent dans les rues.
53-a-8 (en mettant Stella à l’abri) « Attention ! »
Stella (une fois les robots partis) « C’était quoi ça ? »
53-a-8 « Le système de surveillance. »
Stella « Tu vis ici ? »
53-a-8 « Oui. »
Stella « Pourquoi m’avoir emmené avec toi. »
53-a-8 « Pour te montrer le futur de ta planète »
Stella « Il n’y a personne dans les rues »
53-a-8 « Nous n’avons pas le droit de nous déplacer sans autorisation. »
Stella « Comment ça « Nous » ? »
53-a-8 (se retournant vers Stella) « Nous sommes très peu à vivre. Tous nos gestes sont contrôlés en permanence. »

- Après quelques dizaines de minutes à marcher et à se cacher. 53-a-8 arrive à emmener Stella dans un bâtiment délabré où se trouvent quelques personnes qui se cachent.
Personne 1 (à 53-a-8 ) « Tu es vivante ! On te croyait tous morte ! »
53-a-8 « Je ne peux rester longtemps »
Personne 2 « Ils ont trouvé le refuge à l’est. Il n’en reste plus rien »
53-a-8 « Personne n’a survécu ? »
Personne 2 « Non… »
Stella « Qui sont ces personnes ? »
53-a-8 « Stella, je te présente Nicolas, ton descendant. »
Stella « Mon quoi ? »
- 53-a-8 prends Stella à part.
53-a-8 « Avant de venir vous voir, j’ai fais quelques recherches sur vous. Après que vous soyez sortis du bar hier, je suis allée en cuisine récolter de ton ADN présent dans ta salive qui restait sur ton verre. Grace à mon robot, j’ai pu faire une recherche et j’ai ainsi trouvé que parmi les survivants sur cette terre, se trouvait un de tes descendants. »
Stella « Mais que c’est-il passé pour que tout soit dans cet état ? »
53-a-8 « Tu vois ton ami du futur… il change le passé pour empêcher que la terre ne soit détruite. »
Stella « Il a échoué ? »
53-a-8 « Non, il a réussit »
Stella « Où est le problème alors ? »
53-a-8 « En annulant les actes du passé, il a ainsi laissé la vie à un homme qui a fait en sorte que l’humanité soit détruite. »
Stella « L’humanité ? »
53-a-8 « Tu as vu toi-même dehors. Il n’y a aucun être humain. Seules les machines sont à la surface de la terre. Nous autres, nous sommes obligés de nous cacher dans des sous-sols pour pouvoir survivre. Seules quelques personnes sont choisies par ces créatures pour vivre. Mais nous ne sommes répertoriés par des numéros »
- 53-a-8 enlève la machine de son bras pour montrer la marque : 53-a-8 tatoué dessus.
53-a-8 « Et même quand on est élu, lorsqu’on atteint nos 40 ans, nous sommes exécutés. »
Stella « C’est horrible »
53-a-8 « Oui, c’est horrible. Mais c’est ce qui nous attend tous si ton ami continue ce qu’il fait. »
Stella « Mais vous n’êtes pas obligée de le tuer pour autant. »
53-a-8 « Malheureusement, je ne vois pas d’autres solutions. Il refusera de coopérer et tentera quand même de changer le futur. »
Stella « Comment savez-vous cela ? »
Le double du VDF (apparait en sortant de l’obscurité) « Parce c’est ce que j’ai fais. Elle est venue me voir il y a bien longtemps. Avant que je ne vous rencontre Raph et toi. Mais je ne l’ai pas écouté »
53-a-8 « Je suis alors allée le chercher pour qu’il vive ce que nous vivons chaque jour »
Le double « Tu comptes vraiment retourner dans le passer me tuer ? »
53-a-8 « Si c’est ce que je dois faire, alors je le ferais. »
Stella « Il doit y avoir un autre moyen. Il faut au moins en discuter avec Raph et lui. On finira peut-être par trouver un moyen. »
53-a-8 « Quoique j’ai essayé de lui dire, il ne changera pas d’avis. Il continuera de modifier le cours des choses. »
Stella « S’il vous plait ! Laissez-lui au moins une dernière chance. Si vraiment il refuse, alors la prochaine fois, faites ce que vous voulez. Laissez-lui une chance. Il veut simplement sauver les gens »
53-a-8 (en sortant une photo de sa veste)« Malheureusement on ne peut pas tous les sauver. »
Stella « Qui est-ce ? »
53-a-8 « Mes parents »


- 53-a-8 baisse les bras et accepte l’idée de Stella. Mais jure que c’est bien la dernière fois qu’elle laissera la vie sauve au VDF.


Partie 3 :
Spoiler:
- Retour au présent
VDF « Et qu’est-ce qui me prouve que vous n’essayerez pas de me tuer ? »
53-a-8 « Oh, mais j’essaierai »
Stella « Mais elle ne le fera pas si elle sait que tu ne changeras plus le passé »
VDF « C’est ma mission de sauver la planète de ces catastrophes »
53-a-8 (pointant son arme sur VDF) « Mais en faisant cela vous condamnez également l’humanité. En laissant les catastrophes arriver, les quelques survivants pourrons toujours reconstruire. Mais si vous continuez, il n’y aura plus d’espoir. »
- Les deux êtres du futur se menacent avec leur arme. Raph s’interpose.
Raph « Ne faites pas ça ici. » (à 53-a-8 ) « On trouvera une solution. »
- Les deux baissent leurs armes et se rapprochent de Raph.
Raph « C’est bien. On va pouvoir parler tranquillement… »
- 53-a-8 frappe le VDF, tous les 2 se battent. Le VDF réussit à s’emparer de l’arme de 53-a-8, qui n’a d’autre moyen que de se téléporter.
- Le VDF ramasse un papier qui est tombé de la veste de son ennemie, ainsi que sa machine. Le papier est en fait une photo d’un couple, datée de l’an 2482.

Stella « Ce sont ses parents »
VDF « Ca va pouvoir m’aider. »
Raph « Que comptes tu faire avec ? »
VDF « Faire ce que elle, elle cherche à faire avec moi. »
Stella « C'est-à-dire ? »
VDF « Annuler son existence. »
- Le VDF actionne sa machine et disparaît.
Stella « Attend ! » (à Raph) « Il va la tuer, tu crois ? »
Raph « Je l’ignore… »

- Réapparition du VDF dans un sous-terrain humide qu’il connait bien. Il appuie sur un bouton.
Voix « Laboratoire du Dr Castafolt, que puis-je faire pour vous ? »
VDF « Henri, c’est moi. Il faut que tu m’aides. »
Henri « Tu n’es plus le bienvenu ici. »
VDF « Henri, je regrette ce que j’ai dis. Mais si tu ne m’aides pas, tout ce pour quoi on a travaillé n’aura servit à rien. »
Henri « Je regrette, je ne t’aiderais plus. Je ne ferais plus rien pour toi. »
VDF « Henri, s’il te plait. Il y a une fille du futur qui cherche à me tuer. »
Henri « Enfin une bonne chose qui sera faite »
VDF « Elle va retourner dans le passé pour me tuer. Il faut que j’empêche ça. Toutes les catastrophes vont recommencer. Tout ce pour quoi on s’est battu n’aura servit à rien. Henri ! »
Henri « Entre. »
- Le VDF pénètre dans le laboratoire de son ancien ami.
VDF « Merci Henri »
Henri « Que veux-tu exactement ? »
VDF « Il faut que tu m’aides à faire une autre machine à voyager dans le temps. »
Henri « Mais ça va me prendre des mois ! »
VDF « Pas autant. J’en ai récupéré une dans une poubelle avant de venir. Il faut simplement que tu paramètres quelques modifications. »
Henri « Lesquelles ? »
VDF « Il faut que la machine ne serve qu’une fois, et qu’elle s’autodétruise après l’utilisation. »
Henri « C’est tout ? »
VDF « Oui ! »
Henri « Et que comptes tu en faire après ? »
VDF « Il faut que j’empêche cette fille de naître. »
Henri « Tu comptes la tuer ? »
VDF « Non, je ne sais pas où la trouver. Mais ses parents oui. Je vais faire en sorte qu’ils ne se rencontrent jamais. »
Henri « Reviens dans une heure, ça sera prêt. »
VDF « Merci Henri »


-Dans le salon de Raph. Raph, Stella et 53-a-8 attendent. 53-a-8 ?
Raph « Mais pourquoi vous êtes là vous ? »
53-a-8 « Il faut que je m’assure que tout se passe comme prévu. »
Stella « Mais il est partit vous tuer, pourquoi n’allez-vous pas l’en empêcher ? »
53-a-8 « Il faut que cela se passe comme ça. »
- Apparition du VDF dans le salon.
VDF « Raph, j’ai trouvé comment faire ! Henri m’a aidé à… » (remarquant la présence de 53-a-8 ) « Vous faites quoi là ? »
53-a-8 « Je suis venue vous empêcher de me détruire ! »
VDF « C’est ce qu’on va voir. Maintenant que je sais comment trouver vos parents, je vais pouvoir faire en sorte que votre naissance n’ait pas lieu »
53-a-8 « Mes parents ? »
-VDF montre la photo, 53-a-8 cherche en panique dans ses poches.
53-a-8 « Où avez-vous eu ça ? »
VDF « Vous avez fais tomber cette photo ce matin. »
53-a-8 « Rendez-la moi ! »
VDF « Oh Non ! Comme vous cherchez à me tuer. Je vais faire en sorte que ce ne soit plus le cas ! »
53-a-8 « Vous n’oseriez pas faire ça »
VDF « On se reverra dans l’autre monde ! »
53-a-8 « NOON ! »
- Disparition du VDF.
Raph « Qu’est-ce que vous attendez ? Allez-vous sauver ! »
53-a-8 « Je n’en ai pas besoin. »
Raph « Pardon ? »
53-a-8 « Votre ami le fait déjà. »
Raph « Quoi ? »
- 53-a-8 remonte le haut qu’elle porte. Au lieu de voir de la peau, Raph et Stella voient au travers de 53-a-8.
53-a-8 « Je suis en train de disparaître. »
Stella « Comment ça se fait ? »
53-a-8 « Si votre ami n’avais pas changé le futur, mon père aurait lui-même inventé une machine à voyager dans le temps pour faire ce qu’il fait. Malheureusement, le jour où il a voulut s’en servir, la machine n’était pas au point et cela l’a emmené dans un futur plus lointain. C’est là qu’il rencontrera ma mère. »
Raph « Mais comme il a changé le futur, vos parents ne se rencontreront pas »
53-a-8 « En effet. Comme les catastrophes n’ont pas eu lieu, mon père n’aura plus besoin de changer le passé. Il restera à son époque. »
Stella « Donc vous n’existeriez pas. D’où le fait que vous êtes en train de disparaître. »
53-a-8 « Oui. Mais il faut qu’il aille dans le futur, pour créer une nouvelle machine (elle montre celle qu’elle a au bras) et empêcher que la race humaine ne soit esclavagée et détruite. »
Raph « Pourquoi ne pas l’avoir fait vous-même ? »
53-a-8 « J’ai essayé. Mais je n’ai pas pu le faire. »


- En 2482. Apparition du VDF dans un appartement en mauvais état.
Homme « Que faites-vous là ? »
VDF « Pas le temps de vous expliquer. Où est votre fille ? »
Homme « Ma fille ? Je n’ai pas de fille. »
VDF « C’est très bien. Prenez ça »
- Le VDF donne la machine qu’Henri a trafiqué à l’homme. Il appuie au hasard sur les boutons. L’homme disparaît alors.
- Le VDF active à son tour sa machine pour retourner dans le présent de Raph & Co.



- Réapparition du VDF en 2012, dans l’appartement de Raph et Stella.

VDF « Mission accomplie ! On ne sera plus dérangé par cette folle du futur ! Sa naissance à été annu… » (constatant la présence de 53-a-8 ) « Ah mais on ! Qu’est-ce que vous faites toujours ici ? »
53-a-8 (relève son T-shirt, sa peau est normale) « Vous m’avez sauvé. »
VDF « Hein ? Comment ça ? »
53-a-8 « Mes parents ne se sont pas rencontré en 2482. C’est une photo que j’ai retouché pour vous le faire croire. Je viens d’un futur beaucoup plus lointain. Et c’est grâce à vous que mon père se retrouve à mon époque. Vous ne vous êtes pas contenté de l’envoyer dans le futur, vous avez fais en sorte que personne ne puisse savoir où il est. C’est pour ça que vous avez mis une destination et une époque au hasard quand vous l’avez envoyé. Pour que même sous la torture, vous ne puissiez dire où il est. Merci. »
VDF « Vous avez tout calculé ? »
53-a-8 « Vous pensiez sérieusement que je transporte sur moi une photo de ma famille sur un format papier, avec toute la technologie qui existe ? Réfléchissez un peu. Votre machine à voyager dans le temps, je l’aurai détruite ou caché quelque part. C’est débile de la garder sur soi, surtout quand on en possède déjà une. »
VDF « Mais c’est horrible de manipuler ainsi les gens ! »
53-a-8 « Vous faites tout pour sauver votre vie et celle des autres. Moi, je sauve la mienne. »
- Le VDF sort son flingue et le pointe sur 53-a-8 qui ne cherche pas à se protéger.

VDF « Et maintenant que dites vous ? »
53-a-8 « Vous n’allez pas tirer. »
VDF « Je ne vais pas me gêner. »
53-a-8 « Vous n’allez pas le faire. »
VDF « Vous êtes tellement sûre de vous. Pourquoi ? »
53-a-8 « Vous êtes passé à côté d’un détail quand vous êtes allé voir mon père. »
VDF « Un détail ? »
53-a-8 « Vous devriez y retourner. »
VDF « Qu’est ce qui me dit que vous resterez ici ? »
- 53-a-8 ôte sa machine et la lance au VDF.
53-a-8 « Je n’irais nulle part. »
- le VDF actionne son appareil et disparaît.


- Réapparition du VDF en 2482.
- Il inspecte les coins de la pièce. En y réfléchissant il s’agit de son époque, donc certains objets lui semblent familiers même si sa mémoire semble ne pas se souvenir de les avoir déjà vu.
- Il trouve une paire de lunettes posée sur une table. Elles appartenaient à l’homme qu’il a envoyé dans le futur, puisqu’il trouve également une photo de lui portant les lunettes, avec sa femme et son fils. Son fils ?

Enfant « P’pa ? P’pa ? »
- Le VDF se retourne et aperçoit un enfant d’à peine 4 ans qui sort à peine de son lit.
Enfant « Où est p’pa ? »
VDF (sous l’émotion, quelques flash back lui reviennent) « Je ne sais pas. »
Enfant « Il rentre quand ? »
VDF « Il ne rentrera pas. »
- Le VDF passe les lunettes autour du coup de l’enfant.
VDF « Suis-moi. »
- L’enfant saisit la main de l’homme et tous les deux disparaissent.
-Ils réapparaissent dans un souterrain. VDF frappe à une porte.

VDF « soit fort ! »
- Disparition du VDF qui laisse l’enfant seul. La porte s’ouvre et l’enfant aperçoit pour la première fois, cet homme en blouse blanche.
Henri « Tu es seul ? »
Enfant « Oui. »
Henri « Entre. »

- Apparition du VDF en 2012, chez Raph.

Raph « Alors, que c’est-il passé ? »
- Le VDF rend à 53-a-8 sa machine à voyager dans le temps.
Stella « Vous n’allez pas la tuer ? »
VDF « Je ne peux pas. »
Stella « Ouf. C’est mieux comme ça. »
Raph « Pourquoi avoir changé d’avis ? »
- Regard glacial de Stella.
Raph « Enfin, je ne dis pas que c’est mal. Au contraire, c’est très bien. Mais qu’est-ce qui vous a fait changer d’avis ? »
VDF (en regardant 53-a-8 ) « C’est ma sœur. »
avatar
MrsJones
Humaniste
Humaniste

Féminin Messages : 230
Date d'inscription : 25/12/2012
Age : 29
Localisation : Partout et Nul part à la fois

https://www.facebook.com/SamMissSunshine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-Fiction] sur le VDF... et oui une autre.

Message par Baron le Ven 28 Déc 2012 - 22:29

J'tout lu !

Suis pas fan de fanfic en général car je préfère que chacun créé son propre univers. Cela dit je reconnais que c'est plaisant à lire et bien écrit !

Sauf deux petits détails :

"sinon elle va penser que vous lui mettez un lapin " ==> et où qu'elle va le lui mettre le Lapin ? XD (poser un lapin !)

"lorsque le moment s’apprêtait être idéal" ==> manque pas un "à" ?

avatar
Baron
Chouchou d'Eustache
Chouchou d'Eustache

Masculin Messages : 1582
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 43
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-Fiction] sur le VDF... et oui une autre.

Message par Nigami le Lun 1 Avr 2013 - 23:01

Une suite ? =D

Je dois avouer avoir eu du mal à comprendre les voyages temporels... mais la chute de fin est géniale !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-Fiction] sur le VDF... et oui une autre.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Nigami Aujourd'hui à 0:13

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par Malva Hier à 21:40

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par Moisy Hier à 12:38

» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Hier à 9:37

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Hier à 8:55

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Hier à 8:45

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Hier à 8:44

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par yao Hier à 8:42

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Hier à 0:19

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par Eclat de Noisette Lun 10 Déc 2018 - 23:30

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par yao Lun 10 Déc 2018 - 10:20

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par yao Lun 10 Déc 2018 - 9:26

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Dim 9 Déc 2018 - 18:19

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Sam 8 Déc 2018 - 0:57

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Sam 8 Déc 2018 - 0:46

» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par DaraDjinn Ven 7 Déc 2018 - 22:48

» [Film] Frenchman de François Descraques
par yao Jeu 6 Déc 2018 - 15:03