[Nouvelle] Il était une nuit ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par Cauchy_Taylor le Sam 28 Déc 2013 - 18:13

Salutations !

Alors, m'est un jour passé par la tête une idée vague pour "boucher le trou" laissé par Monsieur Descraques en ce qui concerne le double du Visiteur entre les saisons 2 et 3. En m'imposant la contrainte de faire un texte qui soit à peu près compréhensible pour quelqu'un qui n'aurait pas vu la web-série. Et en décidant de me lâcher un poil sur la langue et les jeux de mots pourris: c'est le double après tout Wink
Bon, je vous laisse avec le résultat ...

Il était une nuit ...:


Il était une nuit, quelque part avant la fin du monde, au milieu de la brume toxique et la fumée automnale, un pub.

Il était une nuit, dans un vieux pub au comptoir lavé au whisky, où la clientèle ne se lassait pas de se faire désirer.

Il était une nuit, dans cette salle pleine de vide, où le patron du pub marquait le rythme des secondes s’écoulant en frottant éternellement le même verre de son torchon élimé au son la basse de viole qui pleurait dans un coin.

Il était une nuit, dans un pub quelque part avant la fin du monde, où un « couiiiiic » retentit qui n’émanait pas de l’instrument, du mobilier ou du musicien.

Il était une nuit, dans un vieux pub sentant la clope froide et la tise, où un homme venait de passer la porte.

Cet homme eu le temps de venir visser fermement son derrière sur un tabouret avant que le patron ne s’anime. Tel un automate, ce dernier lui servit un vrai faux whisky écossais avec un flegme en simili britannique. Pour tout remerciement, le client le gratifia d’un petit :

- ça manque de putes ce soir ...
- Ce n’est que le début de la nuit. Les filles sont encore en train de se faire belles. C’est qu’usuellement vous arrivez plus tard : elles ne pensent pas que vous les attendez déjà.
- ... t’en aurais pas une qui serait foutue de vraiment rire à mes blagues ce soir ?
- Vous avez de la chance : j’ai justement une petite nouvelle qui pourrait vous plaire. Elle se prénomme Etoile et est très douée pour faire la conversation ...
- T’avais aussi dit ça pour la dernière pouffiasse coincée que tu m’as refilé.
- Je n’y suis pour rien s’il faudrait que vous précisiez quand vous blaguez pour que quelqu’un d’autre que vous note qu’il y a quelque chose qui est supposé être drôle...
- Ferme la et ressert moi un verre.

Il avala son verre d’un coup. Le patron lui en ressortit un nouveau et y carra du désinfectant. Pas de payement ni aucune autre réaction notable. Le client restait là, immobile, son sang gouttant lentement de son visage sur le zinc, le regard noyé dans l’or de l’alcool frelaté et l’air d’un poisson rouge qui ressasse ses souvenirs vieux de 5 secondes. Puis, soudainement, sans raison apparente, il descendit son verre cul sec et le tendit au patron pour qui lui serve son petit frère.

***

Trois petits frères plus tard, le troquet avait gagné quelques clients et les filles étaient descendues. La clientèle, même la plus louche, tâchait de garder une certaine distance de sécurité par rapport au premier arrivé, et ce dernier n’en était pas mécontent. Seul le patron restait planté en face de lui, surveillant la salle sous l’œil bienveillant d’une winchester et lui resservant de l’alcool à bruler avec la précision d’un métronome. Les filles aussi l’évitaient. Elles avaient toutes été traumatisées par son coté salace et creepy. Toute sauf une. La petite nouvelle ; qui voyait dans ce client délaissé une bonne opportunité de faire son beurre. Elle vint donc s’assoir à son coté, posa délicatement la main sur sa cuisse et tâcha de lui montrer toute ses dents avec un air aimable et coquin, non sans être préalablement entrée en apnée dès qu’elle avait sentit le fumet de sa proie.

Il leva le nez de son breuvage puant et posa un regard fort blasé sur la femelle qui le fixait avec des yeux de biche sous LSD.

De sa main elle poursuivit son exploration. Puis, arrivée à l’entrejambe, elle se figea et oublia un moment de cesser de respirer.

- Ouais, y manque des bouts au service trois pièces ...

Elle continuait de le fixer avec un air de carpe surdouée.

- On a volé les bijoux de famille quoi ! Eh, tu bite quelque chose à ce que je dis ?

Elle laissa échapper un petit rire nerveux.

- C’est toi la nouvelle, machine là, Lune, truc ...
- Etoile.
- Ouais. C’est ça. Combien pour la nuit ?

Elle balança un regard un peu paumé à son maquereau. Il annonça donc le tarif à son client pour la gamine. Il eu l’air choqué.

- Hey, tu as quand même pu noter qu’elle avait toutes ses dents !, lui fit remarquer le patron en lui tendant la clef d’une piaule.

Il s’abstint de répondre, s’empara de la clef, chopa la poulette et l’entraina vers l’étage pendant qu’elle était en train de s’interroger sur la connerie qu’elle venait de faire en prenant ce truc pour client. Les autres disaient qu’il était chelou ... et c’est vrai qu’au bout de 5 secondes de conversation il confirmait déjà un peu les ragots.

- Tu m’la note, j’te payerai d’main : t’m’as ruiné avec ton putain d’vitriol !

Tandis que le couple d’un soir se dirigeait vers l’étage, le patron tira un carnet épais comme une bible au nom de son mauvais payeur favori et y inscrit ses dettes toutes fraîches.

Comme la fille restait comme une potiche devant la porte de la chambre, il l’y poussa doucement et referma derrière eux. Elle restait là. Il lui jeta un regard narquois en se laissant tomber sur le lit.

- Vous pourriez enlever votre manteau, s’il vous plait ? Vous allez salir tout le dessus de lit, couina t’elle d’une voix murine.
- T’as une jolie voix quand tu veux bien causer ... pis qu’est ce que t’es jolie ma parole ... alors je veux bien me dessaper pour toi, laissa t’il tomber en même temps qu’une œillade entendue.
- Vous ...

Il ne semblait même pas avoir remarqué son début de question posé avec une voix de papillon, tout occupé qu’il était à se débattre tant bien que mal avec la machine à voyager dans le temps accrochée à son poignet ; l’électronique ayant visiblement décidé qu’il ne pourrait pas se défaire de son pardessus tant qu’elle serait là.

- C’est quoi ce truc ?

Coincé avec sa frusque au bout du bras, il la regarda enfin en souriant : rien de mieux que la curiosité pour les décoincer un poil ...

- Ma jolie, c’est une machine à voyager dans le temps.

Elle s’approcha doucement de lui tandis qu’il finissait de se dépêtrer de son foutoir : il y avait peut être un moyen de le faire parler. Et ainsi éviter de se farcir ses possibles phantasmes louches dont les autres filles lui avaient parlé.

- C’est une vraie ? Il en reste encore !
- Bien sur que c’est une vraie ! Qu’est c’tu crois ?!
- J’voulais pas dire que vous racontez des craques, mais ... d’où vous sortez ça ?
- Bah avant, je travaillais pour mon double du passé ...
- Hein ? Pardon ?
- Bah ouais, j’existe aussi dans le passé ma petite.

Elle pouffa. Il sourit et poursuivit.

- Et mon double du passé a la foutue marotte de vouloir empêcher la fin du monde en changeant le passé, tout ça tout ça ... Moi j’en ai un peu rien à branler, mais tant qu’on me paye, je bosse. Alors comme il raquait, j’bronchais pas. Bon, après ses conneries de changement temporel, bah ... merde, ça a fait un truc qui a changé l’état du futur, enfin, du présent, enfin le futur par rapport à 2010 j’veux dire, l’époque où il intervenait quoi ! Notre présent à nous donc ... Tu m’suis ?

Avachie sur le lit à coté de lui, le fixant d’un regard passionné, elle opina du bonnet, buvant du petit lait même si elle n’y bitait pas grand chose.

- Donc, je sais pas exactement ce qu’il a fait : j’ai une mémoire de merde et avoir son passé modifié sans arrêt ça aide pas ... bref, je me souviens vaguement d’un avant qui n’est pas comme maintenant mais ... enfin, tu vois ce que je veux dire.

Elle n’y voyait rien mais pas grave : suspendue à ses lèvres, elle sourit et lui dit de continuer de raconter.

- Je me suis retrouvé dans un ... moment présent, ouais. Un présent. Sans machine ... Pis lui y s’est trouvé d’autres gens pour l’aider. Pour moins cher et plus trustable, y parait ! Alors je me suis retrouvé au chôme-dur... Et un jour que je moisissais dans un souterrain, a débarqué un mec qui m’a proposé du taf. Y voulait que je tire une machine à voyager dans le temps dans le labo du robot Castafolte dont mon double du passé s’est entiché, c’te tafiole !

La fille riait. Il continua donc de plus belle.

- Mais j’avais oublié que j’avais oublié qu’il n’y avait pas de machine en rab’ dans le labo ... Alors j’ai carrément kidnappé le tas de ferraille ! Sauf qu’il ne s’est pas exactement laissé faire quand il a remis à mes patrons la machine à voyager dans le temps qu’on l’avait forcé à fabriquer. Il a réussit à se barrer, et comme les patrons m’avaient entubé sur le paiement, j’ai aidé le Castafolte à se casser, vu que j’suis pas rancunier, mais y m’ont pris comme otage ... et leur sœur, une vraie pute ! - sans vouloir t’offenser - doublée d’une putain de psychopathe, s’est amusée à me couper les boules !

La fille laissa éclater un franc éclat de rire. Cette fois, cela lui plus moyennement.

- Parce que tu trouve ça drôle qu’on me castre ?!
- Je ... non ... c’est pour le « sans vouloir t’offenser » que je ris, désolée, je suis un peu lente ...
- Ah bah c’est bon alors ... J’en étais où ?
- La castration, lui susurra t’elle en s’approchant un iota de lui (dans les limites imposées par son odorat ... ).
- Ah oui. Mes geôliers m’avaient emmené avec eux en 2010, où ils avaient pondu un plan pour se débarrasser de mon double du passé. Mais ça a merdé et j’ai pu me tirer grâce à une paire de nénettes, plutôt jolies d’ailleurs. Sauf que je me suis retrouvé aveuglé comme un con dehors. Mon double et ses potes m’ont cueillit là et m’ont trimballé chez Raph’, le pote de 2010 de mon double, en me disant que chez lui y avait à boire et à bouffer. Je les ai donc suivit Le Castafolte s’est éclaté toute la journée avec un fer à souder à bricoler une machine pour eux. Pis y m’en on offert une autre en compensation de ... enfin, bref ! Je suis rentrée au bercail et ... voilà !
- ... Vous n’avez pas revu votre double depuis ?
- Non. Et tant qu’il se fait pas buter je m’en fout complètement ...

Un ange traversa la chambre en les regardant d’un air de touriste japonais.

- Hé bah, c’est une sacrée histoire que la vôtre ! ... Dites, je peux voir la machine s’il vous plait ?

Elle le fixait avec des yeux à vous faire pleurer un cocker. Il s’approcha d’elle, se défit de la machine et la lui tendit avec un sourire tiré jusqu’aux oreilles.

- Volontiers. Tiens. Mais tu fais gaffe, tu tou...

Trop tard : elle avait appuyé sur le bouton et disparaissait dans un effet de particules.

- Et meeeeeeeeeeeerde ...



En espérant que la lecture soit à peu près bonne.

Cordialement,
Cauchy.
avatar
Cauchy_Taylor
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 64
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 27
Localisation : J'ai malheureusement déterminé ma vitesse avec une telle précision que, du fait de la relation d'incertitude de Heisenberg, je suis bien incapable de savoir où je suis ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par Foxie le Sam 28 Déc 2013 - 18:38

Han c'est génial !! J'adore Very Happy
J'imagine vraiment bien le double dans ce que tu as écrit x)
Et j'aime bien le petit clin d'oeil ^^ :
Spoiler:

@Cauchy_Taylor a écrit:J’voulais pas dire que vous racontez des craques

avatar
Foxie
Fan de Hard Musette
Fan de Hard Musette

Féminin Messages : 156
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par Nigami le Sam 28 Déc 2013 - 19:11

Oui moi aussi j'ai adoré les jeux de mots !
Pas mal la fin (un peu attendue mais pas mal!) Wink 

J'apprends un nouveau vocabulaire, c'était trop cool !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2453
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 24
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par ceci_est_un_nom le Dim 29 Déc 2013 - 0:32

J'ai aussi beaucoup aimé Smile
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par Asari le Dim 29 Déc 2013 - 3:12

Se faire tirer sa machine à voyager dans le temps par une pute et ce alors qu'on est castré.
Bravissimo.

Bref, j'aime !
avatar
Asari
Chouchou d'Eustache
Chouchou d'Eustache

Masculin Messages : 1084
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 25

http://www.facebook.com/asarillustrateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par Key-H le Dim 29 Déc 2013 - 12:36

J'ai adoré, tu arrive presque à le rendre touchant.
Chapeau bas pour toutes les références glissées dans le texte.
avatar
Key-H
Enfant de la meute
Enfant de la meute

Féminin Messages : 43
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par Cauchy_Taylor le Mer 8 Jan 2014 - 11:53

Merci ^^ (Cauchy rougit comme une pivoine)

... Je serais curieuse de savoir quel vocabulaire je t'ai appris Nigami ^^

Par contre, je viens de trouver une jolie boulette dans la mythologie du VDF: S1E17 "Les machines ne peuvent pas aller à une date ultérieur à leur création" ... donc comme à la fin de la saison 2 il me semble que les personnages n'ont pas sous la main de machines non explosées, ça cloche ... à moins qu'Henri ne recolle vraiment les morceau ...
Enfin, on s'en fiche un poil ! Le fait de respecter trop scrupuleusement la mythologie n'aurait sans doute pas donné une si bonne suite ... entertainement first!
avatar
Cauchy_Taylor
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 64
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 27
Localisation : J'ai malheureusement déterminé ma vitesse avec une telle précision que, du fait de la relation d'incertitude de Heisenberg, je suis bien incapable de savoir où je suis ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par Laetitia le Mer 8 Jan 2014 - 15:20

Wow. C'était vraiment bien! Tu as du talent! Very Happy
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nouvelle] Il était une nuit ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 9 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aelis, Aries, PhilDeFer

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [Vidéo] Les Frenchnerdiens sur la chaîne Youtube de Julien Pestel
par Titmoff Hier à 2:24

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par Malva Mer 20 Juin 2018 - 15:54

» [Article] Konbini interviewe Emmanuelle Descraques !
par yao Mer 20 Juin 2018 - 11:43

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Mer 20 Juin 2018 - 10:00

» [Théâtre] "Les douze travaux d'Hercule (ou presque)" avec Jacques Courtès
par Malva Mar 19 Juin 2018 - 19:58

» [Vidéo] Eléonore Costes chez Juliette Tresanini (2018)
par yao Mar 19 Juin 2018 - 8:30

» [Série] "Les Chiards" avec des Frenchnerdiens
par Malva Lun 18 Juin 2018 - 18:09

» [Gifs] VDF - Castabitch sort photoshop
par Malva Lun 18 Juin 2018 - 18:08

» [Court-métrage] "La fille accordéon" d'Anaïs Vachez (2017)
par Malva Lun 18 Juin 2018 - 18:06

» [Vidéo] Interview de François Descraques dans les Créatures du Web : venez poser vos questions !
par yao Lun 18 Juin 2018 - 10:35

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Friks Dim 17 Juin 2018 - 20:15

» [Convention] Ludovik est à la Nice Geek Expo
par gaea Dim 17 Juin 2018 - 19:13

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par gaea Dim 17 Juin 2018 - 18:56

» [Web-série] "Brève de flics" saison 2 avec Pascal Hénault
par gaea Dim 17 Juin 2018 - 18:52

» [Série] "Scènes de ménage" avec des Frenchnerdiens
par Moisy Sam 16 Juin 2018 - 21:12

» [Websérie] "Arel3" avec Slimane-Baptiste Berhoun et Lénie Chérino (2018)
par L'aigle Ven 15 Juin 2018 - 20:00

» [Websérie] "doXa" avec Nicolas Berno et Justine Le Pottier
par Titmoff Ven 15 Juin 2018 - 11:08

» [Vidéos] Les topos de Lolo
par Titmoff Mer 13 Juin 2018 - 10:12

» News et informations sur Frenchball
par Friks Mar 12 Juin 2018 - 22:22

» [Série] "Alice Nevers" avec des Frenchnerdiens
par Nigami Lun 11 Juin 2018 - 20:28