Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

[Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Neaniver279 le Mer 27 Avr 2016 - 15:35

Bonjouuur ! Very Happy

J'ai écrit cette petite fanfic sur le cycle des Balls parce que j'ai souvent lu que l'évolution des sentiments de Tom et Mitch sortait de nulle-part ; il allait donc de mon devoir de regarder une énième fois la webserie pour relever les indices permettant d'apprécier pleinement ce bel exemple de bromance qui dérape Twisted Evil Et ça a donné ce... truc en deux parties, appelé "C'était pas prévu" en référence à ce qu'a dit Slimane-Baptiste Berhoun (C'est pas prévu... *bégaye*) dans l'editor's cut 1, quand le monteur mentionne l'ambiguïté de la relation ToMitch Smile

Cette fanfic ne recense pas TOUS les moments "étranges" entre nos deux lurons, mais j'ai essayé de me baser autant que possible sur les épisodes (du reste, c'est un peu de mon interprétation). Encore une chose : je n'ai pas vu le dixième et dernier épisode du Secret des Balls. La fanfic s'arrête donc peu ou prou au neuvième épisode.

N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, mais restez polis Razz

Première partie (point de vue de Tom) :

Ces moments où Tom était tombé un peu plus amoureux de Mitch:
C'était un fait, Tom n'était pas subitement tombé amoureux de Mitch. La façon dont il avait développé des sentiments pour son ami ne ressemblait pas à une chute, mais à une très lente et terriblement inévitable dégringolade. Tom songeait que la vie en colocation avait été l'élément déclencheur, à l'époque où il ne savait pas dire non...

Un sourire amer étira ses lèvres. Rien n'avait changé, finalement : il s'apprêtait à dire « oui » à une femme qu'il n'aimait pas, faute de balls – et ici, le terme renvoyait aussi bien aux balls psycho-quantiques de Mitch qu'à ses propres couilles manifestement inexistantes. Il était lâche, Héloïse avait raison sur ce point. À moins qu'accepter les conséquences de ses actes constituât au contraire une preuve de courage ?

Comme d'habitude quand il doutait et broyait du noir, Tom choisit de se réfugier chez Mitch. En l'occurrence, dans ses souvenirs avec Mitch, étant donné qu'il ignorait où se trouvait l'intéressé. La colocation avait donc été à l'origine du beau foutoir dans son cœur...

Il s'en souvenait comme si c'était hier : l'appartement vide criant l'absence d'Emma, la déprime, le peignoir, les remords et l'envahisseur en calbut'. Lui et Mitch s'étaient à peine revus depuis la fin du lycée. C'était un peu de « pas le temps aujourd'hui, je l'appellerai demain » et autant de « oh, la flemme ». De ce fait, le rencontrer dans le pire moment possible ne l'avait pas particulièrement enchanté, jusqu'au moment où Mitch lui avait parlé de sa théorie. Tom s'était senti presque fasciné par les explications farfelues de son ami, sans trop savoir pourquoi, comme s'il devait les entendre à ce moment précis.

Puis il s'était laissé embobiné par la thérapie qui se révéla être un plan d'Emma pour le faire changer – ça aussi, il l'ignorait à l'époque. À partir de là, tout n'avait été qu'une succession d'étapes qui le poussait à aimer Mitch un peu plus.

Ça avait commencé par un « Touche-moi l'cul » suivi d'une prise de judo-catch-maga qui l'avait immobilisé, dans le but lui prouver que son plan consistant à repousser Roxane était infaillible. Mitch avait tenu à poursuivre la démonstration jusqu'à la fin de son feuilleton et Tom était resté coincé entre le sol et son ami pendant une heure. C'était con, mais il avait ressenti un truc bizarre en avançant sa main vers le boule de son colocataire.

Ensuite, il y avait eu les lunettes d'aviateur qui lui donnaient l'air crétin, les sandwichs de parts de pizza et sa nullité alarmante au jeu du ni oui ni non, ainsi que son habile stratagème consistant à s'endormir soudainement alors que c'était à lui de faire la vaisselle. Tom était incapable de se souvenir avoir vu Mitch laver une seule fois cette saloperie de vaisselle. En revanche, parmi les perles les plus inoubliables du DRH, il y avait eu son « Alleeez, là ! Viens-là que j'te foute à poil ! … Bonsoiiir » lancé à Roxane, sans le faire exprès. Tom avait parfois le fou-rire tout seul rien qu'en y repensant.

Mitch était un puits de trouvailles, de conneries et de raisons d'éclater de rire. Il était également très créatif et ingénieux, même si encore aujourd'hui, Tom nourrissait des doutes quant à la relation entre la longueur du pénis d'un individu et le temps passé aux chiottes. Les chiottes, parlons-en, avaient souvent été le théâtre de leurs conversations. Cet enfoiré de Mitch avait fait disparaître la plupart des clés de l'appartement vers le début de la colocation après avoir compris que Tom, aspirant à la solitude, avait tendance à s'enfermer dans une autre pièce. Dans ces conditions, il était évidemment beaucoup moins pratique de venir lui parler à tout moment de la journée.

Tom s'était peu à peu habitué à l'absence de pudeur de son ami ; il alla jusqu'à renoncer à la sienne malgré sa réticence première. Mitch était très, très à l'aise avec la nudité. Il passait beaucoup de temps à faire du sport à moitié à oilp, par exemple. D'ailleurs, il passait la moitié de sa vie à moitié à oilp. Voire à oilp. Tom n'était pas tant gêné d'entrapercevoir le fameux double-décimètre que d'assister à une des séances d'entraînement peu vêtues de Mitch, car ses yeux s'étaient trop souvent attardés sur la musculature du sportif. Il avait mis cela sur le compte d'un brin de jalousie vis-à-vis de sa propre carrure plus menue, ou alors sur celui d'une curiosité parfaitement saine, évidemment.

Évidemment. Mais quel con.

Pourquoi réalisait-il seulement maintenant que Mitch avait toujours été là pour lui ? Qu'il était doué d'un sixième sens pour le retrouver après une murge et qu'il prenait toujours soin de l'aider à s'en remettre ? Après l'avoir traîné par les pieds dans la moitié de l'appartement, certes, n'empêche qu'il finissait immanquablement par l'installer bien gentiment dans son lit. Il poussait la tendresse à déposer une bassine à côté de lui pour qu'il puisse rendre ses tripes sans saloper la couette.

Mitch, Mitch, Mitch... il l'avait si souvent sorti des mauvais pas dans lesquels il l'avait fourré (au sens figuré), comme par exemple en improvisant la tradition du voisinage accoudé pour l'empêcher de frapper Eugène. Tom n'avait eu aucun mal à le suivre dans son délire. Ils étaient partners, unis comme les deux balls de... bref. Mitch était celui qui lui avait inculqué le travail d'équipe et qui l'avait soutenu dans les moments où il croyait le moins en lui-même. Ne lui avait-il pas tout simplement donné les balls de s'affirmer, lui permettant ainsi de reconquérir Emma ?

C'était sans doute inévitable, ce « Je t'aime, Mitch » qui lui avait échappé. Ce n'était sûrement pas un moment d'égarement et encore moins une confusion due au récent départ de son colocataire, ainsi qu'il l'avait longuement expliqué à Emma. Il avait même réussi à s'en convaincre. En revanche, par la suite, nier l'évidence était devenu de plus en plus ardu.

Ils ne vivaient plus ensemble mais ils se voyaient tous les jours au travail. Tom avait pris l'habitude de rechercher la compagnie du DRH, se reposant sur lui au moindre problème. Quand Chris et Ralph n'arrivaient pas à s'entendre, quand Roxane et Emma se lançaient des piques ou quand on le mettait face à un dilemme, il lui suffisait de trouver refuge dans le bureau de Mitch et hop ! Son meilleur ami débarrassait son tableau, sortait une craie, lui faisait un exposé du dernier (ou prochain ?) chapitre de sa théorie, et tout finissait par s'arranger. Grâce à sa légèreté qui le poussait à rire dans les situations qui laissaient Tom consterné, Mitch créait des miracles.

Et des emmerdes, aussi, soyons honnêtes. Combien de fois s'était-il fait attaquer par un collègue furax par la faute du DRH, hein ? Cela n'empêchait pas Tom d'aller le voir après s'être fait maraver. Il se sentait étrangement à l'aise et en sécurité avec Mitch ; puisque ce dernier l'avait vu dans son peignoir de la grande déprime, il ne redoutait aucunement son jugement. Ils avaient vécu trop de situations grotesques ensemble pour que Tom rechigne encore à lui montrer ses faiblesses et ses blessures.

Cependant... il avait refusé de lui montrer à quel point il avait été blessé de le voir quitter la boîte. À la place, il avait laissé une colère sourde noyer toutes les autres émotions que faisait ressurgir la décision égoïste de Mitch. Et même à ce moment-là, en dépit de toute cette haine, Tom avait trouvé le moyen de se retirer dans le bureau vide de Mitch quand il avait eu l'impression de toucher le fond. Ce bureau déserté par son meilleur ami quelques heures plus tôt avait été le coup de grâce. Il était venu y chercher une réponse, du réconfort, mais n'avait trouvé que de la solitude à l'état brut. De la solitude et la confirmation de sentiments auxquels il aurait aimé tordre le cou.

Tom avait hurlé de toutes ses forces sur Mitch lorsqu'il était revenu, supportant mal le soulagement que cela lui avait inspiré. Il ne voulait pas être si heureux que Mitch soit là. Il ne voulait pas avoir envie de le prendre dans ses bras comme la dernière des fiottes. Il ne pouvait pas se moquer d'être la dernière des fiottes, si c'était avec Mitch.

Mais il était déjà trop tard pour regretter. Tout se passa comme prévu : Mitch réapparu, il trouva en lui le courage – ou les balls – de prendre la barre et d'éviter le naufrage à l'entreprise. Quelque part, Mitch était celui qui lui apportait ses balls depuis le début. Sans lui, il était perdu.

Tom lui devait un paquet de moments gênants, de ruptures, de coups de blues, de coups de boule, de crises de rire, de crises de nerfs et de leçons sur les balls. C'est pourquoi il avait décidé de ne pas lui infliger ce qu'il ressentait, au nom de leur amitié. Il lui devait bien ça. Et avec du recul, un mariage sans amour, ce n'était pas grand chose en échange de tous ces bons moments.

Deuxième partie (point de vue de Mitch) :

Ces moments où Mitch aurait pu tomber amoureux de Tom:
Mitch était tombé amoureux de Tom comme on rate une marche. Non : Mitch était tombé amoureux de Tom comme on arrive en haut d'un escalier, dans le noir, qu'on croit poser le pied sur une marche et qu'on a l'impression de s'enfoncer dans le vide, le temps d'une seconde, le temps de retrouver son équilibre. En d'autres termes, il n'avait rien vu venir.

Comment aurait-il pu en être autrement ? À l'époque de leur colocation, aurait-il déjà dû se douter qu'il tomberait profondément amoureux de cette loque manipulable ? Il lui avait fallu un moment pour comprendre que Tom avait un sérieux problème, et que ce qu'il prenait au départ pour de la lâcheté (ou de la bêtise) s’apparentait en fait à une excessive gentillesse. Tom n'était pas assez stupide pour croire que Mitch s'endormait comme une masse à chaque fois qu'il devait faire la vaisselle, mais suffisamment gentil pour le laisser faire.

Mitch s'était félicité d'avoir débarqué une nouvelle fois dans la vie de son ami du lycée, faisant de sa thérapie une affaire personnelle. Assurément, il n'était pas tombé amoureux de Tom pendant cette période. Ni quand il lui avait bécoté le mollet dans son sommeil, ni pendant leurs parties de Mortal Kombat, pas plus que toutes les fois où Tom avait suivi tous ses plans à deux balles. Il s'était évidemment beaucoup attaché à lui au passage, allant jusqu'à le considérer comme le meilleur ami qu'il avait jamais eu.

Au bout de quelques mois, il avait de moins en moins eu envie de faire aboutir sa thérapie, d'une part parce que squatter son appartement l'arrangeait bien, d'autre part parce qu'il n'y avait pas urgence : Tom pouvait très bien se reposer sur lui s'il manquait de balls.

Mitch n'avait pas senti le piège se refermer lorsque Tom l'avait soutenu jusqu'à l'appartement, le jour où Eugène l'avait mis K-O. Il ne s'était pas méfié de son propre sourire amusé, certains soirs où Tom était tellement saoul qu'il faisait semblant d'être en pleine possession de ses balls. Toutefois, il n'en démordrait pas : ce pincement au cœur en laissant derrière lui l'appartement qu'il avait investi le temps d'une année, ce n'était toujours pas de l'amour.

C'était une blague... rien que des blagues. Une profonde amitié, aussi. Un sentiment protecteur un peu accru par le côté « canard » de Tom. Bien sûr qu'il avait peur qu'Emma le maltraite ! Elle en avait parfaitement les moyens, face à son canard de conjoint. Il regrettait parfois de les avoir aidés à se remettre ensemble ; déjà qu'il se sentait mal pour toutes les fois où Tom s'était fait tabassé (légèrement) par sa faute (même si c'était le résultat d'un fâcheux concours de circonstances).

De toute façon, d'un point de vue psycho-quantique, il avait toujours trouvé Tom et Emma mal assortis. Elle avait tendance à torpiller ses balls – dans tous les sens du terme. Tom n'était pas celui qu'il lui fallait et Mitch le décrétait sans la moindre arrière-pensée. Il ne nourrissait aucune sorte de jalousie à l'égard d'Emma, trop persuadé que cela ne le concernait pas, trop sûr que leur histoire ne durerait pas. Il ne réfléchissait pas à ces choses-là mais, inconsciemment, il partait du principe que son amitié avec Tom était plus solide et sincère qu'une relation vouée à l'échec avec une nana castratrice. En définitive, il n'y pensait vraiment que dans les moments où il jugeait qu'Emma ne rendait pas Tom aussi heureux que ça.

Et il y tenait, à son Tom, son catalyseur. Les trois quarts de sa théorie, il les devait à Tom qui attirait les parfaites conditions d'expérimentation. Mitch avait même deviné confusément que les hommes se comportaient comme des balls, le jour où il avait décrété à son ami qu'ils étaient aussi soudés que deux autres types de « balls ». La métaphore était mauvaise, d'après Tom, et pour cause : elle n'avait pas lieu d'être. Mitch ne le découvrirait que plus tard, mais ils étaient les balls. Mitch ne le découvrirait que plus tard, mais la blague s'effondrait.

Par miracle, il n'était pas tombé amoureux de Tom quand il lui avait refait le portrait – mais il aurait pu. Tout comme il aurait pu le mater sans difficulté, le petit Tom qui traînait sa béquille, toutefois il n'avait pu se résoudre à le stopper dans son déferlement de balls. Il l'aurait trop sévèrement amoché, qui plus est. Non, il ne s'était pas laissé cogner par amour. N'empêche que c'était de pire en pire.

Les cris étranges de Tom ne l'avaient pas spécialement fait rire, le jour où il s'efforçait de lui arracher le téléphone des mains pour l'empêcher de faire une connerie plus grosse que lui. Il n'était pas amoureux. Il se sentait toujours attendri et fier de voir son seul élève faire montre des compétences d'un réel leader, comme quand il avait sauvé l'entreprise de la catastrophe. Mais il n'était pas amoureux, pas encore, tout du moins.

C'était arrivé par hasard, ce soir où ils parlaient dehors. Sa future femme était sujette à des hallucinations de Géa dans leur chambre, son futur beau-père prévoyait de le faire enlever par les membres d'une secte, et lui, il se fendait la poire avec Tom sans rien savoir de ce qu'il se tramait. Il ne s'était pas douté une seule fois d'aimer Tom jusqu'au moment où ce fut une certitude qui lui fit l'effet, non pas de papillons dans le ventre, mais d'un pain dans la gueule. Les souvenirs, les sentiments... ils avaient débordé comme si quelque vieux barrage venait de céder sous le poids des années.

Depuis combien de temps l'amour s'était-il entassé dans le secret et avait pris la poussière, quelque part où il ne le voyait pas ?

Tout lui avait paru tellement évident, soudain, qu'il lui avait semblé avoir ouvert les yeux après les avoir gardés fermés depuis le début. Il avait commencé à parler sans réfléchir, quand Tom avait choisi de le démolir avec ses mots plutôt qu'avec ses poings : « Avec Emma, on va se marier ».

La suite, il ne voulait plus jamais s'en souvenir. Il l'avait décidé, il ne reverrait Tom qu'une fois qu'il serait trop tard pour gâcher son mariage avec Emma. Après tout, son meilleur ami ne savait toujours pas dire non au bout du compte, et il refusait d'en tirer profit. Il devait donc rester planqué ici jusqu'à ce que le mariage ait eu lieu, puis quand il reverrait Tom, la blague suivrait son cours comme avant, à la différence peut-être qu'il n'oserait plus le traiter de fiotte ou de pédé.

Par contre... si Héloïse pouvait lui ramener à manger d'ici là...
avatar
Neaniver279
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 20
Localisation : A côté de la plaque, mais toujours sur mes pattes !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Malva le Mer 27 Avr 2016 - 16:58

Wow, j'aime beaucoup. Tu as une plume très naturelle, rien ne paraît forcé dans le défilement de pensées des deux personnages tout en paraissant, ma foi, plutôt crédible. C'est vraiment agréable à lire. Smile

_________________


Avatar par Lila-selle
avatar
Malva
Brigadière Temporelle
Brigadière Temporelle

Féminin Messages : 5309
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 34
Localisation : Montréal, Québec

http://www.senscritique.com/Malva_Ashdown

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par PhilDeFer le Mer 27 Avr 2016 - 20:47

J'ai vraiment adoré tes deux histoires (qu'est-ce que c'est ces histoires trop stylées ?). Je faisais partie des personnes pour qui l'histoire d'amour entre Tom et Mitch était effectivement plausible et prévisible, se fondant sur les détails que tu exploites, mais il y en a plusieurs que tu cites et auxquels je n'y avait plus pensé !
J'ai vraiment eu l'impression de lire du Slim en lisant tes textes.
Et j'ai particulièrement aimé la référence à la Meute, quand tu parles des "papillons dans le ventre".

_________________
Covers et Créations :rockhell: :
C'est par ici !                                                    
?
Medley Frenchnerd
There's No Time (ft. Titmoff)
Inside My Heart (ft. watlock)

 
Je t'aime Tom. Et moi je t'aime Invité !
avatar
PhilDeFer
Brigadier Temporel
Brigadier Temporel

Masculin Messages : 6498
Date d'inscription : 05/06/2015
Age : 20
Localisation : Pas là. Pas là. BIM qu'est-ce c'est !

https://www.youtube.com/channel/UCqrwgmmfOfU_idEiwJWuZvQ

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Neaniver279 le Mer 27 Avr 2016 - 22:54

Merci beaucoup, @Malva Very Happy Je suis ravie que ça t'ait plu ! Surtout que je suis une éternelle insatisfaite concernant ce que j'écris...

Et merci, @PhilDeFer !! Simple curiosité, à quels détails tu n'avais pas pensés, et lesquels t'avaient interpelés quand tu as regardé la série ? Smile
@PhilDeFer a écrit:Et j'ai particulièrement aimé la référence à la Meute, quand tu parles des "papillons dans le ventre".
C'est drôle que tu dises ça parce que... je ne l'ai pas lu xD (Je l'ai commandé, il est censé arriver demain !!) Je fais des références à un truc sans le savoir, c'est dingue héhé ! Sinon, je ne suis pas sûre du tout de me rapprocher des textes de Slim, mais je crois que c'est le plus beau compliment qu'on m'ait jamais fait Embarassed
avatar
Neaniver279
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 20
Localisation : A côté de la plaque, mais toujours sur mes pattes !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par PhilDeFer le Jeu 28 Avr 2016 - 14:02

J'avais évidemment pensé au "Je t'aime Mitch", au manque de pudeur, au "Faut que je te dises un truc" dans l'épisode 8 du SDB.

Par contre, l'histoire des bruits chelou de Tom au téléphone, l'histoire du partner, tout ça j'avais zappé et c'est bien pensé.

C'est marrant pour l'histoire des papillons que c'est un hasard. Mais dans ce cas, je ne dis rien, pour éviter tout spoil.

_________________
Covers et Créations :rockhell: :
C'est par ici !                                                    
?
Medley Frenchnerd
There's No Time (ft. Titmoff)
Inside My Heart (ft. watlock)

 
Je t'aime Tom. Et moi je t'aime Invité !
avatar
PhilDeFer
Brigadier Temporel
Brigadier Temporel

Masculin Messages : 6498
Date d'inscription : 05/06/2015
Age : 20
Localisation : Pas là. Pas là. BIM qu'est-ce c'est !

https://www.youtube.com/channel/UCqrwgmmfOfU_idEiwJWuZvQ

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par maribanbelle le Lun 2 Mai 2016 - 3:34

J'ai bien aimé, je trouve que c'est intéressant et logique. Ta façon d'écrire est agréable, ça se lit tout seul ^^
avatar
maribanbelle
Ex Modo
Ex Modo

Féminin Messages : 4313
Date d'inscription : 14/11/2014
Age : 25
Localisation : Au Québec !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Neaniver279 le Mar 3 Mai 2016 - 22:31

Oups, j'ai complètement oublié de te répondre @maribanbelle !! Pardon et merci d'avoir lu Very Happy Je suis contente que tu utilises le terme "logique" parce que c'est justement ce que je voulais démontrer héhé Wink
avatar
Neaniver279
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 20
Localisation : A côté de la plaque, mais toujours sur mes pattes !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Nigami le Mar 3 Mai 2016 - 23:28

C'est super parce qu'il y a pleins de passage que j'avais zappé et ça m'a donné envie de revoir la Théorie des Balls (série qui, quand j'avais commencé à la regarder pour la première fois, m'a fait sortir un "bah merde alors ils sont pas ensemble ces deux-là?").

Et je trouve tes métaphores très justes, bref, c'est vraiment beau et ça colle bien aux personnages ! Bravo !
avatar
Nigami
N+1
N+1

Féminin Messages : 2529
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 25
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Neaniver279 le Mer 4 Mai 2016 - 12:19

Wahou merciii ! Very Happy Haha ben j'ai découvert la Théorie des Balls avant Je n'ai jamais su dire non, et effectivement, la fin de la première saison m'a laissée sur le cul surprise parce qu'elle n'avait rien donné dans la suivante ! C'est énorme qu'ils aient "réparé" ça dans la troisième huhuhu...

Et ça me fait hyper plaisir que t'aies accroché aux métaphores, je voulais vraiment montrer la différence entre Mitch et Tom à travers elles !
avatar
Neaniver279
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 20
Localisation : A côté de la plaque, mais toujours sur mes pattes !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Tearyphoenix le Sam 7 Mai 2016 - 17:44

vOILaaaa ! C'est avec CA que j'ai trouvé le forum !!! Merci pour cette fic, elle a ravivé tous mes feels, j'adore la fin "Par contre... si Héloïse pouvait lui ramener à manger d'ici là...", super chute x) Encore une fois, merci, c'est super complet et tout franchement c'est du beau boulot ! Very Happy
avatar
Tearyphoenix
Visiteur du forum
Visiteur du forum

Messages : 13
Date d'inscription : 04/05/2016
Age : 20
Localisation : France (Sud)

http://tearyphoenixx.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Neaniver279 le Sam 7 Mai 2016 - 22:23

Wahou merci à toi pour ce gentil commentaire, ça me fait vraiment plaisir !! C'est émouvant (et original) que tu sois tombé sur le fo avec ma fic, putain ^^ La fin, c'était pour détendre l'atmosphère, mais ça résume bien ce que je retiens de Mitch : il a beau être devenu très touchant dans cette dernière saison, la bouffe, c'est sacré.

Est-ce que tu écris, toi ? Very Happy
avatar
Neaniver279
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 20
Localisation : A côté de la plaque, mais toujours sur mes pattes !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Tearyphoenix le Dim 8 Mai 2016 - 1:44

Héhé, ça fait de jolies rencontres tout ça !
Et bien je suis tout à fait d'accord avec Mitch ! B-) (n'empêche le pauvre sérieux, trois semaines avec des gâteaux pourris et du ketchup mdr jésus)
Non, j'écris pas, je préfère m'asseoir et profiter de la brise des autres ! Mais un jour, peut-être que je me lancerai ! En tous cas, c'est des fics comme la tienne qui me donnent envie de le faire.
avatar
Tearyphoenix
Visiteur du forum
Visiteur du forum

Messages : 13
Date d'inscription : 04/05/2016
Age : 20
Localisation : France (Sud)

http://tearyphoenixx.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Neaniver279 le Dim 8 Mai 2016 - 9:53

C'est vrai, le pauvre... m'enfin je pense aussi à Tom qui l'a embrassé passionnément, après ce régime gâteaux-ketchup sans brossage de dents xD
C'est gentil ça Embarassed Je vais garder un œil sur la rubrique alors, on sait jamais !
avatar
Neaniver279
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 20
Localisation : A côté de la plaque, mais toujours sur mes pattes !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Eclat de Noisette le Dim 8 Mai 2016 - 13:41

J'ai beaucoup aimé que tu reprennes tout ces détails, ça rend ta fanfic crédible. Et c'était agréable à lire Smile
avatar
Eclat de Noisette
Humaniste
Humaniste

Féminin Messages : 294
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 18
Localisation : Toulouse, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Neaniver279 le Dim 8 Mai 2016 - 15:33

Merci d'avoir lu Very Happy C'était presque un documentaire, en fait Wink
avatar
Neaniver279
Amateur de bilboquet
Amateur de bilboquet

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 20
Localisation : A côté de la plaque, mais toujours sur mes pattes !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Dark-Jacket le Mar 24 Mai 2016 - 13:18

Une très bonne lecture, merci beaucoup. :3
avatar
Dark-Jacket
Dissocié niveau 100
Dissocié niveau 100

Masculin Messages : 11488
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 32
Localisation : Paris

http://de-monde.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction sur Le cycle des Balls] "C'était pas prévu" (Tom et Mitch)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [Court-métrage] Le petit Monstre d'Anais Vachez
par PhilDeFer Hier à 22:30

» [Websérie] "Les Engagés" avec Slimane-Baptiste Berhoun (2018)
par Belettiquette Hier à 22:13

» [Fan-fiction VDF] Du simple au Double
par Nigami Hier à 21:30

» [Websérie] "Dark Stories" coréalisé par François Descraques (2018)
par jujuman Hier à 17:09

» Les futurs projets des Frenchnerdiens
par jujuman Hier à 17:06

» [Cadeau pour Frenchnerd] Les 10 ans de Frenchnerd !
par Eclat de Noisette Jeu 13 Déc 2018 - 18:15

» [Websérie] Preview avec Bertrand Usclat, Justine Le Pottier et Slim
par DaraDjinn Jeu 13 Déc 2018 - 18:02

» [Vidéo] Les Frenchnerdiens sur la chaîne Youtube de Squeezie
par DaraDjinn Jeu 13 Déc 2018 - 16:33

» [Op. Wiki] Frenchnerd
par Titmoff Mer 12 Déc 2018 - 21:13

» [Dessin] Fanarts de Moisy
par Moisy Mer 12 Déc 2018 - 18:17

» Le manga du Visiteur du Futur : La Brigade Temporelle
par L'aigle Mer 12 Déc 2018 - 17:24

» Les Frenchnerdiens dans L'Originale
par yao Mer 12 Déc 2018 - 11:10

» La famille Frenchnerd (vu par le FFF)
par Titmoff Mer 12 Déc 2018 - 9:49

» [Vidéo] "Les chroniques écologiques du professeur Feuillage" avec Lénie Cherino
par yao Mer 12 Déc 2018 - 9:03

» [2017.09.05] 3ÈME DROITE - UN FEUILLETON TWITTER
par yao Mer 12 Déc 2018 - 9:01

» [Livre] "Les Yeux" écrit par Slimane-Baptiste Berhoun
par yao Mar 11 Déc 2018 - 8:44

» L’actualité hebdomadaire de Frenchnerd
par Tanuki Mar 11 Déc 2018 - 0:19

» [Photographie + LEGO] Quand le VDF croise l'univers des LEGO
par Moisy Sam 8 Déc 2018 - 21:27

» [Dessin] Memes du VDF
par Norowelle Sam 8 Déc 2018 - 21:15

» [Série TV] Nicolas Berno dans Balthazar
par Titmoff Sam 8 Déc 2018 - 16:56