[Fanfiction] Bangarang

Page 5 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Mer 25 Sep 2013 - 17:49

Je rejoins Laetitia : le dialogue de fin est particulièrement jouissif, surtout si on le lit avec l'intonation Very Happy
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 27 Sep 2013 - 10:26

Je dois avouer avoir la voix de Simon Astier dans la tête pour le dialogue ^^

@Cloudy : Wahou, t'as tout lu d'un coup ? T'as vraiment la foi !
Merci Smile

Allez, on est vendredi, j'ai du retard à rattraper !

Précédently in "Bangarang" :
Des mois après la découverte de la jeune fille, Raph fait une nouvelle rencontre pour le moins surprenante...

Chapitre 10:
« Francis !!! Ca va tu n'as rien ??!! »
Raph reconnaîtrait cette voix entre mille. « Oh non c'est pas vrai. »
Il se retourna et vit le Visiteur. Il aurait dû reconnaître aussi cette odeur de moisi qui l'entourait. Ce dernier s'arrêta, tout aussi surpris de revoir (encore) le jeune homme dont il avait changé complètement l'avenir.
« Encore toi ??
_Décidément le destin nous joue des tours.
_Ou la scénariste de cette histoire qui a un gros problème.
_Vous vous connaissez ? »
Raph jeta un coup d'œil vers l'homme qui était sorti de la Seine quelques minutes plus tôt puis se concentra de nouveau vers le Visiteur.
« Tu le connais ?
_Raph, je te présente Francis. Mon euh... nouvel ami.
_Ah c'est toi Raph ! Enchanté de faire ta connaissance. »
Francis serra la main de Raph qui vit au passage qu'à son poignet il portait une espèce de montre blanche...
« Mais c'est la machine à voyager dans le temps !
_Quand je te disais qu'il y a eu erreur d'atterrissage, je ne t'avais pas menti. »
Francis enleva la machine de son poignet et la rendit au Visiteur qui la remit par-dessus les bandages de son bras gauche.
« Elle est géniale cette nouvelle machine. Totalement waterproof.
_Mais d'où il vient lui ? De votre futur ?
_Nop, de ton présent, je le ramenais chez lui après une mission.
_Ah parce que maintenant vous faites les missions avec lui ?
_Euh... je vais vous laisser discuter hein, dit Francis. Salut mec', on se revoit demain ! »
Francis salua le Visiteur de la main avant de partir en direction des immeubles. Il courut tête baissée, espérant que personne ne voyait à quel point il était trempé.

« Vous m'expliquez ?
_De quoi ?
_Bah, qui c'est ce type ?
_C'était une de mes missions, je devais l'empêcher de boire du Coca au Pont des Arts afin que dans le futur la Seine ne soit pas plus polluée par des matières radioactives.
_Pour l'instant, tout est normal.
_Et puis ya eu un moment où j'ai dû l'emmener dans le futur et quand il a tout découvert, il a proposé de m'aider pour mes missions.
_Vous avez refusé évidemment.
_Ben non. J'ai besoin d'aide. Je te l'ai déjà dit, j'y arriverai pas tout seul.
_Quoi ?!
_Bah...
_Mais si vous avez tant besoin d'aide, pourquoi vous ne faites pas alliance avec les Missionnaires hein ?
_Je ne voulais pas...
_En fait, tout ce que vous voulez, c'est avoir un chien-chien qui vous obéit au doigt et à l'œil, vous m'avez remplacé après avoir détruit toute ma vie et vous allez certainement détruire la sienne !
_Ce n'est pas ça !
_Alors c'est quoi ? Pourquoi vous voulez faire ça tout seul ? Finalement la gloire vous est monté à la tête c'est ça ? Vous voulez qu'on vous renomme le Sauveur ?
_Mais non !
_Alors pourquoi ?!
_Parce que je ne suis pas comme les Missionnaires ! »
La conversation avait monté d'un ton et beaucoup de monde les regardait se disputer. Mais Raph s'en foutait, il avait fait pire pour se faire remarquer ces dernières années. Il continuait de regarder le Visiteur droit dans les yeux.
« Comment ça ?
_Vous, les Missionnaires, vous êtes... structurés. Vous savez quoi faire, et tout se passe bien en général. Mais avoue que certaines missions ont failli déraper.
_Oui, deux ou trois mais...
_Moi jamais.
_Ah bon ? Et la fille de la boulangère ?
_Dérapage incontrôlé.
_Vous savez que vous vous vantez grave là.
_Non. Je ne me vante pas. Si je réussis mes missions c'est parce que je n'ai aucune limite. »
Silence.
« Aucune éthique. Aucune morale. Je te l'ai dit Raph, je ne suis pas héros, mais pour sauver l'humanité, je suis prêt à tout.
_Je pensais pas à ça quand vous m'aviez dit que vous n'étiez pas un héros.
_Ah bon ? Tu pensais à quoi ?
_A Judith. »
Le Visiteur se gratta l'arrière du crâne.
« Tu vois. Je protège personne. Tu devrais plutôt être content que j'ai disparu de ta vie.
_Vous avez peut-être disparu de ma vie, vous. Mais pas les missions.
_Et ce n'est certainement pas avec moi que tu veux les faire. Quand tu as rejoint Constance en infiltration, t'étais plutôt content.
_Pour l'argent.
_Non Raph. Parce que vous êtes de vrais héros. Avec des principes, des moyens et de bonnes raisons.
_Et votre monde idyllique ? Vous vouliez tous nous y emmener non ?
_Non. Toi seul avais vu clair dans mon jeu. Je veux avoir mon joli petit monde à moi. »
Le Visiteur fit demi-tour et tapa sur sa machine, puis disparut. Raph se retrouva de nouveau seul, ne sachant toujours pas à quoi s'en tenir avec cet individu. Il marcha jusqu'à chez lui en essayant de faire le tri sur ce qui s'est passé, pour finalement n'arriver qu'à une seule révélation au moment où Raph ouvrit la porte. Cet homme, c'est simple. C'est un menteur.
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Bix le Ven 27 Sep 2013 - 16:58

T'as vraiment un talent dingue pour rendre les dialogues aussi vivants et dynamiques Very Happy
avatar
Bix
Chouchou d'Eustache
Chouchou d'Eustache

Masculin Messages : 1791
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 104
Localisation : Toutoutoutoulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 27 Sep 2013 - 17:32

Merci beaucoup Bix =)
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Ven 27 Sep 2013 - 20:36

Bah moi je boycotte de chapitre car
Spoiler:
la morale du visiteur est celle que je ne veux surtout pas qu'il s'avère qu'il ait
. (j'ai été compréhensible ?)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 27 Sep 2013 - 20:54

Mon ptit CEUN :
aquecoucou:
La morale ? Tu veux dire que tu ne préférerais pas qu'il soit égoïste ?
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Sam 28 Sep 2013 - 12:07

Exactement Smile Pour moi le Visiteur c'est
Aquecoucou Bob:
un héros, alors oui il veut retrouver son monde mais pas au point d'en avoir rien à faire du reste de la population.
Mais après c'est ta fan-fiction, ce que tu as écrit est sûrement justifié, ou alors c'est juste ton point de vue que tu exprimes par le biais de l'histoire.
Aquecoucou Patrick:
Mais en relisant le chapitre je pense savoir pourquoi le Visiteur a dit ça, du coup je me rassure un peu Smile
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par JurassicBlack le Sam 28 Sep 2013 - 13:19

J'ai commencé à lire ton loooong texte ^^ (j'en suis au chapitre 1 ^^)
Et je dois dire que c'est bien accrocheur ! :)Y a du suspense, des bonnes réflexions, toussa toussa.
Pour le moment, ça me plaît bien ! Smile

Je vais continuer à te lire à mon rythme, et je te dirai ce que j'en pense au fil de ma lecture ! Smile
avatar
JurassicBlack
Stratège de Call of Balls
Stratège de Call of Balls

Féminin Messages : 3470
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 25
Localisation : Juste derrière toi, ne te retourne surtout pas...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Mer 2 Oct 2013 - 0:06

@CEUN :
N'oublie pas de relire la dernière phrase. Quand Raph comprend qui est le Visiteur Wink
Mais si au bout d'un moment tu trouves que ça ne va pas avec le personnage (ou que mes explications partent trop en cacahuètes voire sont trop répétitives), n'hésite pas à le dire !

@Jura : Yeah j'suis trop contente ! =D

C'est mercredi, et voici le 11ème chapitre (du coup je le dédis à Matt Smith, chacun son chouchou) !
Et là je me dis que je suis en retard sur l'écriture de ma fanfiction... aaaaaargh ! Demain soir c'est tapage d'ordi !!!!

Précédently in "Bangarang" :
Raph fait la rencontre de Francis dans (ni sur, ni à côté mais bien dans) la Seine et a une discussion avec le Visiteur qui, au final, ne répond pas à ses questions au contraire.
Quand Raph pourra-t-il connaître la vérité du Visiteur ? Dans ce prochain chapitre ?
Et bah non !

Chapitre 11:
Le bruit de la bouteille de verre brisée contre le mur fut étouffé par les rires tonitruants de nos trois Balourds. Bidonnés au point d'être pliés en deux, ces personnages en haillons continuaient de boire de la vodka, qu'ils avaient trouvé par miracle dans un coffre fort d'une bâtisse en ruine, à même la bouteille. La vieille télé branchée à une batterie de voiture grésilla, et Marty McFly disparut de l'écran. L'un des trois hommes se leva et frappa violemment la télé qui se mit au noir et blanc.
« Merde ça marche plus.
_Ouaiiiiiis ! La télé elle se révolte ! Cria un des Balourds (je vous rappelle qu'ils sont bourrés)
_Oh la pute !
_On va la défoncer !
_Pinage ! »
Et voilà nos trois courageux qui explosent le poste à coups de pied et de coups de bouteilles au point que les fils électriques se découvrirent. Le plus grand des hommes arracha la cassette du film du cœur de la télévision éventrée.
« On l'achève ?
_Ouaiiiiiiis ! »
Le plus petit sortit un fusil à deux canons et tira dans ce qui restait du poste, le faisant exploser. Le bruit attira quelques zombis qui arrivèrent en traînant leurs pattes pourris. Mais ils étaient rares. Normal, pour trois raisons. Premièrement, la disparition de quelques catastrophes grâce aux Missionnaires a permis de diminuer la propagation des zombis. Mais tout le monde attend toujours la mission qui empêchera la création de ces créatures. Deuxièmement, les zombis sont beaucoup plus à l'aise dans les profondeurs car ils peuvent se cacher avant d'attaquer et leur odeur se mêlent à celle du renfermé. Et troisièmement, bizarrement les Balourds font peur à la plupart des créatures. En effet contrairement aux humains normaux, les Balourds ne fuyaient pas les mort-vivants. Pire, ils les cherchaient et adoraient se faire une soirée Zombis où celui qui en a dégommé le plus à gagner. Un jeu débile, dangereux, mais leur intelligence et leur méchanceté profonde n'en avaient pas conscience. C'était donc heureux (et complètement ivre) qu'ils virent arriver une famille de portugais pas frais. Le plus petit courut vers eux en pointant son arme. Le plus grand sortit une hache de sous la voiture et se mit à la tournoyer au-dessus de sa tête. Et le... médium prit une barre en fer. Ils massacrèrent très vite les 6 et demi zombis qui s'avançaient vers eux, tout en rigolant. Le plus petit des trois avait d'ailleurs failli devenir nécrophiles mais quand il tomba par hasard sur le cadavre de sa grand-mère il s'est dit que ce n'était pas si kiffant que ça. Le plus grand était un véritable nécrophile jusqu'à ce que les Missionnaires les engagent pour garder une prison. Ayant un certain amour propre, il préféra quitter sa bande plutôt que d'être sous les ordres de Dario Lombardi. Il avait bien fait d'ailleurs, se disait-il en apprenant qu'ils ont tous été tués lors du renversement de l'Empire. Le médium, lui, était le plus intelligent, si on peut dire. Il n'avait pas eu de passions folkloriques comme ses deux compagnons mais il les appréciait quand même avec leurs manies de trouver des jeux hors du commun.

« J'en ai marre de cette époque de merde.
_Bah si ça se trouve les Missionnaires vont nous sauver.
_Je m'en fous des Missionnaires, regarde-nous. Moi je voudrais être riche, comme le mec dans « Retour vers le futur ».
_On n'a qu'à aller travailler.
_Quel intérêt ici d'avoir du pognon ? Nan, il faudrait aller en 2013.
_Pour y faire quoi ? On ne sait pas bosser.
_Comme tu l'as dit toi-même, comme le mec dans « Retour vers le futur ».
_Ah ouais, mais pour ça faut un almanach.
_Et une DeLorean.
_Bande de cons. »
N'empêche, ce serait tellement mieux de vivre comme un pacha.
« Sérieusement, tu penses que ce serait possible ? Le voyage dans le temps c'est pas si compliqué.
_On n'a pas de machine et encore moins d'almanach.
_Pour le deuxième truc, c'est facile de s'en dégoter un.
_Ah bon ?
_Ouais, suffit d'aller dans une cave du passé.
_Tu veux dire un musée, gros bêta ?
_Haha LOL (oui, il existait encore des kikoolols à l'époque). Non je te parle des caves antiradiations où les humains entassaient les objets du quotidien pendant la Grande Guerre. J'en avais vu quand j'ai pillé un immeuble.
_Tu sais que t'es pas stupide des fois ? Venez on va à l'ancienne Cité universitaire, c'est là qu'il y a encore des maisons en bon état. »
Ils marchèrent presque trois heures avant d'arriver à la première maison de la Cité U. « Bon état » était ironique, les immeubles étaient éventrés, les maisons n'avaient plus de toit. Certaines ont même été découpées en deux comme une maison de poupées, on pouvait voir l'intérieur. Toutes les vitres étaient brisées et sur le bord de la route gisait un tramway. Une végétation nouvelle avait poussé, mélange de roses et de pissenlit avec des fleurs artificielles qui sont censées ne pas dépasser les 10 cm. Mais la radiation a changé la donne, et cette nouvelle espèce, non contente de faire parfois 2 mètres de haut, est difficilement arrachable. Du coup, les entrées des immeubles pouvaient être bouchées. Néanmoins, le grand pointa une maison à trois étages et cria :
« Hey les mecs, celle-là elle a l'air pas mal !
_En briques rouges ? Tu penses qu'elle n'a pas été encore pillée ?
_Ya que des vieilleries ici, le genre de maisons où on conserve l'héritage de la famille. Comme un almanach. »
Ils entrèrent dans la maison, allèrent dans la cave et découvrirent la trappe qui permettait d'aller dans la conserve. D'un seul coup, le costaud brisa la sécurité et il ouvrit la trappe. A l'intérieur, des étagères renfermaient des objets sans aucune valeur boursière, mais qui racontaient l'histoire de la famille qui habitait ici avant. On espérait, grâce à ces caves, que si l'humanité est amenée à s'éteindre, il en restera toujours une trace pour les espèces futures. Aussi on pouvait y trouver de tout, d'un stylo bic à un porte-bougies, d'une cuvette de toilette à des bureaux en verre. Il y avait même une bibliothèque de Ebook avec de nouveaux mais aussi d'anciennes livres qui ont été scannés, des livres connus comme des album familiaux, de « Voyage au centre de la Terre » à Le Journal de Tess. Puis enfin, ils trouvèrent un Ebook spécial almanach, avec les résultats sportifs de 2013 mais aussi 2014, 2015, et les dix années suivantes.

Une fois l'almanach en poche, les trois Balourds repartirent vers leur base au centre de Paris. Le grand commença à chanter « 1km à pied » pendant que le petit jouait avec la hache. Le médium, lui, réfléchissait. Maintenant qu'ils avaient l'almanach, il prenait ce projet de partir en 2013 très au sérieux. Mais il ne savait pas comment se procurer une machine. Peut-être que s'il allait demander aux Missionnaires... mais il ne se faisait pas d'illusions. Jamais on ne leur donnerait une machine. Du moins pas volontairement. Alors qu'il regardait tout autour de lui voir s'il n'y avait pas de zombis, il vit un homme avec un long manteau fripé, des lunettes sur la tête, et une drôle de montre au poignet. Il ne l'avait beau l'avoir vu qu'en dessin, il en était sûr : c'était le sauveur dont tout le monde parlait. Ce dernier marchait vite, faisant balancer son bras que notre Balourd médium fixait. Cette montre, il en était certain, était la clé pour aller en 2013.
Ils ne veulent pas faire le tour du monde ou un voyage dans l'espace, s'acheter un yacht, un sous-marin, une grande maison avec piscine et wi-fi. Ils ne veulent pas dominer le monde, pas même les produits laitiers. C'est vrai qu'ils s'amusaient ici, mais il n'y a plus rien à détruire.
« Hey les gars. J'ai un plan. »
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Laetitia le Mer 2 Oct 2013 - 7:46

J'essaie d'être originale dans ma façon de te dire que ta fiction est magnifique, mais je n'y arrive pas. ><

Donc je vais juste dire que comme d'habitude c'est hyper beau, bien écrit, j'adore et vivement la suite! Smile
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Mer 2 Oct 2013 - 13:20

Je suis content : j'ai beaucoup aimé ce chapitre (je l'ai lu avec cette musique https://soundcloud.com/cirkle/waltz-of-the-wooden-chapel ça rend super bien !) du coup j'arrête de "boycotter" les commentaires ^^
Quant au chapitre 10:
@Nigami a écrit:N'oublie pas de relire la dernière phrase. Quand Raph comprend qui est le Visiteur
C'est ce que Raph pense, pas forcément la vérité Wink mais bon, je pense qu'en tant qu'auteur tu dois avoir plus de chances pour que ta version soit la vraie (étrange n'est-ce pas ?)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 4 Oct 2013 - 0:21

@Laetitia : Je suis complimenté par un héros, ça me suffit Wink

@CEUN : T'inquiètes, j'arrêterai la torture bientôt.

Vous me faites chaud au coeur les gens !

Ca y est c'est vendredi, la sortie du chapitre 12 ! Et pour être honnête, je n'ai pas fini le chapitre 14 (autant vous dire que je suis dans le caca pour être polie)...
Mais promis je ferais tout pour ne pas être en retard =)

Ah, je viens de me rappeler que j'adore ce chapitre, surtout la façon dont il se termine, donc je me frotte les mains d'avance à l'idée de savoir que vous allez attendre 4 jours avant de connaître la suite.

Bonne lecture j'espère !

Précédently in "Bangarang" :
Nous découvrons une bande de trois loubards intriguants... Quel rôle ont-ils donc à jouer dans cette aventure ?

Chapitre 12:
Raph était en train de laver la dernière assiette quand on sonna à la porte. Pour un samedi midi c'était plutôt étonnant, et il se demanda si ce n'était pas Michel s'ennuyant dans son appart qui décidait de lui rendre visite.
« Désolé mec, j'ai plus de bière, Stella et moi on les a fini hier soir, dit-il en ouvrant la porte.
_Perso moi je préfère le jus de pomme. »
Ce n'était pas Michel, loin de là. La personne à qui Raph venait d'ouvrir était une jeune fille aux cheveux blonds qui tiraient au roux et aux yeux vert-gris [et qui ressemble, sans réelle raison, à la personne qui écrit ces lignes mais hé faut bien se faire plaisir un petit peu].
« Salut Raph.
_On se connaît ?
_Moi je te connais. Plutôt bien. Après je sais pas si tu me connais... Henry t'a parlé de la jeune fille à la faille ?
_C'est... vous ?
_Je peux entrer ? »
Raph laissa entrer la jeune fille, sa première réflexion étant qu'il n'avait jamais laissé rentrer de fille ici avant à part Stella (Judith, elle, ne lui a pas laissé le choix).
« Comment vous m'avez trouvé ? »
La jeune fille tapota sa propre tête du bout de son doigt. Bien sûr. Henry lui avait raconté cet événement étrange, cet rencontre avec une personne qui avait tous les souvenirs du Visiteur dans ses rêves. Elle devait forcément savoir où habitait Raph. Mais alors, si ça veut dire qu'elle a vu tout ce que le Visiteur a vu c'est que...
« Les robots tueurs, marmonna-t-il.
_Ca t'a marqué tant que ça cette histoire ? Dit-elle en souriant.
_Ben euh... répondit-il en ne s'attendant pas à ce qu'elle l'entende.
_T'inquiètes, avec lui j'ai vu des choses un peu plus gênantes.
_Mais si vous savez tout à propos de lui alors... vous pourriez répondre à quelques questions ?
_Comme quoi ?
_Ben d'abord... il se passe vraiment rien entre Henry et lui ? »
Elle croisa les bras, en le regardant tel un hibou.
« Ouais nan t'as raison c'est pas le plus important. Euh... Est-ce qu'il a vraiment fait des choses graves pour sauver le futur ? »
Elle se gratta la nuque et soudain Raph vit en elle le Visiteur qui réfléchissait fortement.
« Tu sais Raph, des fois la vérité ben... vaut mieux pas la connaître.
_Ah ouais ? Genre ?
_Genre... tu vois le jour où tu as appris que tu allais te faire tuer par un clochard ?
_Ouais.
_Et ben si tu ne l'avais pas appris, tu aurais continuer à faire confiance en ton ami et ça aurait été beaucoup plus simple.
_Mouais c'est un peu facile.
_Et quand il a dit la vérité à Stella ?
_Ok j'ai compris.
_Mais malgré les mensonges tu te sens en sécurité avec lui. Sinon tu ne serais pas resté pendant 3 ans.
_J'étais son larbin ! Il est parti en me donnant une valise de liasse que je pourrais pas utiliser avant 2035 ! Sans même un au revoir quoi, c'est pas vraiment ce que j'appelle de l'amitié ! J'aimerais qu'il me le dise clairement, que je suis rien pour lui comme ça je pourrais enfin passer à autre chose !
_Tu te trompes Raph, il tient beaucoup à toi, tu es un peu sa bouée de sauvetage.
_J'adore la métaphore. »

Raph alla s'asseoir sur le canapé, pris d'un coup de barre.
« Pourquoi ça peut pas être simple ?
_Les voyages dans le temps ça rend fou. Regarde son Double.
_Tu sais ce qui va lui arriver ?
_Oui, et c'est une histoire bien triste.
_Si j'étais vraiment son ami, il me raconterait tout.
_Judith est morte parce qu'il lui a raconté la vérité. Il s'en veut terriblement tu peux même pas imaginer. Il s'en veut pour moi aussi.
_C'est-à-dire ?
_Il a peur que je devienne comme lui. »
Raph regarda la jeune fille qui s'est assise à côté de lui. Elle avait le regard vide, des cernes sous les yeux. Elle fixait le mur. Raph reconnaissait ce regard. Merde.
« Et vous, ça vous fait peur ?
_Non. J'ai une autre opinion de lui. Il se déteste et se qualifie d'anti-héros mais en fait c'est un héros tout à fait banal...
_Je vois pas...
_Et ben, j'imagine que tu sais qui est Frank Miller ?
_Je connais mes classiques oui.
_Ya une citation qui me fait particulièrement penser à notre ami : 'Le héros noir est un chevalier dans une armure de sang séché. Il est sale, et à longueur de temps il nie de toutes ses forces être un héros.'
_D'accord je vois l'idée.
_Tous les vrais héros sont comme ça maintenant. Les gens ont conscience qu'ils n'ont pas ce dont ils ont envie, mas ce dont ils ont besoin.
_Et les Missionnaires ?
_Bah... si le Visiteur est le Batman de Nolan, alors vous vous êtes Harvey Dent.
_Sauf que ce n'est pas nous qui finirons Double Face.
_C'est ça. »
Un lourd silence s'abattit dans le salon. Machinalement Raph alluma son ordinateur et vit qu'il était toujours sur Open Office.
'C'est quoi ? Demanda la jeune fille.
_Oh euh... en fait j'écris un roman sur ce qui nous est arrivé et...
_Ah ouais ? Mais c'est trop classe ! Je peux t'aider ? »
Elle se mit à lire à haute voix avec sérieux sans pour autant s'empêcher de rire à des passages plus drôles. Elle corrigea quelques fautes d'orthographe et souligna à Raph des détails qu'il ne connaissait pas. Elle expliqua l'histoire de Tim et Léo et de ce qui était arrivé au Visiteur quand il s'est fait capturé par la Brigade, la torture comme les révélations. Raph lui proposa alors de bosser avec lui. Il était très content de pouvoir parler librement à quelqu'un qui savait absolument tout de ses aventures.
« Ça pourrait faire un bouquin vraiment sympa !
_C'est Stella qui a eu l'idée. Mais après, je ne me vois toujours pas avec une tête d'écrivain.
_Mouais... Ou alors t'en fais une série...
_Les chaînes voudront pas d'amateur.
_Une web-série. »

Un bruit se fit entendre dans les toilettes, comme si quelqu'un s'était pris les pieds dans la cuvette. Raph et la jeune fille se regardèrent et l'homme de la maison se leva et ouvrit la porte. Le Visiteur était coincé, le manteau bloqué par la lunette, la manche accrochée à la poignée, sa tête collée au mur.
« Ca va ?
_Euh ouais Raph, impec, j'adore cette position ! »
Raph l'aida à se relever puis l'emmena au salon.
« Vous faites quoi ici ?
_Je... voulais m'excuser pour hier... tu sais avec Francis.
_C'était ya une semaine.
_Ah bon ? Merde je voulais être correct au niveau de ta ligne temporelle mais...
_Okay c'est pas grave. J'accepte vos excuses.
_Ah c'est cool.
_Il arrive Francis ?demanda la jeune fille.
_Ouais je viens de lui envoyer un sms avec ma machine mais... comment tu sais ça ? »
Elle se remit à sourire. Cette situation avait beau gêner tout le monde, elle adorait ça.
« Comment ça Francis arrive ? Dit Raph.
_Je voulais te le présenter un peu mieux, tu sais il est vraiment sympa et...
_Okay j'ai pas le choix de toute façon, je vais sortir le café. »
Raph se retira dans la cuisine pour chercher les tasses et les petits gâteaux. Le Visiteur s'assit sur le canapé mais à une distance assez raisonnable de la jeune fille.
« Tu... tu vas bien ? Tu ne fais pas trop de cauchemars ?
_T'étais dans les toilettes depuis combien de temps ?
_Oh euh ben... »
Le Visiteur la regarda dans les yeux. Avec elle, impossible de mentir.
« Au moment où tu disais que les voyages dans le temps ça rendait fou.
_Ah...
_C'est vraiment ce que tu penses de moi ? Que je suis un héros ? Malgré tout ce que j'ai fait, tout ce que j'envisage de faire ?
_Complètement. Je te suis. A jamais. »
Lorsque Stella rentra, elle vit le Visiteur, Francis et Raph assis sur le canapé, ayant troqué leur café contre une canette de bière, et une jeune fille sur le fauteuil en train de boire un Cacolac. L'ambiance était vraiment bonne, Stella vit même Raph serrer la main au Visiteur et Francis et la jeune fille se lancer des sourires. Elle alla donc les rejoindre et la nuit tombant elle les invita à dîner. Mais avant qu'elle ait pu mettre la table, Henry apparut au milieu du salon.
« Purée Henry, vous pouvez pas faire un truc pour prévenir de votre arrivée non ? Dit-elle. »
Henry ne la regarda pas. Il ne fixait qu'une seule personne, l'air grave.
« Ca va Henry, demanda Raph. »
La jeune fille sentit qu'on l'observait, elle soutint le regard d'Henry.
« Qu'est-ce qui se passe ?
_Je sais qui est cette jeune fille. »
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Ven 4 Oct 2013 - 0:36

@Nigami a écrit:Ca y est c'est vendredi, la sortie du chapitre 12 ! Et pour être honnête, je n'ai pas fini le chapitre 14 (autant vous dire que je suis dans le caca pour être polie)...
Mais promis je ferais tout pour ne pas être en retard =)

Ah, je viens de me rappeler que j'adore ce chapitre, surtout la façon dont il se termine, donc je me frotte les mains d'avance à l'idée de savoir que vous allez attendre 4 jours avant de connaître la suite.
Alors premièrement tu as oublié un smiley sadique, deuxièmement ton chapitre est super cool, troisièmement je te conseille de repasser à une fréquence de un chapitre par semaine Twisted Evil (tu vois, moi je n'oublie pas le smiley !)
Et voilà ^^
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Nigami le Ven 4 Oct 2013 - 0:43

Premièrement, ma photo de profil remplace largement le smiley sadique.
Deuxièmement, merci !
Troisièmement, oui je crois que ça va devoir se faire. Mais à croire que tu es sado-maso mon petit Wink

Et voilà !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Moumyne le Ven 4 Oct 2013 - 6:17

Excellent chapitre !!

Et effectivement on veut la suiiite T^T
(et un par semaine serait très bien, et plus simple pour toi)
avatar
Moumyne
Philosophe des Balls
Philosophe des Balls

Féminin Messages : 926
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 32
Localisation : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par ceci_est_un_nom le Ven 4 Oct 2013 - 10:34

Ta photo de profil est "seulement" super classe. Je ne trouve pas que tu aies un air machiavélique/sadique dessus Razz
Et non je ne suis pas maso... Pas trop maso ^^ mais si tu peines à trouver de l'inspiration alors que tu n'as plus de chapitres d'avance on risque d'attendre plus d'une semaine, et ça ça serait encore moins cool.
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Bangarang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [Op. Wiki] Anaïs Vachez (~Terminé !)
par kerleona72 Sam 22 Sep 2018 - 12:00

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par kerleona72 Sam 22 Sep 2018 - 11:48

» [Vidéos] Les topos de Lolo
par yao Ven 21 Sep 2018 - 18:20

» [Websérie] Reboot avec des Frenchnerdiens (2015)
par yao Jeu 20 Sep 2018 - 16:56

» [Websérie] "Zérostérone" cocréée par Eléonore Costes (2018)
par yao Jeu 20 Sep 2018 - 16:45

» [Court-métrage] "Gris." avec Raphaël Descraques
par yao Jeu 20 Sep 2018 - 15:15

» [Dédicaces] François Descraques à la Fnac à Paris le 6 octobre 2018
par yao Jeu 20 Sep 2018 - 13:43

» World Wide Fan-art !
par yao Jeu 20 Sep 2018 - 9:26

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par yao Jeu 20 Sep 2018 - 9:20

» Les projets/créations de Lezly Prager
par yao Jeu 20 Sep 2018 - 9:12

» [Table ronde] LINCC fait son show #2 avec François Descraques à Paris le 27 septembre 2018
par yao Jeu 20 Sep 2018 - 9:10

» Les Frenchnerdiens dans le Golden Moustache !
par yao Mer 19 Sep 2018 - 20:47

» [Convention] Lyon Game Show avec Anaïs Vachez - 22&23 septembre 2018
par yao Mer 19 Sep 2018 - 20:32

» [Podcast] Floodcast de FloBer (avec François Descraques)
par yao Mer 19 Sep 2018 - 20:27

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Mer 19 Sep 2018 - 20:22

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par yao Mer 19 Sep 2018 - 20:20

» Les Frenchnerdiens dans le Studio Bagel
par yao Mer 19 Sep 2018 - 20:13

» [BD] Les petites cartes secrètes d'Anaïs Vachez
par yao Mer 19 Sep 2018 - 19:51

» [Livre] "3ème droite" de François Descaques
par yao Mer 19 Sep 2018 - 19:45

» [Festival] Frames avec des Frenchnerdiens - 28&29 septembre
par yao Mer 19 Sep 2018 - 19:44