[Fanfiction] Collapsus

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Laetitia le Sam 12 Avr 2014 - 12:10

Je ne vais pas être originale, mais comme d'habitude, j'adore!
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par marionluuly le Sam 12 Avr 2014 - 12:26

J'aime .

Encore.

Et encore.

*o*
LA SUITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
avatar
marionluuly
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Féminin Messages : 5542
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 19
Localisation : ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Sam 12 Avr 2014 - 22:11

La suite après les vacances Wink
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Laetitia le Dim 13 Avr 2014 - 11:14

Après les vacances! C'est la première fois de ma vie que je ne serai pas triste que les vacances finissent!
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Dim 20 Avr 2014 - 23:11

Coucou les gens !

Alors voilà, pendant les vacances j'ai moyennement bossé mes partiels mais j'ai surtout, SURTOUT, continué d'écrire "Collapsus". Pour ton vous dire, j'en suis déjà à l'écriture du chapitre 19.
Et, je dois l'avouer carrément, je flippe grave à l'idée que cette site soit bof bof (à chaque fois que je me relis je trouve que j'ai mal cerné mes personnages).

Il n'empêche que, et ça je dois vous le rabâcher peut-être un peu trop, j'ai envie de faire un truc sympa auquel vous pourriez participer (et non, ça n'a rien de sexuel).

Je l'ai dénommé "Le Projet Kaos".

Le deal, ce serait de faire une version 2.0 de Bangarang et Collapsus, de les mettre ensemble dans un même bouquin (Pour ceux qui n'ont pas eu la version papier de Bangarang mais aussi, je me dois d'être sincère, pour François Descraques. J'aimerai le lui filer discrètement à la Japan Expo.) qui, par contre coûtera nettement plus cher. Je sais pas si vous en voudrez des exemplaires (surtout ceux qui ont déjà payé Bangarang), quoiqu'il en soit je ferais une version papier de Collapsus tout seul aussi Smile

En quoi vous pouvez y participer ?
- Ben c'est simple. Déjà le titre qui réunira les deux histoires.
Je pensais à Chaos, mais aussi K.Os ou K.O. ou Kaos. Wahou j'ai trop d'imagination (LOL). N'hésitez pas à dire quelle est votre version préférée ou si vous avez d'autres idées.
- Ensuite les illustrations. Dessins, photos-montage, j'aimerai beaucoup qu'il y ait des images dans ce "recueil". Après je crois qu'il va falloir les mettre en noir et blanc, et pas trop non (question prix vous voyez...). Donc si vous voulez et si vous avez une idée pour la page de couverture, n'hésitez pas !
- J'en profite pour remercier Poukie qui m'envoie très souvent des versions corrigées de Bangarang et Collapsus. Tu gères ma belle !

Voili voilou, c'était mon petit mot avant le chapitre prochain.
Les chapitres sortiront le lundi, le mercredi et le vendredi (à des heures pas très précises).

BISOUS MES PETITS CROISSANTS FOURRES !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Laetitia le Lun 21 Avr 2014 - 20:48

Je préfère Chaos. Very Happy

Pour les illustrations, je ne peux pas trop t'aider. Neutral

Par contre si j'ai un gros conseil, c'est de faire doublement attention à l'orthographe. J'ai lu Bangarang sur l'ordi puis sur papier, et je peux te dire que sur papier les fautes sautent beaucoup plus aux yeux. Du coup, si jamais je peux toujours t'aider à relire, même si je ne suis de loin pas la reine de l’orthographe. Smile

avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Lun 21 Avr 2014 - 21:11

@Laetitia : Oui, version papier c'est affreux, j'ai trop honte T.T
T'inquiètes pas, je vais faire attention, j'ai déjà de l'aide et je me relis mais merci quand même Very Happy

Pour la peine, voici le chapitre 8 ! YEAAAH !

Précédently in "Collapsus" :
Le Visiteur du Futur nous quitte. Genre pour de bon. Rejoindre son autre monde. Raph ne le supporte pas et notre clodo du futur décide, avant de partir, d'aller faire coucou à son aïeule.

Chapitre 8:
Le Visiteur s'assit sur le canapé du nouvel appart' de Francis et Tess, tandis que cette dernière lui préparait un chocolat chaud (parce qu'il n'y a rien de meilleur pour remonter le moral qu'un chocolat chaud). Elle avait beau avoir quelques années de moins que notre homme à tête de renard, elle se comportait comme une vraie maman avec lui, et le Visiteur se sentait vraiment proche d'elle. Voilà pourquoi ce n'était pas bizarre pour eux qu'une fois sa tasse de chocolat bue, installé à côté d'elle, le Visiteur mit la tête sur son épaule et elle ne se gêna pas pour lui caresser les cheveux. Ca le calmait, elle le savait. Francis passa devant eux sans réagir.
« Je vais faire quelques courses, je reviens.
_T'es un ange. »
Francis embrassa Tess sur les lèvres du plus tendre des baisers que le Visiteur n'ait jamais vu, au point que cela le fit sourire. Puis notre petit blond serra la main à notre clodo du futur. Ils ne se détestaient pas, mais Francis avait beaucoup de mal à se faire à l'idée qu'il était l'arrière-je-sais-plus-combien-grand-père d'un gars qu'il avait considéré comme un pote. Il savait que le Visiteur et Tess s'entendaient vraiment comme larrons en foire et ils les laissaient souvent tranquilles quand le Visiteur avait besoin de discuter, ce qui était le cas à ce moment-là. Les deux le regardèrent s'éloigner, et l'arrière-je-sais-plus-combien-petit-fils eut un pincement au cœur de devoir les séparer : Tess et Francis avaient eu un véritable coup de foudre la première fois qu'ils se sont rencontrés, même si personne ne l'avait remarqué et que, timides comme ils étaient, ils avaient eu du mal à l'avouer. Longtemps après leur aventure, devant une autre tasse de chocolat, Tess avait dit au Visiteur qu'elle avait eu beaucoup de peine en comprenant que le bug venait du fait qu'elle n'avait pas rencontré l'homme de sa vie.
« Bah... pourquoi ?
_Parce que ça aurait pu vouloir dire que je ne pouvais pas rester avec Francis. »
Elle aurait quitté Francis. Elle aurait quitté Francis pour faire exister le Visiteur de CE monde.
« Puisque je te dis que tu n'es pas mon petit-fils par multi-univers mais mon véritable petit-fils ? »
Non. Hors de question d'y croire. Mais elle, elle y croyait dur comme fer, et le Visiteur ne voulait pas la blesser. La blesser. Quelle blague.

Le Visiteur se remémorait tout ce qui lui était arrivé avec Tess tout en regardant son omoplate. La cicatrice s'était rouverte après l'opération, puisque Tess n'avait pas fait attention à garder son bras reposé sur une espèce d'écharpe lors de la confrontation avec les Balourds. Quand le spray cicatriseur s'est dilué, il a laissé apparaître une sorte de croûte pas très plaisante à voir et à avoir. Elle a dû aller à l'hôpital, raconter une histoire abracadabrante quant à savoir pourquoi elle avait une plaie comme ça pas loin de l'épaule et subir les points de suture. Ne pas la blesser. Quelle blague. Le Visiteur se sentait responsable de ce qui lui était arrivé, elle qui avait tout fait pour le protéger. Il sentit sa main passer entre ses mèches, puis sous ses lunettes, ces espèces de lunettes d'aviateur ou de plongée. Le Visiteur ne savait pas, il les avait trouvé une fois par-terre et les avait gardé pour le style et pour protéger ses yeux lors des tempêtes de poussières. Elle lui massa doucement le front. « Je suis fière que tu sois mon descendant. » La première fois qu'elle avait pu délibérément le toucher, elle l'avait prise dans ses bras et lui avait dit ces mots. Une personne vraiment tactile, cette Tess. Enfin, ça dépendait avec qui. En même temps, qui n'aurait pas envie de câliner cette tête de renard ? D'autant plus que Tess se rattrapait de ces mois passés à le connaître mais à ne pas pouvoir lui serrer la main au risque de faire exploser l'univers entier...

« Alors mon grand, pourquoi es-tu venu cette fois ? »
Le Visiteur ne put s'empêcher de prendre sa main qui était dans ses cheveux et de la serrer dans la sienne tout en la regardant longuement, cette petite main avec une minuscule bague en or et topaze à son annulaire. Puis il l'embrassa, cette main, sur la paume, comme il avait l'habitude de le faire aux personnes qu'il aimait sincèrement. Il laissa planer le silence un long moment. Il considérait Tess comme sa seule famille, même si c'était une famille d'un autre univers. Il n'allait pas tout lui déballer n'importe comment. Pas comme il venait de le faire avec Raph.
« Tu sais la chose dont j'ai le plus peur, pas vrai ?
_Oui.
_Et ?
_Tu as peur... du futur. Comme tout le monde dans cet univers, non ?
_Oui, peut-être dans CET univers.
_Arrête de tourner autour du pot, je te connais mieux que n'importe qui. Par exemple je suis au courant pour la duchesse Anne...
_Maaaaaais je n'avais plus la situation sous contrôle !
_Bien sûr. Bref, qu'est-ce que tu veux me dire ?
_Je m'en vais. Et je ne reviendrais pas. J'ai trouvé comment rentrer chez moi. Je suis désolé mais ta théorie de la boucle temporelle tombe à l'eau.
_Si tu le dis.
_Bien sûr que je le dis ! Dit-il en haussant la voix. »
Il n'avait pas haussé la voix devant elle depuis longtemps. Il s'était relevé et la regardait de haut, tandis qu'elle était restée sur le canapé.
« Tu as cherché dans les souterrains pour voir s'il y avait mon véritable descendant ? Continua Tess.
_Non. »
Il mentait.
« Je vais retourner dans mon autre monde. Finies les conneries.
_D'accord, donc tu es venu me dire adieu ?
_Je... suis venu te demander de veiller sur Raph. Là où je vais il ne me connaît pas, toi non plus, mais ça m'enlèverait un poids de savoir que vous allez bien et que vous restez soudés.
_En parlant de souder... et Henry ?
_Il ne peut pas venir avec moi, tu sais bien pourquoi, fit-il avec un sourire triste.
_La révolution robotique de 2341. »
Le Visiteur, de nouveau mal à l'aise quand on causait de sujets qui le peinaient, se mit à faire les cent pas autour de la table basse.
« C'est ce qui risque d'arriver si tu empêches l'explosion d'une usine située juste à côté de celle qui construit des Castafolt en chaîne. En annulant cette catastrophe, la production de ces humanoïdes va continuer jusqu'à ce que les robots soient doués d'une conscience propre et qu'ils réussissent même à admettre qu'ils ne sont pas humains. Ils vont alors se battre pour avoir les mêmes droits que les humains...
_... et ça va finir par un feu de joie général juste en-dessous de la Tour Eiffel où tous les robots sans exception sont fondus. Je sais.
_Une catastrophe qu'on ne pourra pas annuler car cette révolution a aussi apporté une évolution dans notre manière de concevoir la robotique et fera avancer la science. Tu lui en as parlé ?
_Pour quoi faire ? Pour qu'il devienne un... dommage collatéral ? Ou pire, qu'il mène cette révolution ? Dans mon monde, les robots ont été réduits à l'état de cendres, on apprend ça à l'école.
_Je croyais que tu n'étais pas allé à l'école, dit-elle en faisant un clin d'oeil. »
Référence à une histoire qui a finit en BD, sans doute.
« J'ai pas été à l'école. J'ai eu des cours à domicile. Tu le sais bien, continua-t-il sans avoir saisi la blague. Dans les cahiers on nous montre des photos des Castafolt en colère. J'en ramène un, il sera tout de suite reconnu et emmené au bûcher.
_Mais si tu le ramène pas, tu vas être plus seul que jamais.
_Je m'en sortirais. Je m'en sors toujours.
_Bon et bien apparemment tu as pris ta décision. Okay d'accord j'accepte le délire, mais comment tu comptes rentrer ?
_Ma machine a un beug, il faut que j'en profite.
_Pourtant tu as réussi à venir jusqu'ici non ?
_Ca ne marche que si je vais vers le futur... Tu n'y crois pas c'est ça ?
_Non.
_Je suis pas un putain de Créateur, Tess. Tu as bien vu d'où je viens. C'est impossible que ce soit moi la cause de tout ça.
_Tu n'as vraiment aucune idée de ce dont tu es capable alors.
_Si, je le sais. C'est pour ça qu'il faut que j'arrête.
_J'imagine que je ne peux rien faire pour t'en empêcher..
_Tu imagines bien. »

Cette fois-ci, le Visiteur se plaça au centre de la pièce et commença à taper sur les touches de sa machine. Avant qu'il ait pu dire un mot, Tess le serra dans ses bras, mais son visage restait serein. Le Visiteur s'attendait – espérait ? – pourtant à quelques larmes. Mais rien.
« Ca ne te dérange pas que je m'en aille en fait ?
_Bien sûr que si, tu sais bien que je t'aime. »
Ces trois derniers mots, ces simples mais si grandioses petits mots, c'était la première fois qu'elle les lui disait clairement. Et le Visiteur avait beau connaître les sentiments de Tess à son égard, ces mots le bouleversèrent Pas au point de changer d'avis bien sûr.
« Même si tu crois que je ne suis pas ta véritable aïeule. J'espère juste que tu trouveras enfin ta place. »
Puis elle l'embrassa délicatement sur la joue, et recula de quelques pas. Le Visiteur, qui se retenait toujours de pleurer, appuya sur le bouton central, et disparut.
Quelques secondes plus tard, Francis rentra dans le salon.
« Il est déjà parti ?
_Tu l'as raté de peu. »
Francis posa ses sacs de courses, tandis qu'un bruit étrange se fit entendre derrière la porte du débarras. Tess n'y prêta pas attention. Ils rangèrent les boîtes de conserve dans les placards et retournèrent dans la pièce à vivre où cette fois le bruit se fit plus distinct. Francis tourna alors la tête vers la porte du débarras et regarda Tess, qui haussa les épaules. Francis ouvrit alors un paquet de chips, le posa sur la table et s'assit sur le canapé.
« Tu crois qu'on le reverra ? Demanda-t-il.
_Oh oui, répondit Tess qui fixait des yeux la porte étrange. On le reverra. »
On frappait la porte du débarras à coup de poings tout en poussant des cris étouffés.


Dernière édition par Nigami le Lun 21 Avr 2014 - 21:47, édité 1 fois
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Laetitia le Lun 21 Avr 2014 - 21:29

Oh un nouveau chapitre! Quelle bonne surprise!

Et devine quoi? Je l'aime!
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Lun 21 Avr 2014 - 21:35

Oh mais... wait !

Chapitre 8 bis:
Le Visiteur se retrouva dans sa chambre et prit son baluchon qu'il serra fort contre sa poitrine. Raph avait raison, personne ne saura. Mais lui, il s'en souviendra. Toujours, dans ses rêves. Il tapa sur sa machine pour atterrir 10 ans plus tard et appuya sur le bouton, tout en lâchant un « Adieu » dans le vide. Il fut téléporter... au même endroit. Déstabilisé, le Visiteur fit un tour dans le quartier, pourtant persuadé qu'il devait se trouver devant un marchand de glaces à l'italienne futuriste. Mais il était toujours dans ce merdier et cela le terrorisa. Il n'avait pas changé de monde.
« Oh non, je vous en supplie, par tous les dieux même les dieux nordiques, Odin, Loki et Toutatis. »
Il recommença plusieurs fois, appuyant sur le bouton comme un désespéré, mais il ne quittait pas le monde, notre monde. Et il était terrorisé. Terrorisé.
Il se mit à frapper le mur avec sa tête puis, plaqué contre le béton, il regardait d'un air malheureux la machine qui lui avait enlevé tout espoir. Soudain il remarqua un truc. Un détail. Un tout petit détail.
« Oh merde. »
Il tapa une date, un lieu et appuya sur le bouton qui avait pourtant déjà pas mal donné. Destination : un petit appartement gentiment aménagé avec des guirlandes lumineuses. Quand le Visiteur rouvrit les yeux, il était face à une jeune femme aux cheveux noir de jais et aux yeux d'un gris intense, tenant un couteau à pain.
« Stella... il est où Raph ? »
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Laetitia le Lun 21 Avr 2014 - 21:43

Oh! Oh mais oh! Mais oh! Mais je t'aime quoi!
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Moumyne le Lun 21 Avr 2014 - 21:45

Toujours aussi agréable de te suivre dans tes aventures Very Happy Et quelle joie de croiser la Duchesse Anne au détour d'une conversation !!
avatar
Moumyne
Philosophe des Balls
Philosophe des Balls

Féminin Messages : 926
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 32
Localisation : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par ceci_est_un_nom le Mar 22 Avr 2014 - 14:23

Chapitres 8 et 8bis = meilleurs chapitres de Collapsus (pour le moment)
(oui je ne fais même plus de phrases et alors ? ^^)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par marionluuly le Mar 22 Avr 2014 - 19:09

Cool cool j'aime comme d'habituuuud-euh Smile
avatar
marionluuly
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Féminin Messages : 5542
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 19
Localisation : ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Mer 23 Avr 2014 - 0:08

Il est minuit et des brouettes, nous sommes donc mercredi, et au lieu de faire mon dossier sur la comédie je vous publie le chapitre 9 de "Collapsus" (bande de veinards).

Préparez-vous, ça va vous retourner le cerveau. Genre vraiment.

Précédently in "Collapsus" :
Le Visiteur fait ses adieux à son aïeule. Après deux chapitres de préparation psychologique et sept chapitre en prélude à ce qui allait se passer il est temps que l'auteur arrête de blablater et... Mais wait... attends... what the fuck ? Un chapitre 8 BIS ???
Et le Visiteur n'arrive pas à rentrer ?
Et il est où Raph ?

Chapitre 9:
« Putain... je suis où ? »
Raph ne sut pas trop s'il avait dit cette phrase tout haut ou tout bas, s'il l'avait crié ou bien murmuré. Peut-être les deux en même temps. Parce que, merde, il était où ? Il vérifia son bracelet et découvrit la date : vendredi 4 avril 2574. Il était pourtant certain d'avoir mis une option automatique pour toujours se retrouver au même jour et à la même heure que lorsqu'il partait de 2014 pour aller dans le futur. Jamais il n'avait tapé cette date. Il vérifia si sa machine n'avait pas beugué puis, en la regardant de plus près, remarqua qu'elle était différente. Et alors il comprit. Ce n'était pas son bracelet, ce n'était pas sa machine. C'était celle du Visiteur.
« Oh meeeeeerde.
_Raph ? »
Ouh là attendez, ça c'est pas normal. Comment une voix qu'il connaît peut-elle se retrouver dans cet endroit ?
« TESS?! »
Décidément, elle est partout celle-là.
« Qu'est-ce que tu fous là ? Firent-ils à l'unisson.»
Ce n'était qu'à ce moment-là que Raph se rendit compte de l'endroit où il était. Dans une ruelle aux murs blancs, aux pavés de marbre. Quand il leva les yeux, il vit un ciel bleu et doré dont la couleur réveilla d'autant plus sa curiosité. Ce n'était pas la couleur du ciel du futur. En tout cas, pas du futur tel qu'il le connaît... Oh non.
Il passa à côté de mon aïeule préférée et entra dans la lumière de la rue d'en face, ébloui au point de ne pas voir quoi que ce soit pendant quelques secondes. Et puis se dessina des immeubles plus blanc qu'une robe de mariée passée à la javel, aux vitres plus lisses et plus brillantes qu'un diamant. De nouvelles constructions prenaient place à côté de maisons si bien rénovées qu'elles semblaient neuves. Les trottoirs étaient plus larges que la chaussée, une chaussée étrange puisqu'elle avait des fils d'argent incrustés dans le goudron aussi noir que du charbon et aussi lisse qu'un galet. Raph regarda des deux côtés et vit qu'il y avait beaucoup de piétons mais aussi des cyclistes et même des Segway, ces espèces de machines à deux roues où on se tient debout. Il remarqua que certaines maisons avaient des teintes de couleur, allant du vert pastel au marron clair. Pendant un instant, Raph se demanda s'il n'était pas tombé dans le pays des Bisounours. Tout était propre, tout était net, tout était clair. Tout était beau. Et puis il vit, traversant le ciel, une fusée. Mais pas une fusée comme il l'imaginait, toute pointue et crachant de la fumée, non. Elle était ovale, avec une grande hélice derrière, elle ne faisait pratiquement aucun bruit et fonça tout droit vers les nuages.
« Tiens, c'est le départ de 13h15, fit Tess.
_Le quoi ?
_Il y en a une toutes les deux heures, t'arrives juste à temps. »
Raph vit alors des ailes d'avion avec des réacteurs miniatures se déployer au milieu de la fusée. Elle avait une destination, et une destination plutôt lointaine.
« Elle va où ?
_Ben... sur Mars. »

Le cœur de Raph battait la chamade, et il dut reprendre son souffle avant de parler à nouveau. D'ailleurs, l'air aussi était différent, il avait l'impression d'être en pleine montagne. Pourtant les architectures de ces maisons rénovées...le nom de la rue...Raph vit alors des escaliers de secours sur la façade d'un immeuble dans la petite ruelle d'où il venait (ce genre d'escaliers qu'on trouve surtout à New York, propice à des courses poursuites de malade vous voyez... mais là n'est pas la question).Il se mit à monter, monter, monter pour arriver jusqu'en haut de l'immeuble et il vit. Il vit tous ces toits en zinc et en ardoise, brillants sous le soleil. Il vit ces cheminées et ces terrasses qu'il connaissait si bien, qu'il reconnaissait si bien malgré le fait que 500 se soient déroulés. Il vit ce jardin près de ce fleuve plus clair que de l'eau de roche. Il vit cette basilique en haut d'une colline colorée, et surtout il vit cette Tour, légèrement différente car on y avait ajouté du verre, mais reconnaissable entre mille.
« Tess ? Fit Raph, sachant qu'elle était à ses côtés.
_Hum ?
_On est dans l'autre monde pas vrai ? On est dans le Paris de l'autre monde ?
_Oui.
_Géant. »

Combien de temps Raph resta-t-il assis sur le toit, à admirer le ciel, on l'ignore. Beaucoup de choses se bousculaient dans sa tête et il avait besoin de prendre son temps. Il avait justement une machine au poignet donc... Au bout d'un moment, il cessa de fixer l'horizon et tourna la tête vers Tess qui était assise aussi près de lui et regardait dans la même direction. Soudain, deux choses le frappèrent.
« Mais au fait, comment t'es venue ici ? »
Et ensuite :
« Et pourquoi est-ce que t'es à moitié transparente, BORDEL ?! »
C'était vrai, Tess était à moitié transparente, un peu comme un hologramme pas très réaliste. Raph essaya de lui toucher l'épaule mais sa main passa à travers.
« Okay, là c'est vraiment glauque.
_Ben écoute j'ai une explication mais elle est pas vraiment rationnelle...
_Je suis prêt à tout entendre, vu ce qui s'est passé aujourd'hui.
_Bon déjà c'est quoi ton aujourd'hui ?
_Le 17 mai 2014.
_Ah bah pour moi c'est demain, enfin presque.
_Qu'est-ce que tu veux dire ?
_Je dors là. »
Okay on nage en plein délire total, je m'en vais boire une bière avec mes céréales.
« Comment ça, tu dors ? Fit Raph.
_Je sais pas comment je fais mais je voyage à travers les dimensions quand je dors. Je me retrouve souvent dans celle-ci d'ailleurs.
_Putain.
_Ouais, c'est pas le genre de choses que je peux raconter à tout le monde, encore moins à mon psy.
_Ah oui, ton psy avec une voix d'alchimiste au bras puissants ?
_Heu, non pas vraiment.
_Ou du dragon Grougaloragran ?
_Je pensais plutôt au Père Noël mais comme tu veux...
_T'as raison on s'en fout mais bref, donc toi tu es dans la nuit du 16 au 17 et tu dors donc tu voyages entre les dimensions et... comment ça « celle-ci » ? »
Tess se releva et partit de l'autre côté du toit, Raph n'eut d'autre choix que de la suivre. Puis, d'un geste du bras, elle lui désigna tout Paris. Raph eut l'impression de se retrouver dans le « Roi Lion ».
« Tu vois tout ça Raph ?
_Aussi clairement que le soleil en plein milieu du ciel, oui. J'avais déjà du mal à accepter que ce monde existe donc l'avoir sous mes yeux est un vrai cauchemar, merci de me le rappeler.
_Il est génial pas vrai ?
_Beaucoup trop.
_Et bien ça va te rassurer mais en fait, il n'existe pas. »
Non mais là c'est vraiment une histoire capillotractée, un peu comme la tête de Raph.
« Tu peux m'expliquer ?
_Comment dire ? D'après mes recherches et mes expériences, l'univers est un peu comme une espèce d'arbre. Tu as le tronc, et les branches. Et bien la réalité, c'est le tronc. Et le futur, incertain, ce sont les petites branches. Selon les choix que tu fais, tu choisis une branche qui devient alors partie intégrante du tronc. Le futur n'a jamais été autre chose qu'une branche fragile prête à se casser, parce que le moindre geste peut tout modifier. Et notre tronc il n'est solide que jusqu'en 2012 (enfin... 2014 maintenant) parce qu'un bug l'a coupé et maintenant il faut l'aider à repousser... Tu m'suis ?
_Oh t'inquiète pas pour moi, occupe-toi plutôt du lecteur.
_Je ré-exliquerais s'il a besoin. Bref, tout ça pour te dire que le futur n'est pas stable, n'est pas réel, nous sommes juste sur une de ces petites branches, une des petites possibilités que nous offre le futur mais qui n'est pas encore réalisées. »
Raph prit un moment avant d'assimiler toutes ces informations.
« En d'autres termes, nous sommes dans une dimension éphémère. »


Dernière édition par Nigami le Mer 23 Avr 2014 - 18:30, édité 1 fois
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2455
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Laetitia le Mer 23 Avr 2014 - 10:10

C'est bien! Très bien! Très très bien!
avatar
Laetitia
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 12508
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par ceci_est_un_nom le Mer 23 Avr 2014 - 15:03

OUAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIS !!!!!!!!!!!!! On est dans le futur !  cheers (ouais j'essaye de varier mes façons de dire que j'aime ^^)
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [THEATRE] Sabine Perraud dans "un truc entre nous"
par Friks Lun 17 Sep 2018 - 21:15

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Friks Lun 17 Sep 2018 - 20:58

» [BD] Les petites cartes secrètes d'Anaïs Vachez
par Momo_tatay Sam 15 Sep 2018 - 15:23

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par Tanuki Ven 14 Sep 2018 - 20:04

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par gaea Ven 14 Sep 2018 - 12:18

» [EVENEMENT LYON] Lénie Chérino au Festival Everyday Heroes 2018
par gaea Ven 14 Sep 2018 - 12:14

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par Malva Mar 11 Sep 2018 - 18:41

» [Convention] Lyon Game Show avec Anaïs Vachez - 22&23 septembre 2018
par Aelis Sam 8 Sep 2018 - 9:22

» Les Frenchnerdiens dans le Studio Bagel
par Aelis Sam 8 Sep 2018 - 9:19

» Les Frenchnerdiens dans le Golden Moustache !
par Aelis Sam 8 Sep 2018 - 9:16

» [Livre] "3ème droite" de François Descaques
par Moisy Jeu 6 Sep 2018 - 19:27

» [Festival] Frames avec des Frenchnerdiens - 28&29 septembre
par Aelis Mer 5 Sep 2018 - 20:56

» Les Vines / Instagram / Vidéos Facebook avec les Frenchnerdiens
par Aelis Ven 31 Aoû 2018 - 21:38

» Les projets/créations de Karine Ventalon
par Aelis Ven 31 Aoû 2018 - 21:17

» [Gifs] VDF - Castabitch sort photoshop
par Malva Mer 29 Aoû 2018 - 18:08

» [Websérie] Le Trone de Frogz avec des Frenchnerdiens
par PhilDeFer Mar 21 Aoû 2018 - 11:38

» Groupe cosplay Polymanga
par yao Ven 10 Aoû 2018 - 8:59

» Les Frenchnerdiens chez Cyprien !
par yao Ven 10 Aoû 2018 - 8:43

» World Wide Fan-art !
par yao Mar 7 Aoû 2018 - 14:52

» [Série] "Ronan" scénarisé par François Descraques (2007)
par yao Lun 6 Aoû 2018 - 10:01