[Texte] La nouvelle vie de Judith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Texte] La nouvelle vie de Judith

Message par Sparks' le Ven 31 Oct 2014 - 17:50

La nouvelle vie de Judith


Pigeon. Je suis allongée sur le sol d’une pièce que je ne connais pas et la première chose à laquelle je pense c’est pigeon. Je crois que je suis vraiment atteinte là, ou alors c’est l’esprit de l’auteure qui ne sait pas comment placer ses contraintes. Revenons-en aux faits. Je suis allongée sur le carrelage gelée d’une pièce blanche, la lumière m’aveugle, je ferme légèrement mes yeux pour leurs laisser le temps de s’habituer à cette luminosité. Puis je fais le bilan, je suis morte, enfin je pense avec une balle dans la tête. Mais alors pourquoi je suis encore là, y’aurait-il une vie après la mort ? Le paradis tout ça, ça existe vraiment ? Non, ce n’est pas possible tous ce que je vois à côté de moi ce sont un sol blanc, des murs blancs et rien d’autre, cela ressemble à l’image que l’on a du paradis et avec tout ce que j’ai fait dans ma vie il y a peu de chance que j’y accède. Oui, moi, Judith, je me voyais plutôt en enfer, ou pire. J’en suis quasi-certaine, je suis passée de « l’autre côté », étant donnée que je n’ai plus ma blessure au poignard que cette pute de Sara Lombardi m’a faite. Je me relève donc, non sans mal et je commence à scruter la pièce à la recherche d’une porte ou d’une issue de sortie. Au bout de quelques minutes le constat est simple, il n’y a aucune issue de sortie. Ce qui m’intrigue c’est comment j’ai fait pour y rentrer, dans cette pièce, il y a forcément une échappatoire, mais où ? A peine eu-je le temps de me poser cette question qu’arriva dans un faisceau de lumière un mec d’une trentaine d’année, brun aux yeux marrons, dans un costume blanc. Pendant quelques secondes je crus que c’était le Visiteur, surement à cause de son arrivée. Il fallait vraiment que je prenne des médicaments, et vite. Cet homme s’approcha et me dit :

« Bonjour Judith. Comment allez-vous ?
-Qui êtes vous ? Dis-je de manière légèrement angoissé
-Ne vous inquiétez pas vous le saurez bien assez tôt, si je suis là…
-Ah non vous allez me dire votre nom les fans ont déjà attendu plus de 3 saisons pour avoir le nom du clochard du futur et ils ne vont pas faire pareil avec vous. Le coupai-je.
- Vous avez raison, je m’appelle Gabriel.
-Comme l’archange ?
-Oui. Mais ce n’est pas moi répondis Gabriel. »

Je sentais que ce n’étais pas la première fois que l’on lui faisait la remarque et ça devait l’agacer à force. Me rappelant soudainement que j’étais toujours enfermé ici je demandais :

« Je suis où exactement ?
-Justement j’allais y venir, nous sommes au ciel plus précisément au hall d’arrivée Michael Jackson, vous êtes morte Judith. »

Soudain une violente envie de lui crier qu’il n’a pas le droit de parler de Michael car il n’a pas eu d’enfance comme le dirait si bien le gars de l’autre monde. Je lui répondis quand même :

« J’avais compris, ça veut donc dire qu’il y a une vie après la mort ?
-Oui, une vie qui consiste à aider et à prévoir l’arrivée des vivants.
-Donc on passe notre vie à éviter notre mort alors que les morts passent leur mort à préparer la fin de notre vie. Mais c’est complètement con ! »

Je vous avoue qu’il m’a fallu un petit temps de réflexion pour comprendre ma propre phrase. Gabriel resté stoïque jusque là rétorqua :

« Non au contraire nous sommes là pour servir les vivants jusqu'à leur mort.
-Vous êtes une sorte d’entreprise de la mort ?
-Oui c’est ça et si vous le voulez bien vous allez nous aider, suivez-moi. »

D’un seul coup, on se téléporta dans un grand hall comme les grands immeubles d’affaires parisiens, j’avais l’habitude des voyages temporels mais je ne sais pas pourquoi voir cette évolution pratiqué par d’autres gens ça m’a surpris, Gabriel avait du le remarquer car il releva sa manche et j’y vis une machine blanche et transparente où le nom des lieus qu’on avait traversé s’inscrivait. Gabriel repris la parole :

« Vous voyez Judith ici nous nous occupons des vivants, nous faisons en sorte que leur destiné soit accomplie et nous les guidons.
-Vous êtes un genre de Brigade temporelle ?
-Non les vivants sont libres de leur choix nous les influençons légèrement. Chaque personne ici a à sa charge un vivant.
-Qui s’est occupé de moi alors ?
-Moi. Vous avez été un cas très intéressant : meurtrière, amie puis ennemie, amoureuse votre vie a été passionnante à vivre !
-Je prends ça comme un compliment alors ! Vous connaissez donc tout de moi ?
-Oui posez moi une question si vous voulez.
-Quel était mon métier ? Ou-ai-je travaillé au 21ème siècle ? Comment ai-je failli mourir la 1ère fois ? Lançai-je à ce mec trop parfait pour être réel.
-Assistante en suicide, à la péniche l’Antipode comme serveuse, vous avez failli mourir de faim à cause de la machine du visiteur, votre ami.
-Bravo vous êtes doué, mais nous avons quasiment le même âge comment c’est possible ?
-Ici le temps est figé nous vivons à l’âge où nous sommes morts
-Comme dans Peter Pan ?
-Oui, les enfants en moins. Veuillez me suivre maintenant, le boss vous attend. »

Gabriel a annoncé ma présence à la standardiste, puis nous nous sommes téléportés jusque devant une grande porte grise, je compris que c’était la porte du bureau de ce « boss » mais je me demandais qui pouvait diriger les morts. La question fut vite réglée lorsqu’après avoir toqué je vis apparaître un homme qui s’appelait Charles, il m’a parlé des voyages temporels et de l’entreprise dans laquelle j’étais et il m’a parlé de son ancienne vie, il était chef d’un groupe de testeur, jusqu'à qu’il se rende compte que c’était lui, le testé, la suite je ne l’ai pas écouté parce que je m’en foutais. Après son speech il m’a demandé :

« -Mademoiselle, votre profil est très intéressant pour nous car il y a certaines personnes, très complexe qui demande des qualités autres que celle que possède les habitants de cette terre. Vous êtes rusés comme un renard Judith, très perspicace et vous êtes franche. Est-ce que cela vous intéresserait de rentrer dans notre entreprise ?
-Si je dis non qu’est ce qu’il se passe ?
-Vous serez jugés et vous irez soit dans le paradis soit en enfer.
- Et si je dis oui qu’est ce qu’il se passe ?
-Vous deviendrez un des nôtres, un « observateur » vous surveillerez les actions d’un humain jusqu'à sa mort.
-Et, je pourrais lui parler ?
-Uniquement l’influencer grâce à des ondes positives ou négatives, mais vous pourrez le voir, l’entendre, et même si le lien que vous avez avec lui est assez fort, entendre ses pensées.
-Je serais payé ?
-Non. Le ciel est une société bien différente de la Terre, chez nous l’argent n’existe pas, il n’y a pas de classes sociales tout le monde est au même niveau. Mais vous serez logés et nourris.
-Très bien. J’accepte. Mais je vous préviens je ne reçois d’ordre de personne.
-Je n’en attendais pas moins de vous Judith. Vous pouvez retourner dans le hall et on vous donnera votre machine ainsi que votre bureau. Au revoir
-Au revoir. »

Je ressortis du bureau et Gabriel m’y attendais, nous redescendîmes dans le hall et la standardiste me donna un sac contenant ma machine ainsi que le mode d’emploi et la clé de mon bureau le « 1690 » il y avait aussi le plan pour aller à mon hôtel et la clé, il y avait aussi un peigne à cran d’arrêt. Je ne compris pas l’utilité de ce dernier objet à part peut-être une facilité d’écriture qu’a utilisé l’auteure. Sur le chemin je demandai à Gabriel :

« Tu vas faire quoi maintenant que je suis morte ?
-Je vais m’occuper d’une autre personne, c’est ça qui est bien avec la mort, c’est qu’il y en aura toujours.
- Tu sais de qui je vais m’occuper ?
-Non personne ne connaît les clients à part son observateur et Charles, ils sont anonymes. Voilà ton bureau, je te souhaite bonne chance.
-Merci ! On se reverra ?
-Oui surement ! Au revoir Judith »

Je rentrai donc dans mon bureau, il était grand mais pas très lumineux, un grand ordinateur se dressait devant moi, ainsi qu’un téléphone sur lequel était écrit « a utilisé en cas de besoin « nourriture.. », il y avait aussi un fauteuil qui avait l’air très confortable. Je m’y installai donc et j’allumais mon ordinateur. On m’y demandait mon nom ainsi que mon numéro de bureau, j’y entrai donc ces réponses et après quelques minutes je pus y apercevoir une fenêtre où se trouvait quelques renseignement sur la personne que je surveillais. Cette personne s’appelait Mattéo avait un plus de 25 ans, il était garde du corps mais maintenant il a un désir de vengeance depuis que l’amour de sa vie est morte à cause d’un certain Dario Lombardi.

« C’est pas possible me dis-je ils l’ont fait exprès ou quoi ? Je vais passer ma mort à surveiller Mattéo ! »

Je me remis doucement de mes émotions et je cliquais pour faire démarrer la mission, j’aperçus Mattéo, le crâne rasé, un bandeau recouvrant son œil gauche. Il avait les mêmes yeux que dans mes souvenirs, bleus acier, magnifiques. Mais je m’emporte. Je me devais à présent de surveiller constamment celui pour lequel j’étais tombé amoureuse. Je le faisais depuis qu’on s’était rencontrés je veillais un peu sur lui et lui sur moi, mais maintenant c’était mon métier. Je m’y suis mis sérieusement. Je n’avais pas vu le temps passé, cela faisait 7 heures que j’observais mon grand gaillard et c’est la fatigue qui me poussa à m’arrêter. J’éteignis alors l’ordinateur, ferma mon bureau et parti vers ma chambre. Je pensais toujours à lui, il était en prison à Néo-Versailles et il voulait venger ma mort. Je rentrai dans ma chambre et je me couchai. Ce soir là je m’endormis en pensant à Mattéo et à ma toute nouvelle vie qui commençait….
avatar
Sparks'
N+1
N+1

Féminin Messages : 2818
Date d'inscription : 10/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

[Concours] Texte 23 : La nouvelle vie de Judith

Message par Tanuki le Mer 5 Nov 2014 - 0:09

Point modo concours :

Ce texte a été écrit dans le cadre du concours de textes 2014 "L'écrivain du futur" (cliquez sur ce lien si vous voulez savoir les consignes, thèmes et contraintes d'écriture, auxquelles étaient soumises la création de ce texte). Pour cette raison ne vous étonnez pas des premiers commentaires que vous pourrez lire. Ils ont été écrits au cours de ce concours durant lequel l'auteur était anonyme. ^^

Si ce concours et les textes qui ont été écrits dans ce cadre vous intéresse, vous trouverez les liens de chacun d'entre eux sur la page des résultats du concours.

Merci à vous !


Dernière édition par Tanuki le Mar 3 Mar 2015 - 10:47, édité 1 fois

_________________
Concours powa:
Malédiction de l'éternelle seconde aux concours FFF : Razz

  • Dauphine Miss & Mister FFF 2014, 2015 et 2016
  • 2ème au Concours de fan-fic avec Je voudrais déjà
  • 2ème au Concours de paroles de RM

1ère au concours de Contes!
POKEDEX - Tanukastabot :

Type : Psy - Acier
Description : Issu d'un partenariat entre les labos des Pr. Chen & Castafolte, serait un robot organique à base de gènes de tanuki, animal métamorphe.

avatar
Tanuki
Ex Admin
Ex Admin

Féminin Messages : 5335
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 25
Localisation : Île-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] La nouvelle vie de Judith

Message par Zazu le Jeu 13 Nov 2014 - 20:06

Ça fait plaisir de voir que Judith sera bien occupée, même après sa mort !
C'est un peu difficile à lire, il manque beaucoup de ponctuation et quelques fautes se sont glissées dans ton texte. Autrement l'histoire est originale, je n'aurai jamais pensé à ça ! Et entrer dans la tête de Judith est une expérience sympathique, on comprend à quel point elle s'était attachée à sa vie auprès de Mattéo, Renard et les autres.
avatar
Zazu
Chouchou d'Eustache
Chouchou d'Eustache

Féminin Messages : 1480
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] La nouvelle vie de Judith

Message par Ciwii le Jeu 13 Nov 2014 - 22:00

Woah qu'elle imagination débordante!
Judith ô mon beau modèle partis là-haut... Je suis heureuse pour elle, qu'elle soit heureuse au dessus et qu'elle surveille Mattéo ça c'est beau.
Et surtout oui, qu'elle continue d'être froide et ne reçoive d'ordres de personnes, c'est comme ça que je l'aime. Être dans la tête de Judith est fort intéressant! Voir qu'au final qu'elle c'était quand même attachée à Raph Renard Henri etc et qu'elle est toujours bien amoureuse de Mattéo aussi car parfois on aurait dit qu'elle les détestait et qu'elle ne pensait qu'à sa petite personne mais enfait,non Smile
avatar
Ciwii
Chasseur de Canard
Chasseur de Canard

Féminin Messages : 517
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : quelque part dans le futur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] La nouvelle vie de Judith

Message par yao le Jeu 4 Déc 2014 - 16:01

Ah bah je ne m'attendais pas à lire une histoire après la mort (ou plutôt après la vie si on veut reprendre les termes d'une de mes nouvelles Razz ) de Judith. Je croyais que j'allais lire que des deuxièmes vie de Judith mais, au final, ce n'est pas plus mal que ça change (si j'ai bien compris, cela voudra donc dire que ça se passe après la deuxième vie de Judith "dans sa tête"). 'fin bon ! xD

Donc j'ai toujours aimé de voir les histoires qui se déroulent après l'au-delà. Ici, c'est parfois un petit peu court/rapide mais rien de grave Wink

En fait, ce qui m'a le plus gêné, c'est tout simplement le caractère de Judith xD J'aime bien lire une histoire à la première personne mais, le problème dans une fan-fiction, c'est qu'on lit donc les pensées du personnage et il faut donc rester fidèle avec la série. Du coup, je n'ai pas retrouvé la Judith que je connais. Certes, elle est grincheuse mais c'est, pour moi, à peine exagéré. Pour moi, elle est plus froide que grincheuse (mais c'est subjectif) ^^
Donc, en gros, ça reste courageux d'avoir écrit avec ce style-là mais je pense qu'on pourrait mieux faire (idem pour l'insertion des mots obligatoires Razz )

Et, sinon, j'ai bien aimé le moment avec Gabriel Laughing

_________________

Robot Suisse : mon étude sur Frenchnerd:
avatar
yao
Ex Admin
Ex Admin

Masculin Messages : 24984
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25
Localisation : Suisse - Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] La nouvelle vie de Judith

Message par maribanbelle le Dim 28 Déc 2014 - 2:54

J'ai bien aimé ce texte Smile
Je trouve ça sympa d'avoir pensé à un truc qui n'a rien à voir avec le Replay. Par contre Yao moi j'ai compris que ce serait un truc qui se passerait en même temps que son replay dans sa tête. Genre pendant qu'une partie de son esprit fait sa ''deuxième vie'' dans sa tête, dans la ''vraie vie'' elle va au hall d'arrivée Micheal Jackson (pas certaine d'être très claire ...).

En tout cas j'ai bien aimé le style d'écriture. C'était un peu facile pour les mots placés, mais ça m'a fait marrer Wink

Par contre j'ai trouvé un peu trop attendu qu'elle surveille Mattéo même si c'est sympa de se dire que même morte elle continue de veiller sur lui. Et comme Yao je n'ai pas toujours retrouvé le caractère de la Judith telle que je l'imagine, mais ce n'est pas si gênant que ça Wink

Bravo en tout cas Smile
avatar
maribanbelle
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 4313
Date d'inscription : 14/11/2014
Age : 25
Localisation : Au Québec !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] La nouvelle vie de Judith

Message par jehane64 le Dim 28 Déc 2014 - 19:39

J'aime beaucoup la manière dont c'est écrit, tu m'a complétement embarqué dans ton histoire même si il y a certaines fautes!
L'histoire de Judith qui surveille Matteo c'est trop mignon ! *W* Ça change, on vois le coté "gentille" de Judith !
Après,comme l'on dit les autres, j'ai pas retrouvé le caractère de Judith, a vrai dire je l'aurais plus vu "suivre" Dario, par exemple ! Smile
Bravo pour ce texte ! Smile
avatar
jehane64
N+1
N+1

Féminin Messages : 2065
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 20
Localisation : Je suis un Ménestrel de Pau.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Texte] La nouvelle vie de Judith

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Nigami Aujourd'hui à 0:13

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par Malva Hier à 21:40

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par Moisy Hier à 12:38

» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Hier à 9:37

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Hier à 8:55

» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par yao Hier à 8:45

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Hier à 8:44

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par yao Hier à 8:42

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Hier à 0:19

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par Eclat de Noisette Lun 10 Déc 2018 - 23:30

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par yao Lun 10 Déc 2018 - 10:20

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par yao Lun 10 Déc 2018 - 9:26

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Dim 9 Déc 2018 - 18:19

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Sam 8 Déc 2018 - 0:57

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Sam 8 Déc 2018 - 0:46

» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par DaraDjinn Ven 7 Déc 2018 - 22:48

» [Film] Frenchman de François Descraques
par yao Jeu 6 Déc 2018 - 15:03