[Fanfiction] Bangarang

Page 4 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Mer 18 Sep 2013 - 17:25

Arg, j'en veux plus! Sad

Je t'embête. ^^ Comme toujours, c'est très agréable à lire! Merci pour ton travail fantastique!

(oui je dis exactement la même chose que Laetitia car quand elle a dit ça on a eu droit à un bout d'épisode en plus alors je tente)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Mer 18 Sep 2013 - 17:38

Malheureusement je n'ai pas de chapitre 7 bis bis.
Car oui, tout est calculééééé !

Merci à vous de m'encourager !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Mer 18 Sep 2013 - 17:52

C'est pas grave si tu nous passes le 8 on t'en voudra pas Razz
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Mer 18 Sep 2013 - 18:26

Nop. Va falloir attendre vendredi =D
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Laetitia le Mer 18 Sep 2013 - 18:57

Ça va, vendredi arrivera vite. Smile
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Jeu 19 Sep 2013 - 21:46

C'est vrai. Le pire c'est entre le vendredi et le mercredi.
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 20 Sep 2013 - 0:12

Comme je vous aime, que je suis d'une humeur intersidérale et que demain midi je ne pourrais pas le publier, voilà le 8e chapitre en ce début de vendredi =)
Un chapitre de croisement des destins.

Précédently in "Bangarang" :
Le Visiteur court vers sa mission, la jeune fille court vers ses visions. La vérité est là où l'on s'y attend le moins. Le Visiteur s'apprête à parler...

Mais n'eut pas le temps de dire quoique ce soit.

Chapitre 8:
« Non ! Surtout, n'empêche pas Gaël d'aller au bois de Vincennes ! Parce que sinon... »
Elle reprit son souffle. Elle n'avait pas préparé son speech, n'avait pas réfléchi à ce qu'elle allait dire. Elle le savait, c'est tout.
« Voilà cqui va spasser. »
Le Visiteur était face à elle, la regardait de ses yeux de merlan frit. Il devait être surpris de la voir, aussi surpris qu'elle de découvrir que ses rêves étaient bien réels. Ils prenaient vie dans ces yeux noisettes. Des yeux qu'elle ne cessa de contempler. Dans le fond, elle le savait qu'il avait toujours été là. Désormais, les missions du Visiteur la concernait aussi. Ce jour-là, il fallait sauver les abeilles. Elle avança lentement vers lui.
« D'abord tu vas dire à cet homme de ne pas aller dans le bois prétextant que deux mecs vont venir le tabasser et qu'il va se faire virer à cause de son retard.
_Hein ?! Dit Gaël.
_Cet homme va donc prendre un raccourci qui le fera traverser une petite place très mignonne avec de très rares fleurs et de très rares abeilles, permettant ainsi à Gaël de ne pas se faire piquer par ces insectes et non tabasser par des mecs comme tu voulais le lui faire croire.
_Comment sais-tu que...
_Sauf que dans un futur très proche, cet homme se fera quand même attaquer par des abeilles ! Voulant alors prendre sa revanche, Gaël va créer un produit qui... mais c'est pas ça le plus important, le plus important c'est que... tu m'suis ? »
Le Visiteur hocha la tête, les yeux toujours fixés sur elle. Il avait l'impression de l'avoir déjà vu quelque part... mais où ?
« L'important, c'est qu'il faut que tu saches que l'élément clef de cette affaire n'est pas le bois de Vincennes mais... la sacoche.
_La sacoche ? Fit le Visiteur sans la quitter des yeux.
_Qu'est-ce qu'elle a ma sacoche ? »
Elle décrocha le regard qu'elle lançait au Visiteur pour lui dire :
« Déjà, elle est d'un jaune criard affreux à faire pleurer un aveugle. Une couleur si flashy qu'elle va attirer toutes les abeilles vers toi, où que tu sois.
_Ça fait une semaine que je traîne avec cette sacoche et je n'ai...
_Mais ce n'est pas tout ! Ce matin tu as pris ton déjeuner à emporter chez ta sandwicherie préférée, un thon-crudité pas vrai ?
_Oui.
_Et comme dessert ?
_D'habitude je prends un muffin au chocolat mais ils l'ont remplacé par...
_Un fondant au miel, finit-elle. »
Le petit détail, le petit changement qui peut tout changer. Le Visiteur n'en revenait pas. Comment n'a-t-il pas pu s'en apercevoir ?
« C'est la nouvelle tendance en ce moment, continua-t-elle. D'après le site, ils en proposent depuis ce matin. Et un fondant est moins consistant qu'un muffin, j'imagine que tu n'as pas fait attention et que si tu ouvres ton sac... »
L'homme ouvrit précipitamment sa sacoche et lâcha un « ah meeeerde » évoquant.
Le miel avait coulé, transperçant le sachet en carton qui collait à l'intérieur de la sacoche et dégoulinant sur les bords. Sans s'en rendre compte, son manteau aussi avait été touché. Il l'enleva, l'enroula autour de la sacoche et marmonna un « je vas devoir tout nettoyer maintenant ». Il se mit à partir puis se retourna et cria « Merci ! » à ces deux inconnus qui continuaient de se fixer.

« Qui es-tu, demanda le Visiteur.
_Quelqu'un qui a la sensation de te connaître depuis toujours, alors que c'est la première fois qu'on se voit.
_Comment est-ce possible ?
_Je n'en sais rien. Mais toute ta vie défile devant mes yeux quand je dors.
_C'est dingue.
_Comme tu dis. »
Ils se regardèrent encore intensément puis elle se mit à rire. Un gros fou rire s'était emparé d'elle, soulagée de voir qu'elle n'est pas folle, heureuse de découvrir que cet homme existe vraiment, hystérique à l'idée que le futur va être apocalyptique. Un rire très communicatif puisque le Visiteur aussi se mit à glousser. Rapidement ils étaient tous les deux pliés, presque par-terre.
« Tu sais tout sur moi, dit le Visiteur essoufflé et les larmes aux yeux, mais je ne sais rien sur toi. Comment tu t'appelles ?
_Je m'appelle... »
Soudain, un bruit de téléportation se fit entendre et Henry apparaît, un écran à la main.
« Non ! Surtout, n'approchez pas l'un de l'autre parce que sinon...
_Copyright Henry ! »

« Ah... salut. »
Un silence gêné s'abattit sur la ruelle. La jeune fille observait la scène et ses sens étaient complètement chamboulés. C'était comme si les personnages d'une série qu'elle suivait depuis longtemps apparaissaient devant elle. C'était... méga-troublant.
« Ça faisait un bail.
_Ouais
_Je croyais que tu devais rentrer dans ton monde.
_C'est devenu... compliqué.
_Hum...
_Bref, pourquoi es-tu là, demanda le Visiteur pour changer de sujet.
_Ah oui. Cette machine, dit-il en montrant son espèce d'écran, est un détecteur de faille quantique. Il se trouve que j'en ai repéré une depuis une semaine. Etant faite de non-matière elle ne peut être visible que par sa puissance électromagnétique, énergie qui parfois se déplace, diminue ou pire, augmente. Vous me comprenez ? »
Ils hochèrent la tête, bien que la moitié des mots leur était passée au-dessus de la tête. Ils avaient cependant saisis le concept.
« Il semble que cette faille te soit liée ma petite. Et j'ai découvert que, pour une raison que j'ignore encore, plus tu te rapproches de cet homme, dit-il en désignant le Visiteur, plus la faille grandissait.
_Et si je le touches ?
_Comment ça ?
_Ben... si je le frôle, si je lui colle une baffe ou lui serre juste la main ? La faille serait grande à quel point ?
_Elle ne serait pas grande, dit Henry en se mordant la lèvre. Elle... se déchirerait en toi et tu éclaterais, provoquant...
_Quoi, dit le Visiteur. Une explosion ?
_Non.
_Une grosse bombe ?
_Non.
_Une bombe nucléaire ? Dit-elle, blanche.
_Non, fit Henry d'une voix grave.
_Quoi la fin du monde c'est ça ?! Cria le Visiteur, hystérique.
_Non, fit Henry dans un murmure.
Les regards du Visiteur et de la jeune fille se croisèrent.
« Le big bang, dit Henry. Si vous vous touchez, vous créerez un deuxième big bang. »
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Ven 20 Sep 2013 - 0:29

OOOOOOOOOOOOOOooooooooooooooooooooh !!! Cette fin de chapitre de fous !
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 20 Sep 2013 - 0:30

Moi aussi j'aime les cliffhanger Wink
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Minimix le Ven 20 Sep 2013 - 16:09

Je me suis enfin mis à la lecture de ta fan-fiction. Malgré quelques tournures de phrase étranges, je dois reconnaitre que tu as fait un boulot énorme et de qualité. L'histoire est intéressante, avec pleins d'easter-eggs sympathiques et elle reste cohérente avec la série du VDF.
Je t'encourage donc pour la suite et c'est avec plaisir que je continuerai de lire tes chapitres.

Spoiler:
Gael et sa sacoche... Bien placés Wink
avatar
Minimix
Humaniste
Humaniste

Masculin Messages : 264
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 28
Localisation : Perdu...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 20 Sep 2013 - 21:40

@Minimix : Merci beaucoup de faire partie de l'aventure ! =)
Bien trouvé pour Gael Wink
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Laetitia le Sam 21 Sep 2013 - 17:36

Cette fin de chapitre de folie!
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Moumyne le Sam 21 Sep 2013 - 22:10

Et beh ! j'ai rattrapé tout mon retard dans la lecture de Bangarang et je suis scotchée ! Quelle mine d'idées tu es ! Bravo !!

Et tu as beau dire que c'est écrit rapido et que tu privilégies le fond plus que la forme, c'est carrément correct. Vraiment tu as le sens de l'intrigue et tu sais tisser des scénarios qui accrochent.

Et donc sans surprise : Je veux la suiiiittee T-T
avatar
Moumyne
Philosophe des Balls
Philosophe des Balls

Féminin Messages : 926
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 32
Localisation : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Mer 25 Sep 2013 - 0:06

La mine d'idées n'est pas encore effondrée les enfants (même si pour l'instant je beugue pour écrire la suite) !

J'espère que le reste sera à la hauteur de vos attentes et que vous apprendrez à apprécier le personnage qu'est... la jeune fille.

EDIT :
Il est mercredi minuit ! Et là je stresse un peu car je n'ai toujours pas fini ma fanfiction et que les derniers chapitres approchent plus vite qu'on ne le pense... Et je n'ai pas très envie de (trop) jouer avec votre patience, c'est déjà énorme que vous me suivez depuis le début =)

Spéciale dédicace à Laetitia, CEUN et Moumyne ! ^^

Précédently in "Bangarang" :
Une jeune fille sait tout du Visiteur du Futur. Qui est-elle ? D'où vient-elle ? Une seule chose est sûre, le Visiteur et elle ne doivent pas se toucher, au risque de faire disparaître les fondants au miel... et l'univers entier au passage.

Chapitre 9:
Henry remua doucement le café dans sa tasse Bob l'éponge. Il continuait de fixer le radar de la faille et vérifier si le taux électromagnétique était toujours aussi faible. Il y a trois mois, quand il a tout raconté au Visiteur et à la jeune fille, il pensait que cette dernière serait si horrifiée de détruire l'univers rien qu'en s'approchant de trop près d'un homme qu'elle allait prendre un ticket d'avion pour partir le plus loin possible à l'autre bout de la terre... Mais elle alla simplement s'asseoir sur le trottoir.
« Mais dites-moi Henry...
_Co... Comment vous connaissez mon prénom ?
_C'est compliqué... Mais vous savez ce qui pourrait provoquer cette faille ? Je veux dire, quelles seraient les raisons que lui et moi on soit... Enfin il doit bien y avoir une raison ! Et ainsi on pourrait trouver comment refermer la faille. »
Cette fille avait pris ça avec tellement de calme que s'en était inquiétant. Surtout qu'elle avait l'air de connaître beaucoup trop de choses du futur...
« Tu la connais, demanda-t-il au Visiteur.
_C'est compliqué. En attendant la meilleure solution pour ne pas qu'on s'approche de trop près c'est que je retourne dans le futur.
_Oui... effectivement. »
Henry voulait faire des tests dans son laboratoire afin de comprendre ce qu'il y avait entre eux et leur fit une légère prise de sang. Pendant ce temps-là, la jeune fille racontait ses rêves, ou plutôt la réalité du Visiteur. Elle connaît tout ce qu'il connaît, a vécu tout ce qu'il a vécu, et peut même faire des choses qu'il avait appris.
« J'ai testé une fois. Je sais faire des paniers tressés, alors que j'y avais jamais touché avant !
_Tu sais faire des paniers tressés, demanda Henry au Visiteur.
_Très utile quand on a pas de seau à caca, répondirent-ils à l'unisson. »
Putain. Même pour un robot, cette situation donnait mal à la tête.Une fois qu'il avait pris tout ce dont il avait besoin pour les tests, le Visiteur fit un signe de tête, tapa rapidement des nombres sur la machine et disparut.
« Je me demande ce qu'il va faire.
_Pas moi, dit la jeune fille. »
Henry but une gorgée de sa tasse. Il sentait toucher au but de ses recherches. Pendant ce temps, Raph continuait d'enregistrer les mots en anglais pour le Castabot puisque, suite à un problème technique, tout ce qu'ils avaient fait durant le premier mois avait été effacé. En effet, ils avaient enfin réussi à mener à bien la fin de la saturation des satellites mais cela avait entraîné aussi la disparition d'une marque de disque dur. Comme le disque dur où Henry avait enregistré tout ce qu'avait dit Raph. Il a fallu du temps pour tout réécrire mais aussi pour que Raph accepte de refaire ces exercices. Néanmoins ça leur donnait l'occasion de se revoir. Lorsque Raph finit enfin les quatre pages qu'il avait à lire, Henry lui tendit un café qu'il but d'un trait.

Raph était assis au bord de la Seine, son ordinateur portable sur les genoux. Il aimait bien profiter du soleil durant les soirées d'été, il faisait bon et c'était toujours mieux que d'être enfermé dans la maison à regarder la télé. En attendant de se trouver un vrai poste, Stella faisait du baby-sitting et ce soir elle avait justement des jumeaux à garder à domicile. Raph était donc seul, mais il prit son ordinateur et partit au parc de Bercy pour prendre l'air et avoir de l'inspiration pour son bouquin. Il ne se qualifiait toujours pas d'auteur mais il trouvait ça cool d'en avoir l'air. Des lunettes sur le nez, il lut d'un air plutôt satisfait les quatre dernières pages qu'il avait écrite la veille, vérifiant les fautes d'orthographe ou des maladresses dans ses phrases. Stella était la première personne à l'avoir lu et elle était très contente du résultat.
« C'est dynamique, simple mais bien écrit... j'adore. »
Mais bon, il doutait un peu de son jugement pas si objectif...
Il mangeait une pomme tout en songeant aux prochaines lignes qu'il allait formuler, et en ce demandant comment il pourrait faire ses autographes. Il ne serait pas connu comme sauveur de l'humanité mais en tant qu'artiste, c'était déjà pas mal non ? Cette histoire de roman lui faisait tourner la tête, mais il n'avait rien à perdre après tout... Il avait contacté la société qu'il espérait pouvoir séduire avec ses écrits sans expliquer ce qu'il voulait, demandant seulement si c'était possible qu'ils éditent un roman plutôt qu'une bd. Ils ont répondu que tant que cela correspondait à leur univers, ils voulaient bien essayer. Raph respira un bon coup. Imaginer que les éditeurs puissent lire son roman et lui rire au nez le bloquait. Il préférait penser que son roman était cool.
« Être à la limite de l'arrogance, finalement c'est comme ça qu'on avance. »
Il tapa une trentaine de lignes qui n'avancèrent pas l'intrigue mais qui au moins faisaient patienter le lecteur. Puis il ferma son ordinateur portable, le mit dans son sac et commença à partir lorsqu'il vit une main sortir de l'eau.

Un homme se dépêtrait dans l'eau, à deux doigts de se noyer dans le courant infernal de la Seine. Il s'approcha du bord mais avait du mal à s'accrocher et se laissait emporter. Raph courut après l'homme, lui attrapa sa main et le tira. L'homme s'allongea et toussa un bon coup avant de murmurer un « merci ».
« Ca va monsieur ? »
C'était un homme blond bouclés aux yeux bleus qui devait avoir l'âge de Raph, un tee-shirt Batman collé à son torse et un jean usé qui a failli se barrer en cours de route. L'homme se mit rapidement debout et remonta légèrement son pantalon pour faire bonne mesure.
« Qu'est-ce que vous foutiez dans l'eau ?
_Hein, moi ? Euh rien jeeeee... je me baignais.
_Dans l'eau ?
_Ouaip.
_Habillé ?
_Ouaip.
_Dans la Seine ?
_Ouaip.
_… Vous voulez trépasser ?
_Non j'adore la vie.
_C'est cela oui. Vous voulez que je vous emmène à l'hôpital ?
_Mais non je vous assure que vous faites fausse route. J'ai juste eu un problème d'atterrissage.
_Pourquoi ? Vous visiez les quais ?
_Euh non... Je... je faisais du... parachute.
_D'accord.
_Ouaip.
_Et il est où votre parachute ?
_Daaaaaaaans l'eau.
_Ca se fait du parachute dans Paris ?
_Ouaip.
_Avec tous ces immeubles ?
_Ouaip.
_Vous êtes sûr ?
_Bah j'ai pas sauté aussi près mais ya eu une gros bourrasque et je...
_Vous vous foutriez pas un peu de ma gueule ?
_Je ne me le permettrais pas, surtout envers l'homme qui m'a sauvé.
_Mouais. Ca sent mauvais cette histoire... »
Il avait raison. Il n'y avait pas que cette histoire qui sentait mauvais...
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Laetitia le Mer 25 Sep 2013 - 8:03

Parfait, comme toujours!

J'ai particulièrement adoré le dialogue à la fin, il est extra! Smile
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par CloudyL4dy le Mer 25 Sep 2013 - 12:38

Nigami, je viens de lire tous les chapitres d'une traite, et j'en veux encore >.<
Sincèrement, c'est vraiment super bien écrit et je trouve que tu respectes particulièrement bien l'esprit des personnages ! GG à toi, t'arrête pas !
avatar
CloudyL4dy
Employé chez Sathan
Employé chez Sathan

Féminin Messages : 140
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 19
Localisation : Asgard

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Nigami Aujourd'hui à 0:13

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par Malva Hier à 21:40

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par Moisy Hier à 12:38

» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Hier à 9:37

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Hier à 8:55

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Hier à 8:45

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Hier à 8:44

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par yao Hier à 8:42

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Hier à 0:19

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par Eclat de Noisette Lun 10 Déc 2018 - 23:30

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par yao Lun 10 Déc 2018 - 10:20

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par yao Lun 10 Déc 2018 - 9:26

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Dim 9 Déc 2018 - 18:19

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Sam 8 Déc 2018 - 0:57

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Sam 8 Déc 2018 - 0:46

» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par DaraDjinn Ven 7 Déc 2018 - 22:48

» [Film] Frenchman de François Descraques
par yao Jeu 6 Déc 2018 - 15:03