[Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par Invité le Dim 2 Nov 2014 - 10:25

Des chiffres et des... paradoxes temporels ?

C’était la fin du monde tel qu’ils le connaissaient. Des amis chers avaient disparus – perdus sur d’autres sentiers ou bien ayant trépassé – et voilà qu’ils se retrouvaient tous les trois face au reste du monde. Leur trio, aussi atypique que dérangé, avait fait maintes fois ses preuves et c’était sans surprise que cette fois encore on pouvait entendre résonner dans un appartement de Paris le fameux : « VOILA C’QUI VA S’PASSER ! »

Il était loin le temps où chacun critiquait les idées de l’autre sans raison – bien que, soit dit en passant, les trois jeunes hommes ne manquaient jamais de donner leur avis même lorsque l’on ne le désirait pas. Surtout quand on ne le désirait pas. Les discussions animées autour d’une ou deux bouteilles avaient laissé place à une sensation de lourdeur et de malaise autour de cette table. Judith n’était plus là pour critiquer ouvertement ce très cher visiteur du futur. Mattéo avait disparu sans donner signe de vie et avait laissé une chaise vide derrière lui. Stella quant à elle semblait avoir trouvé sa place au près de la vénérée reine Clothilde IV – ZBRAA – et démontrait chaque jour ô combien, elle, ce petit bout de femme, était faite pour régner et aider ses sujets... une reine comme on en voyait rarement. Et bien évidemment, il y avait le Docteur Van Der Castafolte qui, après de multiples tentatives de formatage, avait fini par accepter – à l’instar de son double – son statut de robot en s’écriant de son fort accent belge : « Saperlipopette, c’quoi c’bazar. Je suis un automate dis donc. » Ce dernier avait d’ailleurs fini par comprendre la complexité de sa nature et avait décidé de persévérer sur la voie de l’humanisme plutôt que d’être comparé à un simple grille-pain de pacotille.


♣ ♣ ♣

Un silence pesant s’était installé malgré eux alors qu’ils tentaient d’imaginer un plan pour éviter que le professeur de mathématiques du petit Alexandre, fils de la charcutière qui avait été championne de France de lancé de salami et qui – enfin peu importe, c’est pas ça l’important. Vous me suivez ? L’important était qu’en réalité, le visiteur et ses acolytes devaient trouver un moyen astucieux – ou du moins quelque chose de « stylé et héroïque » comme Raph tenait à le répéter – pour empêcher le professeur de mathématiques de faire son cours sur les fonctions affines et---

De toute façon moi j’ai jamais aimé les maths. J’ai jamais aimé l’école tout court en fait... même si j’y suis jamais allé – mais on m’a dit qu’il valait mieux s’enfiler un ou deux suppositoires plutôt que d’aller à l’école. Bah quoi ? Ouais, moi aussi j’ai des principes, EH !

Oui, un double du futur avec quelques problèmes mentaux surtout. Cela faisait déjà plus de deux mois que le visiteur ne l’avait pas rencontré, songeant tout simplement que ses actes dans le passé avaient effacé cette version de lui-même. Mais, comme il était toujours bon de le rappeler, les paradoxes temporels ainsi que les voyages dans le temps... ben on y comprend pas grand chose dans le fond.

Eh parle pour toi hé ! C’est pas moi qui cours dans des tunnels en mode Passe-partout pour échapper à des zombies et à la brigade temporelle !

Bah techniquement, si. Et en parlant de brigade temporelle, il était déjà assez dur d’éviter ces agents du temps... alors devoir faire face à son double et ses idées saugrenues n’était pas vraiment dans les plans de ce cher Renard.

Comment tu sais mon nom toi ?! Ah oui j’me rappelle eh. Désolé, j’ai des problèmes de mémoire. Ça fait un peu sploch sploch dans ma tête. Ecoute.

Passons cet instant « intellectuel » voulez-vous et revenons à notre histoire.


♣ ♣ ♣


« J’ai un plan ! » s’était écrié le visiteur, bombant le torse, se pavanant presque comme un paon dans la petite pièce sous le regard blasé de son ami, le docteur Henry Castafolte.

« Non mais votre plan il est nul d’façon. » avait rétorqué Raph, les yeux fixés sur la liste des ingrédients d’une boîte de céréales – liste qu’il lisait tous les jours sans jamais pouvoir se rappeler des quatre éléments de base.

Malgré ce que l’on aurait pu croire, tout ceci ne se déroulait pas le matin mais bel et bien vers cinq heures de l’après-midi. Le temps n’ayant plus de réelle définition pour le jeune homme, Raph avait fini par perdre toute notion d’horaires et prenait son petit-déjeuner l’après-midi, son dîner le matin et dormait généralement aux alentours de midi. Aussi, la table à laquelle les trois hommes étaient installés était recouverte d’aliments et objets divers et variés sans lien logique entre eux : la boîte de céréales de Raph toujours en pyjama, une banane coupée en deux et commençant sérieusement à noircir, une boîte d’agrafes à moitié vide (à moins qu’elle ne fut à moitié pleine ?!), une télécommande dont la moitié des boutons manquait à l’appel, une cravate qui avait visiblement connu la guerre vu son triste état, un stylo à paillettes digne de Sailor Moon, un peigne à cran d'arrêt rappelant étrangement un épisode de Grease, un paquet de croquettes pour chat sachant qu’il n’y avait aucun animal dans cet appartement et encore de nombreuses autres choses dont l’énumération aurait été inutile.

« Mais si il est bien mon plan ! Ils marchent toujours en plus mes plans. » répliqua le visiteur, un regard de défi sur le visage tandis que sa bouche s’étirait en un étrange sourire.
« Alors là en fait non parce que par exemple – » Raph n’eut pas le temps de finir sa phrase et fut coupé presque aussitôt par le visiteur qui semblait avoir pris la pause, le pied posé sur sa chaise, le coude sur le genou, se donnant un air inspiré.
« -- on dit bien ‘Rusé comme un renard’ hein, c’est pas pour rien ! »
« Oui, alors en fait cette expression tire son origine d— » Le Docteur n’eut pas non plus son mot à dire sur le sujet. Le visiteur avait déjà fait son choix. Son plan était parfait et personne ne pourrait le persuader du contraire.

Parti dans une tirade inutile rappelant les enjeux de leur mission, le visiteur s’était mis debout sur sa chaise puis sur la table, sous le regard épuisé de Raph qui continuait à manger ses céréales avec une lenteur digne d’une tortue sous anxiolytiques. Inutile de chercher à contredire cet énergumène, il était bien trop tôt – enfin tard... peu importe – pour dépenser de l’énergie dans une quête perdue d’avance.


♣ ♣ ♣


Mais c’est vrai qu’on a toujours des plans cool tous les deux. Et j’dis ça en toute objectivité hein. Rien à voir avec le fait que lui et moi on soit plus ou moins la même personne eh.

Pas ‘plus ou moins’. Vous ÊTES la même personne ! Littéralement. Ce n’est pas parce que plusieurs années vous séparent que vous êtes différents.

Bah... j’suis quand même plus beau gosse que lui. T’as vu sa gueule ?! Pwah l’autre il ressemble à un pigeon. Rien à voir avec moi, attends. OH tu parlais du fait qu’on soit la même personne mais à des époques différentes.

Non, je parlais du fait qu’il écoute du jazz et pas toi.

Il écoute du jazz ?! Sérieux ? Ah le c... EH ! Tu te fous d’ma gueule en fait ! Ah la pute !


Maintenant que nous avons éclairci certains détails ‘importants’, il serait temps de se concentrer sur la suite de cette aventure, n’est-ce pas ?


♣ ♣ ♣


« Donc en gros, pour résumer : vous voulez qu’on se déguise en témoins de Jéhovah, qu’on fasse croire qu’on voit du potentiel en lui et tout... et qu’on lui dise que si il vient pas à notre réunion dominicale de dix heures, bah il va mourir écrasé par une météorite... ? » répéta Raph, un sourcil arqué pour exprimer son avis sur ce plan quelque peu foireux.
« ... ouais ! » avait tout simplement répondu le visiteur tout en lui décochant un sourire Colgate... avec des dents tâchées de sang.

C’était à croire que cet homme se réveillait tous les matins dans une broyeuse et devait s’en extirper à mains nues avant de faire quoi que ce soit. Quelle autre explication logique aurait-il pu y avoir pour expliquer tout ce sang recouvrant son visage chaque jour ? Ah oui... mon-sieur s’est coupé en se rasant. L’excuse classique. De son côté Henry buvait tranquillement son café tout en observant la scène en silence. Pas question de s’interposer dans cette conversation de sourds. Et puis il était vachement bon ce café !

« Mais pourquoi on lui dit pas tout simplement – » commença Raph avant d’être coupé encore une fois par son camarade ensanglanté et balafré.
« – la vérité ?! »
« Bah... ouais. »

« Mais parce que si on lui dit la vérité, l’égoïsme typique de l’être humain va prendre le dessus. Au lieu de venir à ce rendez-vous – qui bien sûr n’en est pas un mais là n’est pas la question – il persistera et ira tout de même à son collège. Le 15 Septembre, il donnera un cours de maths qui choquera profondément le petit Alexandre alors âgé de treize ans. Alors qu’il rentrera chez lui, Alexandre – plus communément appelé Alex par ses potes mais aussi par sa voisine de cinquante ans qui veut faire jeun’s alors qu’en fait elle ressemble à une chanteuse des années trente passée dans une machine à laver – oui, Alexandre s’enferma dans sa chambre à exactement six heures et vingt-trois minutes. Il allumera alors la télé située dans cette même pièce et tombera sur un film qui deviendra son inspiration. Sa haine pour les maths deviendra SI FORTE que toute sa vie tournera autour de son désir de revanche. !! »
« Oui mais –»
« Laisse-moi finir ! Ce même Alexandre mourra à quarante ans sans avoir jamais pu compléter ses sombres desseins et son fils coulera des jours heureux. Tu m’suis ? MAIS, lors de l’année 2325, un de ses descendants tombera par hasard sur des notes d’Alexandre et décidera de mener ce projet à bout !! ... détruisant alors les maths à tout jamais. »
« Ouais mais ça c’est plutôt cool non ? Parce que bon les maths... ‘fin moi j’aime pas trop ça. »
« ... oui sauf que sans les mathématiques, ben on a pas de sciences. Pas de physique pas de chimie, pas de médecine, pas d’industrie. Rien. Que dalle. Nada. On est dans la merde. »
avait expliqué Henry, sortant enfin de son silence.
« Ah ouais, c’est la merde. » répondit Raph, comprenant alors l’intérêt de leur mission.

Les deux hommes du futur reprirent leur place face à Raph, confortablement assis sur ces chaises probablement achetées chez Ikea, l’observant en silence alors que le concerné continuait à réfléchir à l’impact qu’un seul individu pouvait avoir sur le futur suite à un effet domino des plus étonnants.

« Ouais m’enfin par contre faudrait qu’on fasse ça vite, parce que c’est pas tout mais moi j’ai un rendez-vous avec la reine c’soir. » expliqua le visiteur tout en rangeant ses papiers qu’il avait précédemment étalés sur la table pour expliquer son plan.
« Avec Stella ?! » s’était écrié Raph.
« Mais non avec Clotilde. J’crois qu’j’ai un ticket avec elle. J’l’ai vu hein. Elle le sait pas mais j’ai remarqué la façon dont elle évite de me regarder et tout. Y’a des signes comme ça. Ouais. »

Décidemment, ce visiteur était irrécupérable...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Concours] Texte 5 : Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par Tanuki le Mar 4 Nov 2014 - 22:19

Point modo concours :

Ce texte a été écrit dans le cadre du concours de textes 2014 "L'écrivain du futur" (cliquez sur ce lien si vous voulez savoir les consignes, thèmes et contraintes d'écriture, auxquelles étaient soumises la création de ce texte). Pour cette raison ne vous étonnez pas des premiers commentaires que vous pourrez lire. Ils ont été écrits au cours de ce concours durant lequel l'auteur était anonyme. ^^

Si ce concours et les textes qui ont été écrits dans ce cadre vous intéresse, vous trouverez les liens de chacun d'entre eux sur la page des résultats du concours.

Merci à vous !


Dernière édition par Tanuki le Dim 1 Mar 2015 - 15:20, édité 1 fois

_________________
Concours powa:
Malédiction de l'éternelle seconde aux concours FFF : Razz

  • Dauphine Miss & Mister FFF 2014, 2015 et 2016
  • 2ème au Concours de fan-fic avec Je voudrais déjà
  • 2ème au Concours de paroles de RM

1ère au concours de Contes!
POKEDEX - Tanukastabot :

Type : Psy - Acier
Description : Issu d'un partenariat entre les labos des Pr. Chen & Castafolte, serait un robot organique à base de gènes de tanuki, animal métamorphe.

avatar
Tanuki
Ex Admin
Ex Admin

Féminin Messages : 5335
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 25
Localisation : Île-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par Zazu le Sam 8 Nov 2014 - 13:38

J'ai bien aimé ce conciliabule entre nos héros, leurs échanges sont irrésistibles, tout comme les interventions du Double et du narrateur. Je n'ai compris qu'à la fin le rapport avec Néo-Versailles mais ça marche !
avatar
Zazu
Chouchou d'Eustache
Chouchou d'Eustache

Féminin Messages : 1480
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par Aegir Sarlon le Lun 24 Nov 2014 - 19:54

J'ai carrément eu l'impression de regarder un épisode personnellement.
N'empêche c'est vraiment dommage que le rapport avec Néo-Versailles n'apparaisse qu'à la toute fin du texte.
Mais j'ai bien aimé ce style encore différent des autres et l'alternance entre le visiteur et son double est clairement retranscrite, bien joué !
avatar
Aegir Sarlon
Chasseur de Canard
Chasseur de Canard

Féminin Messages : 569
Date d'inscription : 02/08/2014
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par Mimmy le Ven 28 Nov 2014 - 21:28

J'ai peut-être attendu longtemps le rapport avec Néo-Versailles mais ça valait le coup !

Je ne m'attendais pas à cette chute et en faite, bah ça marche !

Henry et son café :3

Les dialogues étaient très bien retranscrits, bravo !
avatar
Mimmy
Néo-Versaillais
Néo-Versaillais

Féminin Messages : 94
Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 18
Localisation : Bourgogne !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par yao le Dim 7 Déc 2014 - 18:41

Sympa.
L'emplacement des mots est bien choisi.
Après, comme mes voisins, je suis assez perplexe avec le thème de Néo-Versailles. J'ai l'impression que les dernières phrases ont été ajoutées juste pour respecter les règles Neutral
Sinon, l'idée de la narration est bonne mais je crois qu'on pourrait l'améliorer. Au début, j'étais plutôt perdu (et comme c'est un texte assez court, j'étais perdu à la première moitié xD )
Et la mise en page est cool, quoi que les caractères sont trop petits mais ce n'est qu'un détail ^^

Et, pour finir, j'ai trouvé que c'était bien écrit ^^

_________________

Robot Suisse : mon étude sur Frenchnerd:
avatar
yao
Ex Admin
Ex Admin

Masculin Messages : 25004
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25
Localisation : Suisse - Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par Louwizz le Lun 15 Déc 2014 - 21:24

Alors je trouve ça super bien écrit et super drôle. Smile
Mais la structure du texte était un peu maladroite. Genre... Beh genre les passages de narration avec le double sont pas forcément très liés à la "vraie" aventure, et en effet le thème est un peu mis de côté.
La lecture fut pour autant très agréable ! Smile
avatar
Louwizz
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 16869
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 23
Localisation : J'suis une donzelle tourangelle.

http://bursting-ideas.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par maribanbelle le Dim 28 Déc 2014 - 17:11

C'était bien sympa Smile J'ai vraiment trouvé ça crédible et fidèle à l'univers et à l'ambiance de la série ! Et j'ai aimé que tu te sois lancée dans un scénario à la ''voilà ce qui va se passer''

Par contre le texte est écrit un peu petit (ok, on s'en fou) et j'ai trouvé que le thème de Néo-Versailles n'est pas vraiment respecté. Mais c'était tout de même un très bon texte Smile
avatar
maribanbelle
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 4313
Date d'inscription : 14/11/2014
Age : 25
Localisation : Au Québec !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] Des chiffres et de... paradoxes temporels ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 12 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aelis, Malva

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par DaraDjinn Aujourd'hui à 19:11

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par Eclat de Noisette Aujourd'hui à 18:15

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par DaraDjinn Aujourd'hui à 18:02

» [Vidéo] Les Frenchnerdiens sur la chaîne Youtube de Squeezie
par DaraDjinn Aujourd'hui à 16:33

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par yao Aujourd'hui à 0:13

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Hier à 23:43

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par Titmoff Hier à 21:13

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par Titmoff Hier à 21:09

» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Hier à 18:17

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Hier à 17:24

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Hier à 11:10

» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Titmoff Hier à 9:49

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Hier à 9:03

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Hier à 9:01

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Mar 11 Déc 2018 - 8:44

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par yao Mar 11 Déc 2018 - 8:42

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Mar 11 Déc 2018 - 0:19

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56