[Fanfiction] Collapsus

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Foxie le Dim 16 Fév 2014 - 11:55

Waaah, toujours aussi bien ! Very Happy Bravo et merci Nigami !
C'est avec fierté que je me proclame membre inhérente de la SAN ! A jamais, pour toujours ! ZBRA !
avatar
Foxie
Fan de Hard Musette
Fan de Hard Musette

Féminin Messages : 156
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Asari le Dim 16 Fév 2014 - 12:37

Non mais ne flippe pas Nigami, c'est normal je suis surdouée. u_u
(Heureusement que mon salon a une double-porte.)
avatar
Asari
Chouchou d'Eustache
Chouchou d'Eustache

Masculin Messages : 1084
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 25

https://www.facebook.com/asarillustrateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Sam 22 Fév 2014 - 16:32

Bon Ragnarök à tous !

Précédently in "Collapsus" :
Raph parvient enfin à retrouver le Visiteur et lui fait une surprenante révélation !

Chapitre 3:
« Oh merde pardon Raph ! »
Le Visiteur prit une de ses couvertures troués et tapota le visage de Raph avec pour l'essuyer. Une forte odeur de chaussettes sales imprégna les narines de notre pauvre individu qui repoussa violemment le Visiteur.
« C'est bon ça devrait aller ! Très classe comme réaction, vraiment !
_Mais Raph, vous êtes pas un peu jeunes Stella et toi pour vous marier ?
_Non, on est prêts, on n'a jamais été aussi prêts pour faire quelque chose.
_Ouais mais enfin c'est pas 'quelque chose', c'est un mariage putain !
_Oui et bien je l'aime, elle m'aime, on sait qu'on va passer notre vie ensemble alors que ce soit maintenant ou dans trois ans on sait qu'on le fera un jour, donc on a décidé de se marier durant les meilleurs jours de notre existence. Stella c'est la fille de mes rêves et la femme de ma vie...
_Beeeeeeen...
_Et ce, peu importe ce que vous me direz ! De toute façon, qu'est-ce que vous y connaissez en mariage ?
_Je... »
Le Visiteur se pinça les lèvres et Raph se donna une claque psychologiquement parlant. Si ça se trouve, le Visiteur était marié dans cet autre monde.
« Laissez tomber, dit Raph en baissant les yeux.
_Mouais, je vous connais tous les deux, vous changerez pas d'avis de toute façon, dit le Visiteur en reprenant sa canette de bière.
_C'est sûr. Et y avait quelque chose que je voulais vous demander.
_Mmmmh ? Fit le Visiteur en buvant.
_Est-ce que vous voudriez être mon témoin ? »
Le Visiteur cracha toute sa bière au visage de Raph. Cette fois, le Visiteur resta scotché et Raph prit lui-même la couverture pour s'essuyer avec. Il n'avait rien d'autre de toute façon. D'ailleurs, se mit à penser Raph avec horreur, avec quoi le Visiteur s'essuyait-il après avoir utiliser le seau à caca ?
« Ha ha ha. Très drôle le comique de répétition, dit Raph une fois moyennement sec.
_Je... je comprends pas...
_Je disais que c'était drôle tu vois, vu que c'est la deuxième fois que tu me craches dessus alors que personne, ou presque, ne s'attendait à ce que tu me craches dessus à nouveau ! Cette scénariste, quelle génie (sarcasme) ! »
Surveille tes paroles Raph, je pourrais très bien te faire tuer dans le chapitre final.

« Non ce n'est pas ça, dit le Visiteur qui n'avait pas relever la méta-blague. Tu veux que... je sois ton témoin ?
_Au risque de me reprendre de la bière dans la figure, oui.
_Ca veut dire que tu me considère comme ton... meilleur ami ?
_Ben... ouais. »
Le Visiteur se mit à boire doucement un peu de sa bière en fixant le mur devant lui.
« C'est marrant ça me rappelle une scène dans une série britannique que j'adore, dit Raph.
_Je vois de laquelle tu parles. Tu verras la quatrième saison est juste à mourir...
_Spoilers ! Je veux rien savoir. Enfin si, je ne veux savoir qu'une chose... tu acceptes oui ou non ? »
Le Visiteur se mit à regarder Raph dans les yeux, avec l'extrême conviction que Raph devait être légèrement sadomasochiste pour vouloir un homme tel que lui comme témoin à son mariage. Et je suis tout à fait d'accord.
« Et puis comme ça ce serait l'occasion de revoir Henry, il est invité lui aussi. D'ailleurs je me demandais, vous l'avez mis où votre modèle belge ? On ne l'avait même pas vu dans la fanfiction précédente de Nigami.
_Je l'ai renvoyé.
_Comment ça ?
_Disons qu'on avait quelques désaccords à propos de quelque chose qui me tenait à cœur et que du coup on n'a pas pu supporter de rester ensemble, répondit-il en jetant un regard vers la table.
_Hum... fit Raph en se demandant cette fois ce qu'il pourrait bien y avoir sous cette nappe. Ca vous regarde. Mais ça va être chanmé quand même, on a prévu de le faire en plein été comme ça on se fait un barbecue et...
_Non Raph. »
Raph leva ses yeux vers le Visiteur et vit un visage froid et impassible.
« P...Pardon ? Non quoi ?
_Non Raph. Je ne ferais pas ça.
_Vous n'avez pas envie d'être mon témoin ? Bon bah...
_Je ne viendrai pas à ton mariage.
_Comment ça ? »
Raph fut déstabilisé. Il s'était préparé à n'importe quelle situation (à part la bière dans la figure) mais là, il ne savait pas comment réagir. Il n'avait vraiment pas prévu que le Visiteur refuse de venir à une fête. Une barbecue qui plus est.
« Je ne viendrai pas à ton mariage c'est tout, répéta le Visiteur. Pas de costume, pas de lancer de riz, rien. Oublie-moi tu veux.
_Ah ok, Monsieur l'Altruiste Sauveur du Monde est trop bien pour venir à mon mariage c'est ça ?
_Arrête Raph, tu recommences.
_Je recommences à quoi ?
_A piquer tes petites crises.
_Parce que vous croyez que c'est petit ce que vous me dites ? Vous croyez que ça ne compte pas pour moi ? »
Raph vit que le Visiteur avait encore une fois le regard fuyant. Il le mit debout, le prit par les épaules, le secoua légèrement et le fixa droit dans les yeux.
« Je veux passer le meilleur jour de ma vie auprès des gens auxquels je tiens. Et il se trouve que, allez savoir pourquoi, vous en faites partie.
_Et ben c'est bien ça le problème.
_De quoi ?
_J'ai jamais voulu avoir des amis dans ce monde moi. Tout ce que je voulais c'étaient des pions que je puisse utiliser pour arriver à mes fins.
_Et Judith c'était uniquement un pion pour vous ??? »
Le Visiteur recula de Raph, les yeux brûlants de colère. Raph serrait les poings, mais il savait que jamais il n'oserait frapper. Il continua de soutenir le regard de notre clodo du futur qui, s'il reste dans cette voie-là, risque de se retrouver à nouveau sans-ami.
« Qu'est-ce que vous me cachez encore ?
_Rien Raph, dit le Visiteur dans un soupir.
_C'est faux, je commence enfin à vous comprendre, à vous cerner. Je sais quand vous mentez.
_Je mens tout le temps Raph. J'ai dû être acteur dans une autre vie.
_Dans un autre monde.
_Ouais. »

Le Visiteur s'assit sur le lit et recommença à boire sa bière, mais Raph ne bougea pas.
« Je sais que parfois vous nous mentez pour notre bien, alors je vous laisse le bénéfice du doute. Mais juste, promettez-moi une chose.
_Quoi ?
_Promettez-moi de ne pas nous laisser tomber. »
Raph appuya sur sa machine et disparut dans un petit 'bip', laissant le Visiteur seul dans son bloc. Celui-ci se mit alors à hurler et jeta sa canette dans le mur. D'un telle violence que la canette fut complètement aplatie.
Il souleva l'espèce de couverture qu'il avait mis sur son bureau et nous pouvions y voir un vieux moteur électrique connecté avec d'autres machines électroniques improbables, toutes branchées vers un seul et même point : une machine à voyager dans le temps, ouverte en deux dont quelques pièces traînaient partout sur la table en bois. Le Visiteur débrancha rageusement toutes les installations puis se mit à recomposer la machine. Une fois toutes les pièces mises les unes sur les autres il ferma la montre, la mit autour de son poignet et la regarda quelques instants, le doigt au-dessus du bouton. Puis toujours dans ce même accès de colère, il arracha la machine de son bras, en même temps que quelques bandages ce qui lui tira un petit cri de douleur. Il la lança sur son lit où elle atterrit sans trop de dommages. Enfin, il ne put pas s'empêcher de frapper le mur avec ses poings, et ce n'est qu'une fois ses phalanges complètement explosées (beaucoup plus qu'après une partie de pièce communiste) qu'il se laissa glisser le long du mur en y mettant des marques de sang, tout en sanglotant.
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Cordiérite le Dim 23 Fév 2014 - 16:18

<3

(Ceci n'est pas un monopost, ceci exprime toute ma joie de lire un nouveau chapitre, tout mon enthousiasme quant à l'histoire et toute mon impatience de connaître la suite. Et aussi tout mon amour pour le Visiteur parce je suis triste quand il est triste. Voilà.)
avatar
Cordiérite
N+1
N+1

Féminin Messages : 2428
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 29
Localisation : Clamart

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par ceci_est_un_nom le Dim 23 Fév 2014 - 23:49

Bon bah voilà, j'ai lu et encore une fois je kiffe bien ma mémé en short ! Je me demande ce qui se passe chez le Visiteur (c'est une bonne chose je suppose)... Mais bon étant donné ton sadisme je vais devoir attendre hyper longtemps... Genre une semaine Razz (une semaine hein ? Pas plus ?)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Lun 24 Fév 2014 - 1:39

J'ai pas mal de retard donc je ne sais pas quand est-ce que je vais mettre le prochain chapitre. Pas la semaine prochaine en tous cas (de toute façon, on sera à l'IRL des 3 ans c'est trop coule !).
En attendant, j'ai fait quelques vidéos, alors vus m'en voulez pas hein ? Hein ?
Allô ?
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Laetitia le Lun 24 Fév 2014 - 6:21

Mais non, bien sûr qu'on ne t'en veut pas!

Quand on voit la qualité de tes chapitres, on peut bien attendre un petit peu plus. ^^
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par ceci_est_un_nom le Lun 24 Fév 2014 - 13:10

Je serai tenté de te dire que je t'en veux juste pour t'énerver Wink
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par kataiku le Dim 9 Mar 2014 - 15:14

On pourra toujours lire et relire les chapitres en attendant!
avatar
kataiku
Miss Frenchnerd 2014
Miss Frenchnerd 2014

Féminin Messages : 3222
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 21
Localisation : Tu vas vers le sud, tu tournes sur ta gauche, puis encore vers le sud, tu plonges dans la mer, tu nages, tu nages et paf! Tu te prends un rocher, tu es arrivé chez moi!

https://www.facebook.com/pages/Kataiku/331426603698470?ref=hl

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Ven 14 Mar 2014 - 20:46

Coucou mes petits croissants fourrés !

Désolée, désolée et encore désolée, j'avance sûrement mais doucement sur "Collapsus" car je n'ai vraiment pas envie de rater la fin. Surtout que cette fin est assez complexe, je ne veux pas tout faire foirer (j'ai lu des erreurs de cohérence dans "Bangarang", je m'en frappe toujours la tête contre le mur). Mais le fait d'avoir le front en sang ne m'empêchera pas de sortir le chapitre 4 yeah ! Bonne lecture j'espère.

Précédently in "Collapsus" :
Raph va se marier. Omondieu. Et le Visiteur va être son témoin. Omond... Ah ben non en fait.

Chapitre 4:
Henry prenait tranquillement son café sans sucre lorsque Raph arriva en trombe dans son bureau, le visage déformé par la colère.
« Ouh là, ça ne s'arrange pas dis-moi. Tu n'as toujours pas pu le voir ?
_Au contraire, il était là.
_Ah, dit Henry en se tortillant sur sa chaise. Et comment allait-il ?
_J'ai un conseil à te donner : ne jamais le laisser seul. On le laisse se débrouiller quelques mois et voilà qu'il redevient l'être le plus antipathique de la planète.
_Tu sais bien que si je pouvais je resterai avec lui.
_C'est lui qui t'a dit de travailler avec les Missionnaires. Il s'est mis dans la merde tout seul.
_Faut pas lui en vouloir Raph. Ca doit être dur de venir d'un autre monde.
_Oh mais arrêtez de lui trouver des excuses.
_C'est ce qu'on fait quand on est en cou... »
Raph tourna la tête vers Henry et il sentit sa respiration s'arrêter. La vôtre aussi, pas vrai ?
« Que... quand on est en cou... encouragés par nos amis ! Tu vois lui et moi on s'encourage entre nous pour réaliser nos rêves hé hé. »
Henry fit un maladroit sourire à Raph après cette tirade inattendue puis se cacha derrière sa tasse pour boire son café.
« Votre phrase n'a pas de sens, dit Raph.
_Tu sais ce qui n'a pas de sens Raph ?! Les voyages dans le temps ! Franchement ça m'étonne que notre ami commun ne soit pas encore devenu fou ou même son Double tu vois.
_ Son double ? Quoi vous voulez dire que d'un jour à l'autre il est comme je le connais et puis pouf ! Il devient ce pervers à la Double-Face ?
_Du peu que j'ai découvert, car il n'en parlait pas beaucoup, quand il a fait des recherches sur son propre futur il a appris qu'il lui arriverait un événement traumatisant lui brûlant la moitié du visage et lui destroyant une partie de son cerveau au passage. Mais ce n'est pas ça qui fera de lui le Double.
_ Comment ça ?
_ Comment dire... le Double est une abomination qui n'est pas censée exister.
_ Hé ho je sais que ce... gars n'est pas très cool mais faut pas exagéré.
_Je n'exagère pas Raph. Comment peux-tu annuler une catastrophe sur ta propre ligne temporelle et ainsi annuler la raison pour laquelle tu annules une catastrophe ? C'est illogique, impossible.
_ C'est pourtant ce qu'on fait avec les Missionnaires non ?
_ Non parce que nous modifions le futur. Et nos souvenirs s'adaptent. Le Double lui, modifie son propre passé. Ce gars-là ne vient même pas d'une boucle temporelle.
_Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?
_Il ne nous a jamais dit quand est-ce qu'il allait devoir faire son premier voyage dans le passé, ce qui signifie que notre ami le fera parce qu'il sera obligé. Et il ne sait pas quand cela se produira. Ca pourrait arriver à n'importe quel moment.
_Autrement dit, c'est la merde.
_On peut dire ça oui. »

Raph enleva sa machine et la déposa à l'intérieur du Castabot tout en se frottant le poignet. Notre petit robot mascotte se mit à côté du bureau de son créateur et se brancha à la prise électrique qu'il y avait sur le mur. A la Weber dans « Flubber ». Henry lui tapota gentiment la tête bien qu'il sache qu'il n'avait pas encore installé les connections sensorielles, et que cela ne faisait rien à sa jolie création.
« Qu'est-ce que tu vas faire maintenant Raph ?
_Je réessaierais une prochaine fois, j'ai tellement galéré pour convaincre Stella d'accepter qu'il soit mon témoin.
_Ah ?
_Oui. Elle l'aime bien mais elle a surtout compris qu'il ramenait toujours des emmerdes.
_Toi aussi.
_Comment ?
_Toi aussi tu sais qu'il ramène toujours des emmerdes, pourtant tu retournes à chaque fois vers lui.
_ Humph. »
Raph se secoua ses cheveux déjà si spatiaux d'une seule main, ce qui lui rajouta de la swagattitude et une bonne dose de cuteness.
« Dis Henry, si par hasard il ne revient pas sur sa décision, tu pourrais être mon témoin ?
_Tu voudrais vraiment un robot comme témoin à ton mariage ? »
Henry le regarda dans les yeux et se mit à sourire.
« Tu as vraiment un gros problème Raph. »

Une fois Raph partit, Henry se remit à travailler sur sa machine. Il l'avait construite un peu précipitamment il y a plusieurs mois mais il tenait à la perfectionner. D'autant plus que depuis quelques temps elle faisait des « bips », et ça c'était pas vraiment bon signe. Comme les Missionnaires étaient encore en rupture de... missions, il s'occupait comme il pouvait.
Et comme je suis une personne plutôt littéraire que scientifique, qui a plutôt tendance à écrire des choses sur l'ordinateur que de le démonter, je ne pourrais pas vous expliquer exactement ce que fit Henry à ce moment-là (c'est déjà un miracle que j'ai réussi à décrire le nouveau Castabot). Je ne pourrais uniquement vous dire qu'Henry a branché un machin sur un truc muche , afin que le bidule clignote et que l'écran laisse apparaître un radar bleuté que notre robot méga intelligent à la mémoire plus puissante qu'un Mac coda pour affiner ses recherches. Puis il démonta un bidule qui ressemblait à une antenne afin de le connecter à un autre engin tout aussi complexe. Enfin il frappa l'écran (ceci est ma seule technique informatique pour faire fonctionner mon matériel) afin d'arrêter de brouiller.
Si je vous raconte tout ça c'est uniquement pour faire passer le temps car nous arrivons à la fin de ce chapitre et je n'ai même pas fait deux pages (et je préfère quand mes chapitres font à peu près la même longueur). Du coup je dis des choses sans importance par exemple : vous aviez remarqué que dans « Bangarang » j'avais plusieurs fois mentionné le fondant au miel avant de parler de l'accident de la sacoche ? Non ? Si vous saviez le nombre de détails et de clins d'oeil qui sont dans cette fanfiction. D'ailleurs si ça se trouve vous avez peut-être raté des indices dans ces quatre premiers chapitres... Je plaisante. Vous avez relu les chapitres quand même pour être sûrs ? Cool, parce que là je sature. Mais je voulais bien en venir à quelque chose non ? Je ne vais pas arrêter un chapitre comme ça. Ce serait abusé, irrespectueux... sadique.
Henry regarda sa machine et la satisfaction se lisait sur son visage.
« Tu as vu ça mon petit ? Dit-il en s'adressant au Castabot. Ce radar marche du tonnerre.
_Oui papa.
_N'empêche que ça m'inquiète. Il annonce des perturbations dans le cours spatio-temporel, et nous savons qu'il a toujours raison, il avait tout bien prédit la première fois.
_La première fois papa ?
_Oui, avec la jeune fille qui est en fait l'aïeule de notre ami. Tu te souviens ? »
Le radar de paradoxe grésillait légèrement. Soudain, l'unité centrale se mit à chauffer et l'écran se fissura en deux.
« Oh meerde. »
Henry ventila son bureau afin d'évacuer la fumée. Il pensait que cet accident était dû à un court-circuit mais avouons-le, ça ne sent vraiment pas bon cette histoire. Vous allez vous dire que le coup du radar ça fait vraiment trop « Bangarang ». Oh mais ne vous inquiétez pas.
Il n'y a pas que ça qui est repris de cette fiction.
Et si on allait revoir de pas si vieilles connaissances ?
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par ceci_est_un_nom le Ven 14 Mar 2014 - 21:03

Spoiler:
Tes passages en HS sont mes préférés de ce chapitre (je ne sais pas si tu vas bien le prendre... Mais c'est un compliment !)
Et puis toutes ces allusions à la relation Visiteur-Henry I love you
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Sam 15 Mar 2014 - 0:00

@CEUN : Je le prends hyper bien au contraire ! Limite je devrais faire un bouquin uniquement sur ça, ça ferai un truc du style...


"Comment écrire un livre sur rien sans passer pour du Balzac parce que je suis trop badass."
[Insérer ici l'image d'une explosion nucléaire]

Mais ça serait abusé je pense. Merci pour tes encouragements, la suite arrive prochainement Smile
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Foxie le Sam 15 Mar 2014 - 1:21

Ouiii un nouveau chapitre ! Very Happy Je sais que je ne me manifeste plus beaucoup ces temps-ci, mais je surveille quand même ce qui se passe par ici, pour ne pas rater des trucs épiques, du genre, eh bien... Tes fanfics ! \o/
Je suis comme CEUN, tes références à la relation Henry-Visiteur sont de vraies petites perles, c'en est presque jouissif Smile J'aime beaucoup les passages où tu te glisses subtilement en narratrice omnipotente, mais j'ai trop d'affection et de curiosité envers la tournure que tu donnes aux personnages pour en faire mes passages préférés ^^
Spoiler:
Aussi au risque de paraitre stupide, je n'ai pas compris grand chose par rapport au problème sur le double ... *kof* Ces paradoxes, une vraie galère.
Et puis pour simple information et d'un point de vue purement personnel : ça fait tellement drôle que le Castabot parle Surprised
Sur ce, voici ma conclusion : Vivement la suite !! <3
avatar
Foxie
Fan de Hard Musette
Fan de Hard Musette

Féminin Messages : 156
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Ven 21 Mar 2014 - 18:17

@Foxie : Ah la la ma petite Foxie, les relations avec le Temps sont vraiment Wibbley Wobbley... Timey Womey.
A propos du double donc:
Le double est un problème car on n'est pas censé modifier notre propre passé [Référence à un épisode de la saison 2 du VDF]. Le Visiteur ne sait pas quand il va devenir le Double, et ça n'a pas forcément quelque chose à voir avec la face à demi-brûlée, car le Double n'est pas une boucle temporelle, il va changer un événement qui va se passer et non venir parce que c'est déjà arrivé [Pas comme dans Harry Potter ou le dernier épisode de la saison 5 de Doctor Who ET JE VOUS PROMETS QUE CE N'EST PAS UN SPOILER]


EDIIIIIIIT :
Afin de ne pas vous embrouiller (déjà que cette histoire risque d'être... compliquée), j'ai décidé de mettre les chapitres en dehors des semaines de diffusion de la saison 4 (futée hein?).

Voilà donc le chapitre 5, il faut vite que j'écrive au moins jusqu'au chapitre 10 ! (J'en suis au 7... LOL). J'espère qu'il vous plaira.
Des bisous partout !

Précédently in "Collapsus" :
Nigami fait tout un monologue sur la durée normale d'un chapitre après qu'Henry ait essayé d'expliquer la nature du Double à Raph. Ceci n'a rien à voir avec le prochain chapitre.

Chapitre 5:
« Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaah je me fais chier ! »
Le plus petit des prisonniers se frappa la tête contre le mur. Doucement quand même, faut pas déconner. Il ne pouvait pas dormir, il ne savait pas lire, ni écrire donc il s'occupait comme il pouvait. Et détruire était son occupation préférée. Détruire des télés ou des zombis par exemple. Là, il essayait de détruire un mur avec sa tête. Savait-il qu'il risquait une hémorragie cérébrale en faisant cela ? Fichtre, à vrai dire je n'ai pas envie de connaître ce qu'il se passe dans sa pauvre tête. A côté de lui était assis un homme à la taille imposante, tapotant du pied dans le même rythme que le petit prisonnier frappait le mur. Il s'était vite fait à l'idée qu'il était enfermé, sans doute pour toujours, et à vrai dire ça ne lui déplaît guère. Il était nourri, logé, protégé des zombis, surtout maintenant qu'ils ont déménagé en 2014 avec les Missionnaires. Alors franchement ne plus avoir à casser des crânes, il s'en tamponnait le coquillard. Il espérait très fort avoir une autre cellule que ces deux bâtards avec qui il vivait depuis plusieurs mois. Par terre, était allongé le troisième prisonnier, le plus intelligent si je puis dire, les bras croisés derrière la tête, la lumière tamisée laissant apparaître le trou qu'il avait à l'oreille, à fixer le plafond. Et en général, un méchant qui fixe le plafond de sa cage, ça n'engage rien de bon. En général hein. Mais là on parle des Balourds.

« Alors mec, t'as un plan ? Fit le moyen au plus petit. »
Ah donc en fait le gars qui se cognait la tête réfléchissait ? Oh. D'accord.
« Oui c'est ça... Attends... Ca y est ! »
Le moyen détourna le regard du plafond pour le poser sur le pauvre être pathétique debout au milieu de leur cellule.
« Voici mon plan. Au milieu de la nuit, toi et moi et l'autre barbotons des provisions, volons une de ces voitures puis nous roulons au delà de Paris et adieu la compagnie !
_Oh partez tous seuls hein, moi je reste ici, fit le plus grand.
_Hein ???!!!!
_Ben ouais, moi je suis bien là, tranquille, posé, sans la peur de me faire buter.
_Mais attend, on pourrait vivre comme des rois !
_Avec quoi ?
_Ben avec l'argent du Loto, débilos !
_Et comment voudrais-tu jouer au Loto sans machine à voyager dans le temps, hein connard ? »
Hé mais c'est qu'il est pas si con que ça notre grand gaillard...
« Ils n'ont plus qu'un seul exemplaire, faute de moyen et parce qu'il est impossible de voyager dans le futur, continua-t-il. Ils ont de la chance que ce truc marche encore.
_Comment tu sais ça (et pas nous parce qu'on est dans la même cellule quand même putain) ?
_J'ai entendu les gardiens de prison le dire pendant que vous dormiez.
_Mais tu écoutes vraiment tous les ragots du couloir !
_Quand on est dans un endroit pareil, on peut pas faire autre chose... »
Les nouvelles prisons des Missionnaires étaient moins propres et moins grandes que les dernières. Quand Constance s'était retrouvée avec deux prisonniers sous les bras alors qu'elle venait de détruire les cages nécrophiles pour en faire un local dédié à Judith, cela l'a beaucoup prise au dépourvu. Ils ont alors emménagé un étage exprès pour ces trois dangereux où les bureaux, qui servaient rarement, ont été transformés en chambre, et les toilettes en salle de bain. Mais ici, les cellules sont séparées uniquement par des barreaux comme dans un commissariat. Un lavabo et une cuvette à moins de deux mètres des lits formaient la salle de bain, et pour avoir un minimum d'intimité ils avaient installé une sorte de rideau de douche. Il n'y avait que deux cellules, la deuxième étant réservée au cas où ils se passeraient un incident grave. Mais jamais les Balourds n'avaient croisé le chemin d'autres prisonniers et s'en était limite déprimant. Surtout que ces prisons-là sentaient vraiment la vieille chaussette, les murs moisis par l'humidité brunissaient et suintaient si bien que nos Balourds devaient déplacer les lits pour ne pas se réveiller trempés. Dans la prison même, il y avait juste un gardien ou deux qui se postait assis devant la porte fermée pour empêcher l'odeur de contaminer tous les bureaux. Soit ce gardien dormait, soit des collègues venaient discuter avec lui pendant la pause café. Parfois même le gardien partait en claquant la porte à clef, laissant seuls nos trois clodos dans cette pièce lugubre aménagée de façon bien grossière.

« Hey au fait, vous êtes au courant pour le mec aux cheveux de quelqu'un qui fait trop de voyage dans le temps ?
_Tu veux dire le mec qui m'a sauvé la vie ? Demanda le Médium tout en touchant son oreille trouée.
_Oui, lui. Il va se marier !
_Oh le con.
_Grave.
_Je préfère limite la prison comparée au mariage.
_Ils vont faire un barbecue.
_Remarque un barbecue ça doit être cool.
_Ca me manque un barbecue.
_Ouais, un bon steak bien juteux. L'odeur de la viande grillée. Le bon temps.
_Vous vous souvenez quand on a grillé toute une famille de zombis portugais dans un entrepôt ?
_L'éclate totale.
_J'adorais sentir les poils brûlés du chien.
_Ouais, chacun son trip. »
Un long silence s'abattit, pendant que nos trois zéros se remémoraient les moments passés où ils étaient, appelons un chat un chat, de véritables connards.
« Il faut vraiment qu'on se fasse inviter à cette fête. J'ai une dette envers ce gars.
_Tu ne connais même pas son vrai nom !
_Mais si, un truc comme Raj... Alf... Mais on s'en fout de son nom ! Si ce mec n'avait pas fait sursauté le Sauveur la balle ne m'aurait jamais frôlée au point de me rendre compte comme je tenais à la vie ! J'avais vu toute mon existence défiler sous mes yeux et elle est peut-être minable mais j'y tiens quand même.
_C'est bien beau tout ça mais comment veux-tu aller à cette fête ? Tu vas demander une autorisation spéciale ?
_Et pourquoi pas ? »
Le plus petit regarda le moyen dans les yeux.
« Sérieusement Fred, c'est ça ton plan d'évasion si génial ?
_Dès que tu en trouves un mieux que le mien, tu me le fais savoir mon ptit Claude ! »
Le petit s'adressa ensuite au plus grand :
« Qu'est-ce que t'en penses Bertrand ? »
L'armoire à glace posa sa tête contre l'acier froid des barreaux pour calmer les douleurs qu'il avait à la tempe, et ferma les yeux.
« Allez tous vous faire foutre. »
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par ceci_est_un_nom le Ven 21 Mar 2014 - 18:36

Oh putain ! Les balourds ont des prénoms ! Oh putain ! Oh la vache Oh la
Spoiler:

Et sinon tu veux peut-être une réaction normale et non exagérée ? C'était un très bon chapitre (et même comparé aux autres !)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Sam 22 Mar 2014 - 0:48

Et ouais, REVELATION DE OUF mon gars ! ^^

Faut croire que tu les aime bien ces petits bâtards ! J'aime beaucoup ta réaction normale et non-exagérée (même si je préfère tes réactions loufoques).
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Nigami Aujourd'hui à 0:13

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par Malva Hier à 21:40

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par Moisy Hier à 12:38

» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Hier à 9:37

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Hier à 8:55

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Hier à 8:45

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Hier à 8:44

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par yao Hier à 8:42

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Hier à 0:19

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par Eclat de Noisette Lun 10 Déc 2018 - 23:30

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par yao Lun 10 Déc 2018 - 10:20

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par yao Lun 10 Déc 2018 - 9:26

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Dim 9 Déc 2018 - 18:19

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Sam 8 Déc 2018 - 0:57

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Sam 8 Déc 2018 - 0:46

» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par DaraDjinn Ven 7 Déc 2018 - 22:48

» [Film] Frenchman de François Descraques
par yao Jeu 6 Déc 2018 - 15:03