[Fanfiction] Collapsus

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Mer 23 Avr 2014 - 18:31

@Laetitia : Très très merci ^^

@CEUN : Et ben moi j'aime tes variations Smile
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par marionluuly le Jeu 24 Avr 2014 - 11:02

Bien je vais pas faire original..

J'aime Smile

(Et la suite c'est donc pour demain c'est ça?? Trop pressée!!!!!!!!!!!!)
avatar
marionluuly
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Féminin Messages : 5545
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 19
Localisation : ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Poukie le Jeu 24 Avr 2014 - 14:57

De rien pour les corrections Nigami! J'aime faire ça comme je te l'ai dit. Je vais me reposer un peu encore (je suis en plein décalage horaire, et mon français s'en ressent...) et je reprends Smile

J'adooooore la tournure que prend ton histoire! C'est un super rebondissement l'échange des machines à remonter le temps! Je pense que je vais relire le passage où je pense qu'ils se sont échangés les machines sans s'en apercevoir!
avatar
Poukie
Chasseur de Canard
Chasseur de Canard

Féminin Messages : 656
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Jeu 24 Avr 2014 - 20:31

@Marion : merci ma grande ^^ oui, la suite pour demain et ensuite faudra attendre jusqu'au lundi (sauf si tu viens au quizz collectif, dans ce cas-là on peut s'arranger hé hé)

@Poukie : Ya pas de problème ! Repose-toi bien !
Ravie d'avoir pu faire quelque chose de très inattendu, tout est dans la subtilitééééé (ce qui est un gros souci quand j'ai peur de faire des incohérences)
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Moumyne le Jeu 24 Avr 2014 - 21:32

sympa tes petits clins d'oeil par-ci par-la ! Et parfois c'est carrément méta Very Happy

En tout cas ça se confirme, tu sais maintenir l'attention Smile
avatar
Moumyne
Philosophe des Balls
Philosophe des Balls

Féminin Messages : 926
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 32
Localisation : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Ven 25 Avr 2014 - 1:38

Allez, on est déjà vendredi ! C'est Adventure Time Collapsus Time !

Nous voici déjà arrivé au chapitre 10, autrement dit la moitié de l'histoire.
Et avant que ça commence, je tenais à vous prévenir.

Quand j'ai eu l'idée en tête, j'avais d'abord envie de développer un personnage en particulier. Et puis il s'est avéré que j'en ai développé un autre (c'est mystérieux tout ça). Bref, l'idée des dimensions c'est vraiment pour faire ressortir un côté de Raph qu'on ne voit pas très souvent. Pour moi, il ne peut pas y avoir de "Visiteur du Futur" sans Raph. C'est pour ça que j'ai très très peur d'avoir mal cerné le personnage. A côté de ça, le délire avec les dimensions ça parait plus simple (d'ailleurs, si certains n'ont pas compris, n'hésitez pas à le dire).
Je voulais surtout qu'il se retrouve face à des situations qui dévoileront le meilleur (ou le pire) de lui-même.

Je tenais aussi à vous prévenir que la fin de ce chapitre risque de vous donner envie de me pendre par les pieds pour m'arracher les yeux en les accrochant avec des fils de pêche qui ont des poids au bout. Je vous aime quand même.

Précédently in "Collapsus" :
Raph a pris sans le faire exprès la machine du Visiteur et découvre des dimensions éphémères, des futurs possibles mais qui n'existe pas réellement.
Allons visiter le Paris du Visiteur...

Chapitre 10:
Raph et Tess marchaient tranquillement le long de la rue, si propre que les rayons du soleil s'y réfléchissaient. La première fois que Raph vit une bulle de transport, il crut qu'il allait faire un arrêt cardiaque. Tess, elle, a rigolé comme jamais. C'était étrange pour Raph de marcher près d'elle car personne à part lui ne la voyait, peut-être parce qu'elle venait de son présent ou qu'il la connaissait. Il y a des choses avec les voyages dans le temps qu'on ne peut pas expliquer. Quoi qu'il en soit, les piétons, qui étaient tout de même assez nombreux, traversaient parfois le corps de la jeune fille, et c'était hyper dérangeant. Raph avait l'impression d'être dans « Sixième Sens », Tess était devenue un fantôme. Bizarre, étant donné qu'elle était la plus jeune du groupe. Théoriquement. Mais elle savait tellement de choses et était tellement protectrice avec tout le monde... Quand Raph lui avait dit qu'il voulait se balader dans ce Paris, elle le lui avait fortement déconseillé, mais l'avait accompagné quand même. Raph regardait les passants, troublé et fasciné.
« C'est dingue, tout ce monde qui n'existe pas encore.
_Et qui pourrait ne jamais exister à la moindre erreur. Alors ? Tu ressens quoi ?
_Je crois que je vais vomir.
_Évite, ils viennent de tout nettoyer.
_Comment tu le sais ?
_Je viens ici toutes les nuits.
_Mais tu ne m'avais pas dit qu'il existait plusieurs dimensions comme celle-là ?
_Si, bien sûr. Certaines qui y ressemblent, d'autres beaucoup moins.
_Alors comment le sais-tu ?
_Beaucoup de théories, pas beaucoup de pratique. C'est ça le voyage dans le temps.
_Donc tu n'as rien pour me prouver qu'on est pas dans le vrai monde ?
_Bien sûr que si ! Je suis déjà allée dans une autre dimension mais... ça a été vraiment rapide.
_Humph.
_Je pense que c'est une question de volonté. Si notre ami clodo n'a jamais trouvé d'autres dimensions, c'est uniquement parce que c'était celle-ci qu'il voulait trouver. Tout comme moi.
_Mais moi, si je n'ai pas envie d'y retourner, tu penses que je pourrais trouver une autre dimension ?
_Pourquoi pas ?
_Et comment je fais pour retrouver mon chez-moi, et comment je fais pour savoir si c'est mon vrai chez-moi ??? Imagine il ressemble à mon univers, mais au final il y a un détail qui a changé !
_Ouh là, on est pas dans Inception ! Ton présent fait déjà partie du tronc. Donc tu retrouveras tout exactement comme tu l'as laissé.
_D'accord d'accord je commence légèrement à piger le truc. »

Tandis qu'ils marchaient, Tess remarqua alors les regards des parisiens envers son ami (pas envers elle parce que bah... elle était invisible). Ses doutes se confirmèrent lorsqu'une petite fille s'approcha et lui dit : « Dis donc monsieur, c'est marrant comme vous ressemblez à un gars dans mon livre d'histoire ! »
« Anaïs, viens par ici, n'embête pas le bonhomme ! Lui fit sa mère qui lui prit la main et l'emmena plus loin. »
Raph remarqua alors lui aussi qu'il était observé par pratiquement tout le monde.
« Ben, qu'est-ce qu'ils ont tous ?
_Ca doit être tes vêtements.
_Alors le langage ne change pas depuis plus d'un demi-millénaire, mais par contre la mode...
_Ouais ben si tu veux qu'on arrête de te prendre pour un clown pendant ta visite, même si ce monde n'existe pas, tu devrais trouver un moyen de passer inaperçu.
_Ouais... tiens j'ai une idée ! Si la version de notre ami est pratiquement aussi récente que la mienne il devrait y avoir... »
Raph bidouilla sa montre puis appuya sur un autre bouton situé sur le côté. Dans des bruits de bip-bip, des vêtements du 26e siècle apparurent sur lui, comme une seconde peau.
« OUAH, fit Tess, surprise.
_T'as vu ? Henry a perfectionné le programme d'hologramme, ce qui fait que je peux porter les vêtements en rapport avec l'époque, puisque le bracelet n'arrête pas de scanner tout ce qui m'entoure (pratique quand tu voyages dans le temps). Je peux même prendre l'apparence de quelqu'un !
_Tiens c'est marrant ça me rappelle le bracelet d'un mec avec une grosse tête bleue.
_Hein ?
_Ou bien le dernier épisode avec Matt Smith.
_Tiens c'est vrai, j'avais oublié. Je me demande s'il s'est vraiment inspiré de cette série. Ce serait dingue quand même.
_Bah tu sais, les meilleures innovations ne se font pas sans imagination, fit Tess. »

Ils continuèrent de marcher, Raph ne pouvant s'empêcher d'admirer tout ce qui l'entourait, même les murs des immeubles, comme un vrai touriste. Il aurait aimé prendre des photos.
"Tu sais ce qui me perturbe le plus dans cette histoire ?
_Quoi ? fit Tess
_Tu es en train de dire que l'univers et ben... c'est un arbre que l'on créé nous-mêmes.
_Ouais, et qui suit TA ligne temporelle en plus. Tu trouves pas ça génial ?
_Si. Énormément.
_Ça change la vision du monde hein.
_Mais du coup ça veut dire que nous n'avons pas vraiment de destin prédéfini...
_Tu y crois au destin ?
_J'aurais aimé... dit-il tout en pensant à Stella avec le petit garçon.
_Moi je pense que l'on peut créer son propre destin, comme le fait le Visiteur.
_Oui, quel veinard.
_Non, tu n'as pas compris. Son destin, c'est lui qui l'a créé, mais il n'a aucun pouvoir dessus. C'est le revers de la médaille quand on a le choix. On peut faire le mauvais.
_Il est le voyageur du temps non ? Il ne peut pas annuler son mauvais choix ?
_Pas celui-là.
_De quoi tu parles ?
_De..."
Mais elle se tut, car ils venaient d'arriver au niveau de la Seine. Raph n'avait jamais vu ça : l'eau était aussi claire que de l'eau de roche, on en voyait le fond constitué de galets. Sur les côtés ils avaient installé des sortes de piscine afin de pouvoir se baigner dans ce fleuve irréel sans être emporter par le courant et Raph pouvait voir des gens sauter du haut des ponts avant de rejaillir de l'eau en riant. C'était vraiment très perturbant.
"C'est quoi ce délire ?
_C'est la Seine après le grand nettoyage.
_Hein ? Ils ont nettoyé la Seine ? Putain la France a des moyens dans le futur.
_Bien sûr, on est devenu le pays le plus riche du monde.
_Alors là, je suis sûr que tu ne me feras pas avaler ça.
_En fait un jeune ingénieur très intelligent a déposé un brevet il y a 200 ans pour faire un filtreur à air.
_Un quoi ?
_Cette petite machine permettait de transformer le dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre en oxygène. Au départ utilisé pour des fins médicales, il a ensuite été transformé en pot d'échappement pour les voitures, puis a été instauré dans toutes les machines dont nous ne pouvions nous en passer mais qui se révélaient assez polluantes. La vente a explosé, et comme le brevet avait été déposé en France, nous avons fait beaucoup de recettes au point qu'on a réglé toutes nos dettes et on est devenu un des pays les plus puissants. Grâce à nous, on a quand même diminué de moitié le trou de la couche d'ozone !
_Putaaaaaain.
_Tu l'as dit."
Puis Tess se retourna vers Raph.
"Raph, il ne faut pas que tu parles de ces autres dimensions à quiconque, pas même au Visiteur.
_Mais il va partir !
_Comment ça ?
_Il m'a dit qu'il va rentrer chez lui ! Il va rentrer et moi je ne saurais pas quoi faire !
_Ne t'inquiète pas, je m'en occuperais.
_Non, il a raison ! Il a le droit ! Ce monde est magnifique, il a le droit de vouloir revenir !"
Raph avait recommencé à hurler et ne se rendait pas compte que, sous ses pieds, le sol commençait légèrement à craquer de façon bizarre.
"Après toutes les merdes qui sont arrivées dans ma dimension, il a le droit de finir ici non ?
_Ca pourrait être pire Raph, fit Tess.
_Comment ça ?
_J'en sais rien."
Soudain, Raph entendit un crack derrière lui et vit une fissure au milieu de nulle part. Comme s'il était enfermé dans une boite en verre et qu'elle commençait à se briser. Il regarda dans le ciel et vit un triangle noir découpée à même un nuage. Il lança un regard désespéré vers Tess et vit qu'elle était fendue en deux.
"Qu'est-ce qui se passe ?
_Je te l'ai déjà dit Raph, on est sur une branche."
Il y eut une espèce d'explosion sourde et les immeubles se mirent à s'effondrer doucement, les uns après les autres. De même, les habitants s'effondraient, s'effritaient, se transformaient en poussière sans s'en rendre compte et la Seine devint plus noire que jamais. Raph tendit le bras vers Tess qui, elle aussi, commençait à disparaître.
"Et la branche est en train de rompre."
D'un seul coup, Raph fut aspiré dans le vide.

Quand il rouvrit les yeux, il sentit une odeur qu'il connaissait malheureusement trop bien. Il se releva et comprit qu'il était dans un sous-sol du 2550 apocalyptique. Putain. C'était tellement différent de celui qu'il venait de visiter. Il secoua son manteau, l'hologramme ne faisant plus effet dès le moment où il changeait d'environnement. Pendant l'espace d'un instant il se demandait s'il n'avait pas rêvé cet endroit miraculeux. Cela semblait si réel. Mais bon, la France plus puissant pays du monde, faut pas déconner. Raph allait rappuyer sur son bouton pour retourner dans son présent quand il entendit une voix féminine derrière lui.
"R...Raph ?"
Cette voix, il la reconnut. Ce n'était pas Tess cette fois. Ni Stella. Ni même Constance. Mon dieu, ce n'était pas possible. Très lentement, Raph fit face à la personne qui venait de l'appeler. Il faillit avoir une crise cardiaque, sa vue se troubla. Mais rien ne put dissimuler ce visage, ces yeux noisettes, ces lèvres de sang. Ces cheveux de feu.
"Judith ?"
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par marionluuly le Ven 25 Avr 2014 - 11:25

Oh!!! Mon dieu cette fin!!! AAAAAAAAH la suiiiiiiiite!!!!!!!!!!!!! J'aime vraiment beaucoup beaucoup beaucoup Nigami il faut que tu le sache!!


Juste un truc: ca fait quand même la 2eme fois qu'il manque de faire une crise cardiaque c'est voulu ou pas?
avatar
marionluuly
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Féminin Messages : 5545
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 19
Localisation : ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Ven 25 Avr 2014 - 12:49

Merci beaucoup ma petite Marion ! Very Happy

Bah disons que c'est la seule façon pour moi d'exprimer ce que ça fait quand on a le coeur qui joue aux montagnes russes. C'est bien ce qu'est en train de vivre Raph. Mais non ne t'inquiète pas, je ne compte pas le tuer de cette manière ^^
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par ceci_est_un_nom le Ven 25 Avr 2014 - 13:53

BISOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (Tu mériterais que je fasse un monopost pour toi rien que pour le dernier mot du chapitre !)
Et sinon pour tous les autres mots du chapitre :  :like: 
avatar
ceci_est_un_nom
Dresseur de RTI
Dresseur de RTI

Masculin Messages : 7085
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 23
Localisation : Loir-et-Cher (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Poukie le Ven 25 Avr 2014 - 21:11

Spoiler:
Ouaiiiiiiiiiiissssssss  cheers Judith qui revient  cheers
J'te kiffe, j'te love, for ever.

Nigami : Désolée, je viens de corriger…


Dernière édition par Poukie le Ven 25 Avr 2014 - 21:42, édité 1 fois
avatar
Poukie
Chasseur de Canard
Chasseur de Canard

Féminin Messages : 656
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Ven 25 Avr 2014 - 21:31

@Poukie : Attention au spoil Wink

Oui mais... pour combien de temps hé hé ?
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Plumpie le Sam 26 Avr 2014 - 12:47

Oh.mon.dieu.
Je me suis mangée ta fic entière hier soir et je...... je ... te vénère !
C'est juste méga BADASS !
Félicitation Very Happy
.........Je suppose que maintenant je n'ai plus qu'à attendre désespérément la suite :'(
avatar
Plumpie
Employé chez Sathan
Employé chez Sathan

Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 21
Localisation : Somewhere out there

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Sam 26 Avr 2014 - 16:50

@Plumpie :
Tu as de la chance, avant je faisais attendre les chapitres pendant deux semaines, mais vu que je me suis bien avancée, faudra juste attendre lundi Smile

Je sais pas encore comment je vais me débrouiller pour le chapitre final mais il n'y aura sans doute pas de vote cette fois-ci...
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Plumpie le Sam 26 Avr 2014 - 18:00

Wouhouuuuu ! Vivement lundi :3
... De toute façon, c'est pas comme si j'avais l'habitude d'attendre deux ans pour une nouvelle saison de Sherlock, mais presque ... If you know what I mean Wink
avatar
Plumpie
Employé chez Sathan
Employé chez Sathan

Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 21
Localisation : Somewhere out there

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Nigami le Lun 28 Avr 2014 - 0:07

Yeah, I know what you mean Wink

Ca y est, on est lundi, et au lieu de faire gentiment mes devoirs je suis encore à traîner sur ce forum (huez-moi).
Voici le chapitre 11 !

Précédently in "Visiteur du Futur" :
Après avoir vu le paradis idyllique qu'est le futur possible d'où vient le Visiteur (ça va, vous suivez toujours ?" Raph se retrouve devant un visage qui lui est familier. Comment est-ce possible ??

Chapitre 11:
"Comment ça 'il est où Raph ?'
_Merde merde merde merde !
_Putain qu'est-ce que vous lui avez fait encore ?
_Mais je lui ai rien fait ! C'est lui qui était venu me demander d'être le témoin pour votre mariage !
_Ah oui, et quel témoin hein ! Mais maintenant c'est le futur marié qu'on a perdu !
_OH LA ON SE CALME, C'EST PAS COMME SI VOUS VOUS MARIEZ DEMAIN !
_MAIS BORDEL J'EN AI MARRE MOI !"
Stella s'assit sur le canapé et se prit la tête dans les mains.
"Faut toujours qu'il se lance dans des histoires insensées ! J'aimerais juste avoir une vie normale, je dis pas avoir des gosses et un crédit sur la maison mais être tranquille avec mon homme sans ces délires de voyage dans le temps, de zombis radioactifs et de paradoxe temporel, merde ! Je sais qu'on a pas une vie très passionnante mais on est heureux non ?"
Le Visiteur se mit à côté d'elle et, maladroitement, la tint par les épaules pour tenter de la réconforter. Elle se mit alors à pleurer et il lui tapota la tête.
"Tu crois qu'elle ne lui plaît pas notre vie ?
_Je sais pas, je pense qu'il veut lui aussi une vie normale avec toi mais il est devenu un peu accro à l'aventure... Et puis tu sais, avec tout ça il se sentait important...
_C'est pour ça que j'ai accepté de l'épouser tu sais. Pour qu'il comprenne à quel point il est important pour moi. Mais apparemment... ça ne lui suffit pas.
_Tu es... jalouse, Stella ?
_Peut-être bien."
Elle se détacha de notre clodo et croisa ses bras, les serrant plus fort.
"Je veux qu'il rentre."

Raph avait du mal à respirer. Voir quelqu'un qui était censé être mort lui était déjà arrivé, même quelqu'un qui était mort sous ses yeux. Mais là c'était différent. Là c'était Judith. Et elle aussi visiblement était choquée de le voir. Alors, tous les deux, en même temps, ne purent s'empêcher de dire :
« Mais tu peux pas être là, t'es mort ! »
Ouh là, encore du déjà-vu...
« Qui est mort ? Firent-ils en même temps. »
Non là c'est vraiment trop bizarre.
« TOI ! crièrent-ils en même temps. »
Raph remarqua que Judith avait les larmes aux yeux, et lui-même n'avait pu s'empêcher de pleurer. Dès le moment où il l'avait entendue.
« Raph ! Fit Judith. »
Elle le prit dans ses bras, le serra fort, et il l'entendit sangloter derrière son épaule.
« Je ne sais pas par quelle machinerie du temps tu peux être encore là mais je suis heureuse de te voir. Il y a une chose que je ne t'avais jamais dite. »
Elle le repoussa et le regarda dans les yeux. Raph se mit à maudire la scénariste, se demandant si elle était vraiment obligée de lui faire ça.
« Tu es un ami super, Raph. Et tu sais que j'ai beaucoup de mal à exprimer mes émotions, sauf quand je suis bourrée. J'étais sincère Raph, tu es mon ami.
_Arrête Judith je... »
Ce n'était pas réel. Ça ne pouvait pas être réel. Judith était morte. Les Missionnaires, reconstruits grâce à sa mort, font partie du tronc impossible à changer. Raph l'avait compris dès le moment où il fut dans les bras de Judith. Il était dans une dimension éphémère. Une dimension où elle était toujours en vie. Une dimension où il était mort.
« Comment... comment je suis mort ?
_Tu te souviens quand on a pris le portail temporel avec Mattéo alors qu'il t'emmenait à la prison nécrophile ? J'ai voulu vous accompagner... je t'ai demandé d'être fort...
_Oui, je m'en souviens.
_Et bien... tu l'as été Raph, continua-t-elle en pleurant, mais elle inspira un bon coup pour empêcher ses larmes de couler et reprit. Je t'ai poussé pour que tu t'enfuis.
_Ça aussi je m'en souviens.
_Mais tu m'as pris par le poignet et tu m'as poussé à mon tour. Tu as bousculé Mattéo et tu lui as pris son flingue puis tu l'as pointé vers lui pour qu'il retourne chez les Missionnaires. Je me suis enfuie, tu as attendu que Mattéo soit parti. Mais... Sara était là... Mon Dieu c'est ma faute ! »
Raph la prit par les épaules. Il ne fallait pas qu'elle s'arrête, il fallait qu'elle aille jusqu'au bout. Il fallait qu'il sache ce qui se passerait si elle restait en vie.
« Ne t'inquiète pas Judith, d'accord. Tout va bien.
_Si je pouvais remonter le temps, je t'aurais poussé encore plus fort pour que tu t'enfuis, quitte à me battre contre Mattéo. »
Raph eut envie de vomir.

« Et ensuite ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
_Je me suis rendue compte de mon erreur. Je ne pouvais pas rester en 2012 car j'allais exploser, et je ne savais pas quelle ampleur pouvait prendre l'explosion. Alors je suis retournée chez les Missionnaires, et là-bas c'était la guerre. Joseph avait pris le contrôle de l'humanité grâce à son armée de robots, les nécrophiles faisaient la loi, toutes les machines à voyager dans le temps ont été détruites. Constance et... Ils... Ils ont été tués devant tout le monde, pour l'exemple. Au moment de l'exécution, Henry, sous le choc, a retrouvé son caractère humaniste et m'a aidé à me cacher jusqu'à ce qu'on trouve un moyen de sauver tout le monde. Mais aujourd'hui Joseph m'a repérée et... comment ça je suis censée être morte ? »
Ses larmes ne coulaient plus du tout désormais, son esprit vif était revenu et les paroles de Raph résonnaient dans sa tête. Raph, par contre, ne savait plus où se donner de la sienne. Que faire, que dire... que lui dire ? Qu'elle devrait être morte ? Comment pourrait-elle réagir face à cela ? Qu'elle ne devrait pas exister ?
« Raph ? Sois honnête.
_Je ne peux pas, ça te ferait tellement mal.
_Tu sais bien que je suis solide. »
Comment résister à ce regard ?
« Ce monde-là, c'est pas le vrai monde. La réalité, la vraie réalité elle est ailleurs. »
Puis Raph se mit à dire à voix haute tout ce que le Visiteur du Futur avait dit à Judith à voix basse juste avant qu'elle ne meure. Sans s'en rendre compte. Mot pour mot. Judith ouvrit grand ses yeux, et un sourire se dessina sur son visage.
« Alors ça vaut vraiment le coup, dit-elle. »
Raph continua dans sa lancée. Il lui avoua que dans son monde à lui, Joseph était mort, Constance et leur ami étaient toujours vivants, et on avait réussi à instaurer la paix chez les Missionnaires, qui était devenu symbole d'espoir dans le futur.
Judith sortit alors un de ces deux flingues et visa la tête de Raph qui ne cessa pas de respirer pour autant. Il lui faisait confiance, elle savait ce qu'elle faisait.
« Tu vas continuer le combat malgré le fait que ton monde n'est pas réel ? Demanda-t-il.
_Pour moi il l'est, donc oui, répondit Judith. Mais fais-moi plaisir d'accord ? Fais la bise à ce petit cachottier de ma part quand tu seras rentré dans le tien. »
Elle tira. La balle passa juste à côté de Raph et s'enfonça droit dans le crâne d'un nécrophile qui s'effondra dans un bruit mas derrière notre mort-pas-si-mort-que-ça de Raph.
« Et prends soin de toi.
_C'est promis. »
Judith lui tendit un pistolet, que Raph prit sans hésiter et fit une pirouette pour faire face à 5 nécrophiles louchant sur Judith qui risquait de mourir une nouvelle fois. Raph tira sur les nécrophiles, sans aucun scrupule, et ils tombèrent l'un après l'autre. Il imaginait que c'étaient des zombis (ce qui était à moitié vrai vu leur état). Raph ne s'arrêta que lorsqu'il vit apparaître deux silhouettes qui n'étaient pas habillées comme des nécrophiles, qui ne marchaient pas comme des zombis, qui n'étaient pas des robots non plus mais qui, en l'occurrence, ne leur voulaient pas du bien.
« Un autre univers ? Mais c'est très intéressant ça, mon petit Raph. »
Raph serra les dents en voyant l'homme qui venaient de prononcer ces mots, accompagné d'une jeune femme aux cheveux bruns et longs. Cet homme, aussi chauve qu'un œuf. Cet homme, aux cernes qui engloutissaient ses petits yeux malsains. Cet homme, dont la simple vue dégoûta Raph.
« Joseph. »


Dernière édition par Nigami le Lun 28 Avr 2014 - 0:35, édité 2 fois
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2524
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Plumpie le Lun 28 Avr 2014 - 0:23

Aaaaaaaaah !!!!!! C'était genre : méga épique comme confrontation Very Happy
Je t'aime et en même temps je t'en veux parce que pour le prochain chapitre je vais devoir attendre :'( ......... serais-tu la fille cachée de Moffat ?
avatar
Plumpie
Employé chez Sathan
Employé chez Sathan

Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 21
Localisation : Somewhere out there

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Collapsus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Nigami Aujourd'hui à 0:13

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par Malva Hier à 21:40

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par Moisy Hier à 12:38

» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Hier à 9:37

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Hier à 8:55

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Hier à 8:45

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Hier à 8:44

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par yao Hier à 8:42

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Hier à 0:19

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par Eclat de Noisette Lun 10 Déc 2018 - 23:30

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par yao Lun 10 Déc 2018 - 10:20

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par yao Lun 10 Déc 2018 - 9:26

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Dim 9 Déc 2018 - 18:19

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Sam 8 Déc 2018 - 0:57

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Sam 8 Déc 2018 - 0:46

» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par DaraDjinn Ven 7 Déc 2018 - 22:48

» [Film] Frenchman de François Descraques
par yao Jeu 6 Déc 2018 - 15:03