[Fanfiction] Bangarang

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 30 Aoû 2013 - 23:01

Mon côté fleur bleue à moi aussi. On a tous une carapace finalement et elle s'exprime différemment. Mais pour moi le Visiteur a toujours été torturé à l'intérieur, il porte un poids énorme sur les épaules alors que c'est un gars comme les autres...

Je suis contente que le personnage colle avec ce que j'ai écrit, c'est ma grosse difficulté dans cette fiction... alors merci ! =)

Au fait question : le 1chapitre/semaine ça vous va, ou vous en voulez 2 par semaine, genre un le mercredi et un le vendredi (au risque que je n'ai pas fini à temps, mais au moins ça me donne de la motivation pour le faire ou au pire un suspense insoutenable ^^) ?
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2529
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Sam 31 Aoû 2013 - 0:27

... C'est Van der Castafolte !
Pas mal le petit débat sur "Henry et le Visiteur" Smile

Quant au rythme, tu fais comme tu veux ! (la réponse qui fait plus ch*** qu'autre chose ^^)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Sam 31 Aoû 2013 - 0:44

@CEUN : Castabelge, c'est moins compliqué à dire U.U Et ce débat va revenir souvent sur le tapis croyez-moi (la faute à François, il n'avait qu'à pas nous faire un tel bonus caché).

Effectivement ta réponse ne m'aide pas des masses ^^ Disons que j'ai déjà écrit 12 chapitres, en tout 24 pages d'Open Office, et que si j'ai bien calculé je devrais en écrire 22...
J'ai peur de lasser en fait avec tout ça (et qu'au bout d'une semaine vous oubliez)...
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2529
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Sam 31 Aoû 2013 - 0:54

Mais quel bonus caché ?! (je n'achèterai les DVD que quand sortira l'intégrale de la série... Autant dire c'est pas encore le moment)
A quelle vitesse tu écrits ? Si ça t'oblige à écrire vite pour ne pas rater la date de sortie de l'épisode ça risque de nuire à la qualité et ça ne jouera pas en faveur de la qualité. Un par semaine c'est bien. Il faut juste que la fin de la fan-fic ait lieu avant le début de la saison 4.
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Sam 31 Aoû 2013 - 0:58

J'écris plutôt vite. Si je me concentre je peux faire un chapitre en deux jours vu que la moitié est dans ma tête et que comme je l'ai dit je privilégie l'action cette fois. Vu que j'ai de l'avance, je me demande si je pourrais tenir le rythme =) 22 semaines ça fait quand même plus de trois mois donc =S
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2529
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Laetitia le Sam 31 Aoû 2013 - 10:57

J'adore! Toujours en encore, tu fais un travail de folie!
J'adore le nom Castabelge. Laughing Mais j'ai eu un petit pincement au cœur quand le visiteur dit "Henr...Le castabelge." Henry me manque tellement. Sad

Bref, continue comme ça! Smile
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Moumyne le Sam 31 Aoû 2013 - 11:16

Haha moi aussi Henry me manque Sad 
avatar
Moumyne
Philosophe des Balls
Philosophe des Balls

Féminin Messages : 926
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 32
Localisation : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Sam 31 Aoû 2013 - 12:14

Moi ils me manquent tous ! C'est pour ça que j'adore inventer des histoires en attendant Wink

Je viens de remarquer que les traits pour les dialogues ont été effacés, ce ne sera plus le cas aux prochains chapitres. On se dit à mercredi alors ? =)
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2529
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Laetitia le Dim 1 Sep 2013 - 11:13

À mercredi! Et je me réjouis d'y être! Smile
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Mer 4 Sep 2013 - 14:54

Coucou les amis, aujourd'hui c'est mercredi ! J'ai donc décidé de mettre un chapitre aussi le mercredi car j'ai vraiment hâte de connaître vos réactions quant à certaines intrigues et j'ai aussi hâte de finir la... fin. En espérant qu'elle vous plaira.

Précédently in "Bangarang" :
Le Visiteur est de retour dans la vie de Raph, mais pas pour longtemps. Notre héros aux cheveux magiques retourne à son vrai travail pour demander de l'aide quand soudain...

Chapitre 3:
« Raph ?
_Aaaaaaaaah ! »
Raph se retourna et vit Henry.
« Merde Henry ne refaites jamais ça ! Vous étiez où ?
_Navré Raph, j'étais parti aux toilettes.
_Euh... Ah bon ? Alors même les robots ?
_Disons plutôt que je me vidangeais...
_Mais avec le même truc que nous ?
_Oui, fait avec beaucoup de réalisme d'ailleurs...
_Oui enfin je m'en fous... J'avais une question à vous poser.
_Je t'écoute.
_Est-ce que... vous n'aviez vraiment jamais vu votre code-barre quand vous preniez votre douche ???
_Et bien... On a un système de nettoyage automatique et du coup... ben en fait... ce système est relié à un champ électronique qui s'immisce dans notre cerveau et nous fait croire qu'on a pris notre douche. T'as compris ce que je viens de dire ?
_Euh... ouais grave !
_Okay bon je dois te laisser, j'ai remarqué la présence inhabituelle d'une faille électromagnétique qui s'est déclenchée en 2013, ton équivalent à hier je crois, pas très dangereux pour le moment mais vaut mieux surveiller ça.
_Ah ouais nan mais en vérité j'avais autre chose à te demander...
_Quoi donc ?
_Tu pourrais me faire une machine à voyager dans le temps ?
_Pour quelles raisons ?
_Pour raisons personnelles... »
Henry marmonnait dans sa moustache tout en caressant une sorte de bouc qu'il s'est mis la veille au menton. Mais le bouc lui resta entre les doigts, et il le jeta dans sa poubelle.
« Figure-toi que je fais d'autres recherches pour les Missionnaires et il est hors de questions que tes envies personnelles passent en priorité. Surtout que niveau voyage dans le temps tu n'y connais pas grand chose.
_Bon ok c'est pas pour moi, c'est pour lui. »
Raph regarda Henry dans les yeux et Henry comprit. Raph comprit qu'il avait compris, et Henry comprit que Raph avait compris qu'il avait compris.
« Il va bien ?
_Il essaie de sauver les abeilles.
_Okay...
_Dis, tu y crois vraiment à cette histoire d'autre monde ?
_Va à la prison nécrophile, tu verras. »
Raph ne comprit pas l'allusion, et Henry comprit qu'il n'avait pas compris.
« Repasse dans une semaine, j'aurais fini ta machine. »
Puis il se retourna vers son bureau et ne dit plus un mot. Raph repartit vers le toboggan magique pour retrouver Michel.
« Ça te dit un petit tour dans l'immeuble ? Demanda Raph.
_Carrément, dit Michel. On va où cette fois ?
_Je pensais à l'ancienne prison nécrophile.
_T'es flippant comme mec toi des fois. »
Néanmoins Michel le suivit. La prison nécrophile avait été fermée depuis l'incident avec Joseph, tous les prisonniers ont été libérés et les nécrophiles chassés à coup de mitraillette. Apparemment Constance avait fait faire des travaux dans cette section mas personne ne s'y était installé. Quand Raph arriva à la prison, il ne s'attendait pas à voir ce qu'il vit. Les « cages » ont été complètement détruites, le sol nettoyé et les mur repeints. La pièce était très grande et sentait le neuf comme on ne pourrait le sentir en 2550. Au centre était installés des bancs et sur les murs étaient inscrits des dates : la naissance des Missionnaires, les premières missions, le nombre de vies sauvées, le nombres de vies perdues. Et au bout de cette frise, il y avait un portrait que Raph connaissait bien. C'était Judith. En dessous de ce tableau dessiné par un certain Johan, il y avait une plaque qui indiquait : « Judith. 33 ans. Morte pour l'avenir. Nous ne l'oublierons jamais. » Le peintre avait réussi à peintre tout ce qui faisait Judith, à savoir ses yeux sombres et presque froids, mais un sourire discret et sincère, des cheveux de feu. Et son visage était serein. Alors, pour la première fois depuis que Judith est morte, Raph se mit vraiment à pleurer.

Il ne savait plus depuis combien de temps il était là. Michel s'était mis à l'écart pour laisser Raph avec ses larmes, ce dernier s'étant assis sur un banc face au portrait de Judith. Les mots inscrits sur la plaque résonnaient dans sa tête. « Morte pour l'avenir ». L'avenir que promettait le Visiteur. Mon Dieu. Raph se mit alors pour une fois à prier qu'il n'ait pas menti. Ils entendirent alors l'ouverture du toboggan magique et Constance apparut avec ses magnifiques cheveux blonds coiffés par une tresse qu'elle a mis sur le côté. Elle s'assit près de Raph.
« C'était le moins que l'on puisse faire pour elle.
_C'est magnifique. Pour être franc je ne sais pas comment elle aurait réagi, peut-être qu'elle aurait levé les yeux au ciel.
_Elle le mérite. Et cette pièce nous rappelle que tout ce que nous faisons n'est pas vain. Que ça vaut le coup, comme elle disait.
_Comme elle disait ?
_Oui, quand le Visiteur lui a dit la vérité, elle a souri et a su que ça valait la peine. C'est pour ça qu'elle s'est sacrifiée.
_Il n'aurait pas inventé toute cette histoire alors... »
Constance regarda Raph, éberluée.
« Pourquoi aurait-il fait ça ?
_Je ne sais pas, je... écoutez, on sait si peu sur ce mec. A chaque fois je crois avoir cerné le personnage il me glisse à nouveau entre les doigts. La première fois que je l'ai vu j'ai cru que c'était un fou. Après que c'était un désespéré. Après, qu'il était dangereux. Et après qu'il était prêt à tout pour me sauver. Je sais pas à quoi m'en tenir avec lui.
_Mais vous avez confiance en lui ?
_Non ! Oui ? Je sais pas... Ma vie a totalement basculé depuis ce jour où je buvais une canette de bière sur un banc du bois de Vincennes avec mes potes Tim et Léo. Merde, j'avais ma tignasse coiffée en arrière à l'époque et lui avait les cheveux plus courts. Sa machine était ridicule, scotchée sur son bras avec des bandes noires... Ça va faire plus de quatre ans...
_Vous imaginez parfois votre vie s'il n'était pas venu ?
_Pas vous ?
_On est en train de construire un simulateur de vie parallèle, en gros une machine qui permettrait de créer tous les scénarios possibles de votre vie si un détail changeait. On cherche à l'utiliser pour les missions, mais je dois avouer vouloir le tester sur moi.
_J'aimerai bien aussi. »
Raph poussa un gros soupir
« Si ça se trouve, Stella aurait été en couple avec Tim et Léo, et je me retrouverais seul et au chômage.
_Et moi je bosserais encore à la boulangerie. Allez savoir... Mais il ne faut pas ruminer sur ce qui aurait pu se passer, maintenant nous devons nous concentrer sur ce qui va se passer. »
Elle défroissa son tailleur, se leva et serra gentiment la main de Raph. Puis Michel et lui se retrouvèrent seuls dans la pièce et décidèrent de visiter de nouveau l'entreprise qui regorgeait d'étages en tout genre.

Pendant ce temps-là, le Visiteur flânait dans les rues, habillé normalement, les mains das les poches, tel un touriste égaré qui se laissait perdre dans la grande ville de Paris. Mais dans sa tête se fomentait un plan. Rien n'était dû au hasard. Il arriva près du bois de Vincennes et sortit alors une carte des métro de Paris. Mais sur cette carte était dessinée une frise, avec le nom de Gaël entouré dessus. Il s'assit sur la terrasse d'un café et commanda une bière bien fraîche, prit le journal qu'il avait sous le bras et se mit à lire – le temps pourri, la nouvelle recette d'un fondant au miel, la collection printemps-été de Dior, la sortie du film Starleague - en attendant une personne. Cette personne. Au bout de vingt minutes, un jeune homme avec une sacoche jaune apparut, en train de manger un sandwich, qui tourna en direction du bois. Le Visiteur prit des notes, régla sa commande et retourna en direction de l'appart' de Raph. Quand il entra, une délicieuse odeur de tarte tatin le prit de court. Cela lui rappelait une autre vie, des personnes, des amis qu'il avait perdu. « Non... pas eux... » Il ferma les yeux, puis les rouvrit, se vit dans le miroir, lui, normal, avec juste quelques cicatrices mal refermées sur la joue. Il ne savait plus dans quelle vie il était. Avait-il perdu tous ces amis ? Dans les deux vies ? Une voix le tira de ses pensées.
« Hey ! Ca va ? Dit Stella.
_Euh... oui pardon. Et toi ? Qu'est-ce que tu fais de beau ? Tu n'es pas au Pôle Emploi ?
_Yavait beaucoup trop de monde aujourd'hui alors j'ai décidé de faire quelque chose d'utile de ma journée à la place. Je prépare un gâteau.
_Oui, ça sent drôlement bon.
_Mais pas touche ! C'est pour demain !
_Un événement particulier ?
_Oui, c'est l'anniversaire de Raph ! Vous ne le saviez pas ?
_Euh... non...
_Ah bon. J'ai cru pourtant. Et vous, c'est quand votre anniversaire ?
_Etant donné que je ne suis même pas encore né, ce serait bizarre de le fêter non ?
_Vous êtes rabat-joie. J'espère que vous viendrez quand même.
_Avec plaisir. »
Dans les anniversaires, c'est toujours un bon moment pour ressortir les vieilles photos dossier, et le Visiteur se prit à regretter de ne pas avoir celle où Raph a une passoire sur la tête.
« Et à part ça, vous, vous avez fait quoi ?
_Je prépare ma future mission.
_Ça peut attendre demain ?
_Bah... vu que j'aimerai avoir la machine avant de la faire. Vous savez, apparaître comme ça devant les gens ça surprend et ça rend l'interlocuteur plus crédible.
_On est d'accord. »
Stella sortit la tarte du four. Si l'aspect n'était pas digne d'un grand chef cuisiner, l'odeur par contre embaumait tout l'appartement.
« En tous cas d'ici là, dit Stella, vous pouvez vous considérer comme chez vous.
_Euh... merci Stella.
_De rien. Après tout, même s'il y a eu des hauts et des bas, notre vie est vachement plus agréable grâce à vous.
_Ah ? »
Il n'avait jamais vu les choses sous cet angle. Il s'assit sur le canapé et, rassasié par ces belles paroles et envoûté par le parfum de la tarte, il ferma les yeux et sans s'en rendre compte s'endormit.

Un chapitre avec pas beaucoup d'action mais la suite arrive prochainement Wink
A vendredi !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2529
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Mer 4 Sep 2013 - 20:15

Yeah ! C'est super Smile Je suis pressé d'être vendredi !
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Laetitia le Mer 4 Sep 2013 - 22:30

Déjà, ce chapitre est tout simplement magnifique. Ensuite tu as mis le doigt sur quelque chose: comment fait Henry pour se laver? J'adore ton explication. Smile
Et puis le passage sur Judith, il m'a vraiment mis les larmes aux yeux. Sad
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Mer 4 Sep 2013 - 23:06

@CEUN : Le prochain chapitre est sympa... pour ceux qui connaissent la suite héhé !

@Laetitia : Tous les mystères sur Henry ne sont pas résolus et me donne de quoi imaginer ! ^^
Oui, Judith sera assez omniprésente dans cette fan-fiction. Pour moi elle est l'élément déclencheur de quelque chose chez le Visiteur donc... J'espère ne pas t'avoir trop fait pleurer !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2529
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Laetitia le Mer 4 Sep 2013 - 23:11

@Nigami a écrit: Oui, Judith sera assez omniprésente dans cette fan-fiction. Pour moi elle est l'élément déclencheur de quelque chose chez le Visiteur donc...
Je vois tout à fait ce que tu veux dire par là. Enfin, je crois. ^^'
@Nigami a écrit: J'espère ne pas t'avoir trop fait pleurer !
Juste ce qu'il fallait. :hug:
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 6 Sep 2013 - 11:48

On est vendredi le soleil brille les oiseaux chantent, on est passé à 2000 membres, la nouvelle bannière est trop cool. Bref, une bonne journée pour diffuser le quatrième chapitre de Bangarang que j'avais hâte de vous présenter.
Bonne journée à tous et bonne lecture ! =)

Précédently in "Bangarang" :
Raph découvre le sous-sol des Missionnaires, et demande à Henry une nouvelle machine pour le Visiteur du Futur. Ce dernier est toujours coincé en 2013 et pendant que Stella prépare un anniversaire, le Visiteur prépare une mission. Sur le canapé, il s'endormit...

Chapitre 4:
Non ! Surtout, ne lance pas... Tout est calculéééé... C'est curieux mais les voyages dans le temps ça me donne toujours envie de... Ouais, fuck la Brigade Temporelle, on a ga... C'est juste une possibilité, mais on n'est pas obligé d'en arriver... On fait p'tet des coups de pute, mais on n'est pas... Et bah non ! C'est moi qu'ai le flingue ! Surtout un humain comme moi, qui détruit la vie des gens, et qui sauve personne au final... Il est l'heure... Tu es ce que tu choisis d'être... Vos missions, elles sont bidons, et ça ri... Voilà comment je sauve les gens, jles quitte...
Salut. C'est moi.


Elle se réveilla tout en sueur, fixant le plafond pour trouver une réponse à ses questions. Encore ce même rêve, et si ce n'était que la troisième fois qu'elle faisait ce rêve, elle avait l'impression de le connaître depuis toujours. Ce rêve qui relate toute une vie. Assise sur son lit, elle serra entre ses doigts sa couverture à s'en jaunir les phalanges. Cette chambre lui sembla inconnue pendant deux secondes, puis son esprit reprit corps avec la réalité.
« Mais c'est vraiment la réalité ça ? Ou bien c'est un autre monde ? »
Elle arracha d'un geste de la main une larme au bord de ses yeux, fatiguée de se poser cette question à chaque fois qu'elle se levait après une nuit aussi agitée. Elle avait l'impression de traverser des dimensions parallèles et ça lui faisait mal au crâne. Elle se mit enfin debout et fut certaine qu'elle était dans la vraie réalité.
« Comme je serais certaine ce soir quand je dormirais que ce que je rêve est réel, marmonna-t-elle. »
C'était comme si elle se battait contre un seigneur des rêves.
Mais elle ne fit pas attention à ce qu'il pourrait lui arriver ce soir. Elle prit sa douche, s'habilla et commença son petit déjeuner lorsque sa mère arriva, revenant de la boulangerie.
« Coucou ma puce.
_Salut maman. Qu'est-ce que tu as de beau ce matin ?
_Des croissants tout chaud et une nouveauté : des fondants au miel. Ça vient de sortir.
_Ah oui, j'en ai entendu parler...
_Alors, toujours ce même rêve ? »
Elle acquiesça, voulant ne pas trop en parler. En fait, elle voulait garder ce rêve pour elle comme elle garderait un livre qu'elle avait adoré. Mais elle parlait parfois dans son sommeil, ses parents l'ont entendu, et ils préféraient savoir de quoi elle avait rêvé. Elle était obligée de leur raconter, sinon ils risquaient de devenir parano. Et elle ne voulait pas les inquiéter davantage.
« Tu devrais en parler avec le docteur. Tu le vois aujourd'hui non ?
_Maman, ça n'a rien à voir avec ça.
_On ne sait jamais ma petite. Et de toute façon, quitte à payer un psy... »
Voilà presque un an qu'elle allait voir un docteur pour parler de tout et de rien, surtout de rien vu qu'elle n'avait pas envie de lui parler. C'était une décision de ses parents après un accident de voiture. Alors que son père allait continuer tout droit, une voiture leur a barré la route et ils furent obligés de freiner. Il venait de pleuvoir et la voiture fit un dérapage pas du tout contrôlé au point de faire deux ou trois tonneaux avant de finir dans le fossé. Si l'accident en lui-même était plutôt impressionnant, les passagers ont eu de la chance et à part quelques points de suture, ils s'en sont sortis indemnes. Mais la jeune fille était hantée par l'image de sa mère qui lui souriait, la tête à l'envers, avec du sang sur son visage, lui disant que tout allait bien. Depuis, elle dessinait des personnages attachants à qui il arrivait des histoires cruelles voire sanglantes, totalement bouleversée par cette attraction entre la douceur et l'horreur. En voyant quelques poèmes de sa fille, pourtant déjà originale puisqu'elle faisait des études d'arts plastiques pour espérer devenir photographe, sa mère décida de l'envoyer 3 fois par semaine chez un psy pour qu'elle parle de ses visions. Ils redoutaient un SSPT, syndrome de stress post-traumatique, et ne voulaient pas que leur fille finisse par ne plus jamais vouloir entrer dans une voiture. Pourtant, elle allait très bien, n'arrêtait-elle pas de réclamer. Elle ne manquait cependant pas une seule visite pour faire plaisir à ses parents.

Dans l'après-midi, elle marchait dans Paris pour profiter du soleil avant de s'enfermer dans le bureau sinistre du docteur. La seule chose qu'elle appréciait chez lui c'était sa voix, il avait curieusement une voix qui lui rappelait quelqu'un... on aurait dit la voix française d'un acteur, peut-être Morgan Freeman, elle n'était pas sûre. Elle respira un bon coup, traînant sur le trottoir, frôlant les murs. Elle se souvint qu'il y a deux jours, elle avait été bousculé par un homme, un clochard. Le temps lui avait semblé se suspendre. Elle n'avait pas vu son visage, mais dans un de ses rêves elle avait revu cette scène comme si elle était à la place de l'homme. Elle n'avait pas vu son visage mais maintenant elle le connaissait, elle en était sûre. Plus elle y repensait, plus elle se demandait si cela ne faisait aussi pas partie du rêve.
« Si je commence à mélanger rêve et réalité, je suis dans la merde. »
Elle se demandait ce que penserait son docteur.
« Alors... Comment ça va aujourd'hui ?
_Plutôt bien, à part que j'ai refait ce rêve dont je vous ai parlé la dernière fois.
_Ah oui ce rêve où vous voyez le futur ? A votre avis, qu'est-ce qu'il peut bien signifier ?
_J'en sais rien, c'est vous le doc', vous avez peut-être de l'expérience en matière de décodage des rêves.
_Pas vraiment, ça peut être des rêves en rapport avec ce que vous avez vécu ou alors sur votre état de santé... Vous avez peur en l'avenir ?
_Comment ça ?
_Et bien, le futur que vous m'avez décrit est disons... apocalyptique.
_Oui, l'enfer sur terre, mais sous la terre ce qui est pire !
_Si ça se trouve, ce rêve exprime votre angoisse quant à votre avenir.
_Je n'ai aucune angoisse ! Je ne sais pas ce que je ferais plus tard... à part peut-être photographe, ce qui est un métier très aléatoire, mais je sais que je peux toujours compter sur les gens que j'aime en cas de problème.
_D'accord d'accord. C'est ce que vous pensez penser mais votre subconscient n'est pas du même avis. Il n'y a vraiment rien qui vous tracasse ? Pas même depuis que vous faites ces cauchemars ?
_Et bien... j'ai comme un vide. Comme si je devais faire quelque chose, mais je ne sas pas quoi...
_Dans la réalité ou dans votre rêve ?
_Je ne sais pas. Les deux peut-être...
_Bien... et pas d'autres changements à part ça ?
_Plus les nuits passent, plus mon rêve s'allonge. Cette nuit j'ai rêvé de surveiller l'entrée du bois de Vincennes. Enfin pas moi... plutôt lui.
_Lui ?
_Oui... le... euh... héros de mon rêve. C'est moi. Mais c'est aussi lui.
_Très bien... vous voulez dire que vous incarnez un personnage qui a une conscience propre ?
_Euh...
_Vous avez un libre-arbitre ?
_Je crois que je partage les mêmes pensées que cet homme. Je deviens lui en fait.
_Et quand vous êtes de retour à la réalité, vous êtes toujours d'accord avec lui ?
_Je crois.
_Intéressant. Vous m'en parlerez plus longtemps la prochaine fois, la séance est presque finie. A part ça, vous ne regardez pas trop de film de science-fiction à la télévision ?
_Il y a bien cette série britannique avec un extraterrestre dans une boite bleue mais ça n'a rien avoir avec moi. »
Le psy la regarda avec les sourcils froncés. Elle se demanda ce qui n'allait pas chez elle.
« Euh... je veux dire avec lui.
_D'accord. En attendant veuillez bien faire attention à ne pas mêler le réel et l'imaginaire, ça pourrait vous créer des problèmes...
_Vous pensez que je suis folle c'est ça ?
_Nooooon, pas folle non. »
Le doc' lui prescrit de simples médicaments antidépresseurs et l'accompagna jusqu'à la porte, qu'il referma derrière elle en murmurant quelque chose.
Le lendemain matin, elle se réveilla de nouveau après avoir rêvé du futur de 2550. Son cœur battait la chamade en repensant à ce que lui avait dit le psy la veille. Elle n'était pas folle non. Elle mit sa main à son front et lorsqu'elle regarda sa paume, elle vit du sang.
« Mais une double personnalité, pourquoi pas. »
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2529
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Ven 6 Sep 2013 - 16:05

Il est super intéressant ce chapitre ! Les références sont bien placées, il y a de nouveaux personnages.
J'ai juste une question qui n'a pas grand chose à voir mais qui n'est pas hors sujet : est-ce que toutes tes fan-fic sont indépendantes ? J'aimerais savoir si ce qui est dit dans "je vous quitte" est valable pour cette fan-fic (bien qu'il n'y aura sûrement pas d'incidence de l'un sur l'autre et inversement)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par PhilDeFer Hier à 22:30

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par Belettiquette Hier à 22:13

» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par Nigami Hier à 21:30

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par jujuman Hier à 17:09

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par jujuman Hier à 17:06

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par Eclat de Noisette Jeu 13 Déc 2018 - 18:15

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par DaraDjinn Jeu 13 Déc 2018 - 18:02

» [Vidéo] Les Frenchnerdiens sur la chaîne Youtube de Squeezie
par DaraDjinn Jeu 13 Déc 2018 - 16:33

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par Titmoff Mer 12 Déc 2018 - 21:13

» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Mer 12 Déc 2018 - 18:17

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Mer 12 Déc 2018 - 17:24

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Mer 12 Déc 2018 - 11:10

» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Titmoff Mer 12 Déc 2018 - 9:49

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Mer 12 Déc 2018 - 9:03

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Mer 12 Déc 2018 - 9:01

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Mar 11 Déc 2018 - 8:44

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Mar 11 Déc 2018 - 0:19

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56