[Fanfiction] Collapsus

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Poukie le Sam 3 Mai 2014 - 0:29

Hiiii j'ai juste explosé de rire quand le Visiteur s'approche du cou de Henry!! XD
Et comme d'habitude, tu nous fait un bon cliffhanger à la fin, pour nous donner envie de lire la suite.
C'est un bon chapitre de transition, c'est bien aussi de savoir ce qu'il se passe chez les autres personnages, un genre de "pendant ce temps là chez les missionnaires".
Comme d'hab, hâte de lire la suite et de savoir quel est le problème (ou les problèmes, connaissant les énergumènes, impossible qu'il n'y en ait qu'un!)
avatar
Poukie
Chasseur de Canard
Chasseur de Canard

Féminin Messages : 656
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Dark-Jacket le Sam 3 Mai 2014 - 0:35

Je te l'ai déjà dit j'ai trop trop hâte de finir mes partiels pour pouvoir enchaîner Bangarang et collapsus. Wink
avatar
Dark-Jacket
Dissocié niveau 100
Dissocié niveau 100

Masculin Messages : 11488
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 32
Localisation : Paris

http://de-monde.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Sam 3 Mai 2014 - 16:03

@Poukie : Merci ma Poulie de m'avoir répondu à 1h du matin ^^

@Dark : Hé hé hé, essaie de ne pas te faire spoiler jusque là !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Poukie le Sam 3 Mai 2014 - 20:04

Je suis fan jusqu'au bout de la nuit, ou je ne le suis pas.
avatar
Poukie
Chasseur de Canard
Chasseur de Canard

Féminin Messages : 656
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Lun 5 Mai 2014 - 0:42

@Poukie : Je t'entraine, au bout de la nuit ! *ok c'était nul*

Je suis en train d'écrire le chapitre final, il serait beaucoup plus long que n'importe lequel chapitre, et c'est le... 21e ! Et oui, "Collapsus" a dépassé "Bangarang" Very Happy
N'oubliez pas de participer pour le méga livre collector !

C'est parti pour le chapitre 14, le chapitre où il se passe un truc et que... mais quoi ?

Précédently in "Collapsus" :
Bon bah maintenant que Raph est revenu, tout est rentré dans l'ordre... non ?

Chapitre 14:
« Il ne faut surtout pas que ces hommes aient une machine à voyager dans le temps. Parce que sinon... voilà c'qui va se passer ! D'abord ils ne vont gagner qu'une seule fois au loto, mais suffisamment gros pour acheter ce qu'ils veulent : leur maison, leur piscine, leur voiture etc... Mais ils vont vite se faire endettés et donc recommencer mais au début juste des petites sommes. Sauf que du coup certaines personnes pensent que leur paris sont truqués. Alors ils vont partir dans un autre pays, or leur almanach ne donne que les résultats français, donc pour survivre, car ces couillons n'ont pas pensé à travailler, ils vont vendre leurs objets les plus précieux pour finalement devenir super pauvres en plein milieu de la Suisse. Mais le pire c'est qu'ils vont aussi vendre la machine à voyager dans le temps, qui va alors finir entre les mains d'un laboratoire ultra-secret. Ce labo utilisera continuellement la machine pour au final débarquer en 2550. En découvrant le futur et en faisant des recherches pour pousser plus loin le voyage dans le temps, ils vont ouvrir un passage spatio-temporel permanent qui permettra à n'importe quel paradoxe de s'infiltrer en 2020 et ainsi avancer la fin du monde en important tous les zombis à cette époque ! »
Bangarang, chapitre 15

Allez savoir par quel putain de miracle (enfin... les miracles c'est censé être positif alors que là, on est d'accord, c'est la merde) nos trois... ah non pardon, deux Balourds se sont échappés de la prison, ont volé l'unique exemplaire de machine à voyager dans le temps des Missionnaires qui était sur le bureau de Constance et sont partis dans le futur, un almanach en poche pour faire fortune tous les deux. Oui, deux, parce que, vous vous souvenez ? Le troisième ne voulait pas les suivre. Mais cela ne changea rien au destin funeste qui nous attend : le passage spatio-temporel permanent qui permettra à n'importe quel paradoxe de s'infiltrer en 2020. Et bien oui, soyez logique : comment des zombis qui sont créés en 2550 peuvent venir en 2020 ? Comment cette... maladie peut-elle apparaître à cette date-là ? La loose totale donc. L'apocalypse avant l'heure. Et surtout, SURTOUT, une putain de faille en plein milieu du Trocadéro de 2020 qui laisse s'échapper des zombis et d'autres odeurs nauséabondes. Une faille qui, évidemment, n'est pas passer inaperçue aux yeux de notre magnifique Henry, qui a pu voir sur place qu'est-ce que c'était les histoires grâce à son traqueur de discussion instantanée (une sorte de... skype du futur). Et ce n'était vraiment pas beau à voir. Des citoyens de 2020 qui se faisaient mordre par ces cadavres ambulants, ou bien se faisaient déchiqueter la cervelle, et BIZARREMENT cela ne changeait en rien la situation dans le futur... Ben oui, soyez logique : si au bout de 500 ans personne n'a trouvé de remède contre les zombis, c'est parce qu'on serait tous morts. Mais si nous étions tous morts, il y aurait moins de zombis. Pourtant la faille regorgeait de créatures, attirées par la chair fraîche. Voyant cela, Henry savait qu'il n'existait qu'une seule personne qui ferait face à cette situation : son ami d'un autre monde. Après avoir prévenu de façon tout à fait professionnelle notre chère Constance (« OMONDIEUCONSTANCECESTHORRIBLEILMEFAUTDELAIDECESTUNECATASTROPHEJAITROPPEURAUSECOOOOURSZ!!!!! »), Henry alla chez Raph avant même que le signal eut été donné, sachant qu'il y avait des chances que le Visiteur soit toujours auprès de Stella. Mais il n'eut pas le temps d'être surpris par le retour de notre tête chevelue car il attrapa les deux hommes pour les ramener fissa dans son bureau. Alors qu'ils couraient en direction de l'usine, le bracelet de Raph reçut un message de Constance : « Appel à toutes les unités, nous avons un problème de force majeure, veuillez rejoindre immédiatement le QG pour vous armer. Ceci n'est pas un exercice. »
Super flippant.

« Alors Constance, qu'est-ce qu'on fait ? Dit le Visiteur dès son arrivée dans le bureau (pour la seconde fois de la journée, un record!)
_Pour l'instant il faut sauver le plus de monde possible sur place afin d'avoir un visuel de ce qui se passe et pouvoir savoir comment annuler cette catastrophe. Nous l'avions supprimer une première fois, nous pouvons sans doute le faire à nouveau.
_Oui mais une machine à paradoxe a été créée, dit Henry. Il faudrait un autre paradoxe aussi puissant voire plus pour la supprimer.
_Vous avez une idée ? Demanda Constance à l'intention du Visiteur.
_Je... je sais pas.
_Donc pour l'instant, nous ne sommes pas sûrs de pouvoir l'annuler ? »
Un grand silence plana dans le sous-sol.
« Bon et bien faites en sorte que ça fasse le moins de victimes possible. Henry, Raph, Mattéo, vous et moi nous partons dans le futur.
_Il n'y a personne d'autres pour venir nous aider ?
_Personne n'a répondu à l'appel...
_Si, moi ! »
Oh non, encore elle...
« Tess ?! Mais comment as-tu su ?
_J'ai volé un de vos bracelets la dernière fois que je suis venue ici, du coup j'ai entendu le signal de détresse.
_C'est quoi cette manie de voler des choses chez les gens ?
_C'est de famille, dit-elle en faisant un clin d’œil en direction du Visiteur. De toute façon vous n'avez pas le choix, les autres ont beaucoup trop peur et moi je sais me battre.
_Elle marque un point, dit Mattéo tout en chargeant son fusil.
_Bon très bien, venez avec nous. »

Tous se regroupèrent autour du Visiteur et lui tinrent un bras, une épaule ou juste le manteau. Il se sentit à l'étroit entre les muscles de Mattéo, les cheveux de Raph, les bras de Constance, la blouse d'Henry et la tête de Tess, qui se tourna vers lui et lui lança un « Here we go ? » motivant. Le Visiteur lui fit un petit sourire, mais c'était le sourire le plus triste que je n'avais jamais vu de toute ma vie. Au fond de lui, il savait comment allait se terminer ce voyage, mais il ne voulait pas l'admettre. Pas encore. Il appuya sur les boutons de sa machine. Direction 2020. Secrètement, il espérait que sa machine ne fonctionnait plus et qu'ils pourraient vivre 6 ans de plus dans cette atmosphère tranquille. Mais je suis une sadique. Une sadique profonde. Ce que j'ai prévu pour nos personnages risque d'être plus corsé que d'habitude. Déjà, la machine marcha, et nos six compères se retrouvèrent dans cet apocalypse avancé, juste en face de la faille. C'était comme une porte ouverte vers un autre monde, sauf que c'était le même... Tu m'suis ?
Des centaines de zombis, plus que le Visiteur n'avait jamais vu réunis, trottinaient doucement en direction des humains qui, affolés, hurlaient dans tous les sens, ce qui ne faisait qu'aggraver leur situation puisque les zombis les suivaient au bruit. Notre groupe se rendit alors compte que des humains encore vivants s'étaient mêlés, allez savoir pourquoi, au troupeau de morts-vivants. Impossible donc de faire du tir groupé...
« Rah merde, qu'est-ce qu'on fait maintenant ? On les attire quelque part pour tous les buter après ? Qu'est-ce que vous en dites ?
_Je... j'en sais rien ! »
Soudain, le Visiteur remarqua que Mattéo s'était crispé. Il suivait quelqu'un des yeux, quelqu'un qui s'éloignait des zombis et qui s'échappait vers une ruelle plus calme. Le Visiteur chercha qui Mattéo pouvait bien suivre des yeux ainsi. Et puis il vit.
« Oh merde. »
Avant qu'il ait pu l'arrêter, Mattéo se mit à le poursuivre en courant, bousculant tout le monde sur son passage. Constance, Henry et Raph n'avaient rien compris de ce qu'il venait de se passer, mais le regard de terreur du Visiteur leur fit comprendre que c'était pas bon, pas bon du tout.
« Il faut l'arrêter, et vite !
_Qu'est-ce qu'il se passe ? Demanda Tess.
_Il n'y a pas que des zombis qui sont passés par cette brèche. »
Le Visiteur se mit à courir, Tess à le suivre. Les autres devaient rester pour protéger les civils. De toute façon, qui étaient-ils pour protéger Mattéo... de lui-même ?
« C'est Dario. Le mec que Mattéo suit c'est Dario. »

Rien, ni la distance, ni des barreaux, ni même le temps, n'empêchera Mattéo de faire ce qu'il avait prévu de faire depuis si longtemps. Quand il avait vu cette face de rat sortir de la faille, sa rage était revenue, comme un raz-de-marée dévastant tout sur son passage. Plus rien ne comptait à présent à part la vengeance. Une raison de vivre ? Non, pas vraiment. Sa raison de vivre, il l'avait perdue dans un couloir regorgeant de nécrophiles morts. Disons plutôt que Mattéo ne se sentirait jamais vraiment en paix avant d'avoir accompli ce qu'il brûlait d'accomplir à ce moment précis. Les Missionnaires lui avaient permis de retrouver un certain équilibre bien sûr mais jamais il n'avait douté là-dessus : s'il retrouvait le salopard qui a tué la femme qu'il aimait plus que tout, il le pourchasserait sans relâche jusqu'à sa mort.
Au bout de quelques minutes de courses, Dario se mit à marcher vers une ruelle qui se trouvait être une impasse. Il était pourtant certain, avec sa mémoire du Paris de 2550, qu'à ce niveau-là il n'y avait pas d'immeubles. Peut-être va-t-il être détruit dans le futur... Dario sautilla d'un pied sur l'autre, anxieux mais pas inquiet. Il ne s'était pas retourné pour voir si des zombis le pourchassaient, il se fiait à l'odeur. Il ne savait donc pas que Mattéo était de l'autre côté de la ruelle, empêchant toute fuite. Ce n'est que lorsqu'il entendit : « Hoooo Daaariooo. » qu'il fut pris de tremblements. Notre Vin Diesel national attendit que Dario soit face à lui pour le regarder une dernière fois les yeux dans les yeux avant de lui mettre une balle dans la tête. Sans hésitation. Sans remord. Il s'approcha du corps pour vérifier qu'il était bien mort, il n'entendit pas le Visiteur, essoufflé, qui lui criait de revenir, il n'entendait plus rien. Il s'agenouilla à côté de Dario, mit le canon contre sa propre tempe et ferma les yeux. Quand il les rouvrit, il vit Judith, sur le pas de sa porte ouverte, qui lui souriait en lui serrant la main avant de l'entraîner avec elle. Chez elle. Come in my garden flat, I have some good wine.

Pendant ce temps-là, dans notre monde, Tess poussa loin le Visiteur de cette vision d'horreur qu'était le corps de Mattéo écrasant le cadavre encore chaud de Dario Lombardi.
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Foxie le Lun 5 Mai 2014 - 1:02

Oh. Mon. Dieu. Tu n'as pas fait ça ? Hein que tu ne l'as pas fait ?!
A la dernière ligne de dialogue je me suis dit "Oh, voilà la grosse révélation qu'on retrouve dans chaque épisode ! Haha, pas mal !" Et là... Cette fin. Tu aimes jouer avec nos sentiments n'est-ce pas ? Nous donner cette envie complexe de foncer sur toi pour à la fois te câliner et, eh bien... t'assassiner ? Espèce de sadique, je te hais et te vénère à la fois !
Mais love quand même !

Et puis cette phrase est tellement excellente ! Very Happy:
Spoiler:

@Nigami a écrit:Une faille qui, évidemment, n'est pas passer inaperçue aux yeux de notre magnifique Henry, qui a pu voir sur place qu'est-ce que c'était les histoires grâce à son traqueur de discussion instantanée (une sorte de... skype du futur)


Petit aparté pour ce qui est du "Méga livre collector" : Je suis motivée à fond pour participer (à nouveau) ! Juste une petite question : il te faut des images en noir et blanc ? Auquel cas je les ferais directement sans couleurs, ce serait plus pratique et surtout plus rapide pour moi ^^
avatar
Foxie
Fan de Hard Musette
Fan de Hard Musette

Féminin Messages : 156
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Lun 5 Mai 2014 - 1:13

En noir et blanc c'est moins cher, donc je vais éviter de mettre de la couleur (déjà le fait qu'il y ait 100 pages de plus...).

Avec plaisir Foxie (je sais que tu es douée, tu as déjà un dessin dans cet oeuvre collective Very Happy ) !

PS:
Oui je l'ai fait. Je m'en veux et pas tant que ça au final. Evite de me tuer la prochaine fois qu'on se croise d'accord ? Ce serait bête que vous n'ayez jamais la fin.
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Poukie le Lun 5 Mai 2014 - 1:21

Il faudrait que je le relise, car je n'ai au final retenu que la fin. Mais…pourquoi t'as fait ça????????????????????

 Shocked
avatar
Poukie
Chasseur de Canard
Chasseur de Canard

Féminin Messages : 656
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Lun 5 Mai 2014 - 1:23

Oh bah vous le verrez bien Smile
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Blueberry74 le Mer 7 Mai 2014 - 1:57

NoooOOOooon !! Ta fanfic est, encore une fois, géniale ! Et j'ai trop hâte de voir la suite Very Happy
Spoiler:
Mais pourquoi ? Pourquoi ?! Pourquoi nous faire souffrir avec un retour impossible de Judith ? La mort de Mattéo ? Et surtout le début d'un passage yaoi qui n'aura pas de suite ???? xD Tes fics sont comme la série, elles me font rire et pleurer à la fois.
T'as vraiment une Fuck*** imagination à toute épreuve Very Happy


Dernière édition par Blueberry74 le Mer 7 Mai 2014 - 19:23, édité 1 fois
avatar
Blueberry74
Missionnaire
Missionnaire

Féminin Messages : 407
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 20
Localisation : Lyon

https://www.facebook.com/BlueberrysCostumesNcosplays?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Mer 7 Mai 2014 - 18:23

@Blueberry : Attention aux spoil Wink

Oui je suis cruelle, vous auriez dû le savoir depuis le début (et puis, c'est pas comme si je vous avais pas prévenu non mais oh!).
Je compte sur vous pour imaginer ce qui a bien pu ce passage entre Henry et le Visiteur pour que leurs coeurs battent la chamade comme ça dès qu'ils se voient (moi je suis trop timide et trop coincée pour écrire un bon truc).

Voilà le chapitre 15 ! Ce chapitre est très particulier, je vous conseille de lire le spoiler que j'ai mis après pour avoir quelques explications. Que pourrais-je vous dire sur lui sans trop gâcher la surprise ? Disons que j'espère qu'il vous remettra de vos émotions suite au chapitre 14 qui était un tout petit peu... mortel.
Bonne lecture !

Précédently in "Collapsus" :
C'est la cata, la cata de chez cata. On va pas se mentir hein. En plein Paris 2020, alors que Tess et le Visiteur courait après Mattéo qui courait après Dario qui courait pour sauver sa peau, Henry, Constance et Raph restaient pour tenter de sauver le plus de monde des zombie... tu me suis ?

Chapitre 15:
« Putain de chiotte de bordel de sa mère la pute qui fait chier dans son froc la grand-mère de ta voisine !
_Arrête de t'essouffler en criant des insultes, et cours plutôt !
_C'est pas ma faute, merde. Le stress me rend vulgaire.
_Concentre-toi sur là où tu vas au lieu d'inventer n'importe quoi !
_Arrêtez de parler ! Ça attire les zombis ! »
Un groupe d'une quinzaine de personnes courait, main dans la main pour ne pas se perdre, loin de la faille qui apportait des zombis dans leur univers. C'était pire que dans toutes les histoires de science-fiction qu'ils avaient vues ou lues (ou même écrites). Car nos joyeux lurons étaient férus d'histoires fantasques. Mais bon, c'était quand même lieux quand ça n'arrivait pas pour de vrai.
« Ce qu'il faudrait c'est une tondeuse à gazon, fit l'un d'eux. »
Grand, plutôt baraqué et avec une barbe toute douce, ses amis étaient vraiment heureux de l'avoir dans leur groupe. Parce que, faut dire ce qui est, ils se sentaient plus en sécurité avec lui. Même si l'idée de la tondeuse à gazon était un peu pourrie. Pour l'instant ils n'avaient pas envie de se battre, pour l'instant, ils n'avaient qu'une envie : survivre. Tandis qu'ils couraient, une des filles du groupe, une jolie jeune femme aux cheveux longs et blonds, s'arrêta un instant en voyant un homme avec un manteau décomposé en train de poursuivre quelqu'un d'autre.
« Les gars, je viens de voir un mec super mignon, on aurait dire qu'il avait une tête de renard...
_Cordiérite !! firent les autres. »
La jeune femme se remit à courir, toute rouge.

Au bout d'une heure de course, nos amis, tout essoufflés, s'arrêtèrent. L'un d'eux, un tout maigre, sortit de son sac à dos une bouteille d'eau qu'ils partagèrent. Certains le remercièrent chaleureusement, d'autres dirent que ça aurait été mieux si ça avait été une bière. Le jeune homme fouilla encore plus dans son sac, un sac de pique-nique qu'il avait préparé à l'occasion de cette sortie sur Paris avec ses potes, et sortit des viennoiseries.
« Hey les gens ! J'ai des petits croissants fourrés !
_T'en as à la fraise ? demanda une certaine Moumyne.
_A la pistache ?
_Au chocolat ?
_A la... myrtille ? fit une jeune femme en souriant.
_C'est quoi ces trucs-là ? demanda une nouvelle qui s'appellerait Plumpie.
_Faut avouer que c'est quand même illogique d'inventer des croissants fourrés au chocolat, au final c'est comme des chocolatines non ?
_Tu sais ce qui est vraiment illogique en ce moment ? LES ZOMBIS ! »
Les amis se mirent alors silencieusement à manger leurs croissants, assis par-terre, voyant sous leurs yeux tous les Parisiens s'affoler sous le coup de l'annonce de l'arrivée des zombis. Une alarme se mit à sonner, et on se bousculait dans tous les sens. De l'autre côté de la rue, un spectacle assez insolite surprit notre groupe d'amis. Une blonde platine se démarquait du reste du groupe parce qu'elle courait de l'autre sens, en direction des zombis. Armée d'une mitraillette venue d'on-ne-sait-où, elle avait le regard déterminé d'une lionne en furie.
"Je vais vous en faire bouffer du zombis moi, vous allez voir !
_Non Danette attends ! Déconne pas meuf, ça sent pas la rose par ici !"
La blonde électrique disparut, poursuivie par une jeune fille avec des lunettes de hipster et dont les cheveux ressemblaient à la crinière d'un lama...

« Qu'est-ce qu'on va faire les gens ? On fuit la capitale ?
_Ce serait vraiment ballot quand même, je viens d'arriver, fit une jeune fille.
_On est désolés Laetitia, ça n'aurait pas dû se passer comme ça.
_En même temps si on avait pu prévoir ce genre de choses, je pense qu'on aurait construit un bunker !
_Pour une fois que ça commence en France, ce genre de conneries.
_Dis, Laeti, ils ont pas des bunkers en Suisse par hasard ?
_Pas que je sache non.
_Comment pourrait-on s'isoler des zombis ?
_Hey ! On n'a qu'à prendre une péniche et voguer jusqu'à la mer ! Fit le jeune homme au sac à dos.
_Mais c'est que t'es pas con des fois mon petit Jeffrey !
_Le souci c'est que là on s'est vachement éloigné de la Seine...
_On n'a qu'à aller au bassin de la Villette...
_Pour qu'elle nous donne des coups... de bassin ? Fit un jeune métisse en souriant. »
Les autres le regardèrent, blasés. L'une d'elle, aux cheveux bruns, aux yeux noisettes et au visage impassible, alors que son prénom représentait la joie, mima l'action de taper une batterie en faisant « Badum pssh' » avec sa bouche.
« Je pense même que ça mérite un applaudissement, fit une des plus jeunes du groupe. »
Clap.
« Merci Zoé.
_Franchement Benji, tu devrais arrêter avec ton humour de merde.
_Dixit la nana qui s'est déguisée en panda !
_Les pandas c'est mignon, les pandas c'est la vie !
_Wow les gens, on a pas le temps de s'engueuler là, il faut qu'on sauve notre peau ! »

Ils trouvèrent enfin une péniche vide, amarrée simplement au quai. Ils y entrèrent, trouvèrent la navigation et demandèrent au jeune baraqué de décrocher le bateau qui s'appelait Att... Anti... comment déjà ?
« Antipode. C'est joli comme nom pour une péniche, tu trouves pas Marion ?
_Grave, Kat.
_Mais au fait, maintenant qu'on est isolé du monde, et qu'il n'y a pas beaucoup de garçons sur ce bateau, ça veut dire qu'il faut que les filles se mettent ensemble... »
Marion connaissait ce regard...
« Noooon pas mooooi, je suis une des plus jeunes du grooooupe ! Asari à l'aaaaaide ! »
Une jeune rousse aux cheveux aussi lisses que ceux de Pocahontas monta sur le pont pour retrouver nos deux demoiselles.
« Qu'est-ce que tu fabriques encore, Kat ? Laisse cette pauvre jeune fille tranquille !
_QUI ? MOI ?! Mais enfin, je suis toute pure et innocente !
_C'est cela oui.
_Je pensais juste que si nous étions les dernières personnes sur Terre, il faudra qu'il y ait de l'ambiance, répondit Kat.
_Oh ne t'en fais pas, dit Asari en passant son bras sur ses épaules. Vu qu'Isabelle est avec nous, c'est sûr qu'il y aura de l'ambiance. »

A l'intérieur du bateau, Jeffrey avait sorti un carnet et commençait à gribouiller dessus. A côté de lui, sur une feuille blanche, une jeune femme dessinait. Celle-ci leva alors les yeux pour regarder ce qu'il faisait et lui demanda :
« Qu'est-ce que tu fabriques ?
_Je fais un journal de bord. On ne sait pas combien de temps on va rester ici, donc je trouve de quoi m'occuper. Et puis si jamais on meurt tous... »
Jeffrey regarda le plafond tout en levant son poing qui serrait son stylo, comme illuminé par une... illumination.
« Si jamais on meurt tous il restera au moins une trace des humains que nous étions autrefois, et ainsi nous survivrons dans la mémoire des derniers hommes sur Terre.
_C'est flippant ce que tu dis. »
Elle regarda de plus près le carnet et remarqua quelque chose.
« Et ça qu'est-ce que c'est ?
_C'est le dessin d'un visage d'un zombis.
_On dirait une pomme pourrie.
_Parce que tu saurais faire mieux peut-être ? »
La jeune femme lui montra son dessin. Ah oui quand même.
« Je te crotte, Foxie, dit alors le jeune homme vexé. »
Une autre jeune femme passa et regarda ce qu'il avait écrit.
"Et t'as fait pleins de fautes en plus.
_Mais je te crotte Poukie !"
Il se leva et alla regarder la Seine par la petite fenêtre de la péniche. Il écrivait peut-être ce carnet de bord, mais d'un autre côté toutes les histoires apocalyptiques qu'il connaissait détenaient toujours quelqu'un qui sauvait tout le monde et Jeffrey savait au fond de lui qu'il existait, quelque part, quelqu'un qui pourrait les aider. Un Sauveur.

spoiler post-lecture:
Alors voilà, ce chapitre m'est venu à l'idée après avoir voulu insérer quelques personnes réelles dans mon histoire (oui je sais pas si vous vous êtes reconnu, mais il y a que des gens du Forum hé hé). Mais au lieu de faire un simple caméo j'ai décidé de vous consacrer tout un chapitre entier (disons que c'est pour me faire pardonner du fait que vous n'allez pas pouvoir choisir la fin cette fois). Ce chapitre, c'est le VOTRE. Oui, vous. (vous,vous,vous,vous!)
Donc vous pouvez le modifier à votre guise, dites-moi juste quoi. Si par exemple votre image ne vous convient pas ou si vous ne voulez simplement pas être dans cette histoire, n'hésitez pas à me le dire. Si vous imaginez d'autres trucs, que vous voulez ajouter des éléments, allez-y ça me ferait hyper plaisir Smile
Si je vous ai oublié, je vous autorise à me frapper la prochaine fois qu'on se croise.
Voilà, j'espère que ce chapitre vous a plu. Rendez-vous vendredi pour savoir ce qui est advenu du Visiteur !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Poukie le Jeu 8 Mai 2014 - 1:52

Alors, c'est un peu le bordel dans ton chapitre, mais qu'est ce que c'est bien!! Je me suis bien marrée!!
Merki!!!
avatar
Poukie
Chasseur de Canard
Chasseur de Canard

Féminin Messages : 656
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Laetitia le Jeu 8 Mai 2014 - 10:15

Je suis complètement d'accord avec Poukie, tout simplement. ^^
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Blueberry74 le Jeu 8 Mai 2014 - 12:09

Ouaah le bordel ! xD D'un côté je suis un peu deg de pas encore savoir ce qu'il arrive au Visiteur & Co, mais l'idée d'intégrer des membres du fofo est tellement drôles x)
avatar
Blueberry74
Missionnaire
Missionnaire

Féminin Messages : 407
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 20
Localisation : Lyon

https://www.facebook.com/BlueberrysCostumesNcosplays?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Moumyne le Jeu 8 Mai 2014 - 13:09

Oh quelle bonne idée ça !! T'es une championne de la surprise Very Happy

Moi ça me va, la fraise, j'aime bien ça Razz
Et sinon on reconnait pas mal de monde mais certaines descriptions sont un peu trop légères et de temps en temps on ne sait pas qui parle (mais est-ce bien important ?)
En tout cas ravie et honorée de me retrouver là !!!
MERCI Nigami, c'est toi le croissant fourré au chocolat ♥️
avatar
Moumyne
Philosophe des Balls
Philosophe des Balls

Féminin Messages : 926
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 32
Localisation : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Jeu 8 Mai 2014 - 21:13

Ouais c'est le bordel, mais en même temps une invasion de zombie c'est jamais fait très proprement ^^ Ne vous inquiétez pas, on retrouvera nos héros demain Smile

@Moumyne : Championne de la surprise... ça me plait comme titre ! Very Happy
Disons que je ne connais pas forcément très bien tout le monde et comme je ne voulais pas faire de descriptions de vous qui soient faussées, j'ai un peu fait dans le vague :/ Et il fallait que le chapitre ne soit pas trop long. Mais n'oubliez pas que vous pouvez modifier des trucs ! N'hésitez pas à m'envoyer des messages !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aelis

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Aujourd'hui à 18:17

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Aujourd'hui à 17:24

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par yao Aujourd'hui à 16:08

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par yao Aujourd'hui à 11:29

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Aujourd'hui à 11:10

» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Titmoff Aujourd'hui à 9:49

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par Titmoff Aujourd'hui à 9:45

» [Vidéo] Les Frenchnerdiens sur la chaîne Youtube de Squeezie
par yao Aujourd'hui à 9:06

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Aujourd'hui à 9:03

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Aujourd'hui à 9:01

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par yao Aujourd'hui à 8:49

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Hier à 8:45

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Hier à 8:44

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par yao Hier à 8:42

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Hier à 0:19

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par yao Lun 10 Déc 2018 - 10:20

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56

» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par DaraDjinn Ven 7 Déc 2018 - 22:48