Le Deal du moment : -60%
-60% sur l’extracteur de jus FAURE FJ-4541
Voir le deal
39.99 €
Le Deal du moment : -60%
-60% sur l’extracteur de jus FAURE FJ-4541
Voir le deal
39.99 €

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Empty [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut

Message par Nigami le Dim 10 Mai 2020 - 23:49

Vous aussi vous avez du mal à écouter un podcast sans avoir de visuel ?
Ou bien vous voulez vous rappeler de votre réplique préférée sans avoir à réécouter tout l'épisode ?
Ou alors vous voulez découvrir des détails que vous n'aviez pas remarquer avant ?
Voire même, vous voulez faire découvrir le podcast à des personnes malentendantes ?
Et bien devinez quoi... j'ai fait un transcript. (Avec bien sûr quelques surprises sinon ce n'est pas drôle)

Bonne lecture !

Episode 1 : Retour Au Pays



Introduction:
François Descraques : le narrateur
Raphaël Descraques : Ronald Boulgour (Ron)
Florent Dorin : Flodrigue Balambois (Flo)
Mathieu Poggi : Maclou Le Bihan (Mac)


François : Bonjour et bienvenue, je suis François Descraques et vous écoutez un nouveau format qui pour l'instant s'appelle "Mystères à St-Jacut". Alors, qu'est-ce que c'est ? Et bien c'est un feuilleton, une sorte de soap mélangé à un podcast... un soap-cast, comme on pourrait dire ! En plus ce feuilleton est à moitié écrit, c'est-à-dire que les trames sont définies mais elles sont découvertes en direct par les comédiens qui vont devoir ensuite improviser des dialogues. Et en parlant de comédiens, et bien les voici : donc nous avons en premier Florent Dorin !

Florent Dorin : Bonjour, salut !

François : Ça va Flo' ?

Florent : Bah ça va, j'ai hâte de découvrir un peu ce que tu nous as préparé !

François : Parce que pour l'instant, vous ne savez pas du tout.

Florent : Rien.

François : Rien. Tu peux lire la page 2 maintenant.

Florent : Huuuuum... Florent Dorin, donc moi, je suis... Floringue BalaMbOiS *rire*.

François : Flodrigue !

Florent : Flodrigue Balambois !

François : Alors c'est qui Flodrigue Balambois ? Lis-nous ce qui est écrit.

Florent : Alors Flodrigue Balambois, c'est le fils du patron du casino de St-Jacut-De-La-Mer. La famille Balambois est au centre des affaires mafieuses dans la région. Doit encore faire ses preuves.

François : Nous avons aussi Raphaël Descraques.

Raphaël Descraques : Bonjour.

François : Le Raphaël. Alors Raphaël, ton personnage c'est quoi ?

Raphaël : Alors apparemment je suis... Raphaël Descraques est l'adjudant Ronald Boulgour.

Florent : *rire*

Raphaël : Jeune gendarme, c'est le nouveau membre de la section de recherches de Dinan. Il a grandi à St-Jacut, où il traînait souvent avec Flodrigue... putain... *rire*... je... Flodrigue... et Maclou ! Ils ont fait des bêtises ensemble mais après il est parti à Paris, il est devenu policier et VEGAN. Il revient dans la région après 10 ans. Gentil, très gentil, trop, un peu naïf, mal à l'aise avec le conflit, il a du mal à voir le mal chez les gens, surtout chez ses anciens potes.

François : Et nous avons aussi Mathieu Poggi.

Mathieu Poggi : Bonjour !

François : Alors toi, ton personnage ?

Mathieu : Alors moi je suis Maclou Le Bihan. Moniteur au club Mickey de St-Jacut, et cousin lointain de Samuel Le Bihan.

Tous : *rire*

Mathieu : Il a pleins d'anecdotes sur lui, mais aucune preuve qu'ils aient vraiment passé du temps ensemble, ou qu'ils soient de la même famille. Les enfants qu'il surveille ne le respectent pas, mais il garde bonne figure.

François : Voilà, donc ça c'est vos personnages, d'accord. Moi des fois je ferai des personnages en arrière-plan, des trucs pas très forcément importants.

Scène 1:
François : Donc, on va commencer par la première scène qu'on va lire ensemble, donc c'est un résumé de la scène.
Ça se passe, dans le casino de St-Jacut, dans le bureau de Flodrigue, donc Florent.

Flodrigue Balambois est seul à son bureau, au téléphone. À l'autre bout du fil, Cisco, un de ses hommes de main, qui lui parle de Gros Bob, un cuistot du casino qui leur fait du chantage. Flodrigue Balambois n'a pas le choix, il faut qu'on s'occupe de lui. Ronald Boulgour toque et rentre. Flodrigue met du temps à le reconnaître... mais voilà... c'est bizarre... mais oui c'est bien le petit Ron! Haha qu'est-ce qu'il a grandi c'est fou! Et là il fait :
"Et toi donc du coup tu fais quoi ?
- Ah bah moi je suis gendarme en fait, à la section de recherches de Dinan. Moi je m'occupe de tout ce qui est du style meurtre, corruption, mafia, tout ça..."

Florent : *rire* Oh oh oh !

Donc là, c'est le moment de malaise.

-----

...
Florent : Ouais Cisco ? Ah, c'était pas le début de la scène ?

François : Si si si c'est juste que...

Tout le monde : *rit*

François : C'est juste que j'ai un bruitage pour ça, attends...

*Bruit d'un téléphone qui sonne*

Florent : Ha ha ! Pardon.

------

*Bruit d'un téléphone qui sonne*

Flo : Ouais Cisco ?

Cisco : Oui, patron, oui ?

Flo : Ouais écoute euh... j'aimerai que tu fasses quelque chose pour moi. En fait, c'est pas que j'aimerai c'est que je t'impose de faire quelque chose pour moi.

Cisco : Oui ben pas de problème, c'est mon métier.

Flo : Non mais je sais qu'il y a pas de problème d'abord tu fermes ta gueule et tu me laisses finir ma...

Cisco : D'accord bah je vous le dis tout de suite y'a pas de problème !

Flo : Mais ta gueeeeeule.

Cisco : D'accord pas de problème.

Flo : Ecoute-moi bien.

Cisco : Oui.

Flo : Cet enculé de Gros Bob, il va falloir qu'on lui règle son compte.

Cisco : Ah oui ! ... C'est-à-dire ?

Flo : C'est-à-dire une bonne fois pour toute.

Cisco : Oui a-a-attends...

*Bruit de frappement de porte puis de porte qui s'ouvre*

Ron, d'un ton grave : Hey. On m'a dit que ça sentait le raffut par ici.

Flo : Mais dis donc, on vous a jamais appris d'attendre avant de rentrer avant d'entrer dans une porte?

(Florent : *rigole*)

Ron, un sourire dans la voix : Excusez-moi monsieur.

Flo : Mais... dis donc...

Ron : On fait pas la bise à son vieux copain ?

Flo : Attendez... mais excusez-moi mais... avec cet uniforme de...

(François : Atten-ten-ten-tends, petit truc, il a pas d'uniforme.

Tout le monde : *rit*

Florent : Je me suis dit en le disant que c'était cramé.

François : Refais à partir du moment du tocage de porte ?)


REWIND

Flo : IL FAUT BUTE...

*Bruit de frappement de porte puis porte qui s'ouvre*

Ron, gentiment : Excusez-moi, je cherche le directeur.

Flo : Et ben c'est moi mais... mais dis donc... j'te connais toi...

Ron : Un peu oui.

Flo, un sourire dans la voix : Un peu mon neveu !

*gloussement*

Flo : P'tit... P'tit Ron ?

Ron : Drigue !

Flo, en riant : Non !

Ron : Si !

Flo : Ronald !

Ron : C'est moi !

Flo : Mais ça me fait tellement plaisir de te voir !

Ron : Comment ça va ?

Flo : Bah écoute, regarde autour de moi, mon vieux !

Ron : Bah ouais !

Flo : Ça va plutôt pas mal !

Ron : Je vois ça.

Flo : Cet empire je l'ai créé de mes propres mains, et quand je te dis mes propres mains, ça veut dire à la sueur de mon front et à la douleur de mes pieds mon vieux. J'ai tout construit de moi-même.

Ron : T'as pas chômé.

Flo : Bah nan j'ai pas chômé ! Et je peux te dire que j'ai dû en buter quelques uns pour...

*rire*

(Florent : Alors juste un truc !

Raphaël : Les aveux !

*rires*

Florent : Le mec qui a pas de demi-mesure !

François : En fait, il faut jamais que tu dises des phrases très gênantes !

*encore des rires*

François : Il faut que tu sois, en mode, des gens ont peur de toi, des gens te doivent des choses, ils savent te respecter mais j'avais je *rigole*

Raphaël : Non mais, si tu veux on peut reprendre à partir de là et... Ronald il croit que c'est une expression.

François : D'accord oui.

Florent : Ah ouais genre, tu sais c'est le business.

François : Les requins quoi. Ouais. Oui oui c'est un métier difficiiiile, la compétition tout ça ! Okay on reprend, quand tu racontes ta life ?)


REWIND

Flo : Ah tu sais, cet empire je l'ai construit de mes propres mains.

Ron : Je vois ça.

Flo : Et ouais. Et c'est... Il a fallu jouer des coudes dans ce milieu mais quand je te dis jouer des coudes c'est plutôt dans la gueule, si tu vois ce que je veux dire.

Ron : Ah oui j'imagine que c'est un milieu compliqué.

Flo : Et ouais, très compliqué surtout pour mes concurrents.

Ron : Ah ouais ?

Flo : ouais, y'en a quelques unes qui font dodo là.

*rire*

Ron, en riant : Ils sont fatigués ? Je comprends, ouais. Bien fatigué de travailler autant !

Flo : Hey mon p'tit Ronald, si j'ai compris un truc dans ce métier c'est que le business, c'est vraiment crevant.

Ron : Oui, j'imagine.

(François et/ou Mathieu rigolent en bruit de fond.)

Ron : Il est beau ce bureau !

Flo : Il est pas mal, hein ? Regarde, c'est de l'ébène massif ça par exemple.

Ron : Ah ouais ?

Flo : Ouais, ça vient du Kenya, c'est du bois bon... Je vais pas te mentir...

(*gloussement*)

Flo : Il est pas réglo réglo mais...

Ron : ... Ah oui ?

Flo : Ouais. Enfin des histoires comme ça j'en ai pas mal, mais et ton histoire à toi, c'est quoi ?

Ron : Oh moi rien d'important.

Flo : Non, rien d'important ?

Ron : Ouais...

Flo : Mais arrête ! Quand je vois le beau jeune homme que t'es devenu, je suis sûr qu'il s'est passé pleins de trucs super pour toi !

Ron : C'est sûr que la formation était... compliquée mais...

Flo : La formation ?

Ron : Bah oui je suis... je... je... j'ai... j'ai été à Paris pour être pour être formé...

Flo : Putain Paris ! Tu sais que c'est mon prochain coup Paris. C'est marrant que tu dises ça !

(*gloussement*)

Ron : Ah ouais ?

Flo : Passe St-Jacut, tu prends la N12, t'arrives à St-Malo, tu te barres sur l'autoroute A7, tu montes à Paris, c'est mon plan.

Ron : D'accord, une expansion de ton entreprise ?

Flo : De mon empire.

Ron : Ah ouais.

Flo : Ha ha ha ha ha.

Ron : Vous... vous êtes de sacrés filous, vous.

Flo : Ouais. Et d'ailleurs c'est marrant parce que je pourrai peut-être avoir besoin d'un... d'un petit bras droit.

(Quelqu'un s'empêche d'hurler de rire dans un couinement assez marrant.)

Ron : Ah c'est embêtant j'ai pas beaucoup de temps avec mon... mon nouveau boulot mais euh...

Flo : Ouais je comprends.

Ron : Avec plaisir pour te filer des coups de main...

Flo : Tiens, ouvre cette mallette Ron !

(Quelqu'un glousse et c'est peut-être François qui réalise que ça va trop loin.)

Ron : Tout de suite ?

Flo : Bah... ouais.

(François : J'ai pas le bruitage qu'il faut !)

Flo : On peut faire ça demain mais...

*Bruitage très réaliste d'une malle qui s'ouvre*

Ron : Wow.

Flo : Ouais bon voilà. Tu vois ce que je veux dire ?

Ron : C'est à toi ?

Flo : Et ouais mon vieux et c'est ce que je te propose pour me rejoindre.

Ron : C'est une vraie ?

Flo : C'est une vraie c'est une vraie... ça dépend.

(*gloussement*)

Ron : Ecoute... Je peux pas. Je suis vraiment occupé et... j'ai mes preuves à faire et...

Flo : Je comprends.

Ron : Je pourrai pas tout de suite.

(François : Il faut vraiment que tu dises très rapidement maintenant que t'es flic parce que...

Raphaël : Ah ok ! Ok ! J'attendais qu'il me mette dos au mur.

François : Non non tu dis j'ai un vrai salaire en fait voilà, okay d'accord ?)


Flo : Ouais je comprends t'as tes preuves à faire c'est normal on a tous nos preuves à faire.

Ron : Ouais je peux pas accepter parce que... bah je commence à peine et euh... je suis gendarme.

Flo : Gendarme ?

Ron : La section de recherches de Dinan. C'est moi qui...

Flo : Wow.

Ron : J'en suis à la tête.

(François : Non non t'es nouveau t'es *rire*)

Ron : Je suis nouveau !

(*rires*)

Ron : Je suis à la tête d'en bas ! Je suis à la tête des pieds !

Flo : Ouais d'accord okay...

Ron : De la section...

Flo : Ouais d'accord...

Ron : ... de recherches...

Flo : Intéressant ouais...

Ron : ... de Dinan.

Flo : Intéressant.

Ron : Y'a pleins de gens au-dessus de moi qui...

Flo : Intéressant.

Ron : ... qui attendent que je fasse beaucoup de choses et...

Flo : Wow.

Ron : Et je m'occupe de tout ce qui est meurtre et...

Flo : Tu sais la-la-la mallette que je viens de te montrer là ?

Ron : Hum hum ?

Flo : C'est marrant hein parce que... en fait... on dirait des vraies ! Mais pas du tout c'est pas...

Ron : Bah oui j'imagine mais naaan...

Flo : Non non mais t'as entendu parler du Bon Monopoly ? C'est un cross-over entre La Bonne Paie et le Monopoly.

Ron : Oui.

Flo : Et ben les billets sont HYPER REALISTES.

Ron : C'est ça !

Flo : Tu vois c'est marrant, et les...

*Bruit d'un téléphone qui sonne*

Flo : Ouais, attends, excuse-moi. *décroche* Ouais ?

??? : Oui patron ?

Flo : Ouais.

Gros Bob : Oui c'est Gros Bob !

Flo : Ouais attends excuse-moi. Je dois m'occuper de lui.

Ron : Oui oui !

Flo : Tu sais quoi ? Tu prends la poussette...

Bob : Oui ?

Flo : ... et tu lui mets bien...

Bob : Je comprends pas.

Flo : ... tu lui mets bien le parapluie, parce que là, j'ai regardé la météo et c'est...

Bob : C'est vous patron ? C'est bien vous ?

Flo : Ma chérie ! Ma chérie ! Tu... tu prends le Gros Bob, et tu l'amènes au parc ! Prends, amène le Gros Bob au PARC. Amène-le dans le BAC À SABLE.

Bob : Euuuuh... Je vais voir ce que je peux faire.

Flo : Et fais en sorte qu'il n'oublie pas ses jouets.

Bob : D'a-ccord.

Flo : Je sais pas si j'ai été clair. Je peux pas te parler.

Bob : Ah ! Voilà.

Flo : Voilà.

Bob : Okay d'accord.

Flo : C'est ça.

Bob : Okay d'accord okay au revoir !

Flo : Au revoir.

Ron : Tu me dis si je t'interromps, tu dois travailler et...

Flo : Non non t'inquiète pas...

Ron : Apparemment t'as un neveu qui doit aller au parc...

Flo : Ouais c'est ma femme qui...

Ron : Ah !

Flo : C'est marrant parce que... je suis marié depuis pas longtemps...

Ron : Ah j'ai hâte que tu me racontes !

Flo : Et c'est marrant parce qu'elle était blindée en fait ! C'est pour ça que... tu vois tout ça c'est un peu grâce à elle, moi j'ai rien à voir là-dedans enfin... voilà quoi.

Ron : Euh... Faut que j'y aille...

Flo : Ouais ! Vas-y ! T'as raison ! Je vais pas te retenir !

Ron : Bon courage pour le travail et...

Flo : Ouais ouais t'inquiète pas !

Ron : En tous cas si t'as besoin de quoi que ce soit...

Flo : Noooooon...

Ron : T'hésites pas !

Flo : Tu sais c'est sympa mais vraiment, je vais très bien m'en sortir seul.

Ron : Tu me dis hein, parce que moi mon numéro c'est... c'est le... c'est le 17.

Flo : 10 ?

Ron : La police ?

Flo : Ha ha ha ha !

Ron : J'ai pas de portable sur moi du coup je...

Flo : Ron ! Non écoute c'est marrant parce que... j'ai été ravi de te voir mais quelque part c'est trop d'émotions, je préférerais qu'on se revoit plus. Je suis désolé de te dire ça...

Ron : Je comprends oui.

Flo : Non mais vraiment ! Toi t'es à Dinan, je suis à St-Jacut, écoute... Ben voilà euh... Y'a pleins de choses à faire à Dinan, tu vois ce que je veux dire ?

Ron : Ouais et je vais m'en occuper.

Flo : Voilà. Mais j'ai été vraiment ravi de te voir Ron.

Ron : Au revoir Flodrigue.

Flo : Ouais...

Scène 2:
TRIGGER WARNING : mort d'un personnage, cadavre

François : Voilà c'était super ! Ha ha ah...

Florent : Wow.

*applaudissement*

François : Bravo, fin de première scène. Bah moi je tenterais bien, je trouvais ça très très bien... Donc scène 2 !

Nous sommes à la plage de St-Jacut. Nous avons Maclou, donc euh Mathieu.

Florent : Maclou attends c'est quoi déjà son perso ? Ah oui c'est le faux cousin de Samuel...

*rire*

François : Oui alors sachant que ça - sachant que ça, ça ne vient pas du tout dans les intrigues. Juste un truc que tu peux placer constamment. Et... j'ai besoin d'enfants ! Donc euh... Si Raph et Flo' peuvent faire des enfants d'arrière-plan... Je vous explique...

Sur la plage, Maclou Le Bihan essaie de faire des jeux avec les enfants du club Mickey. Sauf que les enfants lui parlent mal et préfère faire des batailles de caca. Au bout d'un moment, parce qu'ils sont bien couverts de caca, Maclou arrive à les convaincre d'aller se baigner pour... pour se laver surtout... Et là y'a un des enfants qui va trouver une énorme bouée, toute bleue, et toute poilue, et tous les enfants jouent avec. Et en fait c'est un cadavre. Et Maclou essaie désespérément de les empêcher avec surtout que l'un des enfants a trouvé un petit embout...

??? (probablement Florent) : HAHAHA !

François : ... pour regonfler la bouée géante.

*Silence ponctué de rires parce que mon Dieu François pourquoi*

François : Voilà. Alors attention, je vais vous dire quand c'est parti...

------

Maclou : Bon allez les enfants, les enfants ! Calmez-vous un petit peu... non vous ne pouvez pas aller vous baigner tout de suite on va d'abord s'échauffer un petit peu, d'accord ?

Les enfants : Oh non allez m'sieur s'il vous plait !

Mac : Sur la plage on va faire quelques petits exercices.

François, ou Petit Branleur n°1 : Hey Maclou Maclou ! Attrape ça !

Mac : AH!

Raphaël, ou Petit Branleur n°2 : Moi aussi j'veux essayer ! Moi aussi j'veux essayer !

Florent, probablement, ou Petit Branleur n°3 : BATAILLE DE CACA !

Mac : NON FAITES PAS CA !

PB1 : BATAILLE DE CACA ! PRENDS TOI CA DANS LA GUEULE !

Mac : AH MAIS C'EST DEGUEULASSE !

PB1, PB2, PB3 : *font tellement de bruits et tellement de la merde littéralement parlant que ça devient impossible d'entendre ce qu'ils disent*

Mac : Bon c'est bon tout le monde peut aller dans l'eau !

*Bruit suspect de type slurp*

PB1, PB2, PB3 : OUAAAAIIIIS DANS L'EAAAAUUU !!!

PB3 : Venez on va s'essuyer les fesses dans l'eau, c'est du génie.

Mac : Très bonne idée ça. Allez allez faire caca dans l'eau.

PB1, PB2, PB 3 : Le caca, le caca, le caca !

Mac : Et là vous pouvez faire les mains dans le pantalon... Là vous pouvez essuyer, voilà ! Grattez bien tout ça ! Là c'est bien !

PB3 : Hey je mets de l'eau dans mon anus et après je fais une fontaine, comme une baleine.

Mac : C'est...

(*gloussement*)

Mac : C'est très très bien. Voilà on va faire des petits jeux aquatiques.

PB 2 : Killian ! Killian !

PB3 : Oui ?

PB 2 : C'est quoi ça ?

PB1 : Ah oui c'est quoi, je peux voir ta bouée ?

PB2 : Y'a une bouée dans l'eau !

Mac : Avec quoi vous jouez, les enfants ?

PB2 : Tous sur la bouéééééééée !!!

PB3 : Ouais sur la bouée !

Mac : Qu'est-ce que c'est la bouée ?

PB2 : C'est ma bouée, je suis le roi de la bouée !

Mac, paniqué : Oh merde. Putain les enfants, déconnez pas ! Sortez de là, sortez de l'eau, vite dépêchez-vous, sortez de l'eau.

PB2 : Non je veux PAS sortir de l'eau.

Mac, encore plus paniqué : Non c'est PAS UNE BOUEE LES ENFANTS !

PB2 : Toi tu veux me prendre ma bouée !

Mac : C'est pas une bouée c'est un CADAVRE d'accord ? Alors sortez de là !

PB2 : C'est MA bouée !

???, probablement Florent/Killian : AAAAAAAAAAAAAAAAHHH !!!!
????, probablement François : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH !!!!!!

Mac : Sortez de là ! FLO (parce que des prénoms qui commence par "Flo" c'est très courant en Bretagne comme par exemple Florian, Flowan, Florrick, Flots-tout-court) !!! FLO !!!!! C'est pas un embout pour... FLO C'EST PAS UN EMBOUT !!!! ENLÈVE TA BOUCHE DE ÇA !!!!!

Scène 3:
François : Okay... euh très bien. Très bien ! *rire* Scène 3 !

Donc Maclou arrive au commissariat. Il est surpris de voir Ronald, Maclou et Ronald au départ ils sont copains d'enfance. Donc Maclou après va raconter la scène précédente et Ronald demande pourquoi les enfants étaient recouverts d'excréments. Du coup... y'a... "non mais c'est un jeu"... il faut trouver un truc. Maclou révèle que le cadavre s'appelle Robert Brioche, Gros Bob...

Mathieu : Moi je le connais du coup ?

François : En fait tu dis... ouais au début tu ne l'as pas reconnu, après tu t'es dit y'en a pas trente-six mille qui sont comme ça... Et en fait voilà c'est... oui oui c'est... c'est Robert Brioche. On l'appelle Gros Bob, et il travaille au casino de St-Jacut comme cuistot.

Mathieu : Et là du coup...

François : Donc là il demande "ah bon ahhh oui il travaillait pour Flodrigue" et tu "bah évidemment, ils s'entendaient plus trop depuis quelques temps hein et tout"... et ça se termine là-dessus.

------

*Bruit de frappement de porte puis de porte qui s'ouvre car apparemment on aime bien ce bruitage*

Ron : Mais bah... Maclou ??

Mac : Ronald ?

Ron : OUI !

Mac : Mais qu'est-ce que tu fous là, déguisé en flic là ?

Ron : Je suis pas déguisé, c'est mon uniforme, je travaille ! Je suis gendarme !

Mac, d'un ton surpris : T'es devenu gendarme ?

Ron : Ouais !

Mac, genre vraiment surpris à croire que personne ne croyait en Ronald : Ah. Ah ouais ?

Ron, cinnamon roll, trop gentil trop pur pour ce monde : Ouais et un peu rien à voir mais je suis aussi vegan.

(Probablement Florent : *glousse*)

Mac : T'es vegan en plus, mais c'est énorme !

Ron : Ouais, j'ai paaaas d'uniforme pour ça mais...

Mac : Et ben bonne nouvelle !

Ron : Je suis revenu comme ça de Paris et Paris tu vois t'apprends de belles choses...

Mac : Être vegan et être gendarme, ouais d'accord. Très bien et bah écoute je suis... je suis ravi.

Ron, tout heureux : Comment ça va toi ?

Mac : Bah moi ça... ça va bien ça va bien ça va bien par-rapport à toi...

Ron : Tu viens faire quoi ici ?

Mac : Ah j'ai eu un p'tit... un p'tit problème là sur la plage avec les enfants là tout à l'heure.

Ron : Oh merde ! (note du transcriptique : littéralement hahaha... j'suis fatigué.e)

Mac : J'suis j'suis j'suis... j'suis éducateur pour les enfants...

(François : Oui mais nan mais nan mais en fait, toi t'es au courant parce qu'en fait... c'est toi qui prends la déposition !

Raphaël : Ouais donc j'allais...

François : Donc toi tu fais "oh bah c'est cool" alors qu'en fait tu savais qu'il allait venir tu vois... "oh toi tu viens pour la déposition" !

Raphaël : Ah je vois d'accord !

François : Toi t'es au courant tu fais genre "bah ouais c'est moi qui prend ta déposition, assieds-toi voilà" !

Raphaël : Ah okay d'accord ouais ouais.

François : Okay ? Donc toi t'étais au courant.

Florent : *rit au fond*)


REWIND

Ron : Et du coup toi tu deviens quoi ?

Mac : Bah moi je suis je suis éducateur sportif pour les enfants, dans un club, le club Mickey là...

Ron : Ah mais... C'est toi qui a trouvé le cadavre ?

Mac : VOILÀ ! C'est ça !

Ron : Ah mais je m'occupe de toi, super, bah viens !

Mac : Bah okay okay.

Ron : Viens, tu vas me raconter tout ça.

Mac : Okay ça marche.

Ron : Alors *se racle la gorge*. Du coup. Monsieur Le Bihan...

Mac : C'est ça.

Ron : Je vais prendre votre déposition.

Mac : Bien sûr.

Ron : Parfait. Je commence à peine hein mais euh... je vais faire ça bien, ne t'inquiète pas. Alors bah, racontez-moi dans l'ordre chronologique les faits... qui sont arrivés.

*Bruit de... machine à écrire ?*

Mac : D'accord, et ben euh... très... très simple euh... comme tous les mercredis matins on va à la plage donc euh... de Dinan...

Ron : Ouais super ça.

(François : Non à SAINT-JACUT.)

*Toujours dans le fond un petit bruit de machine à écrire on dirait Nigami pendant les cours de Maître Yao*

Mac :  Comme tous les mercredis matins on va à la plage de St-Jacut euh...

Ron : Super ça.

Mac : ... où euh... je commence à faire un petit échauffement pour les enfants, tu sais pour pas les jeter dans l'eau directement...

Ron : Bah ouais bah ouais.

Mac : Donc voilà euh... Petit entraînement très ludique avec les animaux des dessins animés Disney tu vois.

Ron : Disney ouais.

Mac : Le club Mickey forcément. Euh... Et puis voilà quoi on est parti sur euh... une petite bataille donc euh... je n'avais pas de matériel, on était sur la plage tu vois donc on a improvisé un petit peu et comme le soleil tapait pas mal...

Ron : Je vois.

Mac : Si tu veux je les ai avancé un petit peu sur une bataille... bataille j'ai j'ai dit... "Trouvez-vous des trucs à vous jeter dessus quoi"...

(*gloussement*)

Mac : Alors ils ont commencé avec des crottes de nez, c'était, ça marchait pas bien, je veux dire c'est... c'est pas...

Ron : Bah ouais ouais...

Mac : Trop de vent sur la plage du coup les crottes de nez elles...

Ron : D'accord.

Mac : Donc c'est parti en... en bataille de... en bataille de boules de merde.

Ron, professionnel : D'accord. Boule de merde.

Mac : Toujours en rapport avec Disney quoi. Le... La reine de...

Ron : Oui ! Mais bon j'ai pas le...

Mac : Rapport à... voilà... Mais bon j'ai pas de neige quoi... Voilà c'est pour ça qu'ils étaient pleins d'excréments...

Ron : D'accord c'est dans... c'était oui.

Mac : Mais tout ça est contrôlé, hein !

Ron : Tu as le BAFA ?

Mac : Bien sûr, j'en ai 2 même.

Ron : 2 BAFA donc. *continue d'écrire*

Mac : Et donc euh... voilà. Une fois qu'ils avaient bien recouvert leur peau d'excréments, ça les protégeait du soleil.

Ron : Oui.

Mac : J'ai pu les envoyer à la mer.

Ron : Très bien.

Mac : Donc ils sont allés se baigner. Et euh... et de loin... j'ai vu ce truc bleu... j'ai dit "allez jouer avec la bouée là-bas" et euh... et après j'ai trouvé que c'était un peu louche quand même et...

Ron : Un peu louche...

Mac : J'ai décidé de braver le froid de la mer et je suis rentré dans l'eau avec les enfants et j'ai appris en fait voilà quoi c'était pas une bouée... c'était c'était c'était... j'ai reconnu...

Ron : Vous avez reconnu le...

Mac : J'ai reconnu ouais... la dépouille de... la victime c'était Robert Brioche.

Ron : Robert Brioche.

Mac : Mais tout le monde connait hein. Dans le secteur on l'appelle... bah c'est Gros Bob quoi. Donc ouais ouais ouais, il travaille au casino de St-Jacut.

Ron : Non...

Mac : Ouais.

Ron : Il travaille avec... Flodrigue ?

Mac : Oui, oui oui oui tout à fait, exactement il travaille avec Flodrigue, bah oui c'est vrai que tu le connais aussi !

Ron : Bah ouais...

Mac : Bah oui hein ils étaient au casino, comme le casino appartient à Flodrigue... Il était sous les ordres de Flodrigue. Mais j'ai cru comprendre qu'il y avait quelques tensions depuis quelques temps là mais euh... mais bon pas plus quoi donc euh voilà... Je suis intervenu, y'avait le petit Florent là qui voulait essayer de regonfler la bouée... tu... *rigole* tu vois ce que je veux dire ?

Ron : Par la bite ?

Mac : *rit* Ouais ! C'est tellement...

Scène 4:
Toute le monde : *rigole*

François : J'ai coupé parce que je pense que c'est la meilleure punchline de fin de scène ! *rire*
On pourra pas trouver mieux... Okay bah super bah très bien ! Alors... scène 4.

On est de retour au casino, Ronald retourne... retourne voir Flodrigue à son bureau au casino. Il essaie d'en savoir plus sur Gros Bob. Il faudrait prétendre qu'il n'y avait aucun souci avec Gros Bob, même si c'est lui qui avait eu l'idée de l'appeler Gros Bob. Ronald est gêné parce que quand même ben... il va devoir faire une enquête, tout ça... même que peut-être, bon, si ça se passe très très mal, il va devoir peut-être l'arrêter mais bon... voilà, ce serait quand même dommage et tout... Flodrigue lui répond gentiment que "noooon" tout en glissant des billets sur la table, et au bout d'un moment t'en as marre. En fait, à chaque fois, l'idée c'est que Ronald il ne comprend pas la corruption, pour lui ce n'est pas un truc qui existe, et du coup... il (Flodrigue) dit "bon bah voilà, si tu dis des trucs sur moi, je vais être obligé de raconter notre secret" et Ronald est mal à l'aise "mais quel secret ? je vois pas de quoi tu parles" sachant qu'il voit très bien de quoi il parle. Il fait "bah siiii, tu saaaais, tu saaaais" et là ce sera la fin de la scène. C'est parti.

------

*BRUIT DE PORTE QUI SE FAIT FRAPPER PUIS QUI SE FAIT OUVRIR*

Flo : Entrez ? Ouais... Ah ! Putain...

Ron : Flodrigue ?

Flo : HeeeeEeEeey, Ronald ! Salut !

Ron : Excuse-moi de te déranger.

Flo : Y'a aucun problème !

Ron : J'imagine que tu dois travailler mais moi aussi, du coup...

Flo : Mais je t'en prie, écoute, tu sais quoi ? Je vais mettre de côté les affaires 5 minutes pour te recevoir comme il se doit. Rentre ! Assieds-toi.

Ron : Je peux m'asseoir ?

Flo : Mais oui.

Ron : Alors ouais donc là je... j'ai enfin une affaire.

Flo : Ouais ? Super ! Ça démarre fort pour toi, hein ?

Ron : Ouais mais c'est... c'est euh... c'est plutôt cool parce que tu vas peut-être pouvoir m'aider.

Flo : Ouais ?

Ron : C'est euh...

Flo : Ecoute, si je peux t'aider, je t'aiderai.

Ron : Et du coup la victime s'appelle Gros Bob.

Flo : Gros Bob ?

Ron : Et apparemment travaillait chez toi.

Flo : Gros Bob ?! C'est marrant ce nom... me dit rien du tout.

Ron : Ça te dit rien euh... Robert Brioche ? On l'appelait Gros Bob. Je sais pas qui a...

Flo : ROBERT BRIOCHE ?

Ron : Tu vois ?

Flo : Mais oui, Gros Bob ! Mais voilà maintenant ça me revient, bien sûr.

Ron : Tu peux m'en dire plus un peu sur lui ? Pourquoi il...

Flo : Gros Bob. C'est marrant. Je l'ai toujours aimé ce Gros Bob moi. Mais qu'est-ce qui lui est arrivé ?

Ron : On l'a retrouvé mort...

Flo : Non...

Ron : ... ce matin sur la plage.

Flo, l'air désespéré (les cours Florent, toi-même tu sais) : Attends attends laisse-moi 5 minutes.

(Probablement Mathieu : *glousse*)

Flo : Mmmerde.

Ron : Ça va Flodrigue, t'as l'air de... Pourquoi t'es de dos dans ton siège ?

Flo : Hum... Excuse-moi... Il fallait que je prenne 5 minutes pour digérer cette nouvelle.

Ron : Je comprends, je comprends. Il travaillait pour toi depuis longtemps ?

Flo : Ouais... Gros Bob en fait je le connaissais très bien.

Ron : Ouais.

Flo : Enfin j'ai pas reconnu tout de suite quand tu as dit "Gros Bob" mais Gros Bob... c'est moi qui ai donné ce surnom à Gros Bob. Je l'appelais Gros Bob parce qu'il était un peu... tout embrioché, si tu vois ce que je veux dire.

Ron : Ah oui.

Flo : Et... Je l'appelais Gros Bob dans l'intimité... aussi bien devant les autres... Je l'ai toujours appelé Gros Bob.

Ron : C'est... ça m'aide pas pour mon enquête, tu comprends ? *rire* Pour l'instant ça ne m'aide pas pour mon enquête mais...

Flo : Non mais ce que je veux dire c'est qu'on était très très proche lui et moi et qu'on n'avait absolument aucun différend.

Ron : D'accord.

Flo : Ouais.

Ron : Ce qui embêtant c'est que je vais devoir quand même lancer une enquête sur tout ça.

Flo : Mais je comprends. Mais lances ton enquête mais moi je n'ai rien à voir avec ça. Tu cherches la mauvaise porte Ronald (note du transcriptique : mais qu'est-ce que vous avez avec les portes ?).

Ron : Tu crois ?

Flo : Mouais écoutes. Sincèrement je... je connaissais suffisamment Gros Bob pour savoir que...  *pouffe* Pardon ! *pleurniche*

Ron : Flodrigue ? Je suis désolé mais vraiment si je veux bien faire mon travail, dans cette enquête je vais... je risque de te mettre en état d'arrestation. T'es trop lié à la victime (note du transcriptique : alors oui c'est juste un podcast mais avoir un lien avec une victime ne suffit pas pour être en état d'arrestation, au pire tu peux être convoqué au commissariat. Je le sais, je regarde Les Experts. Ah  et puis Ronald va avoir besoin d'un mandat pour fouiller le casino... s'il veut toucher le gros lot *met ses lunettes de soleil pendant qu'un "yeaaaaaah" chante dans le fond de la salle*)

Flo : *rire*

Ron : Et je veux pas !

Flo : Mais Ronald, lié à la victime... pas tant que ça ! *rit encore plus* Nan mais... Nan mais je veux dire je le connaissais il travaillait pour moi mais on n'était pas non plus comme cul et chemise lui et moi. Enfin. Qu'est-ce que tu sous-entends là ? Je comprends pas Ronald, qu'est-ce que c'est ce retournement de veste ?

Ron : On essaie d'en savoir plus.

Flo : Tu viens chez moi, je t'accueille et maintenant, tu me menaces ?

Ron : Non non non, ce n'est pas une menace !

Flo : Je comprends pas.

Ron : J'essaie juste de trouver... de comprendre et de déceler la vérité.

Flo : Ouais je comprends mais la vérité est souvent ailleurs.

Ron : ... Flodrigue ?

Flo : Nan mais je te laisse sur cette phrase mystérieuse et... et... je voulais juste te montrer un truc.

Ron : Oui ?

Flo : Je sais que t'aimes bien le... hockey sur gazon. Regarde ces places.

Ron : C'est pour les Raptors ?

Flo : Les Raptors de Dinan ! Contre les Aiglons de Saint-Brieuc ! Est-ce que cette affiche n'est pas HYPER EXCITANTE ?!

Ron : Je peux pas...

Flo : Est-ce que tu rêverais pas, toi, et sans doute ta copine, assistez à ce match de rêve ?

Ron, marmonnant : J'ai pas de copine (note du transcriptique : YEAAAAAAH !!!!)
Ron, plus fort : Mais... je peux pas me permettre de sortir en ce moment, surtout avec...

Flo : Alors peut-être tu vas préférer ces billets pour le concert de... de Tri Yann !!

(*gloussement*)

Ron : C'est une autre sortie... Tu sais bien que j'adore Tri Yann mais c'est une autre sortie...

Flo : EN CARRE D'OR ! Réfléchis bien Ronald.

Ron : Je peux pas me le permettre. Flodrigue, je suis sur cette enquête H24 maintenant.

Flo : Alors tu ne me laisses plus d'autre choix Ronald. Si tu t'aventures dans un terrain boueux, tu risque de ressortir sali. Si tu vois ce que je veux dire.

Ron, qui pense peut-être aux enfants du club Mickey : Non je vois pas ce que tu veux dire.

Flo : Lève-toi de cette chaise, cette chaise qui m'a coûté 3000 dollars okay ? J'ai dépensé toute la sueur de mon front pour pouvoir me payer ce type de mobilier de luxe OKAY ?

Ron : Okay, calme-toi.

Flo : CHEZ ROCHE BOBOIS. Alors maintenant tu dégages de mon bureau Ronald.

Ron : Flodrigue !

Flo : Arrête, je suis capable de tout, moi ! (note du transcriptique : be careful Florent, your VDF is showing) J'ai la main-mise sur tout St-Jacut, okay ! SUR LE CABANON DE LA PLAGE ! Je suis quasiment en passe de devenir adjoint au maire, alors on ne m'arrêtera pas avec une sinistre affaire de meurtre.

(François : *mort de rire peut-être parce qu'il ne s'attendait pas à ce que Florent aille aussi loin dans le jeu**peut-être même que ça l'effraie et le rire est son seul rempart* Atten-ten-tends !

D'autres : *rigolent*

François : Tu peux pas... te compromettre autant.

Raphaël : *rigole*

François : *rigole et on dirait le bruit de la pluie qui clapote sur des flaques d'eau après une terrible canicule et je commence à comprendre pourquoi vous kiffez autant ce podcast* Ne balance pas les preuves ! Il faut juste que tu dises...

Florent : Le pire mafieux !

*rires*

François : Dis vraiment "Ce serait dommaaaage qu'on apprenne..."

Florent : Ah oui c'est vrai, y'a une histoire de secret !

François : Oui c'est ça ! C'est ça le plus important !

Florent : J'avais complètement zappé.

François : Okay on reprend... Au moment... Au moment où tu dis euh... tu peux... tu peux pas accepter euh...

Raphaël : Ouais ouais je vois.

François : Dis, dis "mais je peux pas accepter parce qu'on pourrait croire que c'est des pots-de-vin !"

Raphaël : Ouais exactement.

François : "Et des corruptions, et c'est mon métier d'empêcher ça ! Donc c'est pas possible !")


REWIND

Ron : Tu sais que j'adore Tri Yann, mais je peux pas accepter ces billets. Déjà, je peux... je dois être sur cette enquête 24H/24, c'est mon métier maintenant. Et de 2, t'es trop proche de l'enquête, les gens pourraient croire que c'est un pot-de-vin, que t'essaies de m'acheter ! D'acheter mon silence par exemple. Ça c'est un truc que j'ai appris à l'école de police, tu comprends ?

Flo : Ouais je comprends, je comprends. Evidemment c'est pas le cas *rire*

Ron : T'imagines.

Flo : Tu sais que c'est pas le cas.

Ron : Flodrigue...

Flo : On est dans une impasse toi et moi Ronald.

Ron : Ouais.

Flo : Si tu vas plus loin dans cette affaire...

*silence*

Flo : ... on va pas pouvoir continuer comme ça.

(François : Non non en fait...

Florent : ON VA DIRE TON SECRET !

François : *rire* Nan mais en vrai il faut...

Florent, d'une voix très aigüe : Oui nan je sais mais j'étais... j'étais complètement perdu là.

François : En fait, il faut jamais que tu sois trop direct.
(note du transcriptique : mais écoutez-le ce petit réalisateur écoutez comme il sait diriger ses acteurs alors que ses acteurs n'ont pas de dialogues écoutez-le bordel il est tellement doué je l'adore aaaah)
François : Il faut que tu sois vraiment en mode "après ce serait vraiment dommage en plus tu débutes ta carrière... que les gens apprennent... notre secret ! Parce que t'imagines ! Parce que... Si on commence à parler ensemble moi au bout d'un moment je vais lâcher des trucs..."

Mathieu : C'est pas genre qu'il va balancer le secret c'est juste que... "si tu creuses, le secret peut ressortir"

François : Voilà !

Mathieu : "Donc prépare-toi"

François : Mais voilà c'est même pas... c'est jamais toi directement d'accord okay ?

Florent : Hum ouais ouais.

François : C'est toujours "ce serait tellement dommage..."

Florent : "Cet univers est si petit".

François : Voilà, d'accord ? Okay on reprend juste là, j'ai besoin de la fin là s'il vous plait.)


REWIND


Ron : Donc j'ai besoin... je peux pas accepter.

Flo : Non mais je comprends parfaitement Roro... Ronald... Mais tu sais St-Jacut... C'est si petit, tout le monde se connaît. Si tu venais à enquêter plus profondément sur cette affaire, qui te dit que... tu ne remettrais pas à jour notre petit secret ?

Ron : Quoi ? De quoi tu parles ? Quel secret ?

Flo, d'une voix trop douce : Et si ça venait à se savoir ? Dans St-Jacut, les gens parlent tu sais ?

Ron, paniqué : Attends je vois... Je vois pas du tout de quoi tu parles de quel secret y'a pas de secret !

Flo : Je voudrais te protéger de ça moi Ronald. Le secret. Le fameux secret.
Nigami
Nigami
N+1
N+1

Masculin Messages : 2613
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 27
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Empty Re: [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut

Message par Nigami le Dim 10 Mai 2020 - 23:49

Scène 5:
TRIGGER WARNING : mention de pédophilie

François : Voilàààààà !

Florent : Ouaaaais !!!

François: On va y arriver, bravo ! D'accord... Donc nous allons arriver à la scène 5. La scène 5, c'est un flash-back. D'accord ?

Ça se passe sur une route de campagne, près de St-Jacut. Flodrigue et Maclou ont 18 ans, donc c'est des ados, o-key ? Genre des très ados, et Ronald il a 12 ans, donc il est plus euh... il est content d'être avec les grands. D'accord ? C'est la nuit sur une route de campagne. Les trois amis font du stop pour rentrer au village après avoir vu un concert de Lou Bega à Dinan, donc c'était il y a 15 ans. Ils ont tellement fait la fête et voulu choper des meufs, mais ça n'a pas marché, qu'ils ont raté le dernier bus. Au bout d'un moment... alors au début voilà ils sont là à parler de Lou Bega, comment c'est un artiste qui va rester.

Florent : Est au Panthéon de l'Award Music !

François : Voilà.

Et puis en même temps vous êtes en mode "putain mais c'est tellement loin on va jamais y arriver", et puis aucune voiture vous prend parce que vous êtes des enfants, un peu des ados... Une voiture s'arrête... et y'a un vieux conducteur qui accepte de les prendre mais seulement si l'un d'entre eux est vraiment... vraiment gentil avec lui. Alors les trois amis se concertent et Flodrigue arrive à convaincre que c'est le petit Ronald qui est le plus propre...

Les autres gars : *rigolent et j'espère vraiment que c'est par gêne ou parce que la réalité est vachement bizarre parce que je ne prends pas mon trigger warning à la légère*

François : à sucer le conducteur.
(note du transcriptique : fantastique)

François : C'est la meilleure solution... Voilàààà... C'est ce qu'il faut faire. Donc Ronald est obligé d'accepter, il est désolé mais il fait "bon bah okay si c'est pour rentrer à la maison", il monte dans la voiture, il commence à charmer le conducteur. Mais ce dernier est scandalisé parce que c'est qui ce petit dégueulasse, tout ce qu'il voulait c'était qu'on soit gentil avec lui, qu'on fasse des compliments, qu'on lui dit qu'il conduit bien... (note du transcriptique : François je t'aime mais tu m'épuises putain)... que sa voiture est propre. Ronald a honte, c'est qu'un petit cochon. Il veut pas aller en prison pour incitation à la débauche (note du transcriptique : aucun enfant de 12 ans ne sait ce que ça veut dire "incitation à la débauche" François bordel)(désolé.e)(j'ai eu peur). Il fait promettre et Flodrigue et Maclou de ne jamais rien dire à personne, jamais. Et ça se termine par un "mais je te promets, jamais, JAMAIS je le dirai", d'accord ?

------

Mac : Aaaaah il était trop bien ce concert les gars !

Flo : Putain ça c'est de la musiqueuh les mecs !

Ron, avec une toute petite voix parce que ce petit ange et trop petit : Ah là là ça c'était vraiment de la musique.

Flo : Mais oui mais bien sûr mais les gars ça c'est un artiste international, nous on a eu la chance de le voir à Dinan qui a déjà un rayonnement régional... Mais Lou Bega les gars...

Ron : Et d'autant plus, il a fait TOUT son album, pas UNE SEULE chanson !

Flo : Mais oui !

Ron : Il sera connu... pour des décennies et des décennies à venir !

Mac : Ouais ouais ouais ouais...

Flo : C'est clair Lou Bega...

Mac : Ah ce mambo là...

Flo : Quand on racontera à nos petits-enfants qu'on a vu Lou Bega et qu'on pourrait emmener voir Lou Bega au Stade de France, ce sera incroyable !

Mac : Peut-être même aux Etats-Unis !

Ron : On pourra dire qu'on y était.

Flo : Ah ouais. Quelle soirée formidable les amis !

Mac : Le problème c'est que vous avez vu l'heure ? Là on n'aura pas... on a loupé le dernier bus.

Ron : On l'a loupé ?

Flo : Aaaaah putain merde !

Ron : Mettez vos pouces comme ça, on va essayer de faire du stop, peut-être ?

Flo : Ouais.

Mac : Bonne idée Ronald. Y'a une voiture qui arrive.

*crissement de pneus*

??? : Bonjour !

Les gars : Bonjour monsieur !

??? : Bonjour ! Alors, on fiat du stop en pleine nuit ?

Flo : Ouais, on voudrait rentrer à St-Jacut.

Mac : On a loupé le dernier bus.

??? : Oh, c'est dommage ça.

Flo : Parce qu'en fait ! Monsieur, on est allé voir Lou Bega !

??? : Ah ?

Flo : Je sais pas si vous connaissez...

??? : Pas du tout.

Flo : Mais c'est de la world music.

??? : D'accord.

Flo : Mais c'est vraiment tout nouveau.

??? : Oui.

Flo : Vous allez en entendre parler.

??? : Alors je vous explique. Moi, je veux bien vous prendre en voiture, ça me dérange pas, mais bon... va falloir être... très gentil ! Si l'un d'entre vous est... très très gentil... avec un vieux monsieur comme moi... et ben... peut-être que je pourrai vous ramener... chez vous !

Flo : Attendez attendez attendez...

???, que pour la peine j'appellerai Francis : Je vous laisse en discuter, d'accord ?

Flo : Attendez attendez 5 minutes.
Flo, chuchotant : Mais qu'est-ce qui se passe ?

Mac, chuchotant : Qu'est-ce qu'il veut dire par là ?

Flo, toujours en chuchotant : Ben à mon avis faut le sucer.

Mac : Le sucer ?

Flo : Le sucer... littéralement...

Mac : Tu penses que c'est ça qu'il veut ?

Flo : ... en mettant notre bouche.

Mac : Oh bah moi je peux pas, je suis allergique.

Flo : J'ai acheté Entrevue l'autre jour et j'ai vu tout un article super intéressant sur la sucette et il parait que... plus on a une petite bouche... meilleur c'est... car elle est plus serrée contre la paroi pelvienne.

Mac : Ça se tient, ça se tient. C'est scientifique.

Flo : Ouais ouais...

Mac : Ouais.

Flo : Ronald.

Ron : Pourquoi tu me regardes ?

Flo : Parce que tu as 6 ans de moins que nous Ronald.

Ron : Tu crois que je serai le meilleur pour faire ça ?

Flo : Bah oui ! Ta bouche est plus petite !

Ron : Ah c'est vrai.

(Tous : *gloussent*)

Francis : Alors ? De quoi vous parlez là-bas ? Du coup moi je vais partir moi !

Flo : Monsieur c'est bon c'est bon ! Laissez le... Laissez le petit Ronald...

Francis : Ah ! Le petit Ronald c'est toi ?

Flo : Il va s'asseoir à côté de vous...

Francis : Bah alors rentre dans la voiture mon petit Ronald.

Ron : Bonjour monsieur, je m'appelle Ronald.

Francis : Bonjour Ronald.

Ron : J'ai une petite bouche mais...

Francis : Pardon ?

Ron : ... je vais vous emmener au septième ciel ! Vous inquiétez pas les copains, je m'en occupe !

Flo, très humblement : Merci Ronald.

Mac, le poing sur le coeur : Merci Ronald.

Francis : Je je je je je... je vois très bien que tu as une petite bouche.

Ron : On va se détendre, on va se détendre.

Francis : Oui? Alors je suis détendu, mais là je...

Flo : Allez-y monsieur; vous pouvez rouler on va en direction de St-Jacut.

Francis : Nan nan nan attendez, qu'est-ce qui se passe là ?

Ron : Regardez-moi dans les yeux.

Francis : Oui?

Ron : Maintenez le contact avec les yeux.

Francis : Je n'aime pas du tout. (note du transcriptique : moi non plus et même hors contexte rappelons que les deux personnages sont joués par deux frères... VOILA)

Ron : Détendez-vous.

Francis : Vous êtes très étrange mon petit.

Ron : Est-ce que... Est-ce que vous aimez quand je me cambre comme ça ?

Francis : OKAY, alors je vous dis TOUT DE SUITE, je crois qu'il y a eu une mésentente. Je pense qu'il y a eu un...

Les jeunes : Mais si mais non mais non...

Ron : Argh j'ai mal fait j'ai mal fait !

Flo : Suce-le maintenant ! Suce-le !

Ron : Je vous suce monsieur, ne vous inquiétez pas, laissez-vous faire !

Francis : Mon petit, mon petit, écoutez-moi. Moi tout ce que je demande c'est d'être gentil, d'accord ? Moi je suis un vieux monsieur, okay ? Je vous demande juste d'être gentils.

Flo : MAIS PUTAIN MAIS NOUS AUSSI MONSIEUR ON EST GENTILS IL VA VOUS SUCER EUH!

Ron, et j'envisage d'appeler les services sociaux  : Je vous suce je vous suce monsieur, y'a pas de soucis !

Francis : Mais qu'est-ce que c'est ce petit... Ce petit obsédé là !

Ron : Mais c'est paaAAaAas de l'obsession !

Francis : Moi je voulais juste qu'on soit gentil avec moi, qu'on me dise des compliments, qu'on me dise que ma voiture elle sent bon...

Mac : Aaaaaaah.

Francis : Et là je me fais harceler c'est ça ?

Flo : Aaaaaaaah.

Ron : Aaaaaaaah pardooooon !!

Les jeunes : Ah merde.

Ron : Pardon hein.

Mac : Vous savez, par les temps qui courent, on sait plus trop hein...

Francis : Nan j'suis - j'suis vexé moi !

Ron : Non non on voulait vraiment juste vous sucer.

Francis : MAIS j'ai bien compris ! Et c'est pas du tout ce que je veux !

Ron : D'accord.

Francis : Alors maintenant vous allez sortir de la voiture !

Les jeunes : Non non !

Flo : Putain !

Ron : Comment on va rentrer ?

Francis : Si si, sortez de la voiture. Je suis vexé. Et si... à part l'un d'entre vous... est vraiment... vraiment trèèès gentil dans ce cas-là peeeut-être que je peux changer d'avis.

Mac : ... okay ?

Ron : D'accord là j'le suce ! Je pense j'le suce !

Francis : Non mais c'est pas possible !

Ron : Monsieur j'vous suce !

Francis : A chaque fois ! Bon écoutez. Je-je je m'en vais.

Ron : QU'EST-CE QUE VOUS ENTENDEZ PAR ÊTRE GENTIL AVEC VOUS ???

Francis : Débrouillez-vooooouuuus !

*bruit de voiture qui s'enfuit au loin*

Flo : Super, et voilà ! Et voilà Ronald maintenant on est en plein milieu de la départementale...

Ron : J'ai... j'ai pas compris...

Flo : ... on est complètement paumés, merci !

Ron : Non mais...

Flo : Mais putain. On peut pas te faire confiance, Ronald !

Ron : Non mais moi je pensais que...

Mac : Quelle idée de vouloir le sucer à tout prix en plus, t'es vraiment un cochon.

Ron : C'est vous qui m'aviez dit !

Flo : T'as pas compris la première fois ? Quand il dit non, c'est non !
(note du transcriptique : okay là j'avoue Flo marque un point)

Ron : Pardon non mais moi je voulais...

Flo : Espèce d'obsédé va.

Ron : Il voulait qu'on soit gentil avec lui.

Flo : Mais gentil veut pas sucer, Rappheeeeeeuuuuh...Ronald !

(Transcriptique : PFFFFFF HAHAHAHAHAHA !!!!!
*se cogne la tête contre son clavier*
c, jkdfcdk;
Hahahahahahahahaha !!!
*reprend son souffle*
Oh putain. Haaaaa... Okay je reprends.)


Mac : Qui t'as mis ces idées dans la tête ?

Flo : Roh là là...

Ron : Le dites à personne, s'il vous plait ! Je veux que personne...

Mac : Ah nan c'est bon là quand même.

Flo : Ecoute-moi bien, mettons nos mains comme ça...

Ron : Oui ?

Flo : Croisons nos mains.

Ron : Vous le dites pas hein ?

Mac : Okay d'accord, okay d'accord.

Ron : Oh merci.

Flo : Je te le jure, on le dira jamais, jamais. JAMAIS.

Scène 6:
François : Très bien. Très très bien, nous allons donc arriver dans la dernière scène. La scène N°6 !

Nous sommes de retour au commissariat, avec Ronald qui est nerveux parce qu'il doit faire un truc... il a un choix à faire. Il y aura un toc-toc, Flodrigue arrive, et il dit "pourquoi il a été convoqué, c'est quoi cette histoire ? il a pas peur que son SECRET soit dévoilé ?" et là Ronald n'en peut plus, il prend les devants. Il n'en peut plus de vivre dans la culpabilité d'avoir été un petit cochon, donc devant tous ses collègues il dit "bon bah écoutez-moi bien..."

Florent : *rigole*

François : "j'ai un passif, voilà, je ne vous l'ai pas dit mais il faut que ça sorte... j'ai tenté de charmer un automobiliste dans le but de profiter d'un trajet gratuit... voilà vous pouvez me mettre en prison si vous voulez mais moi je..."

Mathieu : Sans en dire plus ?

François : Quoi ?

Mathieu : Sans en dire plus ? De le charmer ou de...

François : Si je pense qu'il peut en dire plus... En fait il avoue il dit "voilà si vous voulez me mettre en prison allez-y sinon je reste flic et tout ça". Gros silence, tout le monde s'en fout en fait, en mode okay c'est gênant. Et maintenant qu'il a dit ça, il peut enfin mettre Flodrigue en état d'arrestation pour le meurtre de Gros Bob. A ce moment-là, toc-toc, c'est Maclou qui rentre dans le commissariat, et qui avoue être le meurtrier. Et ouais ouais c'est bien lui. Et ses aveux sont hyper louches, presque improvisés : "ouais ouais c'est moi qui l'ait tué, parce que voilà Gros Bob il avait couché avec ma soeur, enfin ma mère enfin mon père enfin je sais plus bref voilà j'ai dû le tuer ça arrive désolé c'est moi". On sent que c'est un peu un aveu descendu de nulle part.

------

Ron : *respire très fort et très vite, soulignant son angoisse* okay.

*BRUIT DE PORTE QUI

Flo : Hey salut Ronald.

Ron : Flodrigue. *respire*

Flo, énervé : Qu'est-ce que je fous là?

Ron : T'as été convoqué.

*Bruit de machine à écrire parce que tout le monde a des machines à écrire dans les commissariats*

Flo : Ouais j'ai été convoqué ouais. Je vois pas du tout ce que je fais là Ronald. Et, je me pose une question, t'as pas peur que notre petit secret soit dévoilé ? Je sais pas ?

Ron : Non Flodrigue. Non ! J'ai pas peur.

Flo : Ah ouais ?

Ron : J'ai pas peur parce que... Ecoutez-moi tout le monde !

??? : Ohé, y'a le p'tit Ronald qui parle, taisez-vous taisez-vous !

Ron : Je m'appelle Ronald, merci de m'accueillir et... j'ai quelque chose à vous dévoiler sur moi.

Flo : Oh là là là là.

Ron : Quand j'ai été plus jeune et même aujourd'hui j'ai toujours été un petit cochon. *essaie de reprendre son souffle* Plus jeune... J'ai tenté de charmer un automobiliste, dans le but de profiter d'un trajet gratuit en rentrant du concert de Lou Bega. Quand on m'a dit d'être gentil avec une personne... j'ai cru comprendre que c'était une fellation.

*les bruits des machines à écrire cessent*

Ron : Et euh... Ça m'a un peu plus c'était un beau challenge. Voilà, c'est mon secret... c'est qui je suis ! Et je n'ai plus honte ! Je suis... un petit cochon. Voilà Flodrigue.

??? : C'est gênant !

*les bruits de machines à écrire reprennent petit à petit*

Flo, en tapant dans ses mains de façon très ironique : Super. Bravo.

Ron : Voilà, je n'ai plus de secret. Et du coup je te place...

*bruit de toc-toc à la porte*

Ron : ... en état d'arrestation pour le meurtre de...

*porte qui s'ouvre*

Mac : C'est - c'est moi qui ai tué Gros Bob !

Ron : Maclou ?!

Mac : Ouais c'est moi. C'est moi j'ai tué... la Brioche.

Ron : Attends...

Mac : J'ai tué Brioche.

Ron : Je comprends pas.

Flo, sinistre : Hahahaha.

Mac : C'est moi qui ai tué Brioche je vous dis. C'est moi qui l'ai noyé parce que... il avait couché avec ma f... ma soeur.

Ron : C'est des aveux ?

Flo, très sinistre : Haha.

Ron : Il a couché avec ta soeur ?

Mac : Oui avec ma soeur et même ma mère. Et mon père peut-être, ils ont fait un truc à trois, j'étais au courant, je les ai surpris un soir en rentrant. Tout le monde était couché sur Gros Bob, les trois étaient sur lui, tout le monde tenait sur son ventre.

Flo, vraiment du style "c'est moi le méchant de l'histoire" : Hahaha.

Ron : Maclou c'est pas possible.

Mac : Je suis devenu fou je l'ai amené à l'extérieur et je l'ai noyé. Je l'ai noyé dans une flaque d'eau et... par peur qu'on retrouve l'ADN de ma maison je l'ai mis dans la mer après en pensant...

Flo, Joker style : HAHAHAHA ! Haa...

Ron : Pourquoi tu ris ? Je... Maclou ! Vraiment. Je dois te placer en état d'arrestation. Pour le meurtre... de Richard Brioche, dit Gros Bob.

Mac : Robert, Robert.

Ron : Robert, Robin, Robert Brioche.

Mac : J'ai tué Richard aussi.

Ron : T'as tué Richard aussi ?

Mac : J'ai tué Richard.

Ron : Tu m'en parleras plus tard... Maclou, j'y crois pas. Tu es en état d'arrestation, je dois te lire tes droits.

Flo : Et ben, alors Ronald ? On dirait que t'as encore un peu de chemin à faire dans ce métier. Tu vises pas encore très juste à ce que je vois, hahahahaha.

Ron : Flodrigue...

Flo : Haaa... Je suis innocent. Haha, ah tu verras.

Ron : Flodrigue.

Flo : Tu verras. Dans la vie, tout le monde peut être acheté.

Fin:
François : Et c'est la fin de l'épisode. Voilà. Bravo à tout le monde !

*Applaudissement*

François : Bravo, franchement, on peut s'applaudir. C'était très très bien. C'était super, vous avez été plus-que-parfait.

Florent : Bravo François !

François : Il faut encore que je gère les... les bruitages. Parce qu'en fait c'est des couleurs sur le clavier, et c'est pas le nom des bruitages donc je galère à les retrouver. Mais sinon le reste ça a l'air... ça a l'air de marcher. Ça vous a plu ?

Les gars : Ouais !

(Transcriptique : Je sens plus mes doigts)

François : C'est cool ?

Florent, fan N°1 de François : C'est très très cool !

Raphaël : Je m'attendais à mourir à la fin de l'épisode.

*rire*

Raphaël : Je peux difficilement être présent à des prochains épisodes...

François : Oui...

Raphaël : Du coup je m'attendais à être éjecté.

François : En fait... du coup à chaque... en fait... le secret, enfin je sais pas si c'est un secret mais oui il y aura d'autres épisodes... et on verra ce qui se passe *rire* en fonction des gens qui seront dispos, qui seront là...

Florent : Ouais parce que là c'est un gros "to be continued" quand même.

François : Oui. Mais voilà, comme dans tous les soaps, tout est possible.

Raphaël : Ouais c'est ça !

François : Tout est possible ! Même si t'avais été mort, t'aurais pu revenir. Donc euh bah voilà, je suis très content d'avoir fait ça avec vous.

Florent : Merci c'était trop bien.

François : C'était bien pour voir aussi ?

Les gars : Ouais.

Raphaël : C'est pas facile d'improviser à L'ORAL, pour de l'audio, parce que des fois tu fais des visages et tu te dis "mais nan ça ça compte pas".

François : Tu fais des têtes où tu fais des...

Raphaël : Tout ce qui est non-audio ne compte pas et... du coup voilà.

François : Okay donc super. Et écoutez, si ça vous a plu, on pourra peut-être en faire d'autres.

Mathieu : Ça me ferait plaisir.

François : Ça me ferait plaisir !

Florent : Cool.

François : Bon, bah écoutez je lance le générique de fin.

Mathieu : Ouais.

François : D'un super compositeur.

Florent : Musique par François Descraques ! ENJOY ! En hommage à Lou Bega !

François : Si vous avez aimé Mystères à St-Jacut, n'hésitez pas à partager et commenter notre feuilleton ainsi qu'à vous abonner sur ma chaîne YouTube ou sur toutes les plateformes de podcast. En vous remerciant bien sûr.

------

Voilà, dites-moi ce que vous en avez pensé, si vous trouvez ça utile ou marrant ou les deux. Si vous avez des idées pour la mise en page (j'avais pensé à mettre une couleur pour chaque personnage mais c'était finalement ingérable) ou bien des conseils pour que la lecture soit plus lisible. Ou si je peux me permettre de supprimer certains passages parce qu'on ne va pas se mentir, ça m'a pris du temps.

BEAUCOUP DE TEMPS.

Est-ce que je le referai pour les épisodes suivants ? PEUT-ÊTRE.

J'ai beaucoup de mal à rester concentré.e sur un podcast de 10 minutes et plus, donc cet exercice d'écriture me permet de faire attention tout en, j'espère, étant utile (et en plus, j'y ajoute ma petite touche perso). Mais arrêtez le podcast toutes les 2 secondes pour taper els dialogues, même si ça donne pas mal de suspense, c'est très chronophage. Plus chronophage que de rester à rien faire pour écouter un podcast... mais j'ai jamais dit que je faisais les choses logiquement hahaha.

Bref, on se dit peut-être à une prochaine fois !
Nigami
Nigami
N+1
N+1

Masculin Messages : 2613
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 27
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Empty Re: [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut

Message par Titmoff le Lun 11 Mai 2020 - 11:12

Nigami, tu es décidément chtarbée Very Happy
Bravo pour le travail effectué !

_________________

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Moi1110[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Moi3110          [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Titmof10
Spoiler:

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Badgel11

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut 11710[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Thats-10[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut 13110510[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Intern12[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Funny-10

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut XwqgpB

Titmoff
Titmoff
Ex Admin
Ex Admin

Féminin Messages : 22586
Date d'inscription : 04/02/2011
Age : 33
Localisation : Réau, 77

http://www.marielemaitre.com

Revenir en haut Aller en bas

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Empty Re: [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut

Message par yao le Ven 15 Mai 2020 - 15:02

Wow, trop bien ! C'est un monstre boulot ! Bravo @Nigami !
Le level suivant, c'est de mettre ces sous-titres dans l'épisode sur Youtube Very Happy

_________________
[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Sign_y11[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut 2zj9vzn

Robot Suisse : mon étude sur Frenchnerd:
yao
yao
Ex Admin
Ex Admin

Masculin Messages : 25669
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 27
Localisation : Suisse - Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Empty Re: [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut

Message par Nigami le Dim 17 Mai 2020 - 20:04

@yao : ... Tu veux que je trépasses, c'est ça l'idée ? T.T
Nigami
Nigami
N+1
N+1

Masculin Messages : 2613
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 27
Localisation : La deuxième étoile à droite de Gallifrey

Revenir en haut Aller en bas

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Empty Re: [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut

Message par watlock le Jeu 11 Juin 2020 - 19:17

Je viens enfin de lire ce transcript (ouais après un mois à l'avoir gardé dans un coin de ma tête, mais mieux vaut tard que jamais comme on dit !) et t'as fait un boulot moooonstre à tout réécrire !!! J'ai beaucoup aimé tes petites interventions xD (Les portes, c'est le bien Cool ) En lisant, j'avais les voix de François, Florent, Raph et Mathieu dans la tête, c'était génial !! Merci pour ce transcript @Nigami et si tu veux faire les épisodes suivants et/ou que tu veux de l'aide pour les faire, je veux bien aider Wink (Genre se répartir les scènes pour pas finir les doigts en sang après avoir écrit un épisode ^^)
watlock
watlock
Speed Detective du forum
Speed Detective du forum

Féminin Messages : 9026
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 24
Localisation : Quelque part, on ne sait où

Revenir en haut Aller en bas

[TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut Empty Re: [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 579 le Dim 15 Juin 2014 - 18:28
Derniers sujets
» [Vidéos] Interview de François Descraques par SensCritique
par valyrien Lun 3 Aoû 2020 - 20:03

» Analyse du personnage d'Henry Castafolte
par Malva Mer 15 Juil 2020 - 5:10

» [Projet communautaire]Documentaire Mystères à Saint-Jacut
par Malva Jeu 9 Juil 2020 - 17:18

» Projet Ulule de Florent Dorin : 3 films musicaux
par Titmoff Lun 29 Juin 2020 - 11:07

» [Crack!Vidéo] Spéciale mes 5 ans au forum - Le Visiteur du Futur
par Malva Dim 28 Juin 2020 - 4:57

» [Vidéos] La chaîne Youtube "Sac à Potes" de Stanislas Grassian
par Titmoff Ven 12 Juin 2020 - 15:39

» [TRANSCRIPT] Mystères à St-Jacut
par watlock Jeu 11 Juin 2020 - 19:17

» Les cours de Frenchnerd par Maître Yao
par watlock Dim 7 Juin 2020 - 0:03

» [Vidéos] Interview de Lénie et Lolo dans "La vie au ralenti"
par watlock Mer 3 Juin 2020 - 15:03

» [Fan-art] Le livre dont vous êtes le héros, dans l'univers Frenchnerd
par watlock Mer 27 Mai 2020 - 23:28

» [Vidéo] "St Jacut /Summer 2009" (2009)
par watlock Mar 26 Mai 2020 - 20:01

» Saison 2 - Episode 15 - Un véritable héros
par hamza27 Lun 25 Mai 2020 - 9:41

» [Vidéo] Frenchnerd et moi. 2.
par Moisy Lun 25 Mai 2020 - 9:06

» [Série Audio] GAIA 2222 avec Slimane-Baptiste Berhoun
par valyrien Mar 19 Mai 2020 - 14:44

» Quand Frenchnerd est-il trop présent dans votre vie ?
par Moisy Ven 15 Mai 2020 - 13:49

» [Vidéo] Interview des Frenchnerdiens au FRAMES Live
par yao Ven 8 Mai 2020 - 18:07

» [Musique] Legs in leggings avec Justine Le Pottier (2013)
par Moisy Jeu 7 Mai 2020 - 12:02

» [Musique] "Le Visiteur du Futur à la Gjertsen" avec des Frenchnerdiens (2011)
par Moisy Jeu 7 Mai 2020 - 11:57

» [Podcast] Frenchnerd Productions présente "Mystères à St-Jacut"
par Moisy Lun 4 Mai 2020 - 22:34

» [Roman] Le nouveau roman d'Anaïs Vachez ! (2020)
par Moisy Lun 4 Mai 2020 - 17:55